Covid-19 : les contaminations explosent en France, plus de 200.000 cas positifs en 24 heures

Les contaminations explosent. Au cours des 24 dernières heures, la France a recensé plus de 200.000 cas positifs, selon le ministre de la Santé, François Braun, qui appelle à « retrouver tous les bons réflexes ». Ce bond intervient alors que la première ministre Élisabeth Borne a présenté lundi, en conseil des ministres, un nouveau projet de loi d'urgence sanitaire contre le Covid, qui ouvre la possibilité d'un pass sanitaire aux frontières.
(Crédits : Ajeng Dinar Ulfiana)

Les contaminations explosent. Au cours des 24 dernières heures, la France a recensé plus de 200.000 cas positifs, selon le ministre de la Santé François Braun. La septième vague épidémique « augmente ces derniers jours » et « nous enregistrons de l'ordre de 120.000 cas (par jour) en moyenne cette dernière semaine, avec un nombre de cas qui devrait légèrement dépasser les 200.000 ce soir », a déclaré le ministre en ouverture d'une discussion sur le projet de loi « de veille et de sécurité sanitaire ».

Face à un virus qui « circule plus et plus vite, nous devons protéger la population et veiller au retentissement de cette reprise sur le système de santé », a plaidé le ministre devant la commission des Lois, au lendemain de sa nomination dans le gouvernement Borne II. Alors que les admissions dans les services hospitaliers conventionnels et, dans une moindre mesure, en soins critiques, augmentent, cet urgentiste de métier, qui a piloté la mission flash demandée par Emmanuel Macron pour apporter des solutions à la crise des hôpitaux, a souligné toutefois que ce regain restait « très en deçà du pic de janvier » et sans comparaison avec les vagues précédentes, « d'une ampleur encore plus importante ».

« Pour autant, nous sommes extrêmement attentifs à l'évolution de la situation dans le contexte que nous connaissons sur l'hôpital », a ajouté le ministre de la Santé, appelant à « retrouver tous les bons réflexes ».

Port du masque recommandé, rappel vaccinal

Pas obligatoire, mais recommandé. Le nouveau ministre de la Santé, masqué dans l'enceinte de l'Assemblée nationale, a rappelé que le port du masque était vivement conseillé « dans les lieux bondés, comme ici par exemple (à l'Assemblée ndlr.), les transports en commun, les transports pour les vacances ». La semaine dernière déjà, la première ministre, Elisabeth Borne avait lancé un appel recommandant le port du masque dans les « espaces clos », en particulier les transports en commun.

En outre, François Braun a relancé un appel pour un deuxième rappel vaccinal pour les plus fragiles. « La vaccination contre les formes graves sauve des vies », a-t-il insisté, disant avoir, comme « médecin urgentiste, vu bien trop de morts évitables ». Alors que près de 3 millions de personnes ont reçu une deuxième dose, c'est « mieux mais pas encore assez », a-t-il jugé.

Pass sanitaire aux frontières ?

Ce rebond et ces appels à la vigilance interviennent alors que la première ministre Élisabeth Borne a présenté lundi, en Conseil des ministres, un nouveau projet de loi d'urgence sanitaire contre le Covid, qui ouvre la possibilité d'un pass sanitaire aux frontières. Ce projet de loi sera examiné à partir de lundi prochain à l'Assemblée nationale.

Ce texte n'est « pas un projet d'état d'urgence » et « comporte des mesures minimales mais nécessaires nous permettant après le 31 juillet de surveiller l'épidémie pour protéger les Français », a expliqué le ministre de la Santé.

« Si nous sortons des régimes exceptionnels de crise, nous ne sortons pas pour autant de l'épidémie de Covid et il y a besoin de maintenir certains outils », a défendu François Braun, à propos du nouveau projet de loi.

Ce texte « va permettre de prolonger quelques dispositions absolument indispensables pour faire face à la poursuite de l'épidémie de Covid-19 dans notre pays », avait déjà expliqué l'ex-ministre de la Santé, et actuel porte-parole du gouvernement, Olivier Véran, à l'issue du conseil des ministres.

« En revanche, tous les autres dispositifs de lutte contre l'épidémie (...) ne font plus partie de ce projet de loi », a-t-il confirmé. Ainsi, le texte ne prévoit pas de prolonger au-delà du 31 juillet la possibilité de rétablir l'état d'urgence sanitaire, ni un pass sanitaire ou vaccinal pour restreindre l'accès à certains lieux ou rassemblements. Concrètement, les fichiers informatiques SI-DEP (résultats des tests de dépistage) et Si-VAC (vaccins) seront maintenus jusqu'au 31 mars de l'année prochaine. « Car on ne peut pas se permettre d'arrêter la surveillance de la circulation du virus ».

Un deuxième article propose aussi à partir du 31 juillet, « si la situation devait l'exiger, c'est-à-dire en cas de nouveau variant, par exemple, de pouvoir rétablir un système de pass mais un pass aux frontières ou entre le territoire métropolitain et les outre-mer », a expliqué Olivier Véran.

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 29
à écrit le 06/07/2022 à 8:40
Signaler
L'horreur : Le ministère israélien de la Santé a annoncé mardi 5 juillet avoir autorisé les bébés et enfants entre 6 mois et 4 ans à être vaccinés contre le Covid-19 avec les injections des laboratoires Pfizer et Moderna.Israël devient ainsi le de...

à écrit le 06/07/2022 à 8:01
Signaler
C'est là que l'on va voir ce que vaut cette soit disant "opposition" dont on nous dit qu'elle est vent debout contre Macron et gna gna gna et gna gna gna..., va t'elle opposer enfin une voix contraire à la dictature sanitaire ou bien va t'elle elle a...

à écrit le 05/07/2022 à 21:33
Signaler
Ah mince, mais mais ils ne vont pas mourir ?

à écrit le 05/07/2022 à 21:04
Signaler
Faire disparaitre covid ? C' est facile, interdisez mcKinsey, l' été et refaites des élections!..

à écrit le 05/07/2022 à 20:53
Signaler
Rhume de ..pif et positif covid, stop au gag des tests bidonnés...

à écrit le 05/07/2022 à 19:49
Signaler
Arrêtez de vous faire tester pour un oui ou un non,un rhume,38°ou une gorge qui gratte! Mettez un masque où il y a du monde et du gel sur les mains.C’est simple pourtant! Si les tests étaient payants,il y aurait 5000 cas pas 200000.

à écrit le 05/07/2022 à 19:37
Signaler
Comment savent-t-ils? Qui fait tous les tests maintenant?

à écrit le 05/07/2022 à 19:17
Signaler
IL y a 2 mois vous vous moquiez de la gestion du Covid 19 par la Chine communiste avec l'excellente politique zéro COVID 19 et à leur non moins excellent vaccin. Aujourd'hui la pandémie régresse en Chine communiste avec 100 fois moins de morts par h...

le 05/07/2022 à 19:40
Signaler
Excellents résultats ? Lol chiffres faussés pour rentrer dans les clous du politburo de Pékin .. . qui peut croire qu’ en chine - un pays surpeuplé et au niveau d’hygiène douteux », à comparer avec un autre pays asiatique comme le Japon, n a que 50...

à écrit le 05/07/2022 à 19:02
Signaler
On se demande à quoi servirait un n-ième pass vaccinal vu les résultats de la "vaccination" jusque-là. Il faudrait surtout mettre en place une police aux abords des stades de foot les soirs de grand match, mais ça n'en parlons surtout pas.

à écrit le 05/07/2022 à 18:41
Signaler
Le covid 19 actuel n'est pas letal pour la majorité des Français, mais ce n'est non plus une maladie à prendre à la légère. Si on peut éviter de transmettre en mettant un masque dans les lieux fermés et à forte concentration humaine et faire le peti...

à écrit le 05/07/2022 à 18:25
Signaler
Quel timing, de la part de McKron, d'avoir programmé les élections entre deux vagues! Félicitation!;-)

à écrit le 05/07/2022 à 18:06
Signaler
Ces contaminations c'est de la vaccination naturelle!!! Et beaucoup de doses de rappel en moins !! Mauvaise nouvelle pour les Pfizer et Moderna.

le 05/07/2022 à 18:48
Signaler
@Maellys93 !!!!Allez dire ça à des familles qui ont perdu un proche pour cause de Covid....ou à quelqu'un qui doit supporter un Covid long. Au delà de sa petite personne, des gens ont souffert, certains sont morts et d'autres souffrent encore. La v...

le 06/07/2022 à 4:09
Signaler
@Valbel89 : Le Covid long, c'est un problème ultra minoritaire

le 06/07/2022 à 13:04
Signaler
1/3 des cas covid deviennent covid long.. 33% ce n'est pas tout a fait ultra minoritaire en statistiques. Il nous faut vous souhaitez d'en développer un.

à écrit le 05/07/2022 à 18:01
Signaler
Je n'ai jamais compris pourquoi les vendeurs de produits frais dans les magasins, fruits, fromage, viande et charcuterie, vendeurs de sandwichs, etc....ne portent ni masques ni gants. Quant aux bons réflexes, vous oubliez que vous êtes en France....

le 06/07/2022 à 6:01
Signaler
Ne donnez pas de nouvelles idées aux multinationales du secteur de la santé, ils sont de toute évidence capables de vous vendre n'importe quoi.

à écrit le 05/07/2022 à 17:49
Signaler
on va dans le mur vu l etat des finances, l impossibilite d avoir un consensus pour soit augmenter massivement les impots soit de baisser massivement les depenses (petit rappel, 50 % des depenses c est pour les vieux (secu+retraites). et ceux ci vote...

à écrit le 05/07/2022 à 17:14
Signaler
Pourquoi les gens se testent déjà en juillet ? ,pour des vacances à l'étranger ? pour entrer en Ehpad ? dans un hôpital ? ou peut-être pour obtenir 7 jours d’arrêts (à partir de la date de la notification de cas contact.) au lieu des 3 avant quand il...

à écrit le 05/07/2022 à 16:59
Signaler
Le plus souvent rien, parfois une grippe, qui peut avoir des complications et conséquences sérieuses, il ne faut pas le nier. Mais au-delà, depuis plus de deux ans que dure cette pandémie, les pouvoirs publics n'ont pas significativement augmenté l'o...

à écrit le 05/07/2022 à 16:55
Signaler
et hop en moins d'une heure, tous les medias ont la meme une une, pour servir le macron dépité. Vite une diversion, et la miserable presse subventionnee s'execute devant les ordres de son maitre

à écrit le 05/07/2022 à 16:52
Signaler
Puisque le Parlement n'est pas solidement acquis au gouvernement, il est grand temps de "voter" un nouvel état d'urgence sanitaire permettant au gouvernement d'ignorer complètement le parlement et de restreindre à nouveau les libertés publiques pour ...

à écrit le 05/07/2022 à 16:40
Signaler
"selon le ministre de la Santé François Braun." La barbe ,ça devient rasoir cette histoire .

le 05/07/2022 à 21:36
Signaler
Elle est bonne celle là !

à écrit le 05/07/2022 à 16:22
Signaler
le covid 19 n a t il pas mis en lumière la crise de responsabilité des politiques ,? du début à la fin !

à écrit le 05/07/2022 à 16:22
Signaler
Quand personne n'est malade, les contaminations on s'en balance ...

à écrit le 05/07/2022 à 16:09
Signaler
Presque tout le monde à mon bureau l'a attrapé, dont moi, et aucun souci, juste une fièvre qui dure un ou deux jours et c'est fini. Comme d'habitude, pas de quoi crier au loup

le 05/07/2022 à 22:51
Signaler
Toto on verra ce que vous développerez comme pathologie(s) connue(s) ou inconnue(s) dans l'avenir.. grâce à votre infection..

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.