"La Russie va sombrer dans la décomposition économique, financière et technologique" (Von der Leyen)

La Russie est menacée de "décomposition" en raison de sanctions toujours plus sévères, tandis que l'Ukraine a un "avenir européen", a déclaré vendredi Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission européenne, à l'occasion d'une visite à Kiev.
Ursula von der Leyen
Ursula von der Leyen (Crédits : SARAH MEYSSONNIER)

En visite à Kiev ce vendredi, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a prédit un sombre avenir à la Russie. Selon elle, le pays dirigé par Vladimir Poutine est menacé de "décomposition" en raison de sanctions toujours plus sévères au contraire de l'Ukraine qui a un "avenir européen". En ce sens, elle rejoint Joe Biden qui a assuré jeudi que les sanctions allaient "effacer 15 ans de progrès économique en Russie" et qu'elles allaient "étouffer (sa) capacité à croître pour des années" .

"La Russie va sombrer dans la décomposition économique, financière et technologique, tandis que l'Ukraine marche vers un avenir européen", a-t-elle déclaré au cours d'une conférence de presse commune avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky.

Des propos qui interviennent alors que l'UE et le G7 ont pris de nouvelles sanctions contre Moscou en frappant notamment pour la première fois le secteur énergétique russe, dont ils sont très dépendants.

Lire aussi 5 mnEmbargo sur le charbon : l'UE frappe pour la première fois le secteur énergétique russe

Retour de la représentation diplomatique européenne à Kiev

"Votre combat est aussi notre combat. Je suis ici à Kiev avec vous aujourd'hui pour adresser un message très fort : l'UE est à vos côtés. Nous sommes à vos côtés", a-t-elle ajouté.

Bruxelles va prochainement rouvrir sa représentation diplomatique à Kiev, après l'avoir temporairement transférée en Pologne au début de l'invasion russe. Présentant cette initiative comme un moyen d'apporter un soutien accru au gouvernement et au peuple ukrainiens, le chef de la diplomatie européenne, Josep Borrell, est resté à Kiev pour évaluer les conditions d'un retour du personnel diplomatique européen.

Candidature d'adhésion à l'UE

Alors que l'Ukraine demande son adhésion à l'UE, Ursula von der Leyen espère présenter "dès cet été la candidature de l'Ukraine au Conseil européen."

"Il faut habituellement des années avant que le Conseil européen accepte une candidature, mais l'Ukraine l'a fait en une semaine ou deux et je veux que l'on avance dans cette direction aussi vite que possible", a-t-elle indiqué dans le train qui la conduisait à Kiev, selon l'agence Reuters.

 S'indignant du massacre de Boutcha (« Notre humanité a été brisée à Boutcha ») et qualifiant d'"épouvantable" la mort d'une cinquantaine de personnes dans une frappe contre une gare à Kramatorsk quelques heures plus tôt, la présidente de la Commission a expliqué que l'Union européenne mobilisait « sa puissance économique pour faire payer un prix très, très élevé à (Vladimir) Poutine".

"Je suis profondément convaincue que l'Ukraine va gagner cette guerre, que la démocratie va gagner cette guerre", a-t-elle souligné, en promettant des investissements européens pour reconstruire l'Ukraine.

"Nous allons travailler ensemble avec l'Ukraine pour reconstruire l'Ukraine et cela signifie des investissements et des réformes massives et cela formera et forgera le chemin vers l'Union européenne", a-t-elle promis.

Volodymyr Zelensky s'est déclaré "personnellement reconnaissant" pour les cinq séries de sanctions infligées à la Russie, mais a rappelé que"ce n'était pas suffisant".

Moscou reconnaît de grandes difficultés

Jeudi devant la Douma, le Premier ministre russe, Mikhaïl Michoustine, a reconnu que les sanctions plongeaient la Russie dans de grandes difficultés.

"La situation actuelle pourrait être sans aucun doute qualifiée de la plus difficile depuis trois décennies pour la Russie », a-t-il déclaré, en ajoutant que « jamais des telles sanctions n'avaient été utilisées [contre la Russie], même aux heures les plus sombres de la Guerre Froide".

Lire aussi 4 mnLa Russie affronte la pire situation depuis 30 ans, estime le Premier ministre russe, plus pessimiste encore que Biden

"La réalité est que le pays est en train de sombrer dans un isolement économique et financier et technologique", a déclaré jeudi à la presse un haut responsable de l'administration américaine. "Et, à ce rythme, il va revenir au niveau de vie de la période soviétique des années 1980", a-t-il ajouté.

Lire aussi 9 mnGuerre en Ukraine : "Nos sanctions vont effacer quinze ans de progrès économique en Russie" (Joe Biden)

Inflation des prix alimentaires

Aujourd'hui, les citoyens russes consacrent en moyenne 40% de leur revenu disponible à la nourriture, soit environ deux fois plus qu'avant la guerre, a déclaré à Reuters le directeur du bureau de liaison de l'agence alimentaire des Nations unies en Russie.

Les données du gouvernement russe montrent que l'inflation annuelle des denrées alimentaires a atteint 18,75% le 1er avril, alors que l'économie subit les conséquences des sanctions imposées à Moscou depuis le début de l'invasion de l'Ukraine le 24 février.

Oleg Kobiakov, de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), a déclaré que de nombreux ménages russes mettent désormais en place des stratégies d'adaptation à la crise, une grande partie de leurs revenus étant consacrée aux achats de première nécessité, comme les denrées alimentaires.

"Les gens remettent à plus tard des projets comme l'entrée à l'université ou l'achat d'une maison. Ils économisent au cas où ils perdraient leur emploi, en cas de décès", a-t-il déclaré.

Un foyer européen consacre en moyenne 12% de ses revenus à l'alimentation, a-t-il ajouté, précisant que si la faim ne menace pas en Russie, les ménages les plus pauvres seront néanmoins confrontés à des niveaux accrus d'insécurité alimentaire.

Pour faire face à l'inflation, Moscou envisage de réglementer les prix de la nourriture, des médicaments et d'autres produits et a temporairement interdit certaines exportations agricoles. Le gouvernement pourrait également décider de fixer le prix de presque toutes les exportations de denrées de base en roubles.  Bien que ces mesures aient eu un certain impact sur l'inflation des prix à la consommation, celle-ci devrait encore s'accélérer.

(avec agences)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 44
à écrit le 11/04/2022 à 19:27
Signaler
Pendant ce temps, la Chine rit. Elle ferme les yeux sur les agissements de Poutine avec pour seul objectif que la Russie, en froid avec l'Occident, devienne un état croupion à la solde de Beijing. Le nouveau Tsar bradera ses matières premières à son ...

à écrit le 11/04/2022 à 14:01
Signaler
Ursula von der Leyen va bientôt avoir la joie d'être à l'origine d'une guerre mondiale, qu'elle soit sur le terrain ou économique. Chiche on fait comme ça à chaque fois qu'il y a une guerre, n'importe laquelle. Chiche? Quand à la rentrée dans l'UE d'...

à écrit le 11/04/2022 à 10:20
Signaler
Par qui cette Europe est elle donc dirigée? Car à voir cette femme qui jette de l'huile sur le feu sans discontinuer on peut se poser la question.

à écrit le 11/04/2022 à 9:58
Signaler
Mme von der leyen ne défend plus les positions modérées de l'Europe mais le va t en guerre atlantiste , ils aimeraient bien que l'Europe soit détruite , et n'interviendrez que quand l'armée rouge se rapprocherez de Berlin , mais cette fois ci , ce n'...

à écrit le 11/04/2022 à 7:30
Signaler
Poutine doit se douter, que toutes les têtes nucléaires mondiales (hormis la chine et pakistan) sont dirigées vers la Russie.

à écrit le 10/04/2022 à 20:01
Signaler
Ce que disent les gens de l'UE n'a aucune valeur. Ursula a des casseroles en Allemagne et donc elle fut envoyée à Bruxelles. Nous paierons la note!

à écrit le 10/04/2022 à 13:28
Signaler
La qu6stion est, qui de la Russ1e ou de l'UE, va en pr6mier "s0mbrer dans la déc0mposition éc0nomique, financière et techn0logique" ?

à écrit le 10/04/2022 à 11:42
Signaler
en attendant, en France depuis 2 semaines, pénurie totale d'huile dans les magasins, bientot la farine de blé sera elle aussi en penurie, mais la blondasse non elue s'en fiche, pour elle c'est resto 3 fois par jour.

à écrit le 10/04/2022 à 10:46
Signaler
"La Russie va sombrer dans la décomposition économique, financière et technologique" - L'Europe va faire l'inverse : Sombrer dans la décomposition technologique, financière et économique...

à écrit le 10/04/2022 à 10:11
Signaler
Dans le genre va-t-en guerre, on ne fait pas mieux. Il faut s'en débarrasser et vite. Comment font tous ces bien-pensants pour aller et venir à Kiev sans craindre les Russes apparemment ? L'Ukraine est une fausse démocratie et un état mafieux, et...

à écrit le 10/04/2022 à 8:09
Signaler
La Banque centrale de Russie a créé la surprise vendredi 8 avril au soir, en réautorisant la vente des devises étrangères à partir du 18 avril. Elle avait pourtant été suspendue début mars dans le pays frappé par des sanctions occidentales sans précé...

à écrit le 10/04/2022 à 8:08
Signaler
Un "manque a gagner" pour la Russie.. une "Bérézina" économique pour l'Occident!

à écrit le 10/04/2022 à 0:26
Signaler
Elle me fait bien rire cette teutonne hyperatlantiste et doit aussi faire rire à plat ventre Poutine!!!

le 10/04/2022 à 8:04
Signaler
erreur stratégique primaire la russie n'est pas un pays comme ceux de l'occident ou tout est imbriquer elle peut avec la chine et l'inde plus l'affrique mette l'occident a genou si l'occident croit a cause de sa finance gagner elle se trompe

à écrit le 09/04/2022 à 21:41
Signaler
Pas sure que cela soit efficace, mais ça risque surtout que Moscou va se faire avaler par Pékin

à écrit le 09/04/2022 à 21:18
Signaler
Qui est cette femme ? Qui l'a élue ?

le 10/04/2022 à 9:57
Signaler
Le Parlement Europeen pour lequel vous avez du voter en principe. Il y a une grande ignorance de l Europe en general sur ce forum

le 10/04/2022 à 10:59
Signaler
elle n'est pas elu mais place par la finance pour torpiller l'europe il suffit de voir comment le president turc la recu non pas qu'il est raison mais bien parce quelle ne represente rien

à écrit le 09/04/2022 à 21:07
Signaler
Que de haine !

à écrit le 09/04/2022 à 20:48
Signaler
Ceux qui se frottent les mains sont les américains. Ils ont réussi à éloigner la Russie de l'UE, à nous plomber économiquement, et à engranger des milliards de commandes militaires. Bravo Bruxelles ! Tous des incapables !!

le 11/04/2022 à 10:25
Signaler
Sans oublier de pouvoir enfin placer leur gaz de schiste! Mme Von der Layen devient de plus en plus une femme très dangereuse pour l'Europe. Mais n'est-ce pas le but recherché depuis le début?

à écrit le 09/04/2022 à 20:02
Signaler
La seule décomposition effective que je vois depuis 20 ans, c'est celle de l'ue. A tous points de vue d'ailleurs...

à écrit le 09/04/2022 à 19:36
Signaler
C'est ce que nous serine tous les médias de l'OTAN/CIA-MOSSAD/EURO/DOLLAR/UE depuis 1 mois (95% des médias en France). C'est exactement le contraire qui arrive déjà : les USA et l'UE en stagflation énorme et la Russie qui recréé l'URSS tranquillemen...

à écrit le 09/04/2022 à 19:08
Signaler
La Russie est pal barrée, le navire russe va définitivement sombrer et poutine devant le tribunal de la Haye. Certains disent que pour information ira au paradis, hors de question. Ce type comme Hitler finira mal.il à déclencher la guerre et continu...

le 09/04/2022 à 20:50
Signaler
11Libre, on attend ton commentaire sur W.Bush et la guerre en Irak...

à écrit le 09/04/2022 à 18:59
Signaler
Il ne suffit évidemment pas de donner son avis pour régler un problème, ni en faire une vérité. Je suis d’avis complètement opposé à celui de Mme Von der Leyen, crois sincèrement que les sanctions à l’encontre d’un pays excédentaire en alimentation, ...

à écrit le 09/04/2022 à 18:49
Signaler
Quelle est la motivation exprimée par l'Europe pour risquer une guerre mondiale afin d'annexer l'Ukraine ? L'Europe est passé d'un marché commun à une fédération politique, ce qui signifie que l'Ukraine sera annexé et pas seulement partenaire économi...

à écrit le 09/04/2022 à 18:38
Signaler
Bravo Mme Von der Leyen, enfin une Européenne qui a des c.... et qui va sur place vivre de face les massacres de la Russie en Ukraine. Tous ces présidents de Nations pleurnichardes et hypocrites, à la poubelle!

à écrit le 09/04/2022 à 18:09
Signaler
Enfin on attend quoi pour leurs couper le gaz et le pétrole aux Russes ?

à écrit le 09/04/2022 à 17:42
Signaler
Méthode Coué. L'URSS a relativement prospéré 70 ans en quasi autarcie et la Russie, grand pays aux ressources variées et avec pas mal d'amis hors d'occident, pourra normalement s'en sortir, surtout que les "sanctions" vont surtout la débarrasser des ...

à écrit le 09/04/2022 à 17:03
Signaler
La Russie, bien sûr, est trop puissante pour être directement défiée militairement, et les États-Unis ont grandement besoin de certaines de ses exportations clés, notamment les minéraux. Les Américains vont donc pousser l’Union européenne à impos...

le 10/04/2022 à 12:59
Signaler
Trop puissante pour être défiée militairement ? Alors que la Russie, qui a préparé sa guerre contre l'ukraine, se fait humiliée sur le terrain, a dû abandonner ses attaques sur kiev, et se résoud à bombarder les villes faute de pouvoir conquérir les ...

à écrit le 09/04/2022 à 17:01
Signaler
Elle prend ses rêves pour la réalité. C'est excatement le contraire qui va arriver avec cette gue. Les USA, l'UE, la CIA-MOOSAD, le DOLLAR, l'EURO et l'Otan vont sombrer et la Russie va refonder l'URSS et copier la Chine communiste qui réussit sur ...

le 09/04/2022 à 17:52
Signaler
Vive le communisme ..... et ses 100 millions de morts si on en croit le bouquin publié par des universitaires en 1997..

à écrit le 09/04/2022 à 15:46
Signaler
En Russ1e, plus de 8o% des Russes s0utiennent le Président Vlad1mir P0utine et en Fr9nce, plus de 66 % veulent changer le pres1dent manu-s. Allez savoir p0urquoi...

à écrit le 09/04/2022 à 15:04
Signaler
C'est encore McKinsey qui conseille pour cacher toute ses bévues? Noyer le poisson dans la déconfiture!

à écrit le 09/04/2022 à 14:54
Signaler
Et nous ? Le déclin ? Au moins pour nos technocrates ,les 40 ans de dépenses ,de crédits ,de dette injustifiés et obscurs seront englobés comme des produits financiers sous étiquette Russe . Ni vu ,ni connu ..

à écrit le 09/04/2022 à 14:50
Signaler
Elle s'attaque au peuple russe plutôt qu'aux dirigeants qui eux vivent très bien. Voir l'anarchie et la ruine dans un pays de cette taille comptant des milliers de têtes nucléaires c'est la plus grosse boulette de l'Europe. Non laissez la Russie tran...

à écrit le 09/04/2022 à 14:49
Signaler
le plus desesperant, c'est qu'aucun des 12 (j'allais dire salopards) n'a dans son programme la moindre proposition de sortie de ce piege infernal d'ou sarkozy nous a precipité en nous trahissant.

à écrit le 09/04/2022 à 14:48
Signaler
On voit avec Ursula le fond de l'âme germanique remonter pour aider les frères ukrainien s qui ont défendu le 3 m Reich jusqu'au bout. Il est temps de recadrer zelinsky et nos partenaires européens, puis les russes, a défaut ça va barder pour les a...

à écrit le 09/04/2022 à 14:32
Signaler
Elle décide toute seule d’intégrer l’Ukraine dans l’UE ! Pour ma part, je pense que nous aurions mieux fait depuis une vingtaine d’années, d’intégrer la Russie pour nous opposer à la domination de nos soi-disants "amis" américains, soucieux de leurs ...

à écrit le 09/04/2022 à 13:40
Signaler
L' Europe fait n importe quoi. Faire adhérer un pays en guerre, se fait dépassé par la Chine. Dépasse ses prérogatives en voulant légiférer hors de ses compétences. Vive le retour à la CEE.

à écrit le 09/04/2022 à 13:23
Signaler
Si cette personne a eu un jour des fonctions électives, ce devait être celles de déléguée de classe au collège. De plus elle est issu d'un exécutif, celui de merkel, qui s'est fait sortir du pouvoir dans son propre pays assez peu de temps après sa no...

à écrit le 09/04/2022 à 13:18
Signaler
A cause de la nullite des ponctionnaires europeens nous partons vers une guerre mondiale En esperant que cette gonzesse et ses copains mourront les premiers

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.