« Les plus fragiles les plus impactés par les mesures anti-diesel » (L'Argus)

 |   |  219  mots
(Crédits : HANNIBAL HANSCHKE)
Les départements où les automobilistes roulent le plus en véhicule diesel sont aussi ceux où résident le plus de ménages non imposés, selon une étude publiée ce samedi par la publication spécialisée dans l'automobile.

« Le diesel est devenu un signe extérieur de pauvreté. » En pleine mobilisation de "gilets jaunes", l'Argus a comparé, pour chaque département, le pourcentage de véhicules roulant au gazole dans le parc de véhicules particuliers, avec le taux de ménages non imposables.

Il en ressort deux cartes de France très semblables : les départements où habitent le plus de ménages non imposés sont généralement aussi ceux où circulent le plus de véhicules diesel. Il s'agit de départements urbanisés mais marqués par la désindustrialisation (Nord, Pas-de-Calais, Moselle) ou de territoires ruraux et excentrés.

L'inverse à Lyon et à Dijon

En revanche, les zones urbaines dynamiques (Ile-de-France, Lyonnais, Nantes, Bordeaux, Toulouse, etc.) présentent la physionomie inverse. C'est aussi le cas de territoires ruraux plus prospères (Côte d'Or, Loiret...).

« En raisonnant à l'échelle de l'unité départementale, preuve est faite que les plus fragiles seront les plus impactés par les mesures anti-diesel », juge Thibaut Frank, éditorialiste de la publication spécialisée de l'automobile.

Cette publication intervient le jour où des "gilets jaunes" se rassemblaient samedi à travers le pays contre la hausse des prix des carburants. Le ministère de l'Intérieur dénombrait dans la matinée plus de 1.000 rassemblements et 50.000 manifestants en France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/11/2018 à 7:56 :
On devrait aussi se pencher sur le pourquoi, les parisiens et les citadins des métropoles en général, ont de gros 4x4 diesel alors qu'ils ne sont pas si "pauvres" que ça.
a écrit le 19/11/2018 à 14:41 :
Ce rapprochement n'a aucun sens. Dans ces départements ruraux, les distances à parcourir sont plus grandes, et tout le monde roule en diesel et les riches plus les autres: la proportion de diesel est plus élevée chez BMW que chez Renault dans les campagnes. Il se trouve que les revenus de la population sont plus faibles dans les campagnes, mais lier les 2 ne sert qu'à faire du buzz.
a écrit le 19/11/2018 à 13:41 :
Titre excellentissime ! Tout est dedans
a écrit le 19/11/2018 à 13:03 :
On ne rappelle pas assez que le rendement des moteurs diesel est nettement supérieurs à celui des moteurs essence, et qu'en conséquence, leurs émissions de CO² sont moindres, dans les mêmes proportions.....
Toute chose étant égale par ailleurs, les particules fines représentent un danger sanitaire....surtout en ville (souligné deux fois)
Donc, en réalité, les gens qui ont vraiment besoin d'une voiture, CAD ceux qui ne vivent pas en ville et qui effectuent le total du plus grand nombre de kilomètres parcourus par l'ensemble de la population 1/ ne polluent pas les villes, (ce n'est pas l'endroit où ils roulent, et à la campagne les particules fines sont aborbées par la végétation) 2/ émettent proportionnellement le moins de CO²....
Donc, décourager les ruraux d'acheter du diesel est une con...
La menace du réchauffement climatique étant le principal danger auquel nous devons faire face, les solutions de transport qui émettent le moins de CO² doivent être privilégiées. Pourquoi doit-on appliquer la doxa bobo sur le diesel et comment se fait-il que personne ne réfléchisse mieux ?
Réponse de le 19/11/2018 à 15:35 :
1) Le CO2 n est pas un poison, c est ce qui permet au plante de vivre

2) ce qu il vaut voir c est pas le litre de diesel ou d essence mais combien faut il de petrole pour faire 100 km (avec 1 l de petrole on peut faire qu une quantite fixe d essence (ou de diesel). et il faut que la conso soit equilibree ou sinon on se retourve avec de le ssence ou du diesel donton ne sait quoi faire)
Réponse de le 19/11/2018 à 16:15 :
... principalement du fric, l'écologie à le dos large.
Réponse de le 19/11/2018 à 18:41 :
Ne vous inquiétez pas quand on sera tous à l'électrique ils diront que le recyclage des batterie et la production pour les charge pollue plus que le gazoil et ils augmenteront les prix pour compenser... La seule et l'unique réalité de ce gouvernement est de taxer un max pour faire rentrer l'argent des plus pauvres dans les caisses et les redonner aux plus riches sous forme d'exonération d’impôts ! Macron n'est ni plus ni moins que le robin des bois des riches !!!
Réponse de le 19/11/2018 à 23:25 :
excellent raisonnement :malheureusement nos tresorier de Bercy qui vivent en ville n y connaissent rien en moteurs a combustible,? par contre ils savent que personne ne peut se passe de transport individuel :EST 64 POURCENT DE TAXE SUR LESSENCE ET LE GASOIL OU LE FOUIL DOMESTIQUE C EST DU RAQUETTE FISCAL? DE MEME QUE LA TVA SUR LA CONSOMATION POUR 1 0 0 EUROS DE DEPENSE POUR UNE SEMAIME POUR DEUX J AI EU 1 0 EUROS DE TVA EN 4 SEMAIMES CELA ME FAIS DEJA 4 0 EUROS DE MOINS SUR MON BUJET MEMSUEL j ai prix encore 10euros sur mon plein e gasoil ET MA RETRAITE ET BLOQUE DEPUIS PLUSIEURS ANNEES .IL ET VRAIS QUE JE N AI PLUS DE CSG ET QUE J AI EU 16EUROS DE MOINS SUR MA TAXE D HABITATION ?MAIS MON MAIRE COMMUNISTE ME L AVAIS AUGNENTE DE 5 EUROS AVANT DONC MON POUVOIR D ACHAT RESTE NUL PAR RAPPORT AUX GOUT DE LA VIE QUI AUGMENTE PRESQUE DE 1.5%EN MOYENNEDONC RESULTAT BILANT PROMESSES MACRON EGALE ZEROS EN 2018???
a écrit le 19/11/2018 à 12:13 :
A-t-on une idée de la composition de la flotte diesel de nos campagnes; modèle, puissance, année de construction ?
Pour vérifier si ce sont seulement les plus pauvres qui roulent en diesel.
Il est tout de même surprenant de voir la croissance du nombre de ces SUV coûtant quelques dizaines de milliers d'euros: Faudra-t-il les aider à payer leur carburant ?
a écrit le 19/11/2018 à 11:43 :
C'est bien un des facteurs de la grogne, les acheteurs de gros diesel allemands récents pour lesquels la tirelire a été cassée ont peur de voir leur belle machine perdre prestige et valeur.
Acheter des véhicules répondant à ses besoins comme moyen de transport, ne pas écouter ces publicités pour des voitures énormes, encombrantes et très chères pour la frime, de groupes basés dans d'autres pays, et ne produisant rien sur le territoire pour rouler à 80 km/h et 130 km/h, cela peut participer à la prospérité de tous.
Gagner quelques milliers d'euro à l'achat...permet de payer le carburant.
Il faut aussi faire de choix responsables.
Réponse de le 19/11/2018 à 17:16 :
Ancien posseseur de prius (execellente voiture au demeurant ) , je faisais une consommation de 5,8 litres. Désormais possesseur d'un CRV DIESEL , gros SUV de plus de 4,6 mètres pesant plus de 1,5 tonne ( miam ) , je fais du moins de 5 litres ( même avec la climatisation) .

Quand on sait pas , on cause pas .
a écrit le 19/11/2018 à 11:29 :
le diesel était moins cher , consommait moins : normal que les "pauvres" l'ai adopté !
a écrit le 19/11/2018 à 10:57 :
BMW vend 80% des ses véhicules neufs en diesel en France, tu parles d'un signe extérieur de pauvreté !
Réponse de le 19/11/2018 à 15:36 :
il n y a que la France ou tout le monde achete du diesel (vu qu avant il était nettement moins taxé). Ca n empeche pas que le gros des diesels c est pas des BMW mais des clios
a écrit le 19/11/2018 à 10:52 :
he oui!
les impots ' payes par personne' sont en fait ' paye par quelqu'un, ce qui est injuste'.....
avez vous note le silence ASSOURDISSANT sur la maitrise des depenses? he ben ca en dit long sur la suite!
a écrit le 19/11/2018 à 8:32 :
quelques piste pour faire des économies : suppression du sénat , des intercommunalités ,diminution des vice-présidents dans les départements et des adjoints dans les communes ; mais ça ! …….. il est plus facile d'augmenter la CSG et le carburant que de toucher aux privilèges de certains
Réponse de le 19/11/2018 à 11:34 :
.... vous avez oublié la diminution drastique des députés et "services " attachés cabinets secretariats , cantines et autres avantages visibles et invisibles !
pour des gens qui travaillent a mi - (ou quart ! ) temps ce serait indispensable !!!
(il n'y a qu'a voir les bancs de l'assemblée , claisemés la plupart du temps ! )
a écrit le 18/11/2018 à 20:28 :
"Les plus fragiles les plus impactés par les mesures anti-diesel" ils auraient de l'essence, ça serait pareil, les prix grimpent sur-taxés pour les deux types de carburants ('pour le bien de la planète), et ils n'ont pas plus de choix en diesel ou essence pour aller travailler. Contraints aux déplacements pour travailler et ainsi pouvoir payer le plein, souvent, vu les distances. Ou rester à la maison pour ne pas travailler ni dépenser de carburant.
Adopter l'hybride pour des distances importantes, ça serait une dépense inutile. Il reste quoi ? Le moteur à bois ? Gazogène ?
Réponse de le 19/11/2018 à 6:32 :
Eh oui, l'extrémisme fiscal (je ne dirai pas environnemental, car les choix opérés ne sont en aucune façon susceptibles de réduire pollution et GES)va simplement éloigner du travail des centaines de milliers de français et les enfermer dans la trappe à pauvreté qu'est le RSA. Mais auront-ils le choix ? La start-up nation va devenir une stop-down.
a écrit le 18/11/2018 à 19:25 :
Tous ces gilets jaunes qui ont sniffés les voitures diesels autour des rond points durant ce week end ,vont peut etre tomber malades (poumons encrassés) , c'est la faute encore au gouvernement diront ils !
Réponse de le 18/11/2018 à 20:31 :
Pour éviter ça, l'UE a enfin réclamé des FAP sur l'essence neuf à injection directe, elles crachent des particules fines aussi, sans le dire, des particules fines essence, les pires :-). Y en aura sans doute moins car ça fait un surcoût.
Réponse de le 19/11/2018 à 6:35 :
Si vous ne répétiez pas le prêt à penser qu'on vous livre et regardiez les chiffres réels, vous sauriez que les moteurs essence à injection directe sont largement plus nocifs que tous les diesel de moins de 10 ans (qui ont tous un FAP).
a écrit le 18/11/2018 à 17:29 :
Darmanin va devoir mettre sous surveillance tous les usagers de Diesels. En effet cela devient un signe extérieur de richesse que de circuler avec un véhicule Diesel. Surtout ne pas se faire prendre en photo à côté d'une vieille Renault Mégane diesel, sinon gare au contrôle fiscal.
Réponse de le 19/11/2018 à 9:32 :
le Gorafi, site parodique je précise pour les bas de plafond, a parfaitement résumé la situation à sa façon.

"Un gagnant de l’Euromillion flambe et dilapide ses gains en faisant un plein de Sans Plomb 95"
Réponse de le 19/11/2018 à 10:57 :
@Gorafi:cela fait des années que le Gorafi nous inonde de fausses nouvelles,alors ne prenez pas au sérieux ce qu'ils disent.
a écrit le 18/11/2018 à 16:08 :
3H45 après ses vœux mal venus du 31/12 : 1/01 à 00H00, énième purge de 7cts par litre, et TVA de 20% par dessus, 8.4cts en plus. 500 millions de doliprane contre 5.6 Milliards de purges qui se rajoutent chaque année : encore 25% ! souhaitons lui 13% de cote.
a écrit le 18/11/2018 à 15:26 :
Il manque de la CSG-CRDS Par Dessus le prix final taxé. Pour financer le Revenu Universel Passif pour tous : de Be-Be Hamon-M.Aubry. Et pour financer le Service Universel pour tous : 4 Milliards/eur/an : on leur inculquera Profondément, et Pour De Bon, qu'il ne faut jamais protester contre les TAXES.
a écrit le 18/11/2018 à 15:12 :
PRETEXTE ECOLOGIQUE 100% MENSONGER : Accroitre les 60 Milliards/eur/an de TAXES Carbur, est la Seule !!!! Exclusive motivation. Quand une Autre motorisation sera Généralisée, ces TAXES Carbur, qui atteindront alors 200 Milliards d'eur/An, seront alors, INTEGRALEMENT BASCULEES, sur le véhicule 100% Propre, qu'ils considèreront alors 100% Sale.
a écrit le 18/11/2018 à 13:46 :
Question : ce mouvement social est spontané ?

Comment ça se fait que le journal argus a eu cette idée de comparer ces deux facteurs ?
C’est vraiment étrange tout ceci.
Réponse de le 19/11/2018 à 6:38 :
L'Argus fait son boulot journalistique.La surprise, c'est peut-être que la réalité sociologique rejoigne le ressenti populaire ?
a écrit le 18/11/2018 à 11:08 :
bien sûr qu elle évidence

Mais de toute façon quand t'es pauvre y a pas grand chose qui ne t'impacte pas.

c est la tragédie du pauvre d être pauvre
a écrit le 18/11/2018 à 9:37 :
Utiliser l'ecologie comme pretexte est inepte.
L'etat est sec comme un coup de trique.
Il doit engranger des taxes pour les frais courants.
C'est le fruit de 30 annees de demagogie.
Mitrand, chirac, bismuth, capitaine de pedalo.
Dommage pour le beau pays de France.
Réponse de le 19/11/2018 à 6:41 :
Evidence... et ce n'est qu'un début. Conséquence de très mauvais choix : une économie de services comme on l'a promue impose des déplacements.
a écrit le 18/11/2018 à 6:23 :
Il faut aussi comparer avec la carte des régions où les aides à l'habitat etc sont les plus sollicitées et importantes et çà correspond aux même régions. Il ne faut pas oublier que la hausse récente du pétrole vient des marchés et très peu de la taxe. Et il va y avoir d'autres hausses du marché pétrolier. On importe 56 milliards par an d'énergies fossiles dont on a intérêt à passer au solaire thermique, pompes à chaleur, véhicules électriques, camions à hydrogène etc car l'énergie est alors locale et on économise ces montants énormes chaque année.
Réponse de le 19/11/2018 à 15:39 :
la hausse recente oui, c est le prix du brut. Mais quand un produit est taxe a 70 % et que l etat prévoit d en remettre une louche en janvier, il est logique que les taxes generent de l urticaire
a écrit le 17/11/2018 à 23:37 :
Étude bidon commandée, les mercedes 95% du marché avec y compris de très gros moteur, c’est vrai un pauvre roule en Mercedes diesel et paye sa voiture 56oooeuros en moyenne, c’est l’état qui pendant 30 ans force tout le monde au diesel. Le diesel coûtait moins cher à raffiner ....
a écrit le 17/11/2018 à 22:24 :
L'augmentation des taxes sur le diesel est donc une mesure antisociale qui révèle le mépris des urbains de centre ville gagnants de la mondialisation pour les péri urbains et ruraux victimes de la mondialisation
Réponse de le 19/11/2018 à 6:49 :
Le gazole garde l'avantage évident d'une moindre consommation (20 à 30%) que même les meilleures hybrides essence (donc moins de GES), moins de particules que les moteurs à essence modernes et très peu de NOx avec les catalyseurs SCR. La désaffection des français pour le diesel va mettre par ailleurs sur le marché de l'occasion de nombreuses voitures diesel à bon prix (vu une focus 1.5 TDCI120ch titanium donc très bien équipée de moins de 20000km à 14500€). Voiture meilleur marché, moindres consommation, même avec un carburant à prix égal ou légèrement supérieur à l'essence, grâce à l'inévitable baisse de prix des voitures, le diesel reste intéressant.
a écrit le 17/11/2018 à 16:37 :
Les plus fragiles ne peuvent pas s'acheter de voiture. Et ils sont des millions dans ce cas. Il faut redonner un sens aux mots.
a écrit le 17/11/2018 à 15:57 :
L'effort demandé est ridicule en comparaison de l'effort qu'il faudrait fournir pour une société qui répartit équitablement les richesses (1) de manière durable (2). (1)Répartir équitablement les richesses revient grosso modo à diviser le PIB mondial par le nombre d'habitants soit 10 000 USD par an (80 000 milliards divisés par 8 milliards de terriens).
(2)De manière durable : on nous dit qu'au 1er août l'humanité produit de la richesse à crédit en rapport avec ce que la planète peut soutenir. Il faudrait donc appliquer un rapport de 7/12ème à la richesse annuelle attribuée à chaque terriens, ce qui donne 10 000x7/12 = 5840 USD par terrien par an, soit 499 USD par mois ... De quoi se plaint on déjà ?
a écrit le 17/11/2018 à 13:45 :
Plus rien, techniquement, ne justifie le haro sur le diesel. Pas plus de particules qu'un moteur à essence, émissions de NOx considérablement diminuées par les catalyseurs SCR, consommation donc émissions de CO2 20 à 25% plus faibles que les moteurs à essence.
a écrit le 17/11/2018 à 13:06 :
Évidemment! Si on achète un diesel , c'est parce qu'on fait beaucoup de kilomètres, si on fait beaucoup de kilomètres, c'est qu'on habite loin de son lieu de travail et si on habite loin de son lieu de travail , c'est parce qu’on a pas les moyens d'y habiter près.
Inversement celui qui habite à Paris a les moyens d'y habiter, travaille à côté de chez lui et n'a aucun intérêt d'acheter un diesel et d'ailleurs c'est lui qui obtiendra des aides de l'état pour acheter une voiture électrique alors qu'il est déjà riche (même si le parisien propriétaire est toujours persuadé d'appartenir aux classes moyennes).
Réponse de le 17/11/2018 à 14:27 :
Il y a aussi ceux qui habitent des logements insalubres et qui sont à dix mille lieues d'envisager d'acheter une voiture. Je constate que l'effondrement des immeubles marseillais émeut moins de français que la hausse du carburant...C'est triste.
Réponse de le 17/11/2018 à 16:34 :
C'est un peu une tarte à la crème. Tous les gilets jaunes que je connais ont choisi d'habiter loin de la ville pour avoir les arbres et les petits oiseaux. (arbres et oiseaux qui ont disparu suite à leur arrivée, bref c'est un autre sujet). Comme ils ont toujours choisi d"acheter leur pain chez Leclerc plutôt qu'à l'artisan boulanger du village qui lui aussi a fini par disparaître.
a écrit le 17/11/2018 à 13:02 :
Les constructeurs ont été incités fiscalement à vendre des diesels. En revanche, Jupiter le banquier parisien énarque président des riches hait et méprise les classes moyennes et les pauvres. Il veut les éradiquer de la France et les soumettre à l'esclavage pour ses copains les riches. Pour cela il matraque fiscalement les citoyens (écologie punitive) et leur fait les poches (radars, 80, km/h) afin de financer ses petits copains (18 milliards aides cice charges). L'unique solution pour nous la plèbe, les bouseux provinciaux, les moutons esclaves c'est de VOTER afin de chasser de bannir et d'éradiquer ces punisseurs tyrans esclavagistes. Il y aura toujours des candidats aux privilèges publics. Il faut bannir à jamais de tout mandat politique et/ou civil ces malfaisants fossoyeurs de la France en votant aux européennes, aux municipale, et surtout aux législatives (députés playmobil). Il faut amplifier ce mouvement sur les marchés, les réseaux etc.... Il faut les virer vite et bien de notre démocratie avec notre arme fatale: le bulletin de vote.
a écrit le 17/11/2018 à 12:42 :
C'est tout l'inverse. C'est maintenant un signe extérieur de RICHESSE celui qui roule au DIESEL.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :