Covid-19 : plus d'un milliard de doses administrées en Chine, chute des contaminations en Inde

1,01 milliard de doses ont été administrées en Chine sur les 2,5 milliards qui l'ont été à travers le monde. Les autorités de Pékin mettent la pression sur ceux qui ont des réticences à se faire vacciner. De son côté, l'Inde a fait état de 58.419 nouveaux cas de contamination au COVID-19 au cours des dernières 24 heures, soit le nombre quotidien le plus faible depuis près de trois mois.

3 mn

La Chine espère vacciner au moins 70% de sa population d'ici la fin de l'année, soit environ un milliard d'habitants. Quatre vaccins, tous chinois, sont pour l'instant autorisés: celui du laboratoire privé Sinovac, deux du géant public Sinopharm et un de l'entreprise pharmaceutique CanSino Biologics.
La Chine espère vacciner au moins 70% de sa population d'ici la fin de l'année, soit environ un milliard d'habitants. Quatre vaccins, tous chinois, sont pour l'instant autorisés: celui du laboratoire privé Sinovac, deux du géant public Sinopharm et un de l'entreprise pharmaceutique CanSino Biologics. (Crédits : Reuters)

Sur le front de la lutte contre la propagation du Covid-19, les deux pays les plus peuplés de la planète, la Chine (1,7 milliard d'habitants) et l'Inde (1,3 milliard d'habitants) enregistrent de bonnes nouvelles.

Les autorités chinoises ont ainsi annoncé avoir administré plus d'un milliard de doses de vaccins anti-Covid, sans toutefois préciser le pourcentage de la population ayant reçu une vaccination complète. Ce nombre de doses injectées représente plus du tiers du total planétaire. Le monde avait passé vendredi la barre des 2,5 milliards, selon un comptage de l'AFP réalisé à partir de sources officielles.

Les Chinois ne s'étaient au départ pas précipités pour se faire vacciner, car le virus est quasi-éradiqué du pays depuis plus d'un an, grâce aux quarantaines obligatoires, aux dépistages massifs ou aux applications mobiles de contrôle des déplacements. Le manque de données initialement disponibles sur les vaccins chinois et des scandales passés de doses frelatées en Chine avaient aussi contribué à refroidir certaines personnes.

Approche pro-active

Mais le gouvernement et les entreprises ont ensuite adopté une approche plus proactive en poussant fortement les habitants et les employés à se faire vacciner, insistant sur la solidarité nationale et leur devoir de citoyens. A Pékin, certains quartiers affichaient ainsi le pourcentage de vaccinés devant les bâtiments, afin de mettre la pression sur les récalcitrants. Les autorités offrent aussi parfois des bons d'achat ou des œufs pour encourager les vaccinations. L'apparition ces dernières semaines de quelques cas locaux dans la province très peuplée du Guangdong (sud) a également servi de piqûre de rappel face au risque d'une reprise épidémique. Au total, 1,01 milliard de doses ont déjà été administrées, selon le ministère de la Santé.

La Chine espère vacciner au moins 70% de sa population d'ici la fin de l'année, soit environ un milliard d'habitants. Quatre vaccins, tous chinois, sont pour l'instant autorisés: celui du laboratoire privé Sinovac, deux du géant public Sinopharm et un de l'entreprise pharmaceutique CanSino Biologics. Le vaccin de la société allemande BioNTech pourrait également recevoir un feu vert ces prochains mois, notamment grâce à un accord avec un partenaire local.

Seuls deux morts du Covid-19 ont été enregistrés en 13 mois en Chine. Les commerces, restaurants et bars ont rouvert dès le printemps 2020 et l'opinion publique est dans l'ensemble très satisfaite de la gestion de la crise par le gouvernement.

386.713 morts en Inde

Quand au géant voisin, l'Inde, il a fait état de 58.419 nouveaux cas de contamination au cours des dernières 24 heures. Il s'agit du nombre quotidien le plus faible depuis près de trois mois, selon les données du ministère de la Santé indien.

Le nombre total de cas d'infections en Inde est passé à 29,9 millions et 386.713 personnes sont décédées depuis le début de l'épidémie dans le pays.

En avril dernier, l'Inde n'arrivait pas à juguler la propagation d'un variant local du Covid-19. Le pays avait battu des records du nombre quotidien de décès dus au Covid-19, s'enfonçant toujours davantage dans la crise sanitaire. Dans les principales villes d'Inde, à l'époque, près d'un million de nouveaux cas avaient été recensés en trois jours, les files d'attente de malades du Covid saturant les système hospitalier.

3 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 21/06/2021 à 12:43
Signaler
Petite erreur dans l'article la Chine n'a pas 1,7 milliard d'habitants mais 1,41 milliard d'habitants et sera dépassé par l'Inde dans 5 ans. Honnêtement les autorités chinoises ne diront jamais le nombre de morts du COVID que l'on peut estimer entre ...

à écrit le 20/06/2021 à 21:04
Signaler
Rien de neuf, sauf que la Chine ment... comme il en est l'habitude du Parti Communiste Nationaliste Staliniste Chinois.

à écrit le 20/06/2021 à 18:18
Signaler
Une reprise de l’épidémie dans le sud du pays a obligé les autorités à fermer des ports essentiels au commerce mondial. Une situation qui pourrait entraîner d’importants retards de livraison aux quatre coins du monde.Les livraisons pour vos cadeaux d...

le 21/06/2021 à 9:11
Signaler
Bien obéissante la Chine quand même avec ce covid peu létal au final, on s'attendait d'une dictature que comme d'habitude elle bidouille ses chiffres et continue de produire.

à écrit le 20/06/2021 à 18:00
Signaler
Bof, tout ces chiffres martelés du soir au matin ne veulent plus dire grand chose maintenant ,on le sait.Les fameux 'infectés',99,9% n'auront rien, et la mortalité en inde sur un an c'est peanut .Il nait 53 enfants en Inde chaque minute, soit environ...

à écrit le 20/06/2021 à 14:05
Signaler
Quelle est la source du chiffre de 1,7 milliards d'habitants en Chine ? Le dernier recensement publié en mai fait état de 1,411 milliards seulement.

à écrit le 20/06/2021 à 11:31
Signaler
Quelqu'un aurait il vu la grippe saisonnière cette année ? Notons quand même comme elle est bienveillante de ne pas sévir en même temps que le covid hein...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.