Célébration d'Apollo 11 : un artiste va renvoyer Neil Armstrong sur la Lune

 |   |  368  mots
(Crédits : Nasa)
Un puissant télescope laser va envoyer sur la Lune les paroles de l'astronaute d'Apollo 11 qui a posé le premier pas le satellite de la Terre.

En posant pour la première fois le pied sur la Lune, l'astronaute américain Neil Armstrong a prononcé une phrase :

"This is one small step for a man, one giant leap for mankind."

L'artiste Richard Clar va tenter de faire revivre ce moment un demi-siècle après le « pas de géant pour l'humanité » de Neil Armstrong après l'alunissage d'Apollo 11.

La toile de l'artiste... c'est le Cosmos

Le 21 juillet, Clar va renvoyer ses mots sur la Lune. À partir de l'Observatoire de la Côte d'Azur, la célèbre phrase de l'astronaute sera propulsée, par un rayon laser codé, sur un rétro-réflecteur déposé par la mission Apollo en 1969 sur le sol lunaire, lequel renverra le faisceau lumineux sur Terre.

Cette dernière œuvre, Giant Step (Pas de géant, en anglais), utilisera le télescope laser-Lune de la station de télémétrie (MéO) de l'observatoire située à Grasse, sur le site de Calern. Le 21 juillet, à 02:56:15 UTC, seconde précise du premier pas sur la Lune, Clar et l'équipe de l'Observatoire enverront, sur la minuscule cible située à 384.400 km de distance, un fin rayon lumineux contenant « C'est un petit pas pour l'homme, mais un pas de géant pour l'humanité » (en anglais) sous forme d'impulsions.

De "l'art célébratif"

Réceptionner ensuite le reflet de cette phrase renvoyée à la vitesse de la lumière de la Lune sur la Terre réactivera l'événement historique qui n'a cessé de résonner. C'est ici de l'art célébratif, projeté sur la toile sans doute la plus éloignée de son peintre dans l'histoire de l'humanité.

Un hommage à cet instant où l'humanité changea pour toujours, où il a marché sur un corps céleste autre que sa planète-mère.

"C'est aussi une œuvre d'art destinée à la jeunesse, en vue de nourrir et de stimuler sa conception des possibles pour construire l'avenir", explique l'artiste peintre.

"De l'art enfin qui rassemble et, par le vecteur de ce fin rayon de lumière réfléchie, qui ouvre les esprits à un autre genre de réflexion, sur notre planète et sur la valeur de notre coexistence."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :