Agir pour l'Ukraine : plus de 10 milliards d'euros récoltés pour aider les populations face à l'invasion russe

Pour faire face aux plus de 11 millions d'Ukrainiens réfugiés ou déplacés, la campagne de dons Stand up for Ukraine - Agir pour l'Ukraine - a récolté plus de dix milliards d'euros, dont une large partie proviendra de l'Union européenne. L'initiative a reçu un large soutien international.
Le président polonais Andrzej Duda, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et l'humanitaire australien Hugh Evans lors de la conférence des donateurs de Stand up for Ukraine.
Le président polonais Andrzej Duda, la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et l'humanitaire australien Hugh Evans lors de la conférence des donateurs de Stand up for Ukraine. (Crédits : Reuters)

Après s'être rendue en Ukraine hier, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, était aujourd'hui en Pologne pour la conférence des donateurs de la collecte de fonds internationale "Agir pour l'Ukraine" ("Stand up for Ukraine") lancée le 25 mars. Elle a ainsi annoncé que 10,1 milliards d'euros de promesses de dons avaient été enregistrées afin de soutenir les Ukrainiens réfugiés ou déplacés dans leur pays suite à l'invasion de l'armée russe.

Cette collecte a été coorganisée avec le Premier ministre canadien Justin Trudeau et en partenariat avec l'organisation internationale Global Citizen, tandis que le président polonais Andrzej Duda accueillait cette conférence. Celle-ci devait marquait "le point d'orgue" de la campagne de dons selon le site de la Commission européenne.

Lire aussi 6 mn"La Russie va sombrer dans la décomposition économique, financière et technologique" (Von der Leyen)

Des dons, des prêts et des subventions

Ursula von der Leyen a donné quelques détails sur la répartition de ces fonds, se félicitant du résultat final : "Le monde a finalement promis 9,1 milliards d'euros dans le cadre de la campagne (...) En outre, la Commission, en collaboration avec la BERD (Banque européenne pour la reconstruction et le développement), ajoute un milliard supplémentaire pour les personnes déplacées en Ukraine. C'est fantastique. Donc 10,1 milliards d'euros." Et elle estime que d'autres fonds "viendront" s'y ajouter.

Plus précisément, 4,1 milliards d'euros de dons ont été promis par des gouvernements, des entreprises et des particuliers. Ils seront distribués en grande partie par les autorités ukrainiennes ou les Nations unies. Les 5 milliards d'euros restants sont des prêts et des subventions accordés par les institutions financières de l'Union européenne. Ils se décomposent entre un programme de 4 milliards d'euros destiné à fournir un logement, une éducation et des soins de santé aux Ukrainiens réfugiés dans les pays de l'Union, et le programme d'un milliard d'euros lancé avec la BERD pour les populations déplacées à l'intérieur de l'Ukraine.

Les fonds seront répartis à hauteur de 1,8 milliard d'euros pour soutenir les personnes déplacées, dont le nombre est estimé à 7,1 millions par l'ONU. Et à hauteur de 7,3 milliards d'euros pour les réfugiés. Plus de 4,3 millions d'Ukrainiens ont quitté leur pays depuis le début l'invasion le 24 février, selon le Haut commissariat aux réfugiés (HCR).

Lire aussi 3 mnLivraisons militaires à l'Ukraine : l'Allemagne atteint ses limites

L'Allemagne veut en faire plus

Le chancelier allemand Olaf Scholz a déclaré, dans un message vidéo, que l'Allemagne fournirait une aide humanitaire et au développement supplémentaire de 425 millions d'euros à l'Ukraine et aux États voisins, dont 70 millions d'euros seront consacrés à l'aide médicale.

De nombreux dirigeants ont également apporté leur soutien à cette campagne, via des vidéos diffusées ces dernières heures, tout comme de nombreux artistes tels qu'Elton John, Madonna, Billie Eilish, Gloria Gaynor ou Céline Dion.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a aussi envoyé un message vidéo. Au-delà de saluer l'initiative, il a de nouveau exhorté l'Occident à imposer davantage de sanctions aux banques russes et à cesser d'acheter du pétrole russe.

 (Avec Reuters et AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 11/04/2022 à 0:36
Signaler
Dommage que M. Madoff soit décédé : il aurait pu gérer ce fond.

à écrit le 10/04/2022 à 10:35
Signaler
Elle est plus préoccupée par les ordres de Biden sur l'Ukraine , que sur les orientations de Macron pour l'Europe , de quel droit veut elle accepter l'Ukraine , immédiatement , c'est ce que lui ont demandés jo et le rosbif .Vraiment elle outrepasse s...

le 10/04/2022 à 22:11
Signaler
Oui mais le fait que les rosbifs se soient mis hors d' Europe n'arrange pas les affaires de l'oncle Sam. Il faut qu'il se trouve un autre "cheval de Troie".

à écrit le 09/04/2022 à 21:04
Signaler
C'est pas les ukrainiens qui font pitié là.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.