Xavier Bertrand renonce à ses mandats de député et maire

 |   |  299  mots
J'ai pris cette campagne un peu comme un coup de poing en pleine figure et c'est vrai que ça a changé à jamais ma façon de faire de la politique, et je dois dire que ça oblige à se remettre en question, a assuré Xavier Bertrand.
"J'ai pris cette campagne un peu comme un coup de poing en pleine figure et c'est vrai que ça a changé à jamais ma façon de faire de la politique, et je dois dire que ça oblige à se remettre en question", a assuré Xavier Bertrand. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
L'homme politique de droite, qui a gagné la présidence de la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, va également quitter ses fonctions de député de l'Aisne et de maire de Saint-Quentin.

Un jour après sa victoire aux élections régionales en Nord-Pas-de-Calais-Picardie face à Marine Le Pen (57,77% contre 42,23% pour la candidate frontiste), Xavier Bertrand a annoncé, lundi soir, qu'il renonçait à être candidat à la primaire de la droite et du centre en vue de la présidentielle de 2017.

Le membre du parti "Les Républicains" a également renoncé à ses autres mandats électifs:

"Je vais quitter mes fonctions de député de l'Aisne, je vais quitter mes fonctions de maire de Saint-Quentin, et pourtant j'aime ma ville profondément, et j'ai décidé aussi de ne pas être candidat à la primaire de la droite et du centre", a-t-il ajouté.

"J'ai pris cette campagne un peu comme un coup de poing en pleine figure"

Xavier Bertrand justifie ainsi sa décision :

"J'ai pris cette campagne un peu comme un coup de poing en pleine figure et c'est vrai que ça a changé à jamais ma façon de faire de la politique, et je dois dire que ça oblige à se remettre en question", a-t-il assuré.

L'actuel député de l'Aisne devrait accéder début janvier à la présidence de la région à la suite de la victoire de ses listes grâce en partie à des voix issues de la gauche.

Pour rappel, la tête de liste socialiste, Pierre de Saintignon, s'était retiré en Nord-Pas-de-Calais-Picardie, tandis que Manuel Valls avait appelé à voter pour le parti "Les Républicains" dans cette région ainsi qu'en Provence-Alpes-Côte-d'Azur et  Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine afin de faire barrage au Front national.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/12/2015 à 14:11 :

J'aurai pas mise sur lui mais ...
Il est à la hauteur pas comme bartolone qui vient de faire une parodie a l assemble
a écrit le 15/12/2015 à 13:52 :
Bien sûr non-cumul des mandats, (ce qui est normal), mais cela qui ne l'empêchera pas de TOUCHER une retraite de Maire, + Député avec ses fonctions actuelles comme Président de Région.
Pour son espèce "honnêteté", permettez-moi d'en douter, il est comme tous les autres....
a écrit le 15/12/2015 à 11:54 :
Le non-cumul devrait être la règle, mais étant donné le nombre d'exceptions, je pense qu'on peut donner acte à Mr Bertrand de l'honnêté de sa démarche et lui souhaiter, pour le bien de tous les chti's et picards, de réussir dans sa fonction.

Je regrette que la droite se retrouve seule face au FN sur les bancs de l'assemblée régionale et que 20% des électeurs ne s'y retrouvent représentés que par des conseillers de substitution. Mais soyons juste, Mr Bertrand n'y est pour rien.
a écrit le 15/12/2015 à 11:27 :
Il faut ajouter qu'il n'avait aucune chance. En restant à la tête d'une grande région, il est assuré d'un emploi à vie tranquillement et sans trop de heurts
a écrit le 15/12/2015 à 10:57 :
Pareil virage mérite attention ; il y a du concret et il fut avec Dati un très remarqué agent
électoral pour une sacrée présidentielle dite alors de rupture. Bigre de bière !
a écrit le 15/12/2015 à 10:52 :
saint xavier est apparu a ....bertrand ,le voila parti maintenant en pelerin vertueux au service de sa region .
a écrit le 15/12/2015 à 10:47 :
Merci Mr Bertrand pour votre courage et votre décision dans cette affaire, la région que vous allez diriger a besoin d'un homme politique à temps plein
a écrit le 15/12/2015 à 9:39 :
Il lui faut un peu de temps pour se refaire une virginité , parce que pour l'instant son poste il le doit ... à Hollande et consorts .Il serait donc difficile d'aller le combattre !
Réponse de le 15/12/2015 à 13:56 :
Etonnante analyse .
Son poste , il le doit à lui , arrivé loin devant les socialistes qui n'avaient pas d'autre choix vu la certitude de leur defaite .... Ce serait en effet oublier que partout ou les socialistes bénéficiaient d'une arythmètique favorable avec le PC et EELV , bien que 3ème , la décision de se rétirer ne s'est pas imposée ! Donc stop aux fanfarronades du genre élu grace à nous .....
Réponse de le 15/12/2015 à 18:02 :
Les socialistes avaient le choix de se maintenir , ils ont joué le role de faiseur de roi en PACA et dans le Nord donc oui bertrand et estrosi leur doivent une fière chandelle.Cette dette ne s'effacera pas de suite.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :