Coronavirus : la Chine rend hommage à ses "martyrs", le port du masque recommandé aux Etats-Unis

 |   |  584  mots
(Crédits : STRINGER)
La Chine commémorait samedi les milliers de "martyrs" qui ont trouvé la mort durant l'épidémie du nouveau coronavirus, apparue en décembre dernier à Wuhan dans le centre du pays, au cours d'un jour décrété de deuil national. Cette journée du 4 avril marquait aussi le début de la fête annuelle de Qingming (la fête des morts) durant laquelle des millions de familles chinoises se rendent traditionnellement devant les tombes de leurs ancêtres pour nettoyer les pierres tombales, déposer des fleurs ou brûler de l'encens.

Trois mois après l'apparition de l'épidémie sur son territoire, la Chine a rendu hommage samedi aux victimes chinoises du Covid-19 qui à ce jour a tué plus de 57.000 personnes dans le monde, avec les Etats-Unis désormais comme épicentre de la maladie, où les autorités recommandent le port du masque généralisé.

Selon des scientifiques du gouvernement américain, il ne fait plus guère de doute maintenant que le nouveau coronavirus est transmis par voie aérienne quand "les gens ne font que parler". Cette transmission expliquerait l'extrême contagiosité apparente du virus, avec un nombre de cas de contamination qui a doublé ces dix derniers jours sur toute la planète pour dépasser le million (plus de 1.082.470) dans 188 pays et territoires au total.

Drapeaux en berne

Alors que les drapeaux ont été mis en berne et toute forme de divertissement suspendue dans le pays, trois minutes de silence ont été observées à 10h00 heure de Pékin (02h00 GMT) pour rendre hommage aux victimes du Covid-19, dont les médecins et le personnel de secours aux premières lignes dans la lutte contre l'épidémie.

Les sirènes d'alerte ont résonné et les voitures, trains et bateaux ont fait entendre leurs klaxons. A Zhongnanhai, siège du pouvoir politique dans la capitale, le président Xi Jinping et d'autres dirigeants chinois ont rendu un hommage silencieux devant le drapeau national, avec sur leurs vestes de costume une boutonnière blanche symbolisant le deuil, a rapporté la presse officielle.

Au moins 3.000 décès selon les autorités chinoises

Plus de 3.300 décès ont été causés par l'épidémie en Chine continentale, selon les données des autorités sanitaires chinoises. A Wuhan, ville de 11 millions d'habitants qui est le berceau du nouveau coronavirus, tous les feux de signalisation ont basculé au rouge à 10h00 et l'ensemble du trafic routier a été interrompu pendant trois minutes.

La capitale de la province de Hubei a recensé 2.567 décès, soit plus de 75% des décès signalés dans le pays. Parmi les morts recensés à Wuhan figurent Li Wenliang, un jeune médecin réprimandé par la police locale pour avoir "répandu des rumeurs" lorsqu'il a tenté de sonner l'alerte à propos de la maladie. Des habitants ont salué la mémoire de celui qu'ils qualifient de "héros".

Le coronavirus s'est depuis propagé à travers la planète, contaminant plus d'un million de personnes, causant plus de 55.000 décès et paralysant l'économie mondiale. Wuhan a interdit aux habitants de se rendre dans les cimetières pour nettoyer les pierres tombales et déposer des fleurs, et ce au moins jusqu'au 30 avril, les empêchant de fait de prendre part à la fête de Qingming.

Les habitants de Wuhan, pour la plupart confinés chez eux du fait des mesures de restriction, ont reçu pour consigne d'utiliser des services de vidéo en ligne leur permettant de voir le personnel des pompes funèbres perpétuer la tradition.

Certains ont choisi de brûler du papier, un geste qu'ils considèrent comme vecteur de richesse pour les parents défunts, sur les trottoirs ou près des barricades de leurs résidences confinées. Dans son point quotidien, la Commission nationale de la santé a dit samedi avoir recensé la veille 19 nouveaux cas confirmés de contamination, parmi lesquels un cas dans le Hubei. Elle a fait état de 81.639 infections au total

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/04/2020 à 9:32 :
Un chuchotement très entendu. Les mots d’Emannuel Lechypre prononcés ce samedi matin lors de la matinale de BFM font scandale sur les réseaux sociaux. Pendant que des images de l’hommage chinois aux victimes du coronavirus étaient diffusées, l’éditorialiste économique a chuchoté : “Ils enterrent des Pokémon".toujours sur Twitter, la chaîne a présenté ses excuses suite à “la diffusion involontaire de propos totalement déplacés en plateau”.
a écrit le 05/04/2020 à 17:32 :

Bien,mais ils auraient pu y associer toutes les victimes mondiales
De plus ce virus comme tant d’autres est venu de Chine
a écrit le 05/04/2020 à 11:25 :
Il y a une règle de base : le pays qui est la source de la crise est quasiment toujours gagnant derrière car les early owner des produits inflatés ont la nationalité du pays en question... . Les USA ont fait financer leur développement dans la technologie dès 95 jusqu'à l'explosion de leur bulle techno en 2000 et ensuite , leur construction immobilière dès 2001 soldée par l'arnaque des subprimes en 2007 .... et même la crise de 29 ...Maintenant , le COVID et avant le SRAS ..., les chinois sont plus malins que les européens alors que Trump était en train de poser les véritables questions vis à vis du pillage technologique sans précédent de ce pays qui fait mieux que le Japon des années 60. Mais n'attendons rien des dirigeants européens , incapables de créer des GAFAM alors que les chinois l'ont fait en 10 ans et maintenant , d'avoir une attitude coordonnée face une épidémie ridicule , qui vous verrait , au final , sera largement compensée pas une année de vague migratoire africaine...
a écrit le 05/04/2020 à 1:44 :
Même si les chiffres sont contestés, même si certains n'aiment pas la Chine ou les chinois.

On est un peu tous dans le même bordel tout de même. Et malgré tout, ces chinois ils produisent les masques parce que nos politiques ont permis de fermer les usines, ils produisent nos médicament parce que nos politiques l'ont permis, ils nous habillent parce....

J'ai envis de dire: en aucun cas ce n'est la faut des chinois! Ils ne veulent seulement que devenir un pays développés. Peut importe leur régime politique.

Je pourrais en dire plus mais je crois que c'est suffisant, nous allons aussi vivre cette période.

Un peu de respect!
a écrit le 04/04/2020 à 19:52 :
Pourquoi à Hong Kong, ville de 7 millions d'habitants, tout le monde fait ces courses, comme ci de rien n'était ?
Parce que tout le monde à un masque !!!
donc, pas de confinement , l'économie tourne
Témoignage d'un français dans les rues pour le croire ! :)
https://www.youtube.com/watch?v=LbUs8IEOBOU
Réponse de le 05/04/2020 à 10:17 :
Les vidéos sur You tube...à prendre avec des pincettes. Beaucoup de fake news et de désinformation.
Tout d'abord les habitants de Hong Kong se sont mis spontanément en auto-confinement, traumatisés qu'ils étaient par l’épidémie de Sras qui avait fait près de 300 morts. Impensable en France. Ensuite, en dépit des consignes gouvernementales lesquelles, comme en France, ne recommandaient le port du masque que pour les malades et les soignants, les Hongkongais ont repris le port du masque, du jour au lendemain, et en dépit de la grave pénurie qui avait lieu ici aussi. En France, on a du mal à faire respecter le confinement alors sommes nous prêts à accepter la port du masque obligatoire, le flicage de son téléphone...Impensable dans notre pays. Que n'a t-on pas entendu lorsque le gouvernement a décidé d'interdire les visites dans les EhPAD : que la solitude tuerait plus que le virus !
Mesures officielles prises par le gouvernement de Hon Kong :
Restrictions dans les transports et le fonctionnement des postes-frontières pour limiter les flux aux frontières depuis le 30 janvier ; restent ouverts les accès suivants : aéroport international, Shenzhen Bay et le pont Hong Kong-Zhuhai-Macao ;
Fermeture des infrastructures culturelles et sportives gérées par le Leisure and Cultural Services Department ;
Mesures de mise en quarantaine et des interdictions d’entrée...
Fermeture des écoles au-delà du 20 avril. Nous sommes en contact étroit sur ce point avec le lycée français, qui est mobilisé en vue de limiter l’impact de cette crise sur la continuité des enseignements.
Interdiction des rassemblements publics de plus de 4 personnes, depuis le 29 mars.
La discipline et les français...alors que les rassemblements étaient interdits es GJ avaient décidé de se rassembler pour manifester à Paris...des irresponsables.
a écrit le 04/04/2020 à 18:39 :
"Plus de 3.300 décès ont été causés par l'épidémie en Chine" aucune mise en perspective des ces chiffres étonnement bas alors qu'on a vu à la tv des files ininterrompues de Chinois qui faisaient la queue devant les crématoriums les premiers jours d'autorisation de nouveau à circuler! Certains parlent de jusqu'à 50 000 morts répertoriées par les autorités chinoises en morts "naturelles". C'est naturel si on veut mais ce qui est naturel chez les autorités chinoises c'est de tromper son monde. En outre, les autorités iraniennes ayant fait preuve d'un grand laxisme, les Chinois qui se sont rendus jusqu'en février 2020 au pélerinnage de Qome et qui ont propagé le virus tout en le ramenant chez eux, ont ils été pris en compte dans ces 3300 décès?! En Orient, il y a un certain jeu avec les statistiques pour montrer que l'on est mieux qu'en Occident. Exemple, le régime iranien très autocratique ne présente que 3600 morts pour une population égale à celle de l'Allemagne mais avec un système sanitaire dégradé ou souvent peu présent(980 000 personnes testées en Allemagne, 80 000 en Iran); De qui se moque t on??
Réponse de le 05/04/2020 à 0:49 :
Il ne faut pas tomber dans la dénonciation. En l'absence de preuve, sur un sujet que l'on ne connais pas (les virus) le mieux est de se taire.

Il y a fondamentalement une différence entre la croyance et la science.
Réponse de le 05/04/2020 à 8:50 :
@ "En l'absence de preuve, sur un sujet que l'on ne connais pas (les virus) le mieux est de se taire."

Oui mais les médias ne se taisent pas eux, jamais, comme pour les armes de destruction massives irakiennes par exemple, et là ça ne vous choque pas par contre ? Qu'un commentateur expose une idée vous intervenez de suite pour lui faire la leçon mais que les médias annoncent en masse qu'il n'y a eu que 3000 morts en Chine là par contre vous validez sans tiquer.

Crédibilité ? Zéro.
Réponse de le 05/04/2020 à 20:14 :
Le chiffre chinois de nombre de morts dépasse les 100.000, source les autorités taïwanaises qui connaissent très bien la Chine continentale (nombreuses entreprises communes à Taïwan et sur le continent, relations millénaires etc.). Donc il n'y a pas de doute sauf à véhiculer la propagande du régime communiste.
a écrit le 04/04/2020 à 17:53 :
Si la Chine vous intéresse et si vous voulez mieux en connaître les réalités, il faut lire "Mémoires chinoises" de Jean Tuan, chez C.L.C. Editions, qui évoque le parcours de son père venue en France de Chine en 1929, leur incroyable séjour à Pékin en 1967 durant la révolution culturelle et l’évolution de la Chine dont l'auteur a été témoin depuis 1980. Marie Holzman, sinologue de renom, a préfacé le récit. Les derniers exemplaires sont disponibles en librairie et sur les sites de vente internet. Lecture à ne pas manquer...
a écrit le 04/04/2020 à 16:58 :
Le parti communiste ment bien. Et dire qu'ils veulent nous donner des leçons !
Réponse de le 04/04/2020 à 18:32 :
Ici le préfet de Paris, qui parle au nom du gouvernement, insulte les victimes.... Notre gouvernement a probablement des leçons de politesse à prendre chez eux.

Autre leçon, le fait que la contagiosité inattendue du virus est liée à une propagation en aérosol.
Ce qui rend tout a fait risibles et criminelles, les consignes données pendant les premières semaines qui décourageaient le port du masque. Quand la contagion se fait par aérosol, le seul fait d'être dans la même pièce pendant 5 min, rend la propagation inévitable.
D'où les taux faramineux d'infection après le rendez vous évangéliste de Mulhouse, les match de Football, les salles d'attentes des médecins, les EHPAD, les hôpitaux....
Réponse de le 04/04/2020 à 18:57 :
Chez nous la CGT apparenté communiste vient de porter le coup de grace a nos outils industriels
a écrit le 04/04/2020 à 16:30 :
Milliers ou millions de "martyrs" a la cause du CCP?
a écrit le 04/04/2020 à 15:33 :
Ces chinois sont des hypocrites. Il fallait réagir en décembre au lieu d’emprisonner les lanceurs d’alerte.
Réponse de le 06/04/2020 à 9:31 :
Extraordinaire point de vue.
Connaissez-vous la Chine ? Y etes-vous alle seulement une fois ?
Sachez qu'on ne dirige pas un pays multi-ethnique de 1,4 M d'habitants qu'un autre de 68 millions.
Micron vous balade depuis et raconte n'importe quoi depuis trois ans et vous critiquez la Chine.....Balayez votre paillasson.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :