Attentats : "l'éclaireur de Paris" projetait-il une attaque contre le G20 ?

 |   |  488  mots
Le belge Ahmet Dahmani, 26 ans, a été arrêté dans un hôtel de luxe de la station balnéaire d'Antalya, au sud de la Turquie, où il séjournait depuis le 16 novembre.
Le belge Ahmet Dahmani, 26 ans, a été arrêté dans un hôtel de luxe de la station balnéaire d'Antalya, au sud de la Turquie, où il séjournait depuis le 16 novembre. (Crédits : DHA photo, capture d'écran)
Arrêté à Antalya en Turquie dans la nuit du 20 au 21 novembre alors qu'il séjournait incognito dans un hôtel de luxe, Ahmet Dahmani, 26 ans, est soupçonné d'avoir participé au repérage des lieux des attentats de Paris et de Saint-Denis. Mais sa présence dans la station balnéaire qui vient d'accueillir le G20 suscite les interrogations. La France a demandé l'extradition du suspect.

Dans la nuit de vendredi à samedi, Ahmet Dahmani, 26 ans, a été arrêté par la police dans un hôtel 5 étoiles d'Antalya, au sud de la Turquie, où il séjournait depuis le 16 novembre, enregistré sous un faux nom.

Selon les informations du Figaro, il serait arrivé le 14 novembre d'un vol en provenance d'Amsterdam dans la station balnéaire. Dahmani est donc arrivé à Antalya un jour avant de nombreux chefs d'Etat qui participaient au G20, à l'instar de Barack Obama. Et le même jour que Christine Lagarde, Mariano Rajoy, ou encore Jean-Claude Juncker.

L'agence de presse indépendante Dogan a également rapporté que l'hôtel dans lequel Dahmani séjournait se trouvait dans le quartier de Managvat, à une cinquantaine de kilomètres de Belek...le district d'Antalya où s'est déroulé le G20 des chefs d'Etat et de gouvernement les 15 et 16 novembre.

Aucun avertissement de la part des autorités belges

La présence de Dahmani a de quoi surprendre. Pourquoi dans un tel contexte a-t-il réussi à pénétrer sur le territoire turc ?

Les autorités du pays rapportent que l'individu n'était pas fiché, et qu'aucun avertissement des services belges- qui aurait pu permettre son interpellation à l'aéroport- ne leur avait été communiqué.

Le djihadiste belge, d'origine marocaine, n'a donc pas été inquiété alors même que 12.000 officiers de sécurité avaient été déployés pour sécuriser la zone.

Menace sur le G20 ?

Dahmani est pourtant soupçonné d'avoir participé à des opérations de reconnaissance pour choisir les sites des attentats de Paris et de Saint-Denis. Et sa présence à Antalya au moment du sommet intrigue.

Plusieurs médias turcs (Daily Sabah, Hurriyet Daily News, Vatan...) rapportent qu'il avait pour projet de planifier une attaque au G20, mais que son projet aurait été mis à mal par l'important dispositif de sécurité déployé.

Depuis le 21 novembre, Dahmani a été placé en détention. L'examen de son téléphone portable a permis de montrer que le Belge était en contact avec l'organisateur principal de l'attaque de Paris, Abdelhamid Abaaoud, avant et le jour même des attentats, rapporte le Daily Sabah.

Deux complices syriens arrêtés

Deux autres individus, (Ahmed Tahir et Mohammed Verd, selon l'agence DHA), âgés de 29 et 23 ans et de nationalité syrienne, ont par ailleurs été interpellés sur une route des environs, rapportait Dogan ce week-end.

Ils sont soupçonnés d'avoir été envoyés à Antalya par le groupe djihadiste Etat islamique (EI) pour aider Dahmani à passer la frontière syrienne. Leur arrestation a eu lieu alors qu'ils s'apprêtaient à le retrouver.

Pour mémoire, le 1er août, Dahmani aurait embarqué à bord d'un ferry, à Bari, en Italie, en compagnie d'un certain Brahim Abdeslam qui n'est autre ...que le kamikaze du Comptoir Voltaire dans le XIe arrondissement. Le 4 août, les deux hommes auraient été contrôlés en Grèce. Sans être inquiétés.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/11/2015 à 12:57 :
Dommage que Bijard ne soit plus des nôtres !!
a écrit le 24/11/2015 à 12:19 :
Une bonne chose qu'il soit arrêté par les Turcs
Ils vont trouver les moyens de le faire parler, eux
a écrit le 24/11/2015 à 12:13 :
Ce qui m'étonne et m'inquiète, c'est souvent des djhiadistes qui ont subi l'influence de l'Islam Marocain .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :