Le mouvement de Macron hébergé chez le directeur d'un think tank libéral

Il n'y a aucun lien entre l'Institut Montaigne et le mouvement "En marche", assure, après les révélations de Médiapart, le service communication du mouvement lancé hier, mercredi, par l'actuel ministre de l'Economie, Emmanuel Macron.
Le ministre de l'Economie, qui a annoncé le lancement de son mouvement mercredi soir lors d'une rencontre citoyenne à Amiens, a indiqué que ce dernier était un mouvement politique nouveau, ajoutant qu'il n'était ni à droite ni à gauche.
Le ministre de l'Economie, qui a annoncé le lancement de son mouvement mercredi soir lors d'une rencontre citoyenne à Amiens, a indiqué que ce dernier était un "mouvement politique nouveau", ajoutant qu'il n'était "ni à droite ni à gauche". (Crédits : © Stephane Mahe / Reuters)

Le mouvement politique lancé par Emmanuel Macron est domicilié à l'adresse du directeur de l'Institut Montaigne, a-t-on appris jeudi auprès du mouvement, confirmant un article de "Mediapart" titré "Le patronat héberge discrètement Emmanuel Macron". Pour rappel, L'Institut Montaigne, créé en 2000 par Claude Bébéar, fondateur du groupe d'assurances Axa et grande figure du patronat français, est un "think tank" d'obédience libérale qui regroupe des chefs d'entreprises, des hauts-fonctionnaires et des universitaires.

L'adresse légale du mouvement "En marche" n'est pas déposée au nom du directeur de l'institut, Laurent Bigorgne, mais "au nom de son épouse, qui est une amie personnelle d'Emmanuel Macron", a précisé une porte-parole du mouvement.

"C'est un engagement et un service rendu à titre privé. Il n'y a aucun soutien logistique, ni aucun lien entre l'Institut Montaigne et le mouvement En Marche", a-t-elle assuré.

Pierre Gattaz trouve le mouvement de Macron "rafraîchissant"

Le site Internet du mouvement ne précisait pas, en milieu d'après-midi, l'adresse légale complète de "En Marche". Selon "Mediapart", qui publie deux copies d'écran du site comme preuves, le détail des mentions légales a été supprimé en cours de journée.

Le ministre de l'Economie, qui a annoncé le lancement de son mouvement mercredi soir lors d'une rencontre citoyenne à Amiens, a indiqué que ce dernier était un "mouvement politique nouveau", ajoutant qu'il n'était "ni à droite ni à gauche".

Jeudi, sur France Inter, le président du Medef, Pierre Gattaz, a fait part de son enthousiasme.

"Je trouve que c'est rafraîchissant, que ça permet de sortir de la politique politicienne", a-t-il déclaré. "J'aime bien l'initiative."

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 09/04/2016 à 18:39
Signaler
Macron bientôt président grâce à macron la France va mieux qu'elle homme ce macron ils et aux PS non de puis qu'il est au ministère des finances les finances c est pires !!

à écrit le 08/04/2016 à 15:05
Signaler
Macron est sous le coup de poursuites ! L article 23 de la constitution de 58 interdit aux ministres d être gerant de sociétés ! C est pas moi qui ai écrit la loi !

à écrit le 08/04/2016 à 14:42
Signaler
Ils pète plus haut que Hollande et Valls ils y croix ils est déjà président macro mania ?

à écrit le 08/04/2016 à 10:53
Signaler
Emmanuel réinvente le gros centre et sait bien qu'il lui faudra rassembler à chaque bout du diamètre . Le problème est la longueur de celui ci , son éducation sa formation son expérience et son talent provisoire l'attirent vers un seul rayon capable ...

à écrit le 08/04/2016 à 9:36
Signaler
Macron c'est un Canada dry, cela ressemble a Ségala (à 50 ans si tu n'as de Rolex, tu as raté ta vie) cela a le goût de Ségalat ( le but dans la vie de Macron c'est d'être millionnaire) mais ce n'est pas du Ségala !

à écrit le 08/04/2016 à 9:17
Signaler
En marche un mouvement qui se veut en dehors des querelles gauche droite mais qui penche à droite! Macron c'est le futur premier ministre d'un gouvernement d'union nationale Juppé! Quant à l'avis de Gattaz cela ressemble beaucoup au baiser de Judas...

à écrit le 08/04/2016 à 8:53
Signaler
Amusant tout est fait pour que le spadassin puisse continuer son sale boulot. Monsieur Macron rappellez vous que la France est le seul pays dont les élites aient honte de ce pays. Depuis longtemps celles ci auraient préférée que la France soint un ...

à écrit le 07/04/2016 à 22:50
Signaler
Pas étonnant il est social-libéral Rocardien !

à écrit le 07/04/2016 à 19:43
Signaler
mr godin, vous vouliez dire ' son think tank est heberge chez un ultra liberal ultra sarkozyen neo medef monetariste mondialise'? bon, apres, ses declarations, c'est bien, y a aucun acte qui a suivi, la france va continuer de couler plus ou moins vi...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.