PGE : 16% des entreprises ont déjà remboursé leur prêt garanti par l'Etat quand 3-4% ont des difficultés à le faire

Selon la Fédération bancaire française (FBF), 16% des quelque 697.000 entreprises qui ont contracté un prêt garanti par l'Etat pour survivre à la crise sanitaire l'ont déjà remboursé intégralement. A l'inverse, 3-4% ont des difficultés à

2 mn

Nicolas Théry, résident du Crédit Mutuel et de la Fédération bancaire française (FBF).
Nicolas Théry, résident du Crédit Mutuel et de la Fédération bancaire française (FBF). (Crédits : Crédit Mutuel)

Alors que 3 à 4% des entreprises ayant contracté un prêt garanti par l'Etat (PGE) ont des difficultés à le rembourser et pourraient voir leurs paiements étalés ou leur premier remboursement décalé, 16% d'entre elles l'ont déjà remboursé en totalité, a annoncé Nicolas Théry, président du Crédit Mutuel et de la Fédération bancaire française (FBF).

Au-delà donc des 25.000 à 30.000 entreprises qui ont des difficultés, essentiellement

des sociétés des secteurs de l'événementiel, du tourisme, des voyages scolaires, des salles de sport... « l'économie française va bien », et les remboursements se font ou se feront à un rythme normal.

"L'échéancier du prêt garanti par l'Etat, c'est un peu plus d'un jour et demi de chiffre d'affaires par mois à partir d'avril prochain", ce qui ne devrait pas poser de problèmes pour "l'écrasante majorité des entreprises", estime Nicolas Théry.

Quelque 697.000 entreprises, dont 90% de TPE et PME, ont contracté un PGE depuis mars 2020, pour un encours total de 143 milliards d'euros. Selon la Fédération bancaire française (FBF), la situation est "rassurante pour la plupart des entreprises y ayant souscrit : la moitié ont déjà commencé à rembourser depuis l'été 2021, sans difficulté".

Nouvelles aides

Ce mardi, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, a annoncé que les entreprises en difficulté pour rembourser leur PGE auront la possibilité d'étaler leurs paiements jusque sur 10 ans (contre 6 ans normalement) et de décaler leur premier remboursement de six mois. Soit "25 à 30.000" très petites entreprises, souvent des commerçants, artisans ou restaurateurs. "Le prêt garanti par l'Etat qui a sauvé des dizaines de milliers d'entreprises ne doit pas les couler au moment de leur remboursement", a détaillé Bruno Le Maire.

Alors que les remboursements des premiers PGE doivent commencer en mars, le ministre conseille à ces entreprises les plus en difficulté de se rapprocher de la médiation au crédit pour envisager les deux solutions proposées.

Le ministre s'est par ailleurs dit "très favorable" à la question de l'exonération des charges pour des entreprises "qui ont perdu 65% de leur chiffre d'affaires, par exemple, ou qui ont des mesures de restriction nouvelles" dans le cadre de la lutte contre le Covid. Il a promis une réponse définitive rapidement.

C'est l'autre des deux demandes restées en suspens à l'issue lundi d'une réunion du ministre avec des représentants des secteurs les plus affectés par la crise sanitaire, outre la question des modalités de remboursement du PGE.

Le gouvernement avait annoncé après cette réunion des aides renforcées et élargies à ces secteurs, principalement le tourisme, l'hôtellerie et la restauration.

Lire aussi 5 mnSoulagement pour nombre d'entreprises : les PGE pourront être remboursés pendant 10 ans

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.