Coronavirus : des parlementaires invitent les citoyens à préparer "le jour d'après

 |   |  377  mots
(Crédits : Reuters)
Quel système de santé demain? Quel monde du travail? Et comment partager le pouvoir? Une soixantaine de parlementaires lancent samedi une consultation en ligne durant un mois pour préparer "le jour d'après" la crise du coronavirus.

Emmenés par les députés ex-LREM Matthieu Orphelin -proche de Nicolas Hulot- et Paula Forteza, ainsi que par le "marcheur" Aurélien Taché, ces élus invitent à mettre "à profit le confinement pour imaginer ce que nous voulons de mieux", sur ce site lejourdapres.parlement-ouvert.fr.

Failles du modèle de développement

Car "il y aura un avant et un après coronavirus. Il le faut. Cette crise nous aura tous transformés. Elle a violemment révélé́ les failles et les limites de notre modèle de développement, entretenu depuis des dizaines d'années", affirment-ils dans leur appel.

Ces députés LREM, MoDem, PS ou encore Libertés et territoires, auxquels se sont joints le sénateur Ronan Dantec (EELV) et l'eurodéputé macroniste Pascal Durand, saluent le "plan de sauvegarde mis en oeuvre par le gouvernement" face à l'épidémie et veulent "réfléchir dès maintenant et collectivement à un grand plan de transformation de notre société et de notre économie".

Outre santé, travail et démocratie, parmi les onze thèmes mis au débat figurent "une société de la sobriété", "l'avenir de nos territoires", "l'Europe dans le monde" et aussi "le nerf de la guerre" c'est-à-dire le financement du projet.

40 mesures

Une quarantaine de mesures sont déjà mises sur la table, pour lesquelles il est possible de voter, dont une "revalorisation salariale immédiate de 200 euros/mois pour les aides à domicile, aides-soignantes, infirmières et autres agents hospitaliers de catégories B et C", la création d'un "véritable revenu universel, dès l'âge de 18 ans", la "relocalisation de la production de produits de première nécessité en Europe" ou le "renforcement de l'impôt sur la fortune immobilière".

Les participants - citoyens, associations, élus locaux, entreprises... - sont invités à soumettre avis ou propositions, et à partager des références scientifiques, médiatiques, artistiques. Des ateliers en ligne sont aussi prévus avec des "grands témoins" dont Laurence Tubiana (Fondation européenne pour le climat) et Laurent Berger (CFDT).

Une synthèse de la consultation sera rendue publique avant mi-mai. Les mesures les plus populaires seront portées par les parlementaires dans un plan d'action post-crise, promettent-ils

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/04/2020 à 19:35 :
L'intelligence a des limites, la betise n'en a pas. Claude Chabrol.L'intelligence ne fleurit pas toujours dans les bureaux climatisés. auteur inconnu. Constat : nos technocratique diplomés de grande école proliférent comme conseiller en stupidité : exemple dernier fermer les marchés de producteur locaux en plein air pour des super marchés sans doute plus polluer par le corona virus que ces marchés de plein air, sachant que ce virus ne vole pas dans l'air. Un bon de balai dans cette techeno-zero-cratie d'incomptence notoire trop payer.,
a écrit le 06/04/2020 à 13:54 :
Il ne faut pas compter sur ceux qui ont créé les problèmes pour les résoudre. Albert Einstein.
a écrit le 05/04/2020 à 23:33 :
Je viens de lire les commentaires de chacun,et bien maintenant Messieurs vous qui avez voté et fait confiance au gouvernement nous vous demandons de démissionner et faire tomber ce gouvernement d'amateurs.Cela nous permettraient d'avoir une équipe qui changerai le cap,le capitalisme que l'on connait remis au rancard,des paysans qui nous font de bons aliments,un air pur,une biodiversité au top,et que des actions humanistes.Bref un pays où il fait bon VIVRE,tout le monde HEUREUX,mare des discours sans empathie et de l'amateurisme.
Bon vent.
a écrit le 05/04/2020 à 14:01 :
Des mesures phares (une augmentation de 15 € par mois du SMIC), des "droits" nouveaux ( le droit à la connexion gratuite en temps de crise), des textes à profusion (qui ne seront pas appliqués), de nouvelles agences (avec de vrais spécialises), de nouvelles structures de coordinations coordonnant d'autres agences très utiles, la nomination d'un M ou Mme "grand comité téodule", la création d'une cellule d'alerte permanente (chargée d'enterrer les signalements), des commissions d'enquêtes parlementaires avec des rapports bien épais et beaucoup de propositions ( qui resteront lettre morte), un accompagnement renforcé pour les réfugiés(climatiques, politiques, sanitaires, économiques) car on en a besoin.

Sans oublier: une minute de silence, la Marseillaise chantée dans les Assemblées, un mémorial à la mémoire des victimes.

On ne sera pas déçu.
a écrit le 05/04/2020 à 13:35 :
Qu'ont-ils faits des "cahiers de doléances" rédigés par les Français de la "France d'en bas" pendant la révolte des gilets jaunes ?

Tiens, cette crise aussi la "France d'en haut" ne l'a pas vue venir…

Comment voulez-vous qu'on les croit aujourd'hui ?
a écrit le 05/04/2020 à 13:16 :
C'est quand même pas ceux qui nous ont imposé le monde d'avant, y compris à coups de schlague, qui vont nous dire comment préparer le monde d'après. Le monde d'après commencera le jour où vous aurez pris votre malle à quatre noœuds pour gicler le plus loin possible. Les signataires de ce machin sont pour la plupart des macroniens. Qu'ils viennent du PS ou d'EELV comme Pompili (une de Rugy au féminin), ils ont trahi hier, ils trahiront demain. C'est dans leur nature.
a écrit le 05/04/2020 à 10:26 :
Préparer le jour d'après... Personnellement si ce souci avait eu lieu avant mon changement de travail, il est probable que j'aurais supporter de continuer a travailler dans mon ex entreprise dans les conditions de travail actuel... Les patrons incapable qui restent chez eux sont plus agréable... Pensez a virer tout ces cadres qui actuellement on le voit ne servent qu'à réduire les bénéfices des entreprises (notament pour l'état qui a pas viré les bonnes personne depuis 15 ans... Ceux qui ne bossent pas actuellement ne servent pas en temps normal)
a écrit le 05/04/2020 à 9:38 :
L'orphelin, c'est pas le mec qui pleurait a la tele suite a des malversations ?
Toujours en politique helas mille fois.
a écrit le 05/04/2020 à 9:02 :
....comme d'habitude des mesures rétroactives , palliatives , en retard !
Aucune vision d'avenir sur le long terme : une gestion d'épiciers de la politique .....
C'est ça le nouveau monde ?
a écrit le 05/04/2020 à 8:36 :
Ceux qui veulent surfer sur des crises font peur. On va avoir droit à des kyrielles de fausses bonnes idées. "Relocalisation des produits de première nécessité"? Tout le monde va être d'accord avec cela puis vont se poser des questions particulières; ex? Nous produisons en quantité du blé en France, mais sans importation de blés américains et canadiens, impossible de faire descendre nos lots pour qu'ils satisfassent aux normes européennes sur les mycotoxines (notre climat humide océanique).. On fait comment? Nos députés devraient se concentrer sur la réalité des finances publiques, qui vont nous revenir comme un retour de manivelle..
a écrit le 05/04/2020 à 4:17 :
Soyons sérieux. La plupart de ceux qui lancent cet appel sont des macroniens. On ne peut pas demander à ceux qui nous ont f... dedans de prendre l'initiative de conduire une autre politique. La première chose à faire, c'est de les dégager. D'abord, s'ils voulaient qu'on les prenne au sérieux, la première chose qu'ils exigeraient c'est l'abandon pur et simple de la contre réforme des retraites. Et pourquoi pas le retour à la retraite à 60 ans avec 37,5 années de cotisations.
a écrit le 05/04/2020 à 2:34 :
Je crois que ce projet est inutile car le projet présidentiel rédigé en vue de gagner un second mandat est déjà prêt et rédigé. Il est contraire à ces prétendues consultations. Il prévoit une politique encore plus dure ultralibérale, lancée sous le fallacieux prétexte de relance de l'économie
Il a pour objet de protéger les premiers de cordées essentiels à l'économie (richesse qui ruisselle) les cadres supérieurs, membres des conseils d’administration du CAC40, et le personnel politique. En revanche, les salariés des métiers dits essentiels tels que les caissières, conducteurs de bus, infirmières, boulangers, manutentionnaires, éboueurs, étant exposés en première ligne au virus, sont déjà sacrifiés.
Selon le  programme présidentiel rédigé, rien ne sera prévu pour eux: ni reconnaissance, ni rehaussement salarial. Au contraire, il est prévu que ces soldats chair à canon soient les premiers à être licenciés comme le font actuellement les USA.
Ce programme rédigé pour gagner un second mandat énonce explicitement l'intention de renouer avec le modèle de la révolution industrielle du 19è siècle de la lutte des classes (patrons-esclaves) :
(1) Prolongement jusqu'en 2022 des pleins pouvoirs de l'urgence sanitaire
(2) Suppression du smic et des allocations chômage. Autorisations de licencier sans conditions. Autorisation de cdd remplaçant les cdi sans condition aucune. Durée du travail fixé à 70 heures par semaine. Suppression du droit de retrait. Autorisation du travail dominical sans restriction. Congés payés et RRT fixés sans conditions à l'initiative de l'employeur
(3) Revente à prix cassé des nationalisations temporaires aux lobbies du cac40. On nationalise les pertes payées par le contribuable et on privatise les profits
(4) Autorisations de rachat d'actions et distributions de dividendes défiscalisés en 2021. Absence de contrôle des grandes entreprises.
(5) Publier une ordonnance ou un décret autorisant le contrôle par des applications mobile les citoyens malades. Un citoyen affecté par une maladie sera tracé et suivi individuellement (bracelet électronique), avec obligations de confinement ; il sera fiché dans des fichiers (big data) qualifié de mauvais citoyen. Test de l'extension du modèle aux manifestants, aux journalistes, aux syndicalistes, aux catégories (critères sur la sexualité, la race, la religion).
a écrit le 05/04/2020 à 0:25 :
C'est avec nos vies que nos Experts font preuve de talent

Le Premier en tête
a écrit le 05/04/2020 à 0:11 :
Bonsoir
Je pense que votre initiative sert encore une fois à noyer le poisson.
Cette tragédie nous montre une fois de plus que “Gouverner c’est Prévoir “ Malheureusement une fois de plus nos pseudos élites ne savent pas gouverner.
J’espère que nos élites rendront des comptes ne l’oublions pas elles sont là que pour nous servir nous le peuple.
Le préambule a tout changement radical c’est de partir sur une nouvelle République et une nouvelle Constitution. Tous les sujets évoqués dans votre projet participatif ne sont que du maquillage.
Je pense qu’il faut tout remettre à plat et tout d’abord notre système Démocratique qui est malheureusement de moins en moins Démocratique.
Quelques idées comme ça:
- Suppression du Sénat;
- Réduction du nombre De Député et pas plus de 2 mandats électifs ;
- Revoir à la baisse le salaire de tout le personnel politique ;
-Vote obligatoire sinon amende pour tout nos citoyens ;
- reconnaissance du vote blanc ;
- Referendum pour toutes les questions importantes ( Impôts, Retraite....) c’est le peuple qui décide.
- Audit de tout l’appareil administratif.
Le Peuple doit retrouver le pouvoir de décision nous avons délégué trop longtemps ce pouvoir à des incompétents au mieux.
Je constate juste que les problèmes fondamentaux depuis 40 ans ne sont toujours pas réglés. Il serait temps Non
Merci
a écrit le 04/04/2020 à 21:44 :
Bonsoir Enfin l Apocalyspe et la c est pas trop tôt Vous vous êtes planter sur la façon de procédez.en tous domaine . Tout est pognons quelques que soit la cause . C est la seul choses qui gouverne de nos jour . Vous manipulez le peuple ,avec des artifices , la peur, tous comme les curé qui le faisait au moyen âge avec le diable , pour s accaparer de leurs bien , mais hélas nous avons appris as réfléchir , penser, certainement de façons différentes que l états . La dernières Renaissance en 1700 nous as foutus dedans , ne faisons plus les memes erreurs La nouvelle ère s appelle Apocalypse la refonte total du systeme et de ses dirigeants .
a écrit le 04/04/2020 à 17:59 :
quelle bande de minables petits opportunistes!
he, moi aussi je fait un referendum, et j'y reponds
je propose une societe ou les gens ne travaillent pas, gagnent 100.000 euros nets tous les mois, ou la sante est gratuite, ou on consomme locale, en abondance, mais pas trop........
on vote aussi une loi qui interdit la maldie et la mort, et on est tous freres, y compris avec les ours blancs
et on vote une loi ou tous les enfants parlent 5 langues et ont un doctorat en AI
voila, si vous voulez plus d'idees a la con, completement demagos et 'payees par personne', j'en ai encore plein!
a écrit le 04/04/2020 à 17:19 :
Lamentable, les politiques en campagne permanente pour les municipales. Et qui se foutent de l'épidémie.
a écrit le 04/04/2020 à 17:12 :
Coronavirus : des parlementaires invitent les citoyens à préparer "le jour d'après

beh à l'évidence, le jour d'après ... dissolution de l'assemblée nationale, révocation de ce piètre gouvernement qui mis en danger les Français ... à moins que Macron ne préfère que les citoyens entrent en guerre civile !
Réponse de le 05/04/2020 à 3:47 :
Les épidémiologistes nous avaient averti qu'il y aurait une épidémie due à un coronavirus. Ils prévoient même qu'il y aura une épidémie encore plus létale. Il y a déjà eu plusieurs épidémies duent à des virus mutants du coronavirus, en Asie et au moyen-Orient, mais elles étaient moins contagieuses. La prochaine épidémie vous pourriez être un des rares survivants sur le territoire Français. Alors votre guerre civile ce sera peut être juste un combat pour pouvoir manger le dernier quignon de pain qui traine dans une boulabgerie abondonnée. J'espere justes que les dirigeants de cette planète prendrons cette fois les mesures nécessaires pour que nous soyons préparés pour affronter cette prochaine épidémie.
a écrit le 04/04/2020 à 14:58 :
la suite? ....
ils vont la connaitre aux élections .... dehors les breles et les incompétents...
a écrit le 04/04/2020 à 12:34 :
Les parlementaires LREM et les verts sont encore à côté de la plaque , les mêmes pour les taxes l'abaissement des revenus retraites et des réformes dans le dos des syndicats et des travailleurs . S'ils veulent se faire une nouvelle aura et bien c'est peine perdue , on oublie rien .
a écrit le 04/04/2020 à 12:06 :
J' ai pris un berger Lallement pour garder la maison ... Merci Pinocchio -Macron .Qui va payer très cher la note incompétence .
a écrit le 04/04/2020 à 11:52 :
Les dirigeants politiques et économiques doivent sérieusement redouter que la classe productrice commence à se crisper fortement devant cet inconnu autant sur le plan de la santé que sur celui de l'économie et donc leur pouvoir d'achat.

Et c'est bel et bien ce qu'il se passe, au début tout le monde était plutôt débonnaire, chacun prenant d'abord les côtés avantageux du confinement mais les semaines passant ce sont les inconvénients qui finissent par l'emporter.

Alors on nous parle de dé-confinement pour essayer de patienter, c'est une bonne idée mais il est évident que si ça tient et ça devrait tenir vu que le pouvoir lobotomisant de la télévision est toujours aussi important, par la suite les gens devraient être vite irrités pour pas grand chose surtout en débarquant dans une économie dévastée.
a écrit le 04/04/2020 à 11:44 :
Les français ont une bonne idée la la suite, et elle passe par le fait prioritaire de dégager des manettes du pouvoir les menteurs, les incompétents, les irresponsables, ceux qui n'assument qu'en parole, les brutaux, les copineurs, les pantoufleurs, les sectateurs de la monoculture ENA, les pétochards...

L'avenir, les français le voient sans LAREM et sans Macron.
a écrit le 04/04/2020 à 11:23 :
Inéligibilité à vie pour tous les hommes politiques actuels et de ces 30 dernières années. Ils ont fait montre qu'ils ne défendaient pas l'intérêt public et qu'il n'y avait rien à attendre d'eux. Place à d'autres, place aux jeunes.
a écrit le 04/04/2020 à 11:14 :
LREM, Modem, pourquoi pas AGIR ?
la toute puissance de "l'intelligence trop complexe" de leur 1er de cordée (et celle de delevoye, ou encore mieux celle de gilles le gendre) ne leur suffit plus?
les voilà près à piller les idées des citoyens pour maintenir leur majorité à flots?
ces gens sont pitoyable, qu'ils rendent les cartes de leurs parti (soutiens de ce gouvernement) et on en reparlera
a écrit le 04/04/2020 à 11:01 :
Ils consultent. Mais eux, ils pensent quoi ?
Réponse de le 04/04/2020 à 11:23 :
" a sauver leur peau..."
Réponse de le 04/04/2020 à 13:46 :
Ceux sont des opportunistes, ceux sont les mêmes qui ont opiné pour des lois, décrets qui nous mènent aujourd'hui droit dans le mur. Comment pouvons nous avoir encore confiance en eux?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :