En tête des vaccinations anti-Covid 19, Israël est-il un modèle à suivre ?

 |  | 844 mots
Lecture 5 min.
Benyamin Netanyahou, Premier ministre israélien
Benyamin Netanyahou, Premier ministre israélien (Crédits : POOL)
Dans la course à l'immunisation, Israël rafle largement la mise. Sur 9 millions d'habitants, le pays en a vacciné plus de 2 millions, à l'heure où d'autres peinent à obtenir suffisamment de doses. Une stratégie menée tambour battant mais au prix fort, l'État israélien étant accusé d'avoