Tous masqués à Paris et sa proche banlieue

 |  | 854 mots
Lecture 5 min.
(Crédits : CHARLES PLATIAU)
Depuis ce vendredi, 8h, il est obligatoire de porter le masque partout en extérieur, dans la capitale et la petite couronne.

[Article publié le 27/08, mis à jour le 28/08]

Face à la "recrudescence" de l'épidémie de coronavirus, 21 départements (dont 19 nouveaux) sont désormais en zone rouge et le port du masque est devenu obligatoire partout à Paris depuis ce vendredi matin à 8h. Le gouvernement souhaite "tout faire" pour éviter un "reconfinement généralisé" dévastateur pour l'économie.

La Maire de Paris a réagi sur Twitter à cette annonce faite jeudi et en appelle à la responsabilité des Franciliens pour lutter contre une reprise de l'épidémie :

"L'épidémie regagne du terrain, et c'est maintenant qu'il faut intervenir", a prévenu le Premier ministre Jean Castex lors d'une conférence de presse à Matignon avec le ministre de la Santé Olivier Véran et celui de l'Education, Jean-Michel Blanquer.

Lire aussi : Le port du masque sera obligatoire en entreprise à la rentrée

19 nouveaux départements en rouge

L'objectif consiste plus que jamais à "casser les chaînes de transmission". L'exécutif a ainsi décidé de mettre 19 nouveaux départements en zone rouge, où le coronavirus circule activement, en plus de Paris et des Bouches-du-Rhône.

A Paris, M. Castex a annoncé que "le préfet, après concertation avec la maire (Anne Hidalgo), va étendre le port du masque dans l'ensemble de la capitale", une obligation qui concernait jusque-là seulement quelques zones.

"La question évidemment se pose pour la petite couronne, compte tenu des circulations entre ces territoires", a-t-il ajouté.

Cette décision fait suite à celle de Marseille, la deuxième ville la plus peuplée, qui a rendu la veille le port du masque obligatoire et décrété également la fermeture des bars et restaurants à 23H00 dans tout le département des Bouches-du-Rhône, une mesure que le gouvernement n'exclut pas non plus pour Paris.

Le chef du gouvernement a constaté une "recrudescence incontestable de l'épidémie" qui "progresse sur tout le territoire", avec "39 cas positifs pour 100.000, quatre fois plus qu'il y a un mois".

L'épidémie a fait 30.544 morts en France et plus de 5.000 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en France au cours des dernières 24 heures, selon les données fournies mercredi par Santé publique France, soit un nouveau record depuis la fin du confinement en mai.

"Le taux de reproduction du virus se situe au-dessus de 1, ce qui signifie qu'il gagne du terrain. Nous étions redescendus à 0,7 en mai. Nous sommes remontés à 1,4", et "la positivité augmente pour toutes les tranches d'âge", a-t-il précisé.

Quant au nombre d'hospitalisations, il "commence doucement mais sûrement à remonter. Plus de 800 patients Covid sont admis à l'hôpital par semaine en ce moment, contre 500 il y a 6 semaines", a-t-il souligné.

Lire aussi : Covid-19 : le point sur la pandémie en France, en Europe et dans le monde

Eviter un reconfinement

Face à ce retour du virus, "notre objectif, c'est de tout faire pour éviter un reconfinement surtout généralisé", comme au printemps, a affirmé le chef du gouvernement pour qui ce but est "à notre portée collective".

Après les collèges et les lycées, le port du masque devient ainsi obligatoire aussi dans l'enseignement supérieur. Pour résumer la situation, il a souligné une "règle simple": le port du masque est désormais obligatoire "dans tous les espaces fermés où se situent plusieurs personnes".

Pour sa part, M. Véran a annoncé l'intention du gouvernement de "monter à court terme à un million de tests par semaine" pour juguler l'épidémie, contre plus de 800.000 actuellement.

Le ministre de la Santé, désireux "d'éviter au maximum" un reconfinement généralisé des Ehpad qui serait "très douloureux", a également plaidé pour que les restrictions des visites de familles dans les maisons de retraite soient décidées "de façon toujours proportionnée".

Pour faire respecter les mesures anti-Covid, M. Castex a mis l'accent sur les contrôles. Selon ses chiffres, 700 verbalisations sont dressées chaque jour dans l'ensemble du pays pour non-respect de l'obligation de port du masque.

Le Premier ministre a également encouragé les Français à "éviter autant que possible les fêtes familiales" ou encore "que papi et mamie aillent chercher les enfants à l'école".

Avec une dégringolade de la croissance qui devrait se contracter à -11% cette année, plombée par le confinement qui a mis l'économie à l'arrêt au printemps pendant le confinement, M. Castex souhaite éviter un nouveau reconfinement généralisé.

A une semaine de la présentation du plan de relance, qui injectera 100 milliards d'euros dans l'économie, il a annoncé son intention de soutenir les secteurs économiques qui "subissent encore l'impact des mesures de protection sanitaire" comme ceux de la culture, du sport, du tourisme, de l'événementiel.

Lire aussi : Coronavirus : dans le monde, une rentrée à hauts risques

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/08/2020 à 10:31 :
Surenchère pour parapluie :

Une vingtaine de médecins ont publié ce dimanche 30 août dans le Parisien une tribune intitulée "Quatre propositions pour l'école", à la veille de la rentrée. Ils dénoncent un protocole sanitaire flou, et suggèrent plusieurs mesures pour limiter les risques de propagation du Covid-19 comme : Le port du masque dans les lieux clos dès 6 ans
a écrit le 30/08/2020 à 16:32 :
Allez continuez à dire n'importe quoi, les blouses, les masques, les gants sont indispensables pour atténuer les risques. A vous lire : à certains qui ne veulent pas de masque l'on devrait vous inscrire sur une liste de "personnes qui ne veulent pas de soins en cas de contagion" une décharge en quelque sorte car vous n'avez pas le droit d'avoir la priorité même si vous êtes jeunes aux réanimateurs et aux soins. Ces inconscients qui se rebellent pour le port du masque n'auront même pas le courage de se déclarer. Les manifs et la rebellion pour certains sont une sorte de jeux, ce sont des pertubateurs ! L'on devrait ne pas passer sous silence que des personnes sont décédées chez elle.
a écrit le 30/08/2020 à 10:03 :
Alors qu'un "cahier de rappel" va être mis en place dans les bars et restaurants d'Île-de-France pour permettre de recontacter les clients en cas de cas positifs dans un établissement, le nouveau protocole sanitaire devrait également permettre la prise de température. En effet, comme détaillé par Marcel Benezet, président de la branche des cafés, bars, brasseries du Groupement national des indépendants hôtellerie et restauration (GNI-HCR), auprès de franceinfo, "une prise de température des clients va être en vigueur très prochainement" dans les bars et restaurants franciliens.
a écrit le 30/08/2020 à 7:33 :
Si j'en croit les statistiques plus on impose le masque et plus il y a de personnes infectées.
c'est vrai qu'avec le masque le virus a de quoi s'accrocher, sans masque il ne peut pas, CQFD
a écrit le 29/08/2020 à 19:14 :
La course au vaccin contre le coronavirus s’intensifie face à la reprise de la pandémie. Un traitement pourrait être disponible dès le premier trimestre 2021, ce qui serait un record. Le développement d’un vaccin prendrait alors douze à dix-huit mois, contre dix ans habituellement, note Le Figaro. Cette précipitation pourrait-elle engendrer des risques ? En tout cas, l’industrie pharmaceutique européenne fait tout pour se protéger en cas d’effets secondaires inattendus. Des questions se posent autour de la responsabilité des risques financiers et juridiques en cas de problèmes avec le futur vaccin Covid-19. Les membres de la Fédération européenne des associations et industries pharmaceutiques (EFPIA) discutent avec les autorités et les gouvernements européens pour la définition d’un système complet d’indemnisation, selon le quotidien.
a écrit le 29/08/2020 à 12:45 :
Recrudescence d'une épidémie qui devient bénigne : plus de nouveaux contaminés positifs au test, moins de malades. Cycle sans fin quand chacun peut passer de l'état contaminé à nouveau contaminé positif au test. Bientôt la masse obtiendra de fait l'immunité totale. Mais le but principal des masques est la soumission au pouvoir central le plus longtemps possible. Car les pénalités sont élevées par l'amende, l'enquête de voisinage qui s'en suit et le suivi de la contagiosité.
a écrit le 28/08/2020 à 18:49 :
N'en déplaise au ministre ou à tout autre personne, je continuerai d'aller chercher les petits enfants à l'école. Je pense que je ne suis pas le seul grand parent qui agira ainsi.
Il est peut-être temps de rappeler (qu'en dehors de certaines perspectives lointaines), nous sommes toujours mortels...et pour ma part, j'espère que l'échéance arrivera avant une entrée en Ephad.
a écrit le 28/08/2020 à 18:14 :
On est foutu :

