Corée du Nord : Kim Jong Un reconnaît une situation économique "grave"

 |  | 484 mots
Lecture 3 min.
Le leader nord-coréen Kim Jong Un
Le leader nord-coréen Kim Jong Un (Crédits : KCNA KCNA)
Kim Jong Un a averti les principaux dirigeants du Parti des Travailleurs (au pouvoir) que son pays connaissait "une grave situation" économique et appelé à la mise en place de mesures d'urgence afin d'y remédier.

Il admet "une grave situation". Le leader nord-coréen Kim Jong Un a prévenu les principaux dirigeants du Parti des Travailleurs, à la tête de la Corée du Nord, que le pays traversait une passe délicate sur le plan économique. Ses propos, rapportés ce lundi 30 décembre,  par des médias officiels, interviennent alors qu'une session plénière du parti s'est ouverte samedi, à quelques jours de l'échéance de l'ultimatum lancé pour la fin de l'année par Pyongyang à Washington. Faute de progrès dans leurs discussions sur le programme nucléaire nord-coréen, Kim Jong Un a promis un "cadeau de Noël".

Le leader nord-coréen, qui préside cette session, a affirmé que le moment était venu de donner "un tournant décisif" au développement économique de son pays. Il a présenté aux dirigeants ainsi réunis des "tâches" à accomplir "afin de corriger de toute urgence la grave situation que rencontrent les principaux secteurs industriels de l'économie nationale", a rapporté lundi l'agence officielle nord-coréenne KCNA. La Corée du Nord ne publie jamais de statistiques économiques, les seuls chiffres disponibles concernant ses résultats financiers proviennent de l'étranger.

En juillet, la Banque centrale sud-coréenne a estimé que la croissance de l'économie du pays, soumis à des sanctions internationale, a baissé de 4,1% en 2018, soit la plus importante contraction depuis la famine dévastatrice dans les années 90. Après un rapprochement en 2018, les négociations sur le programme nucléaire nord-coréen sont dans l'impasse depuis l'échec du sommet de Hanoï en février entre M. Kim et le président américain Donald Trump.

La levée des sanctions n'est pas à l'ordre du jour

La Corée du Nord a récemment mené une série d'essais sur sa base de lancement de fusées de Sohae, après une succession de tirs de projectiles les semaines précédentes. Plusieurs résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU interdisent à Pyongyang de développer un programme balistique. Afin d'apaiser les tensions, la Russie et la Chine, les deux principaux alliés de la Corée du Nord, ont déposé mi-décembre devant le Conseil de sécurité de l'ONU une proposition de réduction des sanctions, sous réserve d'avancées vers la dénucléarisation.

Tokyo a récemment estimé qu'il était "trop tôt" pour une levée des sanctions. L'agence de presse nord-coréenne a indiqué que cette session plénière est entrée lundi dans son troisième jour, pour la première fois depuis 1990. Depuis cette date, elle ne durait que deux jours. "La décision de Pyongyang d'accueillir une cession plénière pendant plusieurs jours illustre la gravité avec laquelle il considère les situations intérieure et extérieure", a estimé Cheong Seong-Chang, chercheur à l'Institut Sejong.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/12/2019 à 11:11 :
moi je trouve au contraire qu'ils vont tres bien, presque aussi bien que le venezuela, d'ailleurs........
ils recoltent ce qu'ils ont seme, non? qu'en pensent melenchon et toute la clique des baveux, de cette reussite florissante de leurs amis, qu'ils veulent imposer aux francais?
Réponse de le 06/01/2020 à 14:42 :
c est dommage que vous ne voyez que le bout de votre nez vous ne voyiez donc pas que c est la pression Economique et les blocus qui terrassent ces pays pour les asservir a la dictature capitaliste et surtout leur voler leur richesses le Venezuela plus grande réserve de pétrole au monde la Corée du nord plus grande réserve de métaux rares au monde
Réponse de le 06/01/2020 à 14:44 :
c est dommage que vous ne voyez que le bout de votre nez vous ne voyiez donc pas que c est la pression Economique et les blocus qui terrassent ces pays pour les asservir a la dictature capitaliste et surtout leur voler leur richesses le Venezuela plus grande réserve de pétrole au monde la Corée du nord plus grande réserve de métaux rares au monde
a écrit le 31/12/2019 à 9:49 :
Kim dit que la Corée du Nord souffre au moment où la Chine demande un allègement des sanctions. Ça vaut ce que ça vaut et d'ailleurs même si c'était vrai Kim s'en fout.
a écrit le 31/12/2019 à 2:44 :
Intox-tactique-rusée ! du bébé-obèse

.la Chine frontalière lui fournit tout gratuit !
Ce pays ne manque de rien pour ses esclaves
La Chine a intéret au maintien de cette Dictature Communiste.
Le gros-gras en profite au max !

.Les usines nord-coréennes fournies par la Chine fabriquent à bas prix-horaire,
pour la Chine, qui nous en exporte, une partie.

La Russie fournit gratos ! Autres Choses.

CETTE DICTATURE COMMUNISTE NE PEUT DONC PAS S'EFFONDRER
c'est une " province " de la Chine qui la tient par faucille et marteau redoutables.

.
a écrit le 30/12/2019 à 17:10 :
Un pas de plus vers Trump.
a écrit le 30/12/2019 à 16:34 :
L'énergie nucléaire et spatiale sont des domaines très complexes et peu de pays ont construit une telle industrie sans une aide, parfois minime, des grandes puissances, donc qui les aide ? En outre j'imagine leurs poubelles nucléaires, j'espère qu'elles sont moins pires que celles du complexe soviétique de Maïak.. Pauvre monde.
a écrit le 30/12/2019 à 14:52 :
Quand on songe au potentiel de la Corée dans sa globalité.. Quel gâchis! Le peuple coréen au Nord va encore avoir bien froid, et de probables problèmes d'alimentation, cet hiver.
a écrit le 30/12/2019 à 14:39 :
A part cela, que de folles et stupides dépenses militaires qui ne serviront jamais..., et cela ne choque personne ?
____Qu'on mette au ban de la mondialisation tout régime politique qui se conduit de manière aussi inconséquente, et, en ce monde, l'on y verra enfin clair (sans parler des INCENDIES ou sans IN-SENT-DITS, ailleurs, on ne pense même pas à faire d'immenses champs d'eau peu profond, style rizières, pour les empêcher ..., tel qu'en Australie (et pas que...) !§!
______Ce monde va-t-il enfin sortir un jour de voies uniques rigides, non insufflée par la conscience pas assez alignée au niveau de l'âme ???
Réponse de le 30/12/2019 à 22:56 :
et s.il nommait notre Martinez premier ministre? tout irait beaucoup mieux en corée du.nord
a écrit le 30/12/2019 à 14:37 :
A part cela, que de folles et stupides dépenses militaires qui ne serviront jamais..., et cela ne choque personne ?
____Qu'on mette au ban de la mondialisation tout régime politique qui se conduit de manière aussi inconséquente, et, en ce monde, l'on y verra enfin clair (sans parler des incendies ou sans IN-SENT-DITS, ailleurs, on ne pense même pas à faire d'immense champs d'eau peu profond style rizières pour les empêcher ..., tel qu'en Australie (et pas que...) !§!
______Ce monde va-t-il enfin sortir un jour de voies uniques rigides, non insufflée par la conscience pas assez alignée au niveau de l'âme ???
a écrit le 30/12/2019 à 13:53 :
La croissance infinie, ça n'existe pas. Fatalement, un jour où l'autre, on se retrouve face à une limite. L'humanité arrive aujourd'hui à cette limite. La richesse financière, la richesse démographique, sont toutes les deux limitées par les ressources naturelles.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :