Coronavirus : la pandémie s'accélère dans le monde, avertit l'OMS

 |   |  419  mots
(Crédits : DR)
Plus de 10 millions de cas d'infection au Covid-19 ont été officiellement diagnostiqués dans 196 pays et territoires depuis le début de l'épidémie, selon un comptage réalisé par l'AFP, dont la moitié est considérée aujourd'hui comme guérie.

Alors que la France poursuit son déconfinement, la situation mondiale liée à l'épidémie, elle, ne s'arrange pas. Avec plus de 500.000 morts dans le monde depuis décembre, selon un bilan établi lundi par l'AFP, la pandémie de Covid-19 "est loin d'être finie" et même elle "s'accélère", a averti ce jour l'Organisation mondiale de la santé. "Demain, six mois se seront écoulés depuis que l'OMS a reçu les premiers rapports concernant un groupe de cas de pneumonie de cause inconnue en Chine. (...) Nous voulons tous que cela se termine. Mais la dure réalité est que c'est loin d'être fini", a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l'OMS, au cours d'une conférence de presse virtuelle.

Lire aussi : L'épidémie sous contrôle en France... mais se propage fortement en Amérique latine

Plus de 10 millions de cas de Covid-19 détectés

Les 10 millions de cas diagnostiqués dans le monde ne reflètent qu'en partie le nombre réel de contaminations. En effet, certains pays ne testent que les cas graves, alors que d'autres utilisent les tests en priorité pour le traçage. A cela s'ajoutent les nombreux pays pauvres qui ne disposent que de capacités de dépistage limitées.

Pays le plus touché, les États-Unis, qui ont recensé leur premier décès lié au coronavirus début février, dénombrent 125.803 décès pour 2.549.069 cas. Au moins 685.164 personnes ont été déclarées guéries. Les pays d'Amérique latine quant à eux font face, ces dernières semaines, à une explosion du nombre de contaminations. Aujourd'hui, le Brésil recense 57.622 morts pour 1.344.143 cas. La pandémie a été aggravée par des infrastructures et du matériel médical plus défaillants qu'en Europe ou qu'aux Etats-Unis, lié au manque de moyens.

L'Europe justement totalise ce lundi 196.273 décès. Le Royaume-Uni a été le plus touché avec 43.550 morts (311.151 cas), suivi de l'Italie avec 34.738 morts (240.310 cas), et de la France avec 29.778 morts (199.343 cas).

L'épidémie repart en Chine

Enfin, la Chine, actuellement confrontée à un rebond de l'épidémie, (sans les territoires de Hong Kong et Macao) a officiellement dénombré un total de 83.512 cas, dont 4.634 décès, et 78.460 guérisons. La Chine a confiné de nouveau, ce dimanche 28 juin, près d'un demi-million de personnes dans un canton situé à 60 km au sud de Pékin.

Lire aussi : Recrudescence inquiétante du Covid-19 à Pékin

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/06/2020 à 14:34 :
La grippe porcine est liée à cette pandémie ?
a écrit le 30/06/2020 à 13:16 :
Bon, y a des malades et quelques morts, la plupart vieux ou/et poly pathologiques. A l'échelle de la population mondiale, c'est Epsilon.
Est ce pour autant qu'il ne faille rien faire ? Non. Est ce pour autant que les populations doivent être affolées, confinées en bloc ?Non.
Est il nécessaire de créer un climat anxiogène, laisser le lobby sanitaire dicter des recommandations qui finissent dans des lois antidémocratiques, liberticides. Pas plus.
a écrit le 30/06/2020 à 8:45 :
"La Chine a confiné de nouveau, ce dimanche 28 juin, près d'un demi-million de personnes dans un canton situé à 60 km au sud de Pékin."

Anecdotique surtout venant d'un pays dont les informations qui sortent sont biaisées.
a écrit le 30/06/2020 à 3:36 :
Les messages de l'OMS ne sont utiles que pour les ignorants. N'importe quelle personne sensée, savait que le déconfinement allait faire repartir l'épidémie (Ce qui d'ailleurs, n'a rien de dramatique)
Réponse de le 30/06/2020 à 12:55 :
Épidémie qui n’a rien de dramatique ? On voit que vous ne connaissez personne qui a été contaminée pour dire cela.
a écrit le 29/06/2020 à 19:50 :
"et de la France avec 29.778 morts"

On peut rappeler que la moité de ces décès sont dans les Ehpad et maisons de retraites qui ne dispose pas de personnel médical .
Réponse de le 30/06/2020 à 12:57 :
Et la moitié qui ne sont pas des personnes en Ehpad ! N’oubliez pas de compter les personnes « jeunes » qui traînent encore des séquelles du COVID plusieurs semaines après avoir été considérées guéries.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :