Vol inquiétant de tenues de protection à l'hôpital Necker

Des tenues sanitaires de protection, "en nombre limité", ont été volées cette semaine dans un local de l'hôpital Necker à Paris. La révélation intervient dans un climat inquiétant alors que Manuel Valls a évoqué le risque d'attaques terroristes "chimiques ou bactériologiques".

1 mn

(Crédits : reuters.com)

Des tenues sanitaires de protection, "en nombre limité", ont été volées cette semaine dans un local de l'hôpital Necker à Paris, a-t-on appris dimanche auprès de l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), qui a déposé plainte.

La disparition de ces tenues a "été constatée" mercredi et "une plainte a été déposée" le lendemain, a indiqué l'AP-HP dans un communiqué, confirmant des informations du Parisien.

Ces tenues étaient entreposées dans "un local sous code, mais auquel beaucoup de personnes ont accès pour l'approvisionnement en matériel courant", explique l'AP-HP. Elle souligne que l'hôpital Necker, "centre de référence pour la prise en charge des patients pouvant être atteints par le virus Ebola", dispose "d'un stock important de tenues". Le local en question est contrôlé "une fois par semaine", précise l'AP-HP, en ajoutant que les mesures de sécurité avaient été "renforcées" sur le site.

Après les attentats du 13 novembre, le Premier ministre, Manuel Valls, a mis en garde jeudi contre "le risque d'armes chimiques ou bactériologiques" notamment pendant la COP21. Une attaque de ce type fait "partie des risques" que court la France, mais "toutes les précautions sont prises" pour l'éviter, a assuré dimanche sur Europe 1 le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 22/11/2015 à 22:53
Signaler
Quelqu'un qui a envie d'être équipé au cas où, avec sa famille ? Une alerte = déjà protégé. Pour les masques, faudrait du sérieux.

le 24/11/2015 à 11:30
Signaler
Hum... la quasi totalité des gens ordinaires (hors personnel médical) exposés à un risque ébola l'année dernière n'avaient pas de tenues étanches. Au total il y a eu très peu de cas (3 pour mille habitants en Sierra Leone). Les principales mesures pr...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.