Les attentats font bondir les ventes de drapeaux français

Les Français n'ont pas attendu l'appel de François Hollande à afficher le drapeau français à leur fenêtre, pour l'hommage aux victimes des attentats vendredi 27 novembre, pour aller s'en procurer chez les fabricants : les ventes auraient quasiment doublé, et les particuliers représenteraient 30% des acheteurs selon l'un des leaders du secteur.

3 mn

Le drapeau français s'expose notamment dans les stades, y compris par des équipes non françaises.
Le drapeau français s'expose notamment dans les stades, y compris par des équipes non françaises. (Crédits : Reuters / Andrew Boyers)

Deuil national oblige, ils ont été mis en berne au lendemain des attentats. Depuis, le drapeau français semble avoir retrouvé des couleurs. On l'a vu partout: dans les stades, sur la pyramide de Kheops aux côtés des bannières russe et libanaise, ou encore, massivement, sur les profils d'utilisateurs de Facebook.

Hommage national à domicile

A tel point que ce mercredi 25 novembre, François Hollande lui-même a appelé les Français à en "pavoiser leurs fenêtres" lors de l'hommage national qui sera rendu vendredi 27 novembre aux 130 victimes et aux 350 blessés des tueries de Paris.

Le chef de l'Etat a indiqué que chaque Français pourrait y participer aussi en ayant la possibilité de pavoiser son lieu d'habitation avec un drapeau bleu blanc rouge, les couleurs de la France", a déclaré le porte-parole du gouvernement Stéphane Le Foll devant la presse à l'issue du Conseil des ministres.

"Plus d'un millier de personnes seront présentes aux Invalides", a-t-il ajouté, rappelant que les proches des victimes avaient été conviés.

Consécration (réhabilitation?) pour un emblème qui semble frappé, depuis de nombreuses années, d'une désaffectation certaine chez ceux-là mêmes qu'il est censé rassembler, au même titre que l'hymne national.

     I Lire La Marseillaise, un hymne à l'histoire tourmentée

Le but de l'initiative ? Permettre à "chaque Français d'être aussi partie prenante de cet hommage" a expliqué le porte-parole. Toutefois, les Français n'ont toutefois pas attendu l'appel du président pour se doter de l'étendard.

"Deux à trois fois plus de drapeaux vendus"

En effet, suite aux attentats de Paris, les ventes du drapeau tricolore ont "plus que doublé", a indiqué à l'AFP l'entreprise Doublet, qui se présente sur son site comme le leader européen de la fabrication de drapeaux, implantée à Avelin, près de Lille.

"Nous vendons entre deux à trois fois plus de drapeaux français qu'habituellement", a déclaré le directeur marketing de Doublet, Arnaud Meunier.

La fréquentation quotidienne du site est selon lui passée de 1.000 à 10.000 visites, et 30% des acheteurs sont des particuliers. Un phénomène qui s'observe également sur Google puisque le nombre de recherches du terme "drapeau français" a décuplé depuis le 13 novembre.

Recherche Google Trends drapeau français 25 novembre

"On préférerait éviter" cette augmentation, dit le président du conseil de surveillance Luc Doublet, qui recense deux autres événements où les ventes du drapeau tricolore avaient significativement augmenté: la mort du Général de Gaulle en 1970 et la victoire de la France lors de la Coupe du monde de football en 1998.

(Avec AFP)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 25/11/2015 à 19:29
Signaler
Trois couleurs à notre drapeau bleu pour l'idéalisme, blanc pour le laxisme et le laisser dériver, rouge pour la colère ?

à écrit le 25/11/2015 à 19:18
Signaler
Le drapeau de l'UE a t il d'autre demande que les administrations a qui l'on l'impose pour convaincre les peuples?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.