Le port du masque se généralise dans les grandes villes, "une contrainte raisonnable" pour Macron

"C'est gênant, c'est pénible", mais "la pire des choses ce serait d'être dans le relâchement" estime le chef de l'Etat. À Paris et dans les trois départements de la petite couronne, comme à Strasbourg, seuls les cyclistes et joggeurs bénéficieront d'une dérogation.
(Crédits : DR)

Le port obligatoire du masque s'étend dans les grandes villes, Strasbourg et Bordeaux rejoignant bientôt Paris et Marseille, une "contrainte raisonnable" face à la recrudescence du Covid-19 selon le président Macron.

La mesure doit permettre de freiner l'épidémie qui a tué plus de 30.000 personnes et regagne du terrain dans le pays avec 6.111 nouveaux cas recensés en 24 heures jeudi, un record de contaminations depuis mai.

Lire aussi : Coronavirus : dans le monde, une rentrée à hauts risques

Dérogation pour les cyclistes et les joggeurs

Le masque sera obligatoire pour les plus de 11 ans à partir de samedi et "jusqu'au 30 septembre au moins" à Strasbourg et dans toutes les communes du département de plus de 10.000 habitants, a annoncé vendredi la préfecture du Bas-Rhin.

Vendredi matin, la même mesure est entrée en vigueur dans tout Paris et les trois départements de la petite couronne (Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine, Val-de-Marne). Le port du masque n'était jusque là exigé que dans certains quartiers ou rues très fréquentés. Comme à Strasbourg, seuls les cyclistes et joggeurs bénéficieront d'une dérogation.

La grande majorité des Parisiens croisés dans les rues vendredi respectaient la mesure, même si certains doutaient de son utilité.

"Dans les transports je comprends, mais je ne pense pas que le virus se promène dans l'air comme ça", estimait ainsi Marietha Adhot, une quadragénaire. Une autre Parisienne, Sylvie Soufir, estimait au contraire que le gouvernement aurait "dû le faire depuis bien longtemps".

"On va le porter, on n'a pas le choix! Mais c'est plus par peur pour le portefeuille que de la maladie", avouait Kader Odh, un quadragénaire, jugeant la décision "exagérée".

Pour rappel, le non-respect du port du masque est passible d'une amende de 135 euros.

"Une contrainte raisonnable"

Face à la recrudescence des cas en France, Paris est considérée comme une zone à risque par plusieurs pays : la Belgique vient de l'ajouter à sa liste des destinations européennes qui ne sont plus autorisées, à moins d'un dépistage au retour. Le Danemark a de son côté déconseillé les voyages "non nécessaires" en France.

A Bordeaux, le port du masque sera obligatoire à partir de lundi dans la majeure partie du centre-ville, a annoncé le maire écologiste Pierre Hurmic. Cette mesure a déjà été étendue fin août à l'ensemble de la ville de Marseille, où les bars et restaurants doivent également fermer à 23h.

Dans l'Hérault, la préfecture a annoncé vendredi qu'il était désormais interdit de danser dans les bars et les "établissements recevant du public", ainsi que dans les lieux publics, "couverts ou non".

Lire aussi : COVID-19: Paris totalement masqué, l'Allemagne craint une aggravation

Le port du masque est "une contrainte raisonnable que nous devons accepter pendant un temps", a souligné vendredi le président Emmanuel Macron, en visite dans un laboratoire pharmaceutique en banlieue parisienne.

"C'est gênant, c'est pénible", mais "la pire des choses ce serait d'être dans le relâchement aujourd'hui pour laisser le virus circuler plus rapidement, ce qui nous conduirait immanquablement à des reconfinements et donc des arrêts d'activité", a-t-il souligné.

Mardi, lors de la rentrée scolaire, le port du masque sera obligatoire pour les professeurs, collégiens et lycéens, y compris à la récréation, avait précisé jeudi le ministre de l'Education nationale Jean-Michel Blanquer.

Au total, 21 départements sont placés en "zone rouge" (où le virus circule activement) dont les Alpes-Maritimes d'où s'élancera samedi le Tour de France cycliste, avec une première étape en "quasi huis clos". Depuis l'apparition du virus fin décembre, la pandémie a fait au moins 832.336 morts dans le monde, selon un bilan établi par l'AFP vendredi.

Lire aussi : Covid-19 : le point sur la pandémie en France, en Europe et dans le monde

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 29
à écrit le 31/08/2020 à 10:54
Signaler
Ouf, moins de covid ce matin, par contre en boucle ,spécial TGV en rade sur les chaînes de TV ,histoire de casser un peu plus les cheminots ,avec des témoins au téléphone dont le nom apparaissait sur le bandeau comme une certaine Béatrice lecouturier...

à écrit le 31/08/2020 à 10:18
Signaler
La vidéo amateur, diffusée sur Twitter samedi soir, a été visionnée plus de 300.000 fois. «Un homme et une femme ont été arrêtés par la police pour non-port de masques ! Ils l'avaient à la main, ont voulu le mettre au vu de la police... Et voilà !», ...

à écrit le 29/08/2020 à 20:11
Signaler
Au mois de juillet plus d'un millier de personnes ont répondu à l'appel au rassemblement devant l'Assemblée nationale au Québec, afin de protester contre le port du masque obligatoire et plus largement pour défendre le maintien de leurs droits et lib...

à écrit le 29/08/2020 à 18:50
Signaler
Bof... Il s'est laissé déborder et ne sait plus comment en sortir : la fuite en avant vers l'hiver sanitaire découle directement du fait que nos élites ont baissé les bras et n'essaient même pas de combattre la psychose sanitariste. Au contraire, ils...

à écrit le 29/08/2020 à 18:42
Signaler
Ce qui m'agace c'est le traitement des médias en ce qui concerne les "anti-masques". Pour les médias les anti-masques sont forcément des complotistes qui croient toutes les âneries qui circulent sur Facebook et qui de surcroit sont égoïstes. Donc da...

le 29/08/2020 à 22:02
Signaler
L'unanimité des médias à vanter le port généralisé du masque en extérieur est effectivement fort étonnante. Je pense que des circulaires ou des retours d'ascenseurs (cf l'aide supplémentaire spéciale covid de 483 M€) ont dû se faire entre le gouvern...

à écrit le 29/08/2020 à 16:33
Signaler
Le prochain présidentiable, s'il veut être élu n'aura qu'à annoncer que le masque est seulement vivement conseillé en milieu fermé et facultatif à l'extérieur. Le discours actuel est trop alarmiste, anxiogène, répressif, ce qui conduit naturellement...

à écrit le 29/08/2020 à 15:57
Signaler
C'est siderant! Le non-port du masque autorise en velo et pour les jogguers. C'est justement les deux categories qui en jettes le plus sur l'espace public. Au dela, il siffit de s'habiller comme pour faire du jogging et fini le port du masque. On n'y...

à écrit le 29/08/2020 à 15:47
Signaler
C'est siderant! Le port du masque autorise en velo et pour les jogguers. C'est justement les deux categories qui en jettes le plus sur l'espace public. Au dela, il siffit de s'habiller comme pour faire du jogging et fini le port du masque. On n'y c...

à écrit le 29/08/2020 à 10:31
Signaler
Éviter les regroupements familiaux : Le week-end du 29 août, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin célébrera son mariage avec sa compagne Rose-Marie Devillers directrice conseil chez Havas.

à écrit le 29/08/2020 à 10:27
Signaler
La pire des choses ne serait-elle d'être par idéologie ou par intérêt dans la négation de 30 ans d'études randomisées contrôlées, dont les résultats convergents sont confortés tous les hivers par l'observation de l'équivalence de la prévalence de la ...

à écrit le 29/08/2020 à 9:01
Signaler
"C'est gênant, c'est pénible", mais "la pire des choses ce serait d'être dans le relâchement" Il a raison, arrêtons de nous relâcher, nous cédons beaucoup trop, révoltons nous !.

à écrit le 29/08/2020 à 8:51
Signaler
« La diminution du nombre moyen de personnes contact par cas fait craindre qu'une part de personnes contact n'est plus identifiée, ce qui est problématique pour l'efficacité et l'impact du contact tracing sur la transmission du virus dans le contexte...

le 29/08/2020 à 10:05
Signaler
"Olivier Véran « constate de plus en plus de réticences à donner la liste des contacts... " On se doute de quel côté il aurait été lui en 40... Honteux.

le 29/08/2020 à 20:03
Signaler
@ Citoyen blasé Du côté obscur.

le 31/08/2020 à 11:15
Signaler
Les gens ont peut-être diminué le nombre de leurs contacts ? Dans mon cas, par exemple, je ne vais plus déjeuner à la pause midi dans un restaurant et je ne vois plus les connaissances que j'y avais. Je vois beaucoup moins de gens qu'avant le confine...

à écrit le 29/08/2020 à 8:45
Signaler
"ce qui nous conduirait immanquablement à des reconfinements et donc des arrêts d'activité" Le choix binaire venant de politiciens sans puissance. "Soit vous en bavez soit ce sera pire". On nous prend faut pas déconner dès qu'on est né pour des.....

à écrit le 29/08/2020 à 8:41
Signaler
Il faut être particulièrement irresponsable pour imposer des mesures contraignantes telles que le port du masque à l’extérieur dans de grandes villes, même dans des rues peu fréquentées, sans dire aux habitants concernés à quelles conditions ces mesu...

à écrit le 29/08/2020 à 8:12
Signaler
Alors qu'un "cahier de rappel" va être mis en place dans les bars et restaurants d'Île-de-France pour permettre de recontacter les clients en cas de cas positifs dans un établissement, le nouveau protocole sanitaire devrait également permettre la pri...

à écrit le 29/08/2020 à 8:08
Signaler
Les anti-masques veulent en faire leur "acte 1". Samedi, ils se réunissent dans plusieurs villes de France pour marquer leur opposition au port du masque, alors que les arrêtés se multiplient dans plusieurs communes pour le rendre obligatoire même à ...

le 29/08/2020 à 8:46
Signaler
Le principal soucis n'est pas de devoir ou non porter le masque. Le souci reste toujours le même "la répression" continuelle de notre pays. On nous impose de porter le masque sinon amende... Pour tant cette obligation est que dans certaines zone et u...

le 29/08/2020 à 19:54
Signaler
@ ? Pas trop d'image a la TV en tout cas ,je viens d'aller sur youtube , ou l"on peut voir la manif de Berlin ou il y a parait-il d'après nos médias que des gens d’extrême- droite qui ont bizarrement des pancartes ...anti-nazi et des drapeaux du S...

à écrit le 28/08/2020 à 23:47
Signaler
Qd on lit ou on entend tt ce qui se dit en Occident sur le port du masque en positif, comme en négatif, vis a vis de nos sacro saintes libertés individuelles, on s'enferme collectivement ds des certitudes pour ou contre sans qu' aucune preuve irréfut...

le 29/08/2020 à 8:49
Signaler
Si on regarde le monde entier, les principaux pays qui isole et sont si verticalisateur reste les pays qui avait majoritairement plein de manifestation au quotidien. On entend rien dans les pays du nord et ils gèrent plutôt bien sans avoir besoin de ...

à écrit le 28/08/2020 à 22:09
Signaler
Aucune contamination n'a eu lieu en espace ouvert selon l'ensemble des épidémiologistes. Alors, décision politique pour protéger des incompétents de politique. Cela n'etait pas au programme de l'ENA alors incapable de diriger, prévoir et décider. Le ...

le 29/08/2020 à 8:51
Signaler
Ben en fait on avait pas de masque quand on en avait besoin. Maintenant qu'on les a commandés et qu'ils sont là faut les vendre... Donc on l'oblige

le 31/08/2020 à 11:19
Signaler
Les épidémiologistes si savants ont dit tout et son contraire depuis le début de l'affaire (y compris le célèbre Pr Raoult) : grippette, millions de morts, masque inutile pour le grand public, masque utile, cyclistes dangereux, cyclistes non dangere...

à écrit le 28/08/2020 à 19:00
Signaler
On cherche toujours qui est a l'origine de ce lancement de mode car il a fait fort... peut être un musulman astucieux pour désamorcer les divisions a moins que cela soit une vulgaire affaire de gros sous pour une recherche de vaccin a l'eau distiller...

le 28/08/2020 à 21:19
Signaler
C'est peut-être le moment de demander des comptes aux chinois ? Parce qu'apparemment c'est le résultat de leurs bidouillages génétiques. A priori, les musulmans n'ont rien à voir la dedans.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.