Aux Etats-Unis, le géant immobilier chinois Evergrande se place sous la loi sur les faillites

En faisant appel à la procédure américaine du « Chapter 15 », le conglomérat privé chinois vise à pouvoir gérer la restructuration d'une partie de sa dette qui dépend du cadre législatif américain tout en protégeant ses actifs aux Etats-Unis. Symbole des difficultés du secteur chinois de l'immobilier, le groupe est endetté à hauteur de 300 milliards de dollars.
(Crédits : Reuters)

Les déboires de l'immobilier chinois se propage jusqu'aux Etats-Unis. Jeudi, le groupe Evergrande, lourdement endetté, a requis son placement sous procédure de faillite selon des documents judiciaires, une mesure visant à protéger ses actifs américains, le temps qu'un accord de restructuration de sa dette soit trouvé. La procédure américaine dite de « Chapter 15 » vise à proposer des mécanismes pour gérer les cas d'insolvabilité impliquant plus d'un pays. Quelque 19 milliards de dollars d'obligations internationales du groupe dépendent du cadre juridique des Etats-Unis.

Le conglomérat privé chinois s'est retrouvé en difficulté en 2021, avec un endettement abyssal de plus de 300 milliards de dollars, quand les autorités chinoises ont renforcé leur contrôle sur le secteur immobilier. Evergrande est rapidement devenu le symbole de la crise du secteur privé de l'immobilier en Chine, qui reste en grandes difficultés, des constructeurs se trouvant incapables de finir leurs projets, et faisant face à la multiplication des procédures en justice et des refus de propriétaires de rembourser leur prêt.

Dette contre de nouvelles obligations

Depuis plusieurs mois, le groupe travaille à un projet de restructuration de sa dette, et a fait une proposition dans ce sens plus tôt dans l'année. Le promoteur a indiqué proposer notamment à ses créanciers d'échanger la dette contre de nouvelles obligations et une participation dans deux filiales, dont son ambitieuse branche de véhicules électriques.

Les difficultés de l'ex-numéro 1 de l'immobilier ont fait craindre en 2021 son effondrement et des risques de contagion, faisant frémir la deuxième puissance économique mondiale. Selon les derniers documents judiciaires transmis, les procédures de restructuration en cours se tiennent à Hong Kong. En juillet, le groupe Evergrande a annoncé une perte nette de plus de 113 milliards de dollars (100 milliards d'euros) pour les années 2021 et 2022.

Pékin a récemment dévoilé des mesures pour relancer le secteur crucial de l'immobilier en mettant notamment en place un soutien au crédit et en réduisant les formalités administratives.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 18/08/2023 à 19:16
Signaler
Si les chinois veulent s'amuser à faire des crises, qu'ils les gardent chez eux; la COVID, y en a déja marre!

à écrit le 18/08/2023 à 14:35
Signaler
Pour mieux connaître la Chine, lisez les trois récits de Jean Tuan : "Un siècle chinois" (chez CLC Éditions) évoque le parcours de son père chinois arrivé en France en 1929, leur voyage en Chine en 1967 lors de la Révolution culturelle et les incroya...

à écrit le 18/08/2023 à 9:02
Signaler
300 milliards de dollars... il faut bien quand même que la finance soit complètement déglinguée, enfin ses acteurs bien sûr.

le 18/08/2023 à 11:09
Signaler
En chine c est le far west financier pure que les usa .. pour un pays dit «  communiste » lol. Clientélisme corruption et mafia puissance 10 …

le 18/08/2023 à 11:09
Signaler
En chine c est le far west financier pire que les usa .. pour un pays dit «  communiste » lol. Clientélisme corruption et mafia puissance 10 …

à écrit le 18/08/2023 à 9:00
Signaler
Vu dans un reportage une ville chinoise désertée composée uniquement de copies de châteaux anglais de la renaissance tandis qu'aucune n'a été acheté et qu'au final ce sont les agriculteurs qui exploitent les terres situées entre les demeures abandonn...

à écrit le 18/08/2023 à 8:46
Signaler
Ben voilà, nous y sommes à cette course à l'échalote visant à éviter (temporairement) le déclenchement d'un autre "Moment Lehman" aux États-Unis. Toutefois, on peut aussi ressortir la maxime du "reculer pour mieux sauter" sachant que les vulture fund...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.