Le Conseil de sécurité des Nations unies condamne le tir de missile nord-coréen

Après le nouveau tir de missile envoyé par la Corée du Nord ce mardi, le Conseil de sécurité des Nations unies a réagi. Les pays membres sont cependant partagés sur les sanctions à prendre.
L'organisme onusien a également prié Pyongyang de cesser ces tirs et de mettre fin à ses programmes nucléaires et balistiques.
L'organisme onusien a également prié Pyongyang de cesser ces tirs et de mettre fin à ses programmes nucléaires et balistiques. (Crédits : Carlo Allegri)

Aucune sanction mais un avertissement. Le Conseil de sécurité des Nations unies s'est exprimé dans un communiqué suite au tir d'un missile lancé par la Corée du Nord qui, avant de finir sa course dans l'océan Pacifique, avait survolé le Japon.

L'organisme onusien a également prié Pyongyang de cesser ces tirs et de mettre fin à ses programmes nucléaires et balistiques. Une nécessité jugée "de première importance" pour apaiser les tensions entre les Etats.

> Lire aussi : La Corée du Nord tire un missile au-dessus du Japon

Sanctions ou pas : le débat est ouvert

Le Conseil de sécurité des Nations unies n'a pas manqué d'appeler les Etats à mettre en oeuvre les sanctions déjà décidées auparavant à l'encontre du régime nord-coréen. Pour autant, aucune nouvelle sanction n'a été évoquée.

La question divise au sein du Conseil de sécurité. En effet, certains membres du Conseil de sécurité - la Chine et la Russie notamment - estiment que seuls des tirs de missiles de longue portée ou d'armes nucléaires pourraient justifier de nouvelles sanctions. D'autres pays à l'inverse, comme le Japon ou la Corée du Sud, réclament une position plus ferme des Nations unies. Le Premier ministre japonais Shinzo Abe et le président sud-coréen Moon Jae-in ont d'ailleurs convenu d'exercer une pression plus forte sur Pyongyang afin de contraindre le régime nord-coréen au dialogue.

(avec Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 10
à écrit le 01/09/2017 à 12:51
Signaler
La nature humaine est ainsi faite, que de tous temps, aussi loin que l’on remonte, les conflits entre individus, villages, tribus, provinces, pays, alliés de circonstances n’ont jamais cessés. La guerre est une activité humaine, provoquée par les ch...

à écrit le 31/08/2017 à 11:01
Signaler
Que de gens apeurés dans les commentaires ! Enfin que deux gens surtout... Beau reflet des gens qui ont le temps de passer leurs journées à commenter un peu partout sur internet, des rentiers qui s'ennuient. Au lieu de demander aux salariés de se...

à écrit le 30/08/2017 à 17:07
Signaler
" Condamne " voilà qui limpressione DE RIRE, ce Gros-Gras

à écrit le 30/08/2017 à 16:18
Signaler
Avec çà le bébé obèse, capricieux, sadique, tortionnaire, assassin est appeuré

le 30/08/2017 à 18:18
Signaler
Sa Boulimie en graisses et sucres, témoigne de sa mentalité.

à écrit le 30/08/2017 à 12:08
Signaler
Pendant que l'ONU discute et brasse du vent, le camarade Kim continue de jouer avec ses fusées. Où va tomber la prochaine?

le 30/08/2017 à 17:51
Signaler
A Souhaiter qu'elle tombe à terre chez un de ses voisins, Sans Victimes. Et Puis évènement, y mettant un terme : " condamne fermement "

le 30/08/2017 à 18:42
Signaler
Il est plus que TEMPS que le Président U.S, bombarde jour et nuit, sites politiques, " économiques ", militaires, communications,

le 30/08/2017 à 19:24
Signaler
Régime renversé, occupation par les Armées U.S, et réunification avec corée du sud. chine et russie menaceront 'c'es tout

le 31/08/2017 à 6:14
Signaler
Il faut que les USA ... La Corée du nord n'est pas l'Afghanistan ou l'Iran ou la Libye ... L'Amérique sait quand cas d'attaque , les dégâts seront d'ordre " atomique " et son voisin la Corée du sud n'a pas envie d'être atomisé ... Quand on habite ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.