Cuba : le système électrique au bord de l'écroulement, le carnaval de La Havane annulé

La Havane a annulé son carnaval et prend d'autres mesures alors que la capitale cubaine connaîtra des coupures d'électricité à partir du mois d'août et que la crise énergétique s'aggrave sur l'île, ont rapporté samedi les médias d'État. La Havane était jusqu'ici épargnée par de telles coupures, contrairement au reste du pays.
(Crédits : Alexandre Meneghini)

Les habitants de La Havane vont connaître ce que vivent les autres Cubains depuis le mois de mai. A partir d'août, ils seront également concernés par les coupures quotidiennes d'électricité de quatre heures ou plus. Selon la Tribuna de la Habana, qui a rendu compte d'une réunion des autorités locales, ces dernières prévoient pour l'instant que chacune des six municipalités de La Havane (qui abrite un cinquième de la population de 11,2 millions d'habitants) verra son électricité coupée tous les trois jours pendant les heures de pointe de la mi-journée. Le problème n'est pas nouveau. L'an dernier, les coupures de courant récurrentes avaient provoqué des manifestations historiques qui ont secoué le pays les 11 et 12 juillet 2021 avec des dizaines de milliers de Cubains descendus dans la rue aux cris de "Nous avons faim", "A bas la dictature". Dans les années 1990, pendant la "Période spéciale" qui avait suivi l'effondrement de l'Union soviétique, allié de Cuba, les black-outs pouvaient durer jusqu'à 16 heures.

Pénuries

Les coupures traduisent la terrible crise économique que travers Cuba depuis les nouvelles sanctions des États-Unis en 2019. Elle s'est aggravée avec la pandémie, qui a durement affecté le secteur du tourisme, puis l'invasion de l'Ukraine par la Russie. La flambée des prix de la nourriture, du carburant et du transport maritime a mis en évidence la dépendance aux importations et les faiblesses du pays, notamment en matière d'infrastructures. L'économie de Cuba a reculé de 10,9% en 2020 et ne s'est redressée que de 1,3% l'année dernière. Les Cubains ont été confrontés à plus de deux ans de pénurie de nourriture et de médicaments, de longues files d'attente pour acheter des produits rares, de prix élevés et de problèmes de transport. Les pannes d'électricité n'ont fait qu'ajouter à la frustration, entraînant notamment l'exode de plus de 150.000 Cubains vers les États-Unis depuis octobre. La crise est telle que La Havane a dû annuler son carnaval, prévu du 16 au 26 août.

Incendies dans deux centrales électriques

Jorge Pinon, directeur du programme sur l'énergie et l'environnement en Amérique latine et dans les Caraïbes de l'Université du Texas à Austin, juge pour sa part que l'ensemble du réseau électrique de Cuba est au bord de l'effondrement après les récents incendies dans deux des 20 centrales du pays déjà obsolètes, les autres tombant constamment en panne.

"Les coupures programmées annoncées ne sont pas une solidarité mais plutôt une nécessité pour éviter un éventuel effondrement total du système", a-t-il ajouté. Selon la compagnie publique, l'Union nationale électrique (UNE), 95% de la production d'énergie à Cuba se fait à partir d'énergies fossiles, en majorité importées. La hausse des cours mondiaux a renchéri le coût de ces importations de 30%.  Parallèlement, sur les 20 centrales électriques du pays, 19 ont plus de 35 ans, a reconnu le gouvernement qui, face aux travaux de maintenance et aux pannes à répétition, a peu de marge de manoeuvre.  "La situation d'urgence que traverse le système électrique va se poursuivre et la relance sera progressive", a admis récemment à la télévision d'Etat Edier Guzman, un responsable de l'UNE.

(Avec Reuters et AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 31/07/2022 à 17:25
Signaler
Trump a placé sur la liste des pays terroriste dans le monde. C'est scandaleux de faire souffrir un peuple de la sorte. STOP au BLOCUS.

à écrit le 31/07/2022 à 10:28
Signaler
Le régime cubain a bien sûr sa part de responsabilité mais 'lembargo américain n'aide sûrement pas Cuba. Les Cubains de " Miami " sont des destructeurs de leur propre peuple.

à écrit le 31/07/2022 à 0:10
Signaler
La CIA-MOSSAD/UE/EURO/DOLLAR/OTAN en action terroriste à Cuba avec la complicité de ses médias comme La Tribune.

à écrit le 30/07/2022 à 23:44
Signaler
Quand on vous dit que l agression russe sur l Ukraine dépasse les conséquences sur l Europe .. Même feu l allié cubain le subit de plein fouet

à écrit le 30/07/2022 à 23:29
Signaler
D'année en année les cubains s'enfoncent dans la misère

à écrit le 30/07/2022 à 23:12
Signaler
Il suffit de taper "démographie Cuba" pour comprendre d'où vient le problème

à écrit le 30/07/2022 à 22:04
Signaler
Tient! On parle de Cuba pour lui couper les ressources touristiques? Mais par ailleurs on ne veut prendre aucune référence!;-)

à écrit le 30/07/2022 à 22:04
Signaler
Les Russes ne les aident plus?

à écrit le 30/07/2022 à 19:52
Signaler
C est la fin Plus d espoir

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.