Egypte : découverte du "plus grand" gisement de gaz en Méditerranée

 |   |  231  mots
(Crédits : Reuters)
Le géant italien de l'énergie ENI a annoncé dimanche la découverte du "plus grand" gisement offshore de gaz naturel en Méditerranée dans les eaux territoriales de l'Egypte.

Le géant italien de l'énergie ENI a annoncé dimanche la découverte du "plus grand" gisement offshore de gaz naturel en Méditerranée, dans les eaux territoriales de l'Egypte.

Le gisement pourrait représenter un potentiel de 850 milliards de mètres cubes, sur "un secteur de 100 kilomètres carré", assure la compagnie dans un communiqué, parlant de "champ de gaz super-géant".

Le ministère égyptien du Pétrole a confirmé dans un communiqué la découverte, précisant que "les opérations de développement" devraient durer quatre ans.

Le directeur général d'ENI, Claudio Descalzi, "s'est récemment rendu au Caire pour informer le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi de ce succès important, et discuter de la découverte avec le Premier ministre Ibrahim Mahlab", selon le communiqué de la compagnie.

"Il s'agit de la plus grande découverte de gaz jamais faite en Egypte et en mer Méditerranée", affirme ENI, assurant que cette découverte pourrait également "devenir l'une des plus grandes réserves de gaz naturel au monde".

Le ministère égyptien du Pétrole a confirmé dans un communiqué la découverte, faite à 1.450 mètres de profondeur.

Le communiqué d'ENI précise que cette découverte, "après son développement total", va aider à couvrir "les besoins en gaz naturel de l'Egypte durant des décennies".

Avec AFP

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/09/2015 à 10:25 :
Nous avons un proverbe en Algérie qui dit: le mensonge peut faire marier mais il pourra jamais faire tomber enceinte...................................c permet de rêver mais pas trop car avec cc il faut s'attendre à la découverte de la M.......... en mère méditerranéenne.
a écrit le 01/09/2015 à 8:14 :
Encore du gaz, dont le prix est aligné sur le prix du pétrole, ça n'empêchera pas GDF d'augmenter et le prix et l'abonnement le 1er septembre.....
a écrit le 31/08/2015 à 14:30 :
ça va pas arranger les plans de Hollande ! avec une pareille découverte , aucune chance de voir se développer les énergies renouvelables 2 fois plus couteuses ! les pays vont utiliser leur patrimoine de ressources, déjà les Anglais viennent de dire qu'ils mettaient le paquet sur le gaz , sauf la France qui préfère dépenser des milliards dans l'éolien ou le photovoltaïque alors que nous avons des ressources colossales avec le gaz de schiste ce qui nous permettrait de rendre notre industrie compétitive , de réduire fortement nos importations et favoriser notre balance commerciale ! Hollande la machine à perdre pour la France
a écrit le 31/08/2015 à 9:51 :
850 milliards de m3, ça représente quoi dans l'esprit du public?
Réponse de le 31/08/2015 à 10:43 :
L’Europe consomme environ 500 milliards de mètres cubes de gaz par an, dont 50 milliards pour la France.
Réponse de le 01/09/2015 à 1:04 :
En matière d'énergie il est bon d'avoir des ordres de grandeur. En 2014, la consommation mondiale de gaz naturel est d'un peu moins de 10 milliard m3/jours (3393 milliard de m3/an).

<A HREF="www.bp.com/content/dam/bp/excel/Energy-Economics/statistical-review-2015/bp-statistical-review-of-world-energy-2015-workbook.xlsx">bp-statistical-review-of-world-energy-2015-workbook</A>

Ce "champ de gaz super-géant" représenterait donc <b>85 jours de conso mondiale</b>. C'est probablement bon pour l'égypte, mais j'ai tendance à penser que c'est pas grand chose à l'échelle mondiale...
a écrit le 31/08/2015 à 8:54 :
ENI à une longue histoire industrielle avec la Lybie et l'Egypte.
Ca reste une société Européenne qui va pouvoir proposer une alternative supplémentaire au gaz Russe, et surtout une excellente nouvelle pour l'Egypte.
Réponse de le 31/08/2015 à 10:55 :
ENI est partenaire de Gazprom dans les gazoducs servant l'Europe en contournant l'Ukraine, donc pas vraiment un concurrent pour le gaz russe.
a écrit le 30/08/2015 à 22:01 :
Un sacrée aubaine pour l’Égypte. De quoi faire taire tous les trolls qui affirmaient régulièrement que ce pays ne serait pas capable de régler les Rafales qu'elle vient de commander !!
Réponse de le 31/08/2015 à 16:19 :
Pour les trolls, c'est l'Arabie Saoudite qui va payer les rafales...
a écrit le 30/08/2015 à 21:36 :
Bonne nouvelle pour l'Egypte, espérons qu'ils en tireront profit intelligemment ! ce que je pense.
Réponse de le 01/09/2015 à 0:05 :
Hélas, La Tribune a signalé une série de l'été il y a 15 ou 18 ans que seule la Norvège avait utilisé ce type de ressource avec intelligence.
a écrit le 30/08/2015 à 20:55 :
idem devant Israël dans les eaux territoriales israelo palestiniennes
a écrit le 30/08/2015 à 20:20 :
Et pendant ce temps, Total fait quoi ? :-))
Réponse de le 30/08/2015 à 20:40 :
Il augmente les marges de raffinage, c'était déficitaire avant. Les prix baissent, ça rend cette hausse peu visible, et en restructurant les raffineries, ils font peut-être aussi des "économies" rendant le profit possible.
Ils ont fui la Pologne, le gaz de schiste, bof, c'était pas ça.
Réponse de le 30/08/2015 à 21:56 :
Total ? Ils préfèrent investir chez Poutine ...
Réponse de le 31/08/2015 à 9:45 :
C'est marrant que vous dites à présent que " le gaz de schiste, bof, c'était pas ça.".... Dans ce forum depuis plus d'une année, la plupart des défenseurs de la politique énergétique américaine disent que le gaz et le pétrole de schiste c'est LA solution pour s'en passer de la Russie. Et pourtant.....

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :