Valérie Pécresse écrase Eric Ciotti et représentera la droite républicaine pour la bataille de l'Elysée 2022

Avec 6 suffrages exprimés sur 10, la présidente de la région Île-de-France a remporté haut-la-main ce samedi 4 décembre la "primaire" du Congrès des Républicains. Une revanche pour Valérie Pécresse, qui avait quitté LR pour s'affranchir de la ligne Wauquiez en lançant son propre mouvement politique, Libres. Cette chiraquienne mariée à un Corrézien, désormais célèbre pour ses tailleurs rouges sur carré blond, veut rassembler la droite républicaine et s'imposer face à Emmanuel Macron en avril prochain.
Philippe Mabille

5 mn

(Crédits : POOL)

La campagne pour l'élection présidentielle 2022 va enfin pouvoir vraiment commencer. Le paysage s'est éclairci ce samedi avec la fin du match à cinq des candidats à l'investiture de la droite républicaine, remporté assez largement par une femme, une première dans l'histoire du vieux parti gaulliste, présidente de la région capitale et  chiraquienne historique, mariée à un corrézien de surcroît. Valérie Pécresse, qui avait été réélue à la tête de la région Île-de-France l'an dernier malgré le tir de barrage macroniste qui avait mis en face d'elle ses principaux ministres, s'est nettement imposée ce samedi face au très droitier Eric Ciotti, président du Conseil général des Alpes-Maritimes, par 60,95% des voix exprimées au second tour du Congrès des LR.

La digue de Chirac : "aucun compromis possible avec l'extrême-droite"

Cette victoire sans conteste est une sacrée revanche pour la présidente de la région Île-de-France, affranchie des attaches partisanes depuis le lancement de son mouvement Libres (référence au livre écrit par Nicolas Sarkozy dont elle a été l'une des principales ministres en 2007 avec la réforme des universités puis le Budget). Elle a marqué des points au cours des trois grands débats télévisés qui l'ont opposée à Eric Ciotti, Michel Barnier, Xavier Bertrand et Philippe Juvin. Les trois derniers l'ont d'ailleurs soutenue pour le round final. Alors que son adversaire Eric Ciotti a sans doute reçu le baiser de la mort en étant soutenu par le polémiste d'extrême-droite Eric Zemmour. Dans un tweet, jeudi dernier, l'ancien éditorialiste vedette de Vincent Bolloré avait écrit "heureux, cher Eric, de voir nos idées si largement partagées par les militants LR. Le RPR n'est pas mort".

Visiblement, parmi toutes les "fake news" proférées par Zemmour depuis qu'il est entré dans l'arène, celle-ci figurera dans les annales, puisque malgré le score de 25,59% de Ciotti qui a viré en tête de la primaire, les militants de la droite républicaine ont choisi avec Valérie Pécresse une ligne plus républicaine, adressant un signal clair à tous ceux qui veulent voir disparaître la "digue" érigée par Jacques Chirac en avril 2002 lors de son affrontement avec Jean-Marie Le Pen : aucun compromis possible avec l'extrême-droite.

La victoire de Valérie Pécresse est ainsi un double message : il remet cette digue au centre du jeu et fait de la candidate LR l'adversaire du camp extrémiste incarné par la double candidature d'Eric Zemmour (encore très instable, le polémiste étant en chute dans les sondages et peinant à obtenir ses 500 signatures) et de Marine Le Pen, la candidate du Rassemblement national que Valérie Pécresse continue d'ailleurs d'appeler le FN lors des débat au conseil de la Région Ile-de-France.

"La dame du faire"

Le deuxième message, que celle qui se nomme elle-même la "dame du faire", par référence à Margaret Thatcher (2/3 Merkel, 1/3 Thatcher, dit-elle d'elle-même), pour marquer sa volonté d'agir sur un positionnement de droite assumée, vise directement Emmanuel Macron et la majorité actuelle. Pour le président de la République, qui jusqu'ici jouait de son positionnement ambigu, "en même temps" de gauche et de droite et surtout à droite sur l'économie et le social, la perspective de devoir affronter une femme, de droite, largement soutenue par son camp, est un challenge imprévu et cela va forcément changer tout le scénario jusqu'ici écrit d'avance de la campagne présidentielle. Avec trois femmes contre lui, Marine Le Pen qui remonte la pente pour un match retour de 2017, la socialiste Anne Hidalgo, maire de Paris, certes en panne dans les sondages, mais qui pourrait s'allier d'ici février au Vert Yannick Jadot, qui sait, et enfin Valérie Pécresse, deuxième présidente de région à briguer l'Elysée après Ségolène Royal en 2007, le président sortant a peut-être plus de souci à se faire qu'il ne le pense. Pour rappel, depuis Chirac et Mitterrand, aucun président de la République sortant n'a jamais été réélu à l'Elysée...

D'autant que, s'agissant du programme économique, il va être intéressant de jouer aux sept différences entre le projet, encore imprécis, mais clairement libéral, d'Emmanuel Macron, et celui de Valérie Pécresse, dont les propositions principales, comme la baisse des charges sur les bas salaires, la réforme des retraites et la baisse du nombre de fonctionnaires pour réformer et simplifier l'Etat ne sont guère éloignées de la ligne politique actuelle. Au point que beaucoup ont voulu voir en "Valérie" une possible Première ministre. Elle, c'est clair, se voit bien première présidente de la République. Si elle réussit ce pari, cela changerait aussi les perspectives pour les "hommes" de l'ex-UMP, Edouard Philippe et son parti Horizons, ou Laurent Wauquiez, président de la région Auvergne-Rhône-Alpes, qui visent de prendre leur tour en 2027...

Une chose est sûre, Valérie Pécresse s'annonce comme une candidate redoutable. Elle fera ce samedi le 20h00 de TF1 et se prépare à de premiers meetings sous pass sanitaire. Aux militants qui l'ont choisi, elle a annoncé la couleur : "aujourd'hui, j'ai une bonne nouvelle les chers amis : la droite républicaine est de retour. La droite des convictions, la droite des solutions et elle part au combat avec une volonté implacable parce que la France ne peut plus se permettre d'attendre", a-t-elle lancé au milieu de ses "amis".

Philippe Mabille

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 52
à écrit le 07/12/2021 à 12:11
Signaler
LR a un problème trop de gens du centre l'ont intégré ne sont plus dans la droite ligne de son histoire . D'où l'élection de Pécresse elle même représente l'instabilité car coupée de cette historique morale . On peut les reconnaitre car ils quittent...

à écrit le 07/12/2021 à 9:26
Signaler
Drole de raisonnement que de considérer que Pecresse soutenue par 75 % des voix du 1 er tour a explosé Ciotti alors que le second tour donne 60 % Pécresse / 40 % Ciotti alors même qu'elle cumule deux avantages incontournables : elle est plus connue ...

à écrit le 06/12/2021 à 11:47
Signaler
"la droite républicaine" la droite française est une droite identitaire, et ses discours pour convaincre les identitaires ne fait aucun doute ! La bourgeoisie s'est radicalisée, et elle tente d'expliciter que ses discours seraient autre chose que l...

le 06/12/2021 à 18:28
Signaler
Face au contrat social de Mélechon avec le slogan les allocs c'est la France, aucun compromis LR est en sorti de route je vous le dit .

à écrit le 06/12/2021 à 10:33
Signaler
Pécresse n'a absolument pas écrasé ciotti, et c'est bien son problème. Les militants LR ont refusé de choisir en mettant Précresse, Ciotti, Barnier et Bertrand à moins de 5 point d'écart au premier tour. La légitimité de la candidate est donc très p...

à écrit le 06/12/2021 à 9:29
Signaler
Elle est sympa Mme Pécresse, mais 2/3 Merkel pour faire de faire de la rupture, y’a maldonne : Angela n’a pas changé grand chose pendant ses 17 ans de règne et elle a vécu sur les grandes réformes Schroeder d’avant. Tout le monde sait ça. Et si son ...

à écrit le 06/12/2021 à 9:16
Signaler
Madame Pécresse, est un clone de Macron et la droite parlementaire des LR est déjà présente dans le gouvernement actuel, Le maire, Darmanin par ex. On se demande ou sera le changement.

à écrit le 06/12/2021 à 8:58
Signaler
quand on a un fils délinquant..c est pas rassurant qu elle se proclame dame " de faire" de faire quoi? ...pas grand chose hormis les interets economiques de quelques uns...(son mari a participer a la vente d' alsthom dont on connait les garanties sur...

à écrit le 06/12/2021 à 8:39
Signaler
elle est mal barrée elle annonce je fais mon programme 23% des voix alors qu"elle devrait faire le programme DE LR donc une synthese , dans ces conditions impossible de voter pour elle,

à écrit le 06/12/2021 à 7:30
Signaler
Rien ne change ! C'est encore une "élite" sélectionnée, formée et adoubée par de grandes écoles nationales. C'est l'état qui choisi par ces écoles les élus qui lui conviennent. Elle a pourtant déjà collaboré avec un gouvernement qui a participé à no...

le 06/12/2021 à 9:30
Signaler
Bravo ! Et merci : ça fait du bien de lire ça dans la Tribune

à écrit le 05/12/2021 à 21:43
Signaler
Il y aurait donc une droite anti républicaine ? Ah, les gogos ont trouvé leur meneuse.

à écrit le 05/12/2021 à 18:05
Signaler
Déjà un premier couac avec E. Ciotti et il y en aura d'autres.

à écrit le 05/12/2021 à 16:39
Signaler
2/3 de merkel 1/3 de tatcher la veste rouge d'ursula en fait c'est une sorte d'hybride.....

à écrit le 05/12/2021 à 15:52
Signaler
Pas bcp de différence de fond en effet entre Pécresse et Macron... Reste pourtant à conquérir les indécis des scrutins passés qui soit se st abstenus, soit ont opté pour des votes sanction ss lendemain ( les extrême droite ou gauche). Une piste avec ...

à écrit le 05/12/2021 à 15:09
Signaler
Mme Pecresse dont le Mari Jerome Pecresse a participé à la vente d'Alsthom. Une honte

à écrit le 05/12/2021 à 13:35
Signaler
Originaire des Hautes-Alpes de Gap , je peux vous dire que madame Valérie Pécresse origimaire de ce département, ne fera absolument rien, mais alors rien du tout, contre l'immigration!

le 05/12/2021 à 18:17
Signaler
L'immigration ne doit pas devenir l'enjeu électoral majeur de cette presidentielle. Il y a bien d'autres sujets bcp plus pointus et complexes à débattre qui conditionnent notre avenir à ts: le PA, l'état providence et ses corollaires, la santé, les r...

à écrit le 05/12/2021 à 10:36
Signaler
Quelqu'un pourrait me dire la différence entre Valérie Pécresse et Emmanuel Macron? elle fait partie de cette droite qui s'accoquine avec Macron pour des postes de ministre. Alors? premier ministre de Macron apres les législatives? Meme mode de pensé...

le 05/12/2021 à 11:10
Signaler
A vous lire ( vous et autres ) je comprends que la consommation de produits illicite à une époque sont devenus monnaie courante.

le 05/12/2021 à 12:00
Signaler
La différence entre Macron et Pécresse est mince car L.R issue de l'UMP et le R.P.R a exrêmement changé et n'est plus héritié du Général de Gaulle et encore moins de Georges Pompidou . Car si l'on regarde l'histoire des centristes intégrés au fil des...

à écrit le 05/12/2021 à 10:29
Signaler
Vousdites Pecresse acrase Ciotti, queneni; Elle a fait 60% , si elle avait fait 80-85% alors on auriat dit un plébiciste pour Pecresse. Première candidate de droite feminin à la présidentielle. Ego demesuré des politiques ? Code nucléaire pour Pécr...

à écrit le 05/12/2021 à 10:06
Signaler
Percées de caricature d elle mêle et de ce qu elle représente … se réclamer du passé c est vraiment un truc has ben qui ne parle plus aux gens… elle parle d économie dans les ministères publics elle ferait mieux d évoquer la croissance des emplois p...

le 05/12/2021 à 11:00
Signaler
Vous n'avez vous aucun intérêt..... simple et très légère différence !

à écrit le 05/12/2021 à 9:41
Signaler
Prendre Thatcher comme modèle est daté tandis que Theresa May elle aura été une dirigeante remarquable, d'une intelligence exceptionnelle si j'étais une femme de droite c'est bien elle qui minspirerait humiliant tous les dirigeants anglais mâles et f...

à écrit le 05/12/2021 à 9:34
Signaler
Premier coup de fil pour NS elle demandera l'accord de bismuth pour chaque loi' Encore une qui n'a compris que pour beaucoup NS n'est plus qu'une ombre

à écrit le 05/12/2021 à 7:49
Signaler
Bref, c’est le retour de la droite qui ne s’assume pas. J’ai détesté la Chiraquie. Si Pécresse fait vraiment ce qu’écrit l’auteur de cet article et que Pécresse ne rassemble pas les droites, Macron sera réélu dans un fauteuil. La droite Zemmour et la...

à écrit le 05/12/2021 à 4:20
Signaler
La seule raison qui me poussera à voter pour elle sera simple, combien de places de prison lancées dans les 6 premiers mois et acceptera-t-elle de faire un référendum sur l’immigration pour contourner le Conseil Constitutionnel.

à écrit le 05/12/2021 à 2:46
Signaler
Rien n'est joue, loin de la. Beaucoup de gens de droite voteront, soit la fille du borgne, soit zemmour. La felonie de pecresse reste dans bcp de votants. Au 2nd tour le challenger sera designe.

à écrit le 05/12/2021 à 1:27
Signaler
J'admire le militantisme , les militants avaient vraiment un choix de m_______ ! Rien qui faisait rêver ou espérer une victoire .Des papies et mamies de la politique politicienne des années 80 .

à écrit le 05/12/2021 à 0:34
Signaler
Bon présage, tous ces commentaires ironiques et Amers.

à écrit le 04/12/2021 à 21:34
Signaler
ses mentors, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy: c'est à dire pas grand chose!

à écrit le 04/12/2021 à 21:02
Signaler
Pecresse soutenait Fillon. Puis les sondages indiquant que Juppe allait etre leu dans un fauteuil, elle soutient juppe. pas de chance, Juppe se fait sortir. Pecresse-traitresse revient chez Fillon qui lui donna ce surnom. Apres la defaite, Macron ne ...

à écrit le 04/12/2021 à 20:09
Signaler
Pécresse /Hidlago ou la banlieue contre Paris . Sauf qu'il s'agit d'élire LE président de la République française et non la maire de l'ile de france .

à écrit le 04/12/2021 à 20:03
Signaler
J ai du mal à croire au sois disant rassemblement des républicains.En observant la vidéo de la candidate et de son élocution ,les regards des perdants mon fais gentiment sourire. comme de l'amertume,une jalousie deconsertente,comme une sorte de machi...

à écrit le 04/12/2021 à 18:21
Signaler
Predre Thatcher comme modèle est daté tandis que Theresa May elle aura été une dirigeante remarquable, d'une intelligence exceptionnelle si j'étais une femme de droite c'est bien elle qui minspirerait humiliant tous les dirigeants anglais mâles et fe...

le 05/12/2021 à 0:09
Signaler
Honnetement, blasé mais pas blasé par Theresa May qui a echoué en GB.

le 05/12/2021 à 10:04
Signaler
Parce que le RU n'est pas sorti de l'UE ? Signalé, marre d'avoir à se payer la messe des prêcheurs européistes et si ça se trouve c'est vous autres faibles comme vous êtes qui la simulait. L'empire des faibles, la puanteur de la défaite.

à écrit le 04/12/2021 à 18:14
Signaler
la droite a enfin sa Ségolène, on va bien se marrer !

à écrit le 04/12/2021 à 18:06
Signaler
Le scenario le plus probable sera un 2ème tour des Présidentielles avec 2 femmes Marine et Valérie ; *** elles ont toutes les deux les faveurs Cioti compatible 1er Ministre avec Zémour Ministre de l'intérieur *** # c'est le scénario idéal pour que la...

le 04/12/2021 à 18:47
Signaler
Quand on voit les choix qu'on a entre les droites gauche LaREM... et leurs bilans désastreux, un second tour Marine Eric serait pas top mais franchement rigolo quand même. Et bien évidement cette option sera dû a la nullité des décennies précédentes ...

à écrit le 04/12/2021 à 17:23
Signaler
Effectivement, Valérie Pécresse représentera la droite républicaine pour la bataille de l'Élysée 2022 et elle pourrait même peut-être inquiéter Macron si elle se qualifiait mais les choses étant ce qu’elles sont elle arrivera certainement quatrième a...

à écrit le 04/12/2021 à 16:54
Signaler
Si elle est élue elle pourra combattre le trafic de drogue en demandant à son fils d'arrêter de fumer des feuilles d'épinards séchés

à écrit le 04/12/2021 à 16:20
Signaler
Hélas, avec pecresse on retombe dans le même schéma que celui qu'on subit depuis plus de 40 ans ..droite gauche gauche droite même combat .. bonnet blanc et blanc bonnet .

le 04/12/2021 à 17:03
Signaler
Cela fait du bien de voir enfin une femme de qualité . Elle va gagner !

à écrit le 04/12/2021 à 16:19
Signaler
Hélas, avec pecresse on retombe dans le même schéma que celui qu'on subit depuis plus de 40 ans ..droite gauche gauche droite même combat .. bonnet blanc et blanc bonnet .

à écrit le 04/12/2021 à 16:00
Signaler
J'espère que pendant les débats électoraux et son éventuel mandat on lui attachera les mains sous la table quand elle prendra la parole, je supporte pas sa manie de nous faire les marionnettes pour ponctuer son discours. Ca m'horripile au plus haut p...

à écrit le 04/12/2021 à 15:54
Signaler
Je crains hélas que ça ne change pas beaucoup du "en même temps".. Il est urgent de gouverner avec nos principes républicains et surtout de donner le pouvoir à un décideur..

le 04/12/2021 à 18:08
Signaler
Gouverner avec nos principes républicains ne va pas de pair avec le fait de donner le pouvoir à un seul décideur, sinon ça s'appelle la dictature. Le partager (peuple), et le séparer (exécutif/législatif/judiciaire), ça s’appelle la démocratie.

le 05/12/2021 à 10:03
Signaler
Mon cher Pierre je me demande aujourd'hui qui décide: l’exécutif dans le très discret conseil de défense, le parlement seulement 230 députés ont participé au vote sur le passe-sanitaire, la justice (peut être), les instances supra nationales et les l...

à écrit le 04/12/2021 à 15:37
Signaler
Quelle décadence de notre pays.

le 05/12/2021 à 1:50
Signaler
@Malafu. Helas, mille fois.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.