Un revenu universel de 1.000 euros bientôt expérimenté en France ?

 |   |  442  mots
Pour participer à ce tirage au sort, il suffit s'inscrire de remplir deux conditions, à savoir : être majeur et résider sur le territoire français (peu importe la nationalité).
Pour participer à ce tirage au sort, il suffit s'inscrire de remplir deux conditions, à savoir : être majeur et résider sur le territoire français (peu importe la nationalité). (Crédits : DR)
Une campagne de crowdfunding est lancée ce jeudi pour financer une expérimentation de revenu universel. Une personne tirée au sort devrait recevoir 1.000 euros par mois pendant un an.

Proposition phare de l'ex-socialiste Benoît Hamon lors de la primaire de la gauche puis à la présidentielle, le revenu universel est toujours d'actualité. Une campagne de crowdfunding a été lancée ce jeudi pour financer une expérimentation. L'objectif est de récolter 12.000 euros pour assurer, pendant un an, le versement de 1.000 euros à une personne tirée au sort, quels que soient ses revenus.

Concrètement, pour participer à ce tirage au sort, il suffit de s'inscrire sur le site monrevenudebase.fr et de remplir les deux conditions requises, à savoir : être majeur et résider sur le territoire français (peu importe la nationalité). "Dès que l'on rajoute des conditions, on complique le système et on le voit avec le RSA, ça crée du non-recours", justifie Julien Bayou, conseiller régional d'Île-de France et porte parole d'Europe écologie-Les Verts (EELV), à l'origine du projet.

Donner une valeur scientifique

Avec son équipe, l'élu francilien a rassemblé environ 35% des 12.000 euros avant de lancer la campagne de crowdfunding. L'idée est de démarrer l'expérimentation début décembre.

Si le projet séduit et que le montant récolté dépasse l'objectif initial, d'autres personnes seront tirées au sort en conséquence. "On aimerait réussir à en faire plusieurs, évidemment ce sera difficile d'arriver à verser 100 revenus universels comme en Allemagne, mais plus on en aura, plus cela donnera une valeur scientifique à l'expérimentation", explique à La Tribune Julien Bayou, qui milite depuis plusieurs années pour l'instauration d'un revenu de base.

Preuve que pour l'instant l'initiative rencontre un certain succès, les serveurs du site "mon revenu de base" étaient déjà à plat ce jeudi matin à 11h30 face à l'afflux d'internautes.

Soutenir le projet d'expérimentation en Gironde

Derrière cette initiative, l'idée est de "soutenir l'expérimentation prévue en Gironde", indique Julien Bayou. L'été dernier, le Conseil départemental à majorité socialiste, et son président Jean-Luc Gleyze, ont écrit au président Macron pour obtenir l'autorisation de tester le revenu universel pendant au moins deux ans. Le projet vise à verser un revenu de 1.000 euros à tous les adultes et 300 euros à chaque enfant.

Pour mémoire, à l'instar du RSA en 2007, ou plus récemment du dispositif "territoires zéro chômeur", une loi doit être promulguée pour permettre à une collectivité territoriale d'appliquer une politique publique ne faisant pas partie de ses compétences.