La ministre déléguée à l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher, s'est placée en quatorzaine après avoir côtoyé une personne positive au Covid-19, ce qui a fait d'elle un cas contact. « Lors d'un déplacement, j'ai eu un déjeuner à côté d'une personne (qui) a été testée positive quelques jours plus tard », a-t-elle expliqué ce jeudi matin lors d'une interview sur RMC en visioconférence.
Réponse de le 29/08/2020 à 3:26 :
A.P.R contaminee. Dieu existe, en voila enfin la preuve.
a écrit le 28/08/2020 à 18:03 :
L’Hérault vient de faire un arrêté préfectoral ou il est interdit de danser dans les lieux publics, bars et restaurants, fermés ou non. Et ce jusqu’au 15 septembre.
a écrit le 28/08/2020 à 17:23 :
Pendant ce temps :

Mauvaise nouvelle pour les salariés du privé et les agents publics “vulnérables”. Selon les déclarations de plusieurs membres du gouvernement, ils devront reprendre le travail sur site dès le 1er septembre prochain. Pour rappel, ils bénéficiaient jusqu’ici d’un régime dérogatoire d’absence, mis en place dans le cadre de la crise sanitaire. Sont considérées comme vulnérables les personnes qui présentent un risque élevé de développer une forme grave de Covid-19 : les personnes âgées de 70 ans et plus, les patients aux antécédents cardiovasculaires, les diabétiques insulinodépendants non équilibrés ou présentant des complications secondaires à leur pathologie, les personnes présentant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale, ainsi que les patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée et les malades atteints de cancer sous traitement.
a écrit le 28/08/2020 à 15:56 :
Ce n'est pas parce que ces communiquants s'attribuent le nom de "gouvernement" qu'ils en ont les compétences. Le covid-19 nous fournit l'occasion de changer de système, mais nous sommes en train de rater le coche. La dictature gagne du terrain chaque jour grâce à la complaisance des médias officiels.
Réponse de le 28/08/2020 à 16:04 :
Vous avez compris mais d'autre ne se posent pas de question... c'est l'adaptation individuelle qui changera le système mais pas un collectif manipulé!
Réponse de le 30/08/2020 à 1:13 :
Et quel autre "système" providentiel proposez-vous ? Si c'est celui des gilets jaunes, euh... merci, sans façon.
a écrit le 28/08/2020 à 15:41 :
On peut porter un tuba aussi pour mieux respirer ?

J'vais acheter un scaphandre !
a écrit le 28/08/2020 à 13:32 :
Il suffit d'aller sur le site du ministère de la santé et de lire les points de situation pour se rendre compte que le nombre de personnes hospitalisées n'augmente pas, il est en baisse régulière depuis le 1er juillet, il en est de même pour le nombre de personnes en réanimation. Le taux de positivité des tests augmente donc c'est sûr que l'épidémie progresse. Après on vient nous dire que les sujets infectés sont plus jeunes, je ne vois pas comment on peut tirer de telles conclusions sachant qu'en mars on ne testait que les personnes très malades et a priori âgées et qu'il est logique qu'en été des personnes jeunes se fassent tester parcequ'ils vont voir leurs parents plus âgés (oui normalement les parents sont plus âgés que leurs enfants). Bref il faut être prudent mais si la mortalité n'augmente pas brutalement dans les semaines qui suivent , c'est qu'il y a plusieurs souches de covid qui circulent et que certaines ne sont pas très méchantes.
a écrit le 28/08/2020 à 12:57 :
Sommes-nous toujours des êtres humains dotés de Raison, ou bien nous a-t-on transformé en du bétail ?
a écrit le 28/08/2020 à 12:23 :
C'est désormais officiel, le simple fait de faire du jogging ou du vélo à Paris empêche la contamination par le Covid 19. Information de la préfecture et de la mairie de paris. Par contre faire de la trottinette ou des 2 roues motorisées (hors velo électrique)ne protège pas.
Ainsi Vélib électrique = ok protéger, pas de masque
par contre scooter électrique = masque obligatoire
Comprenne qui pourra
a écrit le 28/08/2020 à 11:42 :
marre du masque? sortez en jogging.......
a écrit le 28/08/2020 à 11:39 :
Il s'agit surtout d'occuper l'espace médiatique, éviter les rebellions, manifestations de mécontentement et, surtout, de gagner du temps afin de trouver une autre façon de contraindre!
a écrit le 28/08/2020 à 11:30 :
Aujourd'hui, j'ai l'impression qu'on a plus peur d'un confinement que du COVID.. L'immense majorité des scientifiques estiment que le port du masque en extérieur ne sert à rien. Mis à part à rassurer les masses apeurées, peut on me dire l'intérêt de cette mesure ? L'action du gouvernement sur ce point ressemble plus à de l'agitation qu'à une stratégie rationnelle. L'utilisation de références chiffrées différentes en fonction des circonstances est assez symptomatique d'une pure stratégie de communication (malheureusement relayée par la plupart des médias). En ferait on trop pour essayer de nous faire croire que nos gouvernements ont de l'autorité ?
a écrit le 28/08/2020 à 11:21 :
Au dernière nouvelle le masque n'est plus obligatoire pour les cyclistes et les joggeurs.
Peut on m'expliquer pourquoi les marcheur doivent continuer à le porter, faisant de la marche rapide je me déplace plus rapidement que certain joggeur.
Réponse de le 28/08/2020 à 17:28 :
A PARIS peut etre parce qu' à TOULOUSE , masque obligatoire pour vélo et jogging . Cherchez pas , il n'y a aucune logique .
a écrit le 28/08/2020 à 11:05 :
La question est plutôt : quels sont les objectifs et critères pour demain ne plus être masqués ? On attend quoi ? 0 contamination ? moins de 5 décès ? Aucune visibilité sur cette question. Demain s'il y a une bonne grippe, pourquoi on ne serait pas tous masqués ? Je rappelle quand même que la grippe en 2016-17 fait plus de 20 000 morts en France.
a écrit le 28/08/2020 à 10:45 :
Depuis le covid, j'ai constaté une résurgence inquiétante des cancers dans mon entourage. Y-a-t-il un lien avec le covid ?
a écrit le 28/08/2020 à 10:00 :
sont ils encore crédibles dans toutes ces manipulations verbales ? mesures tardives génèrent la défiance dans cette (guerre) sans munition
a écrit le 28/08/2020 à 9:10 :
8h45. Finalement pas de masque pour les cyclistes et les joggeurs à Paris. Dans un communiqué, la préfecture de police de Paris annonce que le port du masque n'est finalement pas obligatoire pour les cyclistes et les joggeurs dans la capitale et les trois départements limitrophes, qui sont de son ressort.
a écrit le 28/08/2020 à 9:06 :
Invité de CNews ce jeudi 27 août, le chef des maladies infectieuses à la Pitié-Salpêtrière à Paris, Eric Caumes, a affirmé qu'il n'y avait pas un grand risque d'attraper le Covid-19 en extérieur.
a écrit le 28/08/2020 à 8:38 :
C'est pas fini ,puisqu'on évoque ce matin ,la cigarette et le fait de manger dans la rue aussi.
a écrit le 28/08/2020 à 4:58 :
En mars le masque ne servait a rien, aujourd'hui tout le monde doit le mettre.
Bientot les commissaires du peuple visiteront les domiciles pour controler le port a l'interieur des habitations.
On vole vos libertes et vous applaudissez. En 22 votez intelligement, mais est-ce possible ?
Réponse de le 28/08/2020 à 15:42 :
C'est ça, on vote "intelligement" pour un nouveau dictateur servi par les médias? Et on se retrouve à nouveau à attendre 5 ans en espérant que le système change de lui-même? Ce n'est pas ça une démocratie.
a écrit le 27/08/2020 à 21:12 :
Castex c'est l'homme qui réussi le deconfinement ... il fallait sauver les vacances . Maintenant comme les milliards fondent (réchauffement climatique ? ) il faut quoi qu'il en coûte retourner au boulot .
a écrit le 27/08/2020 à 21:00 :
Voir l'interview du Pr Toussaint (gros CV) sur Cnews le 18/08 : aucune reprise par nos chers médias complètement assujettis au pouvoir macroniste, au point de confirmer involontairement leur responsabilité dans la confiscation du débat démocratique.
Réponse de le 28/08/2020 à 8:30 :
D ´ où vous appuyez vous pour dire que les medias sont feodes à Macron... c est plutôt l inverse les journalistes ne peuvent pas le sentir car à la différence de ses prédécesseurs il ne les emmène pas dans des gardens partis en voyage en avion présidentiel ou autres agapes... c est toujours cela d économies!
Quant au lmaire de Marseille son incompétence et son irresponsabilité se cache dans le pseudo centrisme parisien! Vieux discours quarantenaire des édiles marseillais.. et populiste . elle oublie sciemment de dire que Marseille a le nombre de cas de covid le plus élevé de France et le taux le plus élevé chez les personnes âgées .... ceux et celles de cette tranche d âge qui ont voté pour elle seront heureux d apprendre qu elle passe ses intérêt politicard devant la sécurité sanitaire de sa population... que le covid continue sa course marseillairse et que ces victimes portent plainte contre elle ! Ça va lui mettra un peu de cervelle dans la tête ...
Réponse de le 29/08/2020 à 13:54 :
Réponse à Brehat : pour votre première question, il n'y a qu'à regarder Bfm, Cnews et Tf1. Les journalistes français, c'est aucune enquête sur rien, comme le disait déjà Monsieur Sylvestre. Vous enlevez le Canard, Mediapart et le Monde de temps en temps, et il n'y a plus de journalisme d'investigation. Sinon, vos affirmations sur la situation a Marseille se fondent sur quoi ? Elles vont à l'encontre des déclarations du Pr Raoult, bien placé pour suivre ce dossier.
a écrit le 27/08/2020 à 20:41 :
La France se prépare à un reconfinement dise les médias américains ...
Bcp de médecins en dehors de Raoult s'accordent sur le fait que le port du masque en extérieur ne sert à rien du fait d'un phénomène d'aérosolisation inexistant ...
Qui sont les responsables médicaux qui soutiennent le port du masque à part les politiciens toujours prêts à brider les libertés individuelles lorsque cela ne présente aucun risque ?
a écrit le 27/08/2020 à 19:13 :
Voilà une mesure qui va peser sur le moral des agents économiques et leurs anticipations, brider la consommation et l'investissement, torpiller le plan de relance gouvernemental et ses effets expansionnistes... C'est d'espoir dont nous avons besoin, pas de nous repentir dans la contrition et l'affectation. Le manque de finesse dans l'action psychologique va déclencher l'hiver sanitaire. Et cela, alors même que selon Pôle Emploi il y a déjà 815 000 chômeurs de plus depuis le début de l'année. Sans compter les jeunes diplômés qui arrivent ces jours-ci sur le marché du travail : une classe d'âge entière....
a écrit le 27/08/2020 à 17:59 :
Bref! C'est un reconfinement individuel qui ne vous empêche pas le retour au travail! Pensez que vous devez payer l'impôt!
a écrit le 27/08/2020 à 17:38 :
Quelle est le résultat de l'analyse des eaux usées qui devait nous informer en temps réel de l'évolution de la pandémie ? Quel est le taux de surmortalité global ? Quel est le taux de suicides depuis le confinement ?
a écrit le 27/08/2020 à 16:46 :
Le chiffre de 5 429 nouveaux cas fait la une des journaux, ce qui n'est pas mentionné : Le pourcentage de tests positifs reste quant à lui stable.
Il est pourtant logique que plus on fait de test plus le nombre de cas en valeur absolue augmente, rien d’inquiétant à cela.
Un opportun problème informatique ne permet pas d'indiquer le nombre d'admis à l’hôpital et en réanimation.
Sur franceInfo il est indiqué : "on estime aujourd’hui que les données les plus pertinentes sont celles des patients hospitalisés, en réanimation ou des personnes décédées à l’hôpital"
a écrit le 27/08/2020 à 15:37 :
Le masque obligatoire à l’extérieur dans tout Paris signifie que les Parisiens devront porter le masque toute la journée, c’est-à-dire dès qu’ils vont sortir de chez eux le matin, dans la rue puis dans les transports en commun, puis dans la rue, puis pendant toute leur journée de travail, puis en fin d’après-midi à nouveau dans la rue et dans les transports en commun, puis dans la rue pour aller faire des courses au supermarché puis dans le supermarché puis dans la rue et dans divers magasins et ils ne pourront enlever leur masque, s’ils le souhaitent, que le soir quand ils rentreront chez eux.
a écrit le 27/08/2020 à 15:19 :
Ça suffit, les menaces, quand on n'est pas capable d'empêcher le trafic de drogue dans les Cités, leurs zones de non-droit, et les émeutes et pillages récurrents à chaque manifestation pratiquement chaque semaine depuis plus d'un an et demi...
Réponse de le 28/08/2020 à 9:32 :
La seule différence, c'est que là, on s'en prend aux petits qui ne peuvent rien dire sinon se soumettre. Ils faut bien renforcer le moral de nos policiers. Pas facile de voir qu'il n'y a plus de respect de l'uniforme et qu'au contraire, il peut servir de cible aux "incivilisateurs".
a écrit le 27/08/2020 à 14:42 :
"L'épidémie a fait 30.544 morts en France et plus de 5.000 nouveaux cas de Covid-19 ont été enregistrés en France au cours des dernières 24 heures, selon les données fournies mercredi par Santé publique France, soit un nouveau record depuis la fin du confinement en mai"

Quelle étrange hasard vous avez oublié de mentionner le nombre de morts ! Qui est de attention roulement de tambours... 22 !

Une excellente nouvelle donc vu que nous mourrons beaucoup moins du covid selon leur façon de compter mais transformée en catastrophe pour on ne sait quelle obscure raison.

Vous rendez-vous compte de la piètre qualité d'une telle information ? Alors que quand on en était à 400 morts alors là nous les avions toutes les minutes les décomptes de ces morts.

N'oubliez pas que les "journalistes télé" eux ont des salaires à 5 chiffres leur permettant de raconter tous les bobards du monde tranquillement, mais vous pour quels salaires faites vous cela ?

Triste un peu tout cela non ?
Réponse de le 27/08/2020 à 21:28 :
@marc69 : Ne fantasmons pas notre vie, vivons la ! Debout...
Réponse de le 28/08/2020 à 10:17 :
@ binaire:"Vous attendez qu'il y ait beaucoup de morts pour approuver la mesure d’obligation du masque"

"Raisonnement" d'une stupidité sans nom, tu parts de trop loin, signalé.
Réponse de le 28/08/2020 à 10:18 :
@ binaire:"Vous attendez qu'il y ait beaucoup de morts pour approuver la mesure d’obligation du masque"

Non je n'attends pas qu'il y ai beaucoup de morts, signalé pour diffamation flagrante
Réponse de le 28/08/2020 à 10:19 :
@ binaire:"Vous attendez qu'il y ait beaucoup de morts pour approuver la mesure d’obligation du masque"

Le port du masque ne protège pas le mort l'ahuri, signalé.
Réponse de le 28/08/2020 à 10:22 :
@ binaire:"Vous attendez qu'il y ait beaucoup de morts pour approuver la mesure d’obligation du masque"


Pas besoin de cerveau pour écrire un idiotie pareille, la prochaine fois viens avec stp, merci.

Signalé
Réponse de le 28/08/2020 à 10:24 :
@ binaire:"Vous attendez qu'il y ait beaucoup de morts pour approuver la mesure d’obligation du masque"

Toi tu les attends les morts visiblement, moi je ne fais qu'analyser, le truc que tu veux pas comprendre
Réponse de le 28/08/2020 à 10:24 :
@ binaire:"Vous attendez qu'il y ait beaucoup de morts pour approuver la mesure d’obligation du masque"

Toi tu les attends les morts visiblement, moi je ne fais qu'analyser, le truc que tu veux pas comprendre

signalé
Réponse de le 28/08/2020 à 10:27 :
@ binaire:"Vous attendez qu'il y ait beaucoup de morts pour approuver la mesure d’obligation du masque"

@ modération: mais vous faites quoi là les génies ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :