Le possible retour du pass sanitaire aux frontières retoqué par des députés déchaînés

Les députés du RN et de la France Insoumise, soutenus par des parlementaires LR, communistes et écolos, auront réussi cette nuit à peser de tout leur poids pour retoquer l'article clé de la loi sanitaire sur la pandémie qui permettait un possible retour un pass sanitaire pour voyages « extra-hexagonaux ».
(Crédits : Reuters)

On s'en doutait, on peut maintenant en être certains : gouverner avec une majorité relative à l'Assemblée nationale va se révéler un véritable chemin de croix pour le parti présidentiel. Si, la nuit dernière, les parlementaires ont donné un premier feu vert à un projet de loi sanitaire sur la pandémie, et donc à la fin du pass sanitaire et vaccinal dans la vie quotidienne des Français, le voilà amputé d'un article clé sur le possible retour d'un contrôle aux frontières pour les voyages « extra-hexagonaux ».

Cet article 2 a été rejeté par 219 voix contre 195, grâce à une conjonction de votes du RN, de LR et d'une majorité de l'alliance de gauche Nupes (LFI, communistes et écolos). Dès lors, le projet de loi est désormais réduit pour l'essentiel à son article 1, qui permet, en raison d'une situation épidémique toujours fragile, de continuer à collecter des données de santé sur les tests de dépistage (dispositif SI-DEP). Les deux articles restants, sur les modalités d'un suivi parlementaire, ont été fusionnés en un seul.

Le ministre de la Santé ne renonce pas à convaincre les parlementaires

Rémy Rebeyrotte (Renaissance, Ex-LREM), a déploré une « ambiance de match de football » dans l'hémicycle, alors que la France vient de passer la barre des 150.000 morts du Covid. Soucieux de ménager une partie des oppositions, le gouvernement et sa majorité avaient pourtant fait droit à quelques inflexions réclamées sur les bancs LR et socialistes concernant les outremers. Le travail préalable en commission avait également vu le gouvernement se rallier à une échéance au 31 janvier pour les mesures du projet de loi, au lieu du 31 mars prévu dans la version originelle.

Sur RTL, ce mercredi matin, le ministre de la Santé, François Braun, a affirmé préparer le match retour : « Je vais continuer à me battre, dès aujourd'hui, au Sénat. Je n'ai pas forcément entendu que des arguments sanitaires lors des débats à l'Assemblée nationale. Ce retour du pass sanitaire aux frontières a pour objectif de se prémunir d'un variant dangereux. Je n'ai qu'une seule boussole : protéger la santé des Français. »

« Le virus fait une percée, nous devons le repousser » (OMS)

Nos députés s'écharpent, le virus s'en moque. Pour le directeur de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, la pandémie est en effet « loin d'être finie ». Pour le responsable, nous sommes encore en guerre :

« Alors que le virus fait une percée, nous devons le repousser. Les gouvernements doivent déployer des mesures testées et éprouvées comme le port du masque, une ventilation améliorée et des protocoles de dépistage et de traitement.»

Au 11 juillet, l'OMS recensait plus de 552,5 millions de cas confirmés de Covid-19 dans le monde, dont 232,3 millions en Europe, pour plus de 6,3 millions de morts depuis le début de la pandémie. Selon Our World in Data, à la même date, 61,3% de la population mondiale présente un schéma vaccinal complet, alors que 66,8% a reçu au moins une dose de vaccin. L'agence onusienne a ainsi annoncé le maintien de la pandémie de Covid-19 au rang « d'urgence de santé publique de portée internationale », le plus haut degré d'alerte de l'organisation.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 15
à écrit le 13/07/2022 à 20:07
Signaler
Honte à ce gouvernement ! Tout cet argent de gâché.. alors qu'il aurait servi à la recherche contre le cancer des enfants, maladie de Charcot, Alzheimer...

le 13/07/2022 à 20:52
Signaler
apprendre au gouvernement le dialogue avant toute chose et abandonner vos idees d'unilatéralisme. les francais vous ont offert une majorite relative pour dialoguer pas pour imposer vos desirs

à écrit le 13/07/2022 à 18:43
Signaler
il faut tout de meme revoir le probleme ce virus est beaucoup moins violent qu'en 2020 ou 21 par contre il est asse contagieux chez une personne ( saine ) ce sera l'equivalent d'une bonne grippe pas mortelle heureusement seul les gens a commorbi...

à écrit le 13/07/2022 à 15:02
Signaler
Très bien, nous pouvons espérer que les aveugles recouvrent la vue quand à l'inutilité des obligations infligées depuis 2 ans, qui nous ruines.cf Suède moins de mort par milliers d'habitants et aucune casse économique, un métro ou un restaurant est q...

à écrit le 13/07/2022 à 13:46
Signaler
Comme quoi, on a bien fait de ne pas voter Macron aux dernières élections. Pour une fois, le vote a été utile

à écrit le 13/07/2022 à 12:57
Signaler
La confiance envers notre gouvernement est toute relative et emm...er les français, une option crédible! De quoi nous protège t'on vraiment?

à écrit le 13/07/2022 à 9:58
Signaler
Autrefois on faisait moins de boucan pour l'épidémie du rhume. C'est comme tout ces enfants qui n'ont pas assez d'espace pour évoluer et que l'on dit "hyper actif", un problème un médicament.

à écrit le 13/07/2022 à 9:52
Signaler
Quand il fallait protéger un territoire a peu près indemne ou au moins limiter la rentrée du truc pour abaisser la vitesse de propagation les virus n'avaient pas de passeport. Maintenant qu'on est a 125.000 tests positifs par jour, comptez 2 a 4 fois...

le 13/07/2022 à 13:40
Signaler
Vous commentez trop par rapport à votre situation perso qui ne correspond à la réalité du pays qui compte 20 millions de malades chroniques … c est pour cette population la que les gouvernements agissent …. De plus vous ne connaissez pas les effets s...

le 13/07/2022 à 21:18
Signaler
@Kalou Tiens ,le même texte que Brehat

à écrit le 13/07/2022 à 9:05
Signaler
Si la situation se dégrade, on connait les coupables.

le 14/07/2022 à 7:46
Signaler
Si la situation s'améliore, on connait les coupables.

à écrit le 13/07/2022 à 8:47
Signaler
Toutes les mesures aux frontières n’empêchent pas l’arrivée de variants sur le territoire; c’est dommage mais c’est ainsi.. Que le gouvernement se concentre sur les vraies réformes et arrête ce petit jeu d’agitation stérile!

à écrit le 13/07/2022 à 8:35
Signaler
Désolant et dramatique

le 13/07/2022 à 9:39
Signaler
Dramatique ? ,tu dois avoir depuis deux ans et sept mois maintenant ,trois ou quatre doses de Pfizer dans ton corps ,non? ,tu as peur de quoi exactement ,tu es vacciné ,à moins bien sur que tu ne crois pas en ce vaccin pour te protéger ,voir de cont...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.