"Pour l'instant ça bloque au niveau de l'Etat, cette loi n'est toujours pas à l'ordre du jour", pointe Julien Bayou. Si son initiative réussit à créer une dynamique autour du revenu universel, l'élu écologiste espère que le gouvernement se saisira du sujet.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/03/2018 à 10:16 :
oui a un revenu universel indexé en rapport avec le seuil de pauvreté il faudrait que chaque année le ratio devienne plus fort ainsi la misère prendrai fin
par exemple seuil de pauvreté 1000e revenu universel a 1200e soit un ration 1.2
l année suivante il faudrait etre par exemple à 1.3 et ainsi de suite.
si le seuil de pauvreté fluctue on garde le ratio on ne le baisse jamais
a écrit le 02/03/2018 à 22:37 :
Votre avis nous intéresse, merci de répondre au sondage suivant sur le revenu universel (dans le cadre d'un tpe):
https://www.sondageonline.fr/results/1ac43d6
a écrit le 14/02/2018 à 23:49 :
moi je suis pour un salaire universel je pense que ça nous aidera car en France l'augmentation de la vie comme le carburant le gaz électricité la nourriture exetera exetera donc un petit billet de 1000 € ferait du bien pour tout le monde bien sûr je ne pense pas qu'à moi mais je pense qu'on vivrai mieux pour profiter du pouvoir d'achat merci à toute l'équipe de Benoît Hamon
Réponse de le 10/05/2018 à 12:43 :
De toute façon les pays n ont plus le choix, il n ya plus de travail pour tous le monde, en plus avec un future qui sera dominé par l intelligence artificielle , et la seul solution c est un revenu de base universel.
a écrit le 14/02/2018 à 23:44 :
moi je suis pour un salaire universel je pense que ça nous aidera car en France l'augmentation de la vie comme le carburant le gaz électricité la nourriture exetera exetera donc un petit billet de 1000 € ferait du bien pour tout le monde bien sûr je ne pense pas qu'à moi mais je pense qu'on vivrai mieux pour profiter du pouvoir d'achat merci à toute l'équipe de Benoît Hamon
a écrit le 13/11/2017 à 13:51 :
Tous les extremistes sur ce fil... Tous ces prix nobel :)
a écrit le 06/11/2017 à 11:38 :
Encore une vie d un esprit simpliste et PaS simplificateur en tous cas pour la création d emploi ! Vive l assistanat généralisé et Avec un échantillon de 1 on veux créer une règle ;0)(
a écrit le 04/11/2017 à 15:06 :
Lien bloqué impossible de s'incrire
a écrit le 03/11/2017 à 22:25 :
Le lien pour l'inscription ne fonctionne pas
Réponse de le 05/11/2017 à 13:05 :
Autrement dit, cette annonce est de la manipulation médiatique gouvernementale ?
a écrit le 03/11/2017 à 13:52 :
Est ce réservé à l'avenir et au présent à un permanent ou représentant ex élu du PS remercié et en fin de droit ?
a écrit le 03/11/2017 à 13:26 :
J'ai inscrit deux amies qui auraient vraiment besoin de ce coup de pouce... L'inscription n'aboutit pas, le lien se bloque...
a écrit le 03/11/2017 à 9:03 :
Dommage de décrédibiliser ainsi un mécanisme d'avenir qui pourrait simplifier grandement notre système socialo fiscal. En effet, ou bien on supprime les allocations de solidarité (AF, RSA, prime d'activité) et on remplace les cotisations non contributives et l'impôt sur le revenu par une grande CSG (plus de 40%) finançant un revenu universel à hauteur du RSA socle pour les adultes (moitié moins pour les enfants) mais continuant de financer aussi l'éducation et la santé gratuites, ou bien on donne 1000 euros mais on fait payer l'éducation et l'assurance santé. Certains hélas, ne savent pas compter...
Réponse de le 03/11/2017 à 13:46 :
Le saviez vous un SDF n'a pas droit à l'aide au logement soit environs 250 €, il ce contente de son RSA c'est pas normal de ne pas avoir droit à l'aide au logement quand on sais que vivre à la rue coûte beaucoup plus cher , Un RU permettrais au SDF de prétendre avec 1000 € à un logement sans pour autant avoir un CDI pour commencer, beaucoup d'entres eux rechercheraient ensuite du taf dans de meilleurs conditions , commençons par les plus faibles ceux qui dorment sous le métro ou les ponts depuis des années et sont français
Réponse de le 03/11/2017 à 13:57 :
Je me suis mal exprimer une personne en difficulté grave et n'ayant pas de logement plutôt que SDF, après ci cette personne trouve par exemple de l intérim ou un CDD ou un CDI bien sûr son aide diminuera car j en suis sur chacun veux ne rien devoir à personne et ne pas être un assisté mais il y a de graves problèmes insolubles comme trouver un logement, sans logement pas de boulot et pour avoir un logement il faut pouvoir justifier d'un revenu et une santé dégradée coûte extrêmement cher à la sociétée pour une personne dans la rue et ils elles sont plus de 200000 en France, pourtant 1 ct sur l essence et me diesel couvrirait ce problème, bien ciblé ceux et celle qui pendant des années n'ont pas reçus leurs aides au logement lorsqu'il vivaient à la rue , ça c est innadmisible !
a écrit le 03/11/2017 à 5:40 :
Pourquoi pas donné un Revenu universelle à des robots pour faire plus de consommateurs pendant qu'on y est n'importe quoi.
Réponse de le 03/11/2017 à 15:27 :
Excellent!
Réponse de le 05/11/2017 à 11:14 :
C'est déja le cas:les tarifs pub internets sont dopés par du trafic artificiel robotisé.Idem pour les audiences médias etc...
a écrit le 02/11/2017 à 23:16 :
Le non sens... déjà une expérience sur un échantillon d'une personne... Ensuite, comment on généralise avec ce système ? Là des milliers de personne vont payer à une seule son revenu universel en prélevant sur leurs propres revenus. Et demain ? pour tout le monde, tout le monde donnera 100 sur ses revenus pour bénéficier d'un revenu universel de 100 ?!! xD
a écrit le 02/11/2017 à 21:09 :
une simple escroquerie, un loto clandestin supposé défiscalisant le ticket de mise a 66% d'abattaement d'impot alors qu'il n'y a aucune utilité publique, j'espere que la fdj va porter plainte
a écrit le 02/11/2017 à 21:03 :
impossibilité de s'inscrire et à mon avis celui qui sera tiré "au sort" ne sera pas blanc de peau: à méditer
a écrit le 02/11/2017 à 20:46 :
1000 € oui mais travailler dans le climat , 50% en formation 50% planter tes arbres nettoyer les forêts, nettoyer les plages, créé des nouveaux projets pour propulser le pays vers , poser des tuiles solaires, isolé les toits , des bornes solaires..
Réponse de le 03/11/2017 à 9:48 :
Je dirais même "jouer du pipeau, peigner des giraffes, faire du free-hug". J'ai quelques punchlines d'Audiard qui me viennent à l'idée !
a écrit le 02/11/2017 à 20:30 :
lien bloqué, c'est de la foutaise.
a écrit le 02/11/2017 à 19:47 :
Norton antivirus bloque le lien: virus + phishing... bonjour l'arnaque 😃😃😃
a écrit le 02/11/2017 à 19:25 :
"... il faudrait que les loix cherchassent à ôter tous les moyens de vivre sans travail." Montesquieu. De l'Esprit des Loix, Livre XIV chapitre VII.
Réponse de le 02/11/2017 à 20:32 :
Ou qu'elles cherchent à donner aux gens la possibilité de vivre de son travail.
a écrit le 02/11/2017 à 19:06 :
J'y crois tellement à cette nécessité d'un revenu universel, que je me suis inscrit...
A 50 ans passés, n'ayant trouvé qu'un job à mi-temps me permettant tout juste de ralentir la chute (les fameux shit-jobs), je suis toujours en recherche d'emploi, sans aucun espoir. Les grincheux de ce système doivent vivre à l'abri des réalités, non?!!! Le robot ne rapporte pas un seul salaire à la maison... et moi, humain, il m'en faut un, ou bien disparaître !
Réponse de le 03/11/2017 à 5:51 :
Il existe des solutions pour s'en sortir.Pourquoi ne pas monter votre start-up:avec un projet cohérent la levée de fonds sera facile.
a écrit le 02/11/2017 à 18:39 :
Qui peut avaler l'idée stupide qu'une expérimentation sur 1 personne peut apporter un quelconque enseignement sur les impacts du RI ? Les gogos qui vont participer au financement feraient mieux d'arrêter de fantasmer et prendre leur vie en charge !
a écrit le 02/11/2017 à 18:26 :
Si le tiré au sort est une personne au minimum social ou retraité vous le mettrez sacrément sur la paille dans un an car ses allocations logements et sa C.M.U seront supprimés. comment pourra t-il s'assumer avec 600 euros par mois par exemple? puisqu'il lui faudra se payer une mutuelle et si c'est un retraité il lui faudra sortir au minimum 100 euros par mois et moins son allocation logement qu'il aura perdu...
a écrit le 02/11/2017 à 18:26 :
Tous les migrants du monde vont se précipiter en France pour toucher le « loto «  .
Réponse de le 03/11/2017 à 15:29 :
C est déjà le cas ! Allez,,allons bosser les 3 x 8 pour 300 euros de plus. Il y a des impôts à prévoir.
a écrit le 02/11/2017 à 18:20 :
Parfait pour le futur gagnant , (cadre,futur radicalisé,patron du cac 40 et j'en passe
il vous remercie braves sans dents
a écrit le 02/11/2017 à 17:58 :
que cherchez vous avec ces expériences pourries ? la guerre civile ?
a écrit le 02/11/2017 à 17:49 :
Si les Francais avaient voulu du revenu universel Ca serai Mr Hamon qui serait aujourd'hui au pouvoir.
d'ou sort cet illuminé qui pense que Mr Macron va accepte de tester le revenu universel
a écrit le 02/11/2017 à 17:36 :
Ah génial je vais pouvoir ne rien faire mes charges étant payés avec 550 eu net ..
450 euro de poche par mois .. merci j'ai plus qu'a démissionner .
:' )
a écrit le 02/11/2017 à 17:28 :
Avec une campagne de crowdfunding national, on va peut-être arriver UN RU pendant UN an. Qu'est ce que ça prouve quant à la faisabilité d' une mesure qui devrait en verser 65 millions à vie ?
a écrit le 02/11/2017 à 17:23 :
Avec ou sans esprit de combativité.
Lorsque la moitié d'un peuple perçois l'idée qu'elle n'a pas besoin de travailler car l'autre moitié va s'occuper d'elle et que l'autre moitié comprend que ça ne vaut pas la peine de travailler car quelqu'un d'autre va récolter ce que par ses efforts elle mérite. Alors le déclin de la nation est proche.
Réponse de le 02/11/2017 à 18:30 :
Votre intervention manque d'argument.
Cela marche pourtant tous les jours dans les Couples avec un seul salaire.
La Décadence c'est quand on rejette les idées nouvelles sans raison...ou par pure jalousie !
a écrit le 02/11/2017 à 17:11 :
Il n'y a déjà pas assez d'argent pour payer le RSA à 475€ !
Réponse de le 02/11/2017 à 17:18 :
Sans compter les retraites qu'on a déjà beaucoup de mal à nous reverser !

Et la sécurité sociale dont le monopole commence sérieusement à être égratigné ! Comment payer dans cas la CMU et L'AME ?
a écrit le 02/11/2017 à 16:45 :
le gouvernement veut il se substituer a la francaise de jeux
a écrit le 02/11/2017 à 16:40 :
C'est une fumisterie et je ne crois pas et heureusement que le gouvernement actuel soit sur ce registre.
Cette mesure serait coûteuse et ne ferait que renforcer l'assistanat et en plus vu les comptes de la France cela ne ferait que ruiner un peu plus le pays
Réponse de le 02/11/2017 à 17:31 :
Rassurez-vous, ça ne durerait pas longtemps. Au bout d'un mois la troïka sifflerait la fin de la partie.
a écrit le 02/11/2017 à 16:27 :
ce sont peut-être encore les retraités qui paieront la facture ???, je ne parle pas des retraités politiques et élus à qui on ne touche pas la pension
a écrit le 02/11/2017 à 16:13 :
Quelqu'un s'est-il vraiment penché sur le calcul du financement de ce revenu universel ?
En faisant une simulation à la louche : on table sur 40 millions de gens majeurs, donc éligibles au RI, cela fait 40 milliards d'euros de recettes à trouver par mois, et 480 milliards par an !
Comment le finance t-on ?
Supposons que la fin du RSA, assedic et autres, fasse économiser 80 milliards (chiffre sans doute surévalué), il reste 400 milliards à financer par l'impôt.
Comme de nombreux concitoyens sont et seront non imposables, cela veut dire que les autres se verront retirer bien plus que les 1000 euros reçus.

Il faut comprendre que c'est une opération à somme nulle et que beaucoup pourraient déchanter.

Je ne parle même pas de la motivation pour chercher un emploi (déclaré) quand on reçoit de quoi vivre en ne faisant rien...
Réponse de le 02/11/2017 à 17:51 :
Argutie. On ne peut pas vivre avec 1000 euros. Cette somme est juste une base sur laquelle on peut s'appuyer pour ne jamais couler.
Réponse de le 04/11/2017 à 11:01 :
Je me permets de vous joindre un lien (parmi des dizaines possibles) vers un site ou les gens y ont réfléchi et posé des pistes de financement. C'est trop long pour tenir sur un post.

http://www.revenudebase.info/decouvrir/

Ce que je retiens pour ma part, c'est qu'en solvabilisant toute la population vous permettez à 4 millions de mal logés et SDF d'être en mesure de payer un loyer ce qui veut dire qu'on devrait pouvoir construire deux millions de logements et les louer/vendre.
Ensuite, pour ceux qui sont actuellement aux environs du SMIC, le presque doublement de leur revenu va les faire rentrer dans les heureux imposés à l'IRPP. de facto, l'état récupérera 10 à 15% sur l'IRPP et autant sur la TVA, la CSG et autres revenus.

Au total la mesure est de nature à booster la croissance économique, lutter efficacement contre la misère et rendre le système plus juste.
a écrit le 02/11/2017 à 15:13 :
Un découvert bancaire, en cas de nécessité, et non remboursable serai suffisant!
a écrit le 02/11/2017 à 15:00 :
L'idée en soit est bonne mais au vu des informations données par La Tribune, je crains que leur méthodologie ne souffre d'un défaut : le tiré au sort ne financera pas ce revenu.

Je m'explique : un revenu universel est donné à tous et à toutes, quelques soit ses revenus, que l'on soit caissier ou patron du CaC 40. La différence se fait au niveau du financement : chacun payant l’impôt en fonction de ses revenus, une personne "pauvre" paierai peut, voir rien sur ce montant, une personne de la classe moyenne en payerai une partie en impôt et une personne aisée paierait potentiellement plus que la valeur de ce revenus.

Ici, il s'agit d'un simple tirage au sort.Par conséquent aucun financement, ce qui revient à faire un don de 1000€ par mois à la personne concernée. Je ne vois donc pas comment cette étude est supposée montrer le bien fondé du RU.
Réponse de le 02/11/2017 à 16:26 :
Le but de l'expérimentation n'est probablement pas d'étudier l'aspect financement, mais l'aspect impact.
Contrairement aux poncifs que les vieux réacs nous sortent habituellement, l'impact là où ça a été expérimenté a été :
- Tout un tas de gens qui quittent leur job pour... lancer leur boîte! Boost énorme de l'entrepreunariat.
- Hausse globale du volume de travail produit par la population, et du nombre de personnes qui travaillent (même si c'est possiblement une hausse des travailleurs déclarés, mais c'est toujours une victoire).
- Une seule catégorie de la population qui travaille moins : les personnes en âge de faire des études et qui avaient abrégé ou sauté les études pour aller gagner un salaire plus vite.
Réponse de le 02/11/2017 à 16:27 :
Ensuite, je le concède, une expérimentation sur un échantillon d'une seule et unique personne, c'est, euh... contestable!
Réponse de le 02/11/2017 à 18:35 :
Une personne pauvre paie TVA, TIPP, T.O.M, etc...
L impôt sur le revenu ne représente que 10% des impôts,et ne sert qu'a payer les intérêts de la Dette .
Si l'I.R était assez élevé pour les riches, il n'y aurait pas de déficit donc pas de dettes.
Rappelons qu'en 1929 aux USA l'IR était de 98%...et c'était la plus forte croissance du pays dans les années qui ont suivi !
Réponse de le 04/11/2017 à 11:25 :
Je suis d'accord avec vous sur la méthodologie.

Pour que l'expérience ait une valeur il faudrait qu'il y ait au moins une cinquantaine de cobayes (pardon, bénéficiaires), que ces derniers couvrent une bonne partie du spectre social (excluons les + riches pour qui 1000 euros/mois ne changent rien à rien) , qu'ils collaborent loyalement en acceptant une certaine clarté sur leurs choix et que le revenu soit garanti sur une durée suffisante (minium 5 ans) pour éviter que les sujets ne thésaurisent en anticipant le retour à la galère, ce qui fausserait le résultat.

Bref, on ne peut pas s'en remettre au hasard dans le choix sous peine de déséquilibrer l'expérience et surtout d'en amoindrir l'interêt

Comme le souligne Alatar, l'expérimentation est plus sociologique que financière.
Que font les gens quant ils disposent uniquement d'un revenu de base qui leur assure la survie? Est ce qu'ils profitent de ce socle pour se former ? pour tenter de gagner encore plus? pour dégager du temps libre pour leur famille, leur développement personnel, leur engagement associatif?
Et pour ceux qui ont déjà un revenu (pension ou salaire), que font t'ils de ce socle financier?
etc etc...

Je pense que les résultats en surprendraient beaucoup si cette expérience avait effectivement lieu.
a écrit le 02/11/2017 à 14:57 :
Voltaire disait que "le travail nous protège de trois maux: l'ennui, le vice et le besoin", mais bon c'était une autre époque où les allocs diverses et variées n'existaient pas :-)
Réponse de le 02/11/2017 à 16:22 :
@Patrickb
Malheureusement pour vous, le monde a évolué depuis les Trente Glorieuses. Le travail s'automatise et s'informatise, et on arrive progressivement à reproduire toutes les features d'un être humain, ce qui rend les modèles schumpéteriens obsolètes eux aussi.
Ce n'est pas pour rien que les sphères de la high-tech sont à la fois celles qui tirent le plus la sonnette d'alarme au sujet de la raréfaction du travail humain à venir, et celles qui sont le plus pro-revenu universel. Mais bon, ces patrons de la silicon valley doivent être "pro-fainéants"...
Réponse de le 02/11/2017 à 19:57 :
@Alatar Talacrème: crois-tu que les nouvelles technologies qui sont un autre sujet que celui de cet article vont rendre les gens courageux, intelligents et responsables. Personnellement, j'en doute et je crois même que sans travail pour leur occuper l'esprit, ils deviendront des légumes perpétuellement assistés qui s'enfonceront tous les jours un peu plus dans les profondeurs de l'abîme. Parce qu'évidemment, c'est 1000 euros aujourd'hui et plus demain et après-demain....tant qu'à faire. A suivre donc :-)
Réponse de le 03/11/2017 à 9:01 :
@Patrickb
"crois-tu que les nouvelles technologies qui sont un autre sujet que celui de cet article"
C'est là qu'on voit que vous ne travaillez pas dans la tech. Je le répète : les patrons de la high-tech US sont ceux qui sont à la fois le plus convaincus de la raréfaction du travail humain imminente, et de la nécessité de mettre en place le Revenu Universel.
Je suis moi-même ingénieur IT, et encore, pas directement sur l'intelligence artificielle, mais le travail même d'un ingénieur IT au quotidien peut se résumer à : "Comment on peut automatiser ce process pour ne pas avoir à payer un humain pour le faire manuellement?". C'est le principe même de l'informatisation.
Donc on ne vous demande pas votre avis. On va éradiquer méthodiquement tous les jobs existants, et sur les décennies à venir, si maintien du système actuel, on va mettre tous les pays développés à 20%, puis 40%, puis 70%, puis 90%, puis 99% de chômage. Donc soit les gens sont assez intelligents pour écouter ce que les technologistes leur disent (à l'unanimité), soit on attend que des troubles sociaux éclatent. D'ailleurs, l'extrême-gauche est contre le Revenu Universel, parce qu'elle considère (en partie à juste titre) que c'est l'ultime béquille qui empêchera le Capitalisme de s'effondrer sous le poids de ses propres contradictions, au moment où les jobs disparaîtront, et donc les salariés (devenus sans ressources), et donc l'intégralité de la demande solvable.
Bref, on ne sait pas ce que les gens feront si on met en place le Revenu Universel (on peut toujours s'assurer d'accompagner finement pour éviter qu'ils deviennent des légumes comme vous redoutez, les données qu'on a sur les lieux où le RU a été expérimenté nous disent le contraire, mais on ne sait jamais), mais on sait parfaitement ce qui arrivera si on ne le met pas en place : explosion du chômage, puis quand les pauvres seront suffisamment nombreux, soulèvement populaire.
Réponse de le 04/11/2017 à 10:48 :
@Alatar: une fois de plus: la technologie n'est pas le sujet de cet article ! Mais pour répondre à ton commentaire: ton argumentation est exactement celle des années 50 et probablement celle de la Révolution industrielle. Nous sommes en période de mutation et donc dans un vide absolu parce que nos dirigeants sont incapables de prévoir à long terme. Les machines et les technologies ne vont pas fonctionner toutes seules, il faudra bien des gens pour les inventer, les améliorer, les faire fonctionner quotidiennement. D'autres technologies apparaîtront pour contrer celles existantes parce que même si on constate beaucoup de passivité dans les divers commentaires, l'Histoire nous enseigne qu'il y a toujours des gens qui se battent contre l'ordre établi et empêchent ainsi les dictatures. Orwell nous disait « don’t let it happen, it depends on you » et je reconnais qu’être « catastropharde » (terme de Clémenceau vis-à-vis de Pétain qu’il pressentait être un loser, et il ne s’est pas trompé) ne présage rien de bon pour la France. Mais en tout optimisme je préfère Churchill et son « we shall never surrender », car résister aux aléas et défis de la vie est aussi ce qui fait de nous des humains à part entière depuis la nuit des temps :-)
Réponse de le 06/11/2017 à 12:50 :
@Patrickb
"une fois de plus: la technologie n'est pas le sujet de cet article !"
Une fois de plus, c'est le coeur du sujet, et déconnecter les deux est malhonnête. Si on persiste à s'accrocher aux poncifs (suffisamment débunkés pourtant) qui disent que "le Revenu Universel va rendre les gens fainéants et ils ne chercheront plus d'emploi", tout en occultant totalement le fait que ces fameux "zemplois" vont disparaître, on passe à côté de la chose et on va dans le mur.

"Nous sommes en période de mutation et donc dans un vide absolu parce que nos dirigeants sont incapables de prévoir à long terme. Les machines et les technologies ne vont pas fonctionner toutes seules, il faudra bien des gens pour les inventer, les améliorer, les faire fonctionner quotidiennement."
D'où le fait que j'ai dit "99%" et pas "100%". Merci pour la jolie hypothèse qui dit que bien sûr qu'on va pouvoir reconvertir 30 millions d'actifs en chercheurs R&D en IA et robotique, qu'ils soient médecin, commercial, ouvrier, standardiste ou balayeur, mais ça ne fonctionne pas comme ça.

"l'Histoire nous enseigne qu'il y a toujours des gens qui se battent contre l'ordre établi et empêchent ainsi les dictatures. Orwell nous disait « don’t let it happen, it depends on you » et je reconnais qu’être « catastropharde » [...]"
À quel moment est-ce que j'ai dit que c'était horrible qu'on éradique méthodiquement tous les jobs humains existants? Pour moi, c'est une chose assez fantastique! À supposer qu'on pense intelligemment l'adaptation du système économique et la répartition des richesses (le Revenu Universel est une des briques), c'est une évolution très positive.
a écrit le 02/11/2017 à 14:40 :
Il faut sans doute créer un revenu de dignité inconditionnel mais il ne peut être de 1000 euro; il doit suivre les autres allocations ( 800 euros ). Devrait être créer une allocation spécifique de dignité. le rsa est devenu une sorte de salaire et la recherche d'emploi un emploi en soit, c'est un véritable problème, un glissement de terrain en quelque sorete, quelque chose qui fait office de travail ( et qui est sa recherche...!!!) la condition serait et la dignité et la solidarité et l'implication réelle d'une recherche d'emploi et les entreprises devraient avoir un quota d'embauche obligataire.
Réponse de le 04/11/2017 à 11:43 :
Serait celui qui vous permettre de vous loger, vous nourrir et vous vétir.
1200 euros ne vous permettent pas de le faire à Paris si vous êtes locataire, mais ce serait largement suffisant si vous êtes dejà propriétaire de votre logement en province.

Pour la recherche d'emploi, vous êtes gentil, mais il y a plus de trois millions de chercheurs à temps plein pour 2.5 millions d'offres (a temps plein).
Si on rajoute les CDD/CTT on arrive à 5 millions d'offres annuelles et 7 millions de candidats.
Il y a forcément des recalés. Il arrive un moment où, si l'on est responsable, il faut arréter d'envoyer, en utilisant la coercition financière, les gens chercher des emplois qui n'existent pas, et il faut prendre d'autres mesures.

D'autant plus qu'on n'a rien vu encore en matière de destruction d'emploi. La numérisation est entrain d'attaquer tout le secteur tertiaire après que la mécanisation ait détruit des millions d'emploi dans la production.
a écrit le 02/11/2017 à 14:31 :
Avec le RU, les courageux qui, eux, se lèveront le matin pour aller travailler seront considérés comme des nantis et matraqués fiscalement pour entretenir les oisifs qui eux n'en auront jamais assez et réclameront toujours plus à ne rien faire.
Réponse de le 02/11/2017 à 15:06 :
Pas forcement. Si le RU fonctionne comme prévu, tout le monde en bénéficiera et tout le monde le financera par impot. Aprés oui, une personne au chômage paiera peut être 100€ /mois sur cette somme, un ouvrier 300, un cadre 400, un cadre sup 700 et un chef d'entreprise 1200 voir beaucoup plus.

De plus, le RU doit supprimer les RSA, ASSEDIC et autre revenus 'sociaux'. C'est 1000€/mois, point barre, avec un bonus pour les enfant mineur à charge. C'est pas non plus le rêve. Par contre , si vous vous levez le matin, la c'est un bonus, certe plus réduit, mais un bonus quand même. Vous avez donc un meilleur revenu au final que 'l'oisif'.

De plus, vous savez qu'en cas de coup dur, avec le prélevement à la source qui s'ajoute à la mesure, si vous perdez votre job PAF! 1000€/ mois sans condition. C'est pas mal quand même non ?
Réponse de le 02/11/2017 à 16:16 :
à Flying Spaghetti
Pour quelqu'un qui ne touche ni RSA ni assedic etc., qui travaille et qui paye des impots (j'insiste PAYE des IMPOTS), donc sur 1300€ net il faut enlever ceux-ci : reste moins que le RU.. je vois donc pas du tout où est l'intéret du RU à part quitter son boulot pour bosser au black et payer moins d'impot... c'est surtout ça que je vois.

PS: d'après votre exemple le chef d'entreprise payerai en tant qu'individu, un impôt supplémentaire de 200€/mois (+1000 - 1200 = 200€)...! pourquoi s’embêter à être chef d'entreprise...

Un jeune, actif et attristé de cette naïveté collective... les billets poussent pas sous le canapé...!
a écrit le 02/11/2017 à 14:19 :
Il faut bien plus que 12000 pour filer 1000 par mois sur un an.

Pour un minimum de crédibilité, on repassera, donc.
Réponse de le 02/11/2017 à 15:14 :
Mais apprends à vompter gros NIGAUD !!!
a écrit le 02/11/2017 à 14:14 :
j ai travailler 43 année pour une retraite de 1040 euros , j aurai mieux de rester a la maison me tourner les pousses !!!!! aucune dignité pour les gens qui on bien travailler
Réponse de le 02/11/2017 à 15:36 :
Avec le RU, vous auriez 1040 + 1000.
Certes, une petite augmentation de csg en prime, mais il en reste encore un peu, non?
a écrit le 02/11/2017 à 13:42 :
Assurer un revenu de base oui il est temps et entre l'esclavagisme salarial néolibéral et le numérique le travail est menacé c'est une réalité mais je pense qu'il est indispensable que chacun d'entre nous travaille au moins pour le bien de tous, du coup 15h de travail par semaine payées 1500 euros me semblerait bien plus opportun pour à la fois pallier au déficit des emplois, c'est pour cela que quand on entend wauquiez vouloir forcer les gens à travailler ça laisse rêveur, des gens aussi déconnectés de la vraie vie ne devraient pas pouvoir obtenir de mandat politique c'est un fait, et pour pérenniser une croissance stable, saine permettant de voir venir et de lutter efficacement contre la destruction de notre planète.

Maintenant, les propriétaires d'outils de production et de capitaux du monde gagnant 20% de revenus supplémentaire par an sur la destruction de la planète et de l'humanité continuent d'investir massivement sur la destruction de la planète et de son humanité.

Par ailleurs en mettant en perspective cette situation avec la pensée nietzschéenne on sait que si les faibles cherchent à tout prix à tout posséder, diriger c'est de leur seule et unique peur des "forts", ces gens là qui sont heureux de vivre parce que simplement vivants, ceux qui vivent tranquillement dans leur coin, ceux qui ne demandent rien mais prennent tout quand même dans la gueule. Comme les faibles ne comprennent pas les forts ils cherchent à les asservir et du coup nous sommes plus dans l'idéologie au final que dans la doctrine économique faisant que les possédants ont besoin de dominer les gens.

Le revenu universel ou du moins beaucoup moins travailler pour toucher un salaire digne de ce nom c'est l'évolution indispensable de notre humanité mais de part les propriétaires de la planète cela ne reste qu'une très lointaine possibilité, le plus loin possible d'ailleurs. Le ressentiment ne peut pas être atténué par les mots, la pensée, la réflexion, c'est profondément ancré puisque grégaire.
Réponse de le 02/11/2017 à 15:14 :
Bonjour,

Honnêtement vous penser que votre travail est meilleur que celui d'un chinois ? Que ce soit un français, un robot ou un chinois qui met un boulon ... le résultat reste le même. Un groupe international ouvre une usine en fonction de sa rentabilité, quand elle diminue on délocalise (et votre avis on s'en tape).

"je travaille que 15h on embauche 2 personnes mais on est tjs payé autant" ... Calcul biaisé : on passe pas de 1 -> 2 emplois mais de 1 -> 0 (délocalisation) sinon le prix augment (x2,X) et ne peux plus être exporté uniquement destiné au marché intérieur donc perte de profit.

Si tout le monde gagne plus les prix augmente en conséquence, donc le pv d'achat reste le même voir diminue vue que le prix est liée au cout de fabrication + marge diverses + taxe.
En gardant une marge fixe (pas en %) la taxe elle augmente car est calculé en % du prix. => baisse de pouvoir d'achat.

Le seul qui y gagne c'est l'état (si on oublie qu'on passe de 11% à 40% de chômeurs là d'un coup l'état y perd).

L’état contribue largement à la destruction de la planète il y a qu'à regarder les dividendes que l’état se verse sur le dos d'EDF, plutôt que de laisser EDF rénover ses centrales nucléaire (bon après énergie propre le nucléaire ... si on enlève les déchets. Comme les panneaux solaires ceci dit).

Après mieux vaut-il sauver la planète ou nos malades, les chômeurs ... ?

La France a besoin de travailleur hautement qualifiés c'est fini les usines en France avec 100 personnes à la chaine ça coute trop chère !

En tout cas si votre rêve c'est 15h à 1500€ net c'est possible montez votre boite, soyez un bon gestionnaire avec un business model correcte (et faite en profiter vos employés payés 3K (1.5k salaire +1.5k taxes) par mois pour 15h/semaine).

Par contre chose que vous pouvez faire dès aujourd'hui c'est revoir votre manière de consommé (regardez les documentaires sur les objets garantie a vie).

Cordialement,
Un autre citoyen
Réponse de le 02/11/2017 à 16:10 :
@ rijemari, j'ai répondu à votre agression que j'ai signalé mais à priori ma réponse à votre si opportune intervention n'est pas passée. Nous passons là à côté d'un débat certainement incontournable !

Bref arrêtez de m'agresser.

@ l'autre:

Je ne comprends absolument pas les arguments que vous m'opposez, ici le théme c'est de payer els gens à ne rien faire or je propose de payer les gens correctement à s'occuper de la société, que me reprochez vous donc là ?

De quoi avez vous peur ? Quand vous saurez répondre à cette question vous cesserez de me harcelez partout ou vous pouvez pour exprimer votre servilité de caste improductive au possible.

Au lieu de rabâcher les messes néolibérales essayez un peu de pensez par vous mêmes, essayez la liberté vous verrez vous serez bien plus clairs et compréhensibles du coup, parce que de votre réponse je ne retiens aucun élément concret, c'est que de l'abstarit, de la doctrine néolibérale escalavagiste, le truc dont je passe mon temps à exploser dans ce forum tellement c'est bête comem concept.

Alors au lieu d'essayer à tout prix de rendre votre dogme stupide au plus haut point, intelligent, essayez de lire et d'écoutez les autres un peu, essayez de penser pour voir, je vous ganartie que cela ne vous tuera pas.

Merci par contre de diffuser ce commentaire ou bien interdisez moi les sujets sur lesquels je suis obligé de perdre mon temps pour rien de la sorte c'est lourd, merci. On ne peut pas dire que je sois difficile hein, si sur certains sujet il faut se taper des pots de colle je préfère ne pas commenter !
Réponse de le 02/11/2017 à 17:02 :
Pour apporter une solution à un problème, il faut d'abord définir sa cause. Le travail est la cause de la destruction de notre planète. On a pas encore trouver le moyen de produire sans polluer. Et plus de gens travaillent, plus forte est la pollution. La Chine en est l'exemple parfait. Pour moins polluer, il faut donc réduire le travail. Mais dans un système capitaliste, il faut un revenu pour vivre, d'ou l'idée du revenu universel. Sans parler du fait que les milliardaire en on mare de respirer une atmosphère toxique, se baigner dans des eau polluées, être brûlés par le soleil, attraper des cancers...
Réponse de le 03/11/2017 à 10:06 :
"Sans parler du fait que les milliardaire en on mare de respirer une atmosphère toxique, se baigner dans des eau polluées, être brûlés par le soleil, attraper des cancers... "

Ben oui c'est d'ailleurs pour ça qu'ils investissent massivement dans l'agro-industrie, ils reviennent à fond dans les énergies fossiles, ils exploitent les salariés dans des pays dans lesquels les normes sanitaires sont inexistantes et-c...

Par contre bonne nouvelle en ce qui concerne le soleil, celui-ci brûle moins la peau qu'il y a dix ans puisque la couche d'ozone est presque revenue à son origine depuis que les gaz machins ont été interdits ce qui veut donc dire que quand on contraint les industriels ont a des résultats mais si on leur demande leurs avis la situation ne fait qu'empirer.

Or nos politiciens nationaux, européens et internationaux ne les contraint plus depuis de nombreuses années maintenant.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :