Présidentielle : le second tour sera "un choix européen", selon Hollande

 |   |  244  mots
Le président de la République s'est exprimé depuis Bruxelles, où il assiste à son dernier sommet européen.
Le président de la République s'est exprimé depuis Bruxelles, où il assiste à son dernier sommet européen. (Crédits : Philippe Wojazer)
Pour une de ses dernières interventions en tant que président de la République, depuis Bruxelles où se tient un sommet sur le Brexit, François Hollande a tenu à rappeler l'importance de l'Union européenne pour la France.

"Les Français ont tout à gagner à rester dans l'Union européenne. Et de ce point de vue, c'est vrai que l'élection du 7 mai c'est un choix européen", a déclaré François Hollande dans un discours prononcé samedi depuis Bruxelles.

Avec le duel qui opposera le centriste Emmanuel Macron et la candidate d'extrême droite Marine Le Pen, "le choix" qui sera posé "c'est de savoir si les Français (...) ont à craindre d'une sortie de l'Union européenne", a affirmé le président français sortant à son arrivée à son dernier sommet européen, consacré au Brexit.

François Hollande met en garde les Français contre le vote Le Pen

François Hollande a donc tenu une nouvelle fois en garde contre un vote en faveur de Mme Le Pen, qui pourrait sortir la France de l'UE, dans un contexte politique particulier. La candidate du Front national a reçu le soutien du chef d'un petit parti souverainiste Nicolas Dupont-Aignan et a annoncé samedi que si elle était élue, elle nommerait ce dernier au poste de Premier ministre.

La proposition initiale de Mme Le Pen de sortir de l'euro a été retirée du programme qu'elle a présenté samedi avec son nouveau partenaire. Leur projet d'accord de gouvernement stipule désormais que "la transition de la monnaie unique à la monnaie commune européenne n'est pas un préalable à toute politique économique".

Lire aussi : Présidentielle 2017 : Hollande votera Macron

 (avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 01/05/2017 à 19:08 :
Pourquoi tant de haine et de violence ?
Le bilan de Hollande n'est pas extraordinaire, mais il a maintenu le pays à flot, malgré l’endettement.
Vu qu'on lui reproche de "n'avoir rien fait", qu'à il fait de si catastrophique pour susciter autant de propos négatifs.
Mystère, une espèce d'émulation des "anti système". Quel système ? ils n'en savent rien eux mêmes.

- c'est celui des patrons et des entrepreneurs, qui emploient des millions de personnes.
- des financiers, qui investissent dans l’économie et dans la dette de la France.
- des journalistes qui investiguent, informent et qui participent à la pluralité des idées.
- des scientifiques, qui après 8 à 10 années d’études supérieures travaillent pour 3000 € par mois.
- des policiers et juges qui luttent contre le grand banditisme et les trafics en tous genres.
- des enseignants qui travaillent dans des classes surchargées.
- l'union européenne qui permet aux grands groupes français d'exporter et aux populations de bénéficier de prix compétitifs.

Cet anti système là, c'est un peu l'anti-culture, l'anti-intelligence et l'anti méritocratie.

Le pire des système, c'est celui des usurpateurs sans scrupules et des dictateurs, qui conduisent immanquablement aux conflits et à la ruine.


S'il y a une chose que l'on pourra éventuellement reprocher au président Hollande, c'est son manque de courage et de combativité contre la montée de l’extrême. Il a observé et commenté plus qu'il n'a agi.
a écrit le 01/05/2017 à 18:03 :
à quoi ça sert de nous servir les interventions inintéressantes d'un homme qui a eu peur de se représenter devant les français alors que sarko en avait eu lui le courage.je constate une chose ,c'est qu'en 2002,après 5 ans de gouvernance socialiste,le fn était au 2e tour de la présidentielle. 2017,rebelotte. je crains qu'avec macron,en 2022,le fn passe au 1er tour.à moins qu'il prenne en compte les craintes et les souhaits des électeurs du fn qui n'oublions pas sont des français qui travaillent,qui paient des impots. et ,qui ont droit à vivre dans un pays rassurant.ce qui n'est pas le cas en ce moment.
a écrit le 01/05/2017 à 15:25 :
Le programme de Mme Le Pen n'est sans doute pas parfait mais celui de Mr Macron s'est la continuité de Mr Hollande! Non merci et pour tous les donneurs de leçons serviles nous sommes en 2017 et plus en 1930. ...Voter Mr Macron pour faire barrage à Mme Le Pen non 2002 une fois l'arnaque pas deux autant aller à la pêche...
Réponse de le 01/05/2017 à 18:02 :
@Albeert: pas d'acord pour la pêche. Quand on est d'accord ni avec l'un, ni avec l'autre, on vote blanc pour le dire clairement. Pourquoi ? Parce que Macron une fois élu aura les povoirs d'un monarque absolu et qu'il sera trop tard pour dire qu'on est pas d'accord avec lui même si on a voté pour lui. La France veut un changement de sytème, pas de nom de représentant du parti :-)
a écrit le 01/05/2017 à 13:02 :
Décidemment il ne comprend rien à rien aveuglé par son eurobéatisme viscéral. Je vais voter contre MLP mais si Macron et FH continuent à me dire que ce vote signifie une adhésion à cette UE qui ne défend que l'intérêts des entreprises et de la finance je m'abstiens. Ferme là et casse-toi "pov con" comme aurait dit l'autre!
Réponse de le 01/05/2017 à 19:09 :
Si vous n'êtes pas en accord avec Macron ni avec Le Pen, vous pouvez toujours voter blanc... Vous savez cette liste de personne d'accord avec aucun choix que notre société décide tous les 5 ans de ne pas parler...
a écrit le 01/05/2017 à 8:13 :
Tiens il a fini sa sieste Pépère ?
a écrit le 30/04/2017 à 17:40 :
On n'en veut pas de cet EU il ne la toujours pas compris, comme le reste !!!
a écrit le 30/04/2017 à 11:48 :
Il faut pour rétablir la démocratie dans ce pays et remonter le niveau de décomposition du champ politique auquel on a assisté, discuter du bien fondé de l' appartenance à une UE érigée en dogme increvable pour ses propriétaires bruxellois au seul bénéfice de ses metteurs en scène, débattre donc à parité de temps médiatique avec des pro et des anti. L ' ensemble du monde politique, médiatique et financier du pays étant par parenthèse pro Union à l' exception d' ASSELINEAU qui nous a proposé son Frexit. Ce dernier a été pour exemple totalement ostracisé, blacklisté depuis dix ans et a du passer durant la campagne sous les fourches caudines des médias aux rédactions aux ordres européïstes, dans un temps tout riquiqui et dans une approche journalistique totalement inconvenante. A forcer le choix des français, en l' orientant par l' absence de débats ou la vacuité des vrais faux débats, par la fabrications médiatiques de candidats -exemple Macron "remonté" depuis un an par une presse acquise aux donneurs d' ordres, disposant de de temps médiatique dans des rapports de 1 à 100 avec par exemple un "petit" candidat ASSELINEAU. En bidonnant les chiffres des sondages, en réduisant, diffamant, orientant, amalgamant dans des interviews de journalistes qui ne connaissent pas l' abc de la chartre de Münich., on fait crever la démocratie. Avec ces agissements , on choisit d' effacer délibérément au profit de la couche sociologique horizontale supérieure et de ses différentes composantes. Mon ennemi c' est la finance s' est révélé sur ce coup le plus mauvais représentant que nous ayons eu depuis ..Sarkozy qui lui-même était largement plus mauvais que le précédent. C' est exact qu' entre temps le pouvoir a été cédé l à Bruxelles et que par soumission euro atlantiste ils sont de facto devenus les premiers ministres de Bruxelles, destinés à signer une fois l' an les GOPE. Si je dois identifier une violence quelque part, c' est bien celle qui s' exerce à travers les moyens sur le peuple car celle que vous présentez et qui consiste à effrayer le gogo m' apparaît elle largement scénarisée. La violence je la vois faite aux ouvriers de Whirlpool Amiens sous la forme des délocalisations que ces ..présidents hors jeux ne savent pas contrôler dans cette UE qui dépouille et renfloue ailleurs par un simple schéma de vases comuniquants. C' est à force d' interdire les débats véritablement pluriels qu' on tue les démocraties en même temps qu' on nourrit les révolutions, grâce à ces excellents journalistes qui désignent de vrais faux opposants à la Le Pen comme un danger pour loger par un savant tout de passe le candidat fétiche de l' oligarchie ... Dimanche j' irai à la pêche au petit, j' ai fait un super job politique au premier tour pour renouer avec la démocratie, le reste ne m' appartient/m' intéresse pas ...
Réponse de le 01/05/2017 à 8:14 :
" .....remonter le niveau de décomposition du champ politique .... " !?!
Vous vouliez surement dire abaisser .........
Réponse de le 01/05/2017 à 12:47 :
VOUS AVAIS RAISON SUR CERTAINS JOURNALISTE SURTOUT CEUX DES TELEVISIONS ET DES RADIOS ILS FONT TOUS PARTI DU SYSTEME SINON IL DIRIGERAIS PAS DES DEBATS? IL N Y QU A VOIR LES DEBATS A C EST DANS L AIR OU IL Y A DEPUIS DES ANNEES UN REPRESENTENT DU FIGAROS JOURNAL DE DROITE ET QUELQUE GRAND EXPERTS POLITOLOGUE ET SONDEUR REPONDANT PLUSIEURS FOIS LES MEMES BETISES POUR FAIRE CROIRE AUX SPECTATEURS QUE LEURS PAROLES EST VERITE???
a écrit le 30/04/2017 à 11:19 :
Cette élection est sûrement un choix de civilisation pour ceux qui rejettent l'Islam deuxiéme religion de France.
a écrit le 30/04/2017 à 11:07 :
que l on eST le pen ou macron se seras le chaos en France l une veut ferme les frontières, sous pretexe de chomage,? LAUTRE VEUT SURPRIME LE CHIFFRE DES CHOMEURs EN LES ELIMINENT S IL REFUSSENT DEUX EMPLOIES? COMME DISAIT DE GAULLE AVEC SES DEUX LA. LA CHIEMLIT VAS S INSTALLEZ EN FRANCE . JE COMPREND LES NI LE PEN ET LES NI MACRON???
a écrit le 30/04/2017 à 10:53 :
Si cette campagne « sent mauvais » c'est parce qu'elle révèle aux grand jour des attitudes et des comportements qui sont, eux, proprement scandaleux. Le dénigrement systématique, le mensonge et l'amalgame sont aujourd'hui devenus les seuls instruments de politiciens largement désavoués pour se maintenir au pouvoir. Et cela concerne indirectement le Président de la République. Car, ce que les électeurs rejettent dans leur grande majorité n'est autre que le bilan de François Hollande, dont Emmanuel Macron s'avère être l'héritier mais aussi celui de Nicolas Sarkozy dont François Fillon a repris, en les radicalisant, les idées. Face à ce rejet, le Président et les grands oligarques qui détiennent une partie de la presse française cherchent à détourner le débat par des méthodes ignobles, et c'est pour cela que cette campagne « pue ».
a écrit le 30/04/2017 à 9:31 :
Je trouve que au contraire il faut voter marine Le Pen car elle peux apporter plus de choses à la France que tout les socialistes. On n a vu se que les socialistes et hollande on apporter a la France,plus d immigrés,plus de chômeurs et quand a macron il mettra la France en ruine nous les vrais français et française on n a les yeux bien ouvert. Rester tous au côté de marine Le Pen car elle seule peux redresser la France et sortir la France dans le droit chemin contrairement au socialiste et a hollande et macron qui ne pense cas leur intérêt général
Réponse de le 30/04/2017 à 10:57 :
Des pays où l'extrême droite populiste est arrivée au pouvoir, c'est pas ça qui manque, en Europe (Pologne, Hongrie...) comme ailleurs (Etats-Unis, Russie...).

Est-ce que ces pays sont en train d'être "redressés" ?

Pour quelle raison MLP se garde bien de citer tous ces exemples pour faire la promo de ses idées ?
a écrit le 30/04/2017 à 8:52 :
quel mal en 5 ans il aura fait à la France. Avec cazeneuve il a développé l'insécurité avec taubira le laxisme judiciaire et les écoutes téléphoniques de leurs "ennemis" avec MACRON il a coulé l'économie, 5 ans de règne d'un roi fainéant tout juste bon à s'entourer d'incompétents au sein de sa cour, c'est le socialisse dans toute sa splendeur, maintenant il adoube son enfant naturel le macron.
a écrit le 30/04/2017 à 8:25 :
Qu il continue à crier qu il faut voter Macron !!par la il démontre qu il défend son poulain ,son fils spirituel !!et l autre ne dit rien il accepte !!!comme plus personne ne croit Mr Hollande ses appels sont contre productifs
a écrit le 30/04/2017 à 7:49 :
petit rappel
si m hollande avais tenu et réaliser ses promesses
le vote fn ne serais pas a l'ordre du jour
aprés avoir trahi les Français et les socialistes du monde
le voila qui s'offusque pour favorise un personnage digne de la droite
des annees 1930 celle qui refusé les 40heures et les conges paye
Réponse de le 30/04/2017 à 10:59 :
Le FN est à l'ordre du jour depuis 30 ans, sous quelque gouvernement que ce soit, et quel que soit l'état de l'économie.
a écrit le 29/04/2017 à 23:30 :
Hollande n'est plus audible et n'a aucune audience ... il termine son mandat dans la honte la plus totale.

Le PS a été effondré sur lui même par l'explosif Valls 49-3-Macron
avec en dégât co-latéral la disparition des EELV Les verts porté pâles

L'UMP déguisée en LR est dissoute dans l'acide Sarkozy-Fillon
avec en dégât co-latéral la disparition corps et bien de l'UDI-Modem

Les Français laborieux sont les otages de la Commission Européenne, des voyous de la finance et des riches propriétaires de biens mal acquis en dormant qui de surcroît défiscalisent dans les paradis fiscaux au Luxembourg, en Belgique, à l'ile de la Réunion !!! en Irlande ...

les dirigeants des entreprises des PME et des Agriculteurs sont assomés par les productions déloyales en provenance des pays à bas couts

Les Français laborieux et les entrepreneurs des PME agriculteurs indépendants vont se délivrer eux-mêmes le 7 mai 2017, un grand soir,

le 8 mai le soleil sera radieux.
a écrit le 29/04/2017 à 23:16 :
Hollande...le plus néfaste et incompétent président de la 5eme. À vous dégouter de la politique. Binome infernal avec Royal qu'il a recasée au gouvernement. Avec chacun déclaré comme assistant parlementaire de l'autre pour capter un maximum d'argent. Bilan de la gestion de Royal : se chiffre en milliards de pertes pour l'ecotaxe comme pour sa gestion de la région Poitou-Charentes. Avec un fils ripoux qui a utilisé la Lanterne à gogo pour ses boums privées aux frais du contribuable. À vomir cette famille. La honte totale que cela puisse exister.
a écrit le 29/04/2017 à 22:51 :
Si aucun problème ne se posait, pourquoi y a t'il un problème que l'opposition pourrait résoudre?
Réponse: parce qu'il y a problème!
a écrit le 29/04/2017 à 22:35 :
A l'oligarque Hollande qui déclare ce jour, d'un ton dédaigneux, que seul le vote macron est admissible, il est peut-être utile de lui rappeler la Constitution française :

- Extrait de l'article 3, "La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum. Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice."

- Extrait de l'article 4,"[Les partis et groupements politiques] doivent respecter les principes de la souveraineté nationale et de la démocratie."
a écrit le 29/04/2017 à 22:31 :
Lui, qui se disait prés des gens et ennemie de la finance, a enfanter un Macron!
a écrit le 29/04/2017 à 22:09 :
3 points de plus pour le Pen...
a écrit le 29/04/2017 à 21:54 :
Pas rassuré notre président. Faut mettre le bulletin Macron dans l'urne pour sortir le FN qu'il dit...Mais on en est là par sa faute. Avec ATTALI ils pensaient que la candidature MACRON préparée depuis belle lurette rétablirait l'équilibre après le naufrage socialiste et que les LR avec FILLON prévus en 2eme position allaient sortir le FN, ben ils se sont trompés..... Et maintenant, c'est comme la lessive de Coluche, bon courage pour défaire les noeuds. MACRON, aussi naïf que la chèvre de Mr SEGUIN va se faire dévorer par une LEPEN prédatrice qui n'a pas l'intention de laisser passer l'occasion. Merci Mr HOLLANDE, l'histoire retiendra que vous avez été l'artisan de l'arrivée au pouvoir du FN. Votre machiavélisme n'aura servi à rien, la combine MACRON n'était pas viable, trop jeune, on donne les clés de la république à un jeunot de 39 ans!!, aucune expérience dans le sac à dos hors son job chez Rotschild et 2 ans au ministère des finances sous la houlette de SAPIN, c'est peu pour devenir président, vous ne trouvez pas?.Et notre président exige que l'on vote pour ce monsieur pour sauver la face devant l'Europe, je n'aimerais pas être à sa place, si le scénario LEPEN se confirme, c'est tout simplement la fin de l'Europe, et bien sûr les ennuis qui vont avec, et pis, si le programme MACRON était intéressant, je pourrais encore faire un effort, ben non, même pas, en votant MACRON,ça me coûtera plus de 5 000 Euros par an, hé oui, la CSG+RDS qui passe à 1.80 %. Comme dit le proverbe : On n'attire pas les mouches avec du vinaigre;
a écrit le 29/04/2017 à 19:59 :
Macron sera élu.
Par contre je constate que le vote extreme droite un peu partout en Europe fou la trouille à la commission Européenne. Les lignes bougent sur le social, y compris en Allemagne. Le vielle adage "Il n'y a aucun mal qui ne serve à bien"ce vérifie.
a écrit le 29/04/2017 à 19:21 :
DERNIER COUP DE POMADE DE HOLLANDE QUI CHERCHE UNE PLACE POUR PANTOUFLE DANS LES GRANDE INTANCES EUROPEENE OU INTERNATIONAL???
a écrit le 29/04/2017 à 18:25 :
Les socialistes ont toujours voulu legitimer leurs vols et trafics au nom du peuple par une guerre imaginaire contre le fascisme. Ils leur faut encore un ennemi plur exister. En realite ils voient dans leur miroir ce qu ils pensent dans leur xenophobie etre l autre et le nomment fasciste mais il s agit bien d eux c est leur reflet qu ils voient et qu ils detestent. De grands malades.
Réponse de le 29/04/2017 à 18:55 :
Effectivement j'avais des doutes à leur sujet depuis longtemps et votre analyse finit de me convaincre . On n'a que la pauvreté avec les socialistes et L'Union Européenne et il ose encore nous faire peur , mais qu'est-ce que l'on risque autant se retrouver dans nos valeurs perdues à cause de politiques qui ont refusé les décisions salutaires du peuple souverain .
a écrit le 29/04/2017 à 18:22 :
Dés qu'il ouvre la bouche c'est encore plus de votes pour Le Pen. Mais qu'il se taise!!
a écrit le 29/04/2017 à 17:03 :
Pas tout à fait. Le second tour devrait consister à déterminer si on continue sur la ligne socialiste prussienne, avec pour chef de file naturel l'Allemagne, ou si on rebat les cartes. La ligne prussienne est celle qui a déclenché la 1ere guerre mondiale et a amené le national SOCIALISTE Hitler au pouvoir. Comme toute la pensée collectiviste, elle consiste à faire croire au peuple qu'on agit pour lui, alors qu'en fait cela mène toujours au culte de la personnalité et à la dictature. Les meilleurs exemple relativement récents sont bien entendu Adolf, Benito et Josef :-)
a écrit le 29/04/2017 à 16:24 :
Plus que 8 jours !!!!!!!! ouf
a écrit le 29/04/2017 à 15:46 :
Hollande n'en loupe pas une. Il est extrêmement risqué de transformer ce second tour présidentiel en référendum sur l'UE (on se souvient que Maastricht est passé de justesse et le TCE pas du tout). C'est le meilleur service à rendre à Marine Le Pen parce que trop de français ont tendance à voir en l'UE le bouc émissaire de leurs problèmes alors que l'origine de ceux-ci est franco-française : pas assez de compétitivité, des coûts salariaux trop élevés en regard d'une production très milieu de gamme et qui conduit à des salaires médiocres en raison d'un temps de travail trop bas, trop de dépenses publiques et sociales pour un résultat souvent médiocre (voir l'école qui ne cesse de reculer dans les classements PISA...).
Réponse de le 29/04/2017 à 16:44 :
Les français sont encore majoritairement pour l'Union européenne et l'euro. Marine le Pen a d'ailleurs profité de son union avec Dupont Aignan pour reculer opportunément sur l'euro et sa position qui inquiète beaucoup. Ce n'est donc pas aussi négatif de pouvoir profiter de parler objectivement des avantages de l'Union européenne qui effectivement sert de bouc émissaire systématique de la part de la plupart des partis politiques en Europe et ailleurs alors que le bilan de l'Union européenne est globalement positif.
Réponse de le 29/04/2017 à 18:01 :
quels sont les avantages de l'UE : nous tuer oui pour cela elle est très efficace !!!!!
Réponse de le 29/04/2017 à 19:05 :
Transformer cette élection en referendum sur l'UE est effectivement très risqué. La majorité des français est soit eurosceptique, soit europhobe.

Pour les premiers, l'UE demande un ajustement des buts du projet très sérieux, sous peine de produire un rejet définitif, mais ils reconnaissent que l'espace européen est la bonne échelle pour aborder et résoudre un grand nombre de problèmes.

Pour les second, l'UE est coupable de tous les maux, elle doit être détruite... delenda est UE.

Les seconds sont minoritaires mais on sait que les français on tendance à voter à coté de la question quand il s'agit d'un référendum.
Réponse de le 29/04/2017 à 21:29 :
Les français sont surtout euro-ignorants ou euro-intoxiqués. S'il faut impérativement en France être plus rigoureux en matière budgétaire et sociale, ce n'est pas en premier lieu à cause des traités et de l'€ (d'ailleurs sans l'€ et l'UE qui nous permettent encore de nous refinancer à bon compte nous ne serions pas en meilleure posture que la Grèce) mais parce qu'on a atteint un niveau d'endettement dangereux et qu'il faut impérativement casser la spirale des déficits et de la dette.
Réponse de le 29/04/2017 à 22:43 :
L'Europe a bon dos, il ne s'agit que d'une simple zone administrative nommé "UE de Bruxelles" qui impose ses directives non demandé par les populations qui la composent!
Réponse de le 30/04/2017 à 8:43 :
@Bah le 29/04/2017 à 22:43
Vous n'avez pas encore compris comment l'UE fonctionne; vous n'êtes pas le seul d'ailleurs. La Commission de Juncker n'a aucun pouvoir mais elle est chargée de tenter de faire appliquer les règles des traités qui ont été signés par les membres élus des Etats membres.
Exemples:
- La France a un déficit budgétaire supérieur à 3% et une dette supérieure à 60% du PIB depuis de nombreuses années. La Commission devrait nous sanctionner (amende de 0.2% du PIB, je crois)
- L' Allemagne a un solde commercial de 8% (donc supérieur à la règle de 6%) et une dette supérieure à 60% du PIB
Il ne se passe rien car le Conseil Européen n'est pas d'accord.

Ce sont les Conseil Européen et le Parlement (qui sont des élus) qui prennent les décisions et qui approuvent les directives de la Commission.

Ecrire que nous sommes sous le joug de Bruxelles i.e Commission est un non sens.
Cordialement
Réponse de le 30/04/2017 à 9:15 :
@bruno_bd: 1) personnellement, je ne crois pas qu'on puisse être indépendant sans pouvoir contrôler sa monnaie. 2) "nous refinancer à bon compte", c'est se mettre un peu plus à la merci notamment de l'Allemagne qui n'a pas de déficits. Ce sera à plus long terme le cancer économique français, parce que les taux ne manqueront pas de remonter. 3) à mon avis, les législatives devraient porter sur notre vision de l'avenir, soit on continue la politique collectiviste prussienne, soit on choisit la voie britannique d'indépendance et de libertés individuelles. L'un est-il mieux que l'autre ? L'Histoire nous enseigne que le collectivisme (socialisme-fascisme-communisme) nous a toujours conduit au désastre et que le libéralisme (le vrai, pas celui consistant à se proclamer capitaliste avec l'argent des autres - en l'occurrence le contribuable) a jusqu'à ce jour réussi (pas parfaitement je l'accorde) au progrès de l'humanité :-)
Réponse de le 01/05/2017 à 10:51 :
@Patrickb : "2) "nous refinancer à bon compte", c'est se mettre un peu plus à la merci notamment de l'Allemagne qui n'a pas de déficits. Ce sera à plus long terme le cancer économique français, parce que les taux ne manqueront pas de remonter."
Dans l'absolu vous avez raison, d'ailleurs c'est parce que depuis 1998 la France, grâce à l'€, a pu se refinancer à trop bon compte qu'elle n'a pas fait le moindre effort réel. Maintenant dans la réalité, pourrait-on inverser rapidement la courbe de l'endettement sans provoquer un séisme économique ? Probablement pas, même supprimer d'un seul coup les 500000 fonctionnaires que Fillon envisageait de supprimer en un mandat n'y suffirait pas. Il vaut donc quand même mieux qu'on puisse encore s'endetter à bon compte, tout en faisant des efforts durables de meilleure efficacité de l'utilisation de l'argent public notamment dans l'éducation, le logement, la santé,... Et ce d'autant plus qu'il faut impérativement augmenter les dépenses de défense, de police, de justice et d'administration pénitentiaire où l'insuffisance de la dépense est criante.
a écrit le 29/04/2017 à 15:19 :
A du grand n'importe quoi, comme toujours. ( long noie le poison comme toujours) ... Le second tours sera surtous le choix du maintient d'un immigration importante dans notre pays.... Si nous souhaitons voir la création de nouvelle zone de non droits et de danger, si nous voulons être remplacer par des étranger à court terme.... Car la realite est malheureusement la .... Dans certaine banlieue le francais blanc et catholiques à totallement disparus, chaque jours à nom de la tolérance l'on nous impose la volonté de ces nouveau envahisseurs .... voila le choix , car Mr Macron n'a pris aucun engagement pour diminuè et combattre l'immigration clandestine, il ne vois aucune politique à changer, ministre de la continuité , enfants de notre president normal....
Réponse de le 29/04/2017 à 16:37 :
La réalité n'est pas toujours celle que l'on croit. La gauche a plus pratiqué de reconduite aux frontières que la droite. Trump se heurte au financement de son mur qui risque de ne jamais voir le jour et sera inefficace comme déjà sur une partie supposée clôturée. Fermer des frontières en France aurait un coût considérable et le nombre réduit et ralenti de passages de marchandises aurait aussi un impact économique considérable sans forcément d'effets réels. Les promesses électorales pour se faire élire s'avèrent différentes en pratique. La realpolitik s'impose chaque fois. Macron n'est pas moins bien placé que le Pen au contraire pour traiter les problèmes d'immigration car là ou le Pen aurait laissé s'imposer un qualifat dans la zone Irak Syrie qui se serait alors étendu dans une grande part de l'Afrique, les différents gouvernement sont intervenus pour réduire les nuisances de ces groupes nettement plus affaiblis qu'auparavant et qui avait la prétention de s'étendre au monde entier. Vous auriez encore plus apprécié les banlieues dans ce cas. Donc merci de faire des analyses plus approfondies avant de gober les promesses incohérentes de Marine le Pen tout comme de Dupont Aignan qui se veut exemplaire mais retourne sa veste sans ses soucier de ses électeurs.
a écrit le 29/04/2017 à 14:48 :
Plus de préalable lié à la sortie de l'euro, parfait,même si je ne croyais pas réellement à la possibilité de sortir de l'euro...
Réponse de le 29/04/2017 à 18:55 :
sans sortie de l'Euro et de l'Europe, le programme de MLP est inapplicable parce qu'il contrevient à la majorité des traités internationaux et européens signés par la France, sans compter l'inconstitutionnalité flagrante des certaines mesures.

Donc soit elle ré-écrit totalement son programme avant le débat de mercredi et il faudra qu'elle admette que tout ce qu'elle a présenté comme pure évangile depuis des années c'était du blabla destiné à remplir l'espace médiatique et bourrer les cervelles des esprits faibles.

Soit elle se fera laminer par Macron qui ne manquera pas de pointer ,comme tous les français, les incohérences entre ses propos et ses actes politiques.
Réponse de le 30/04/2017 à 20:09 :
La France est le deuxième pays de la zone euro et la cinquième puissance économique de la planète ce n'est pas la Grèce et vous ne pouvez pas présumer des conséquences et des négociations sur quelque chose d'inédit.Quand aux programmes, à la lettre des candidats il faut être bien naïf pour croire à leur mise en oeuvre totale, rappelez vous moi président l'ennemi de la finance ..A la finale loi travail état d'urgence, plus tout le reste....Sur inconstitutionnalité , le respect du vote en 2005 plus de 53% des Français avaient voté non à la ratification de la constitution pour l'Europe vote sur lequel se sont assis nos bons politiques....
Il est vrai que la machine médiatique tourne à plein régime pour justifier le front républicain le problème c'est que nous ne sommes plus en 2002..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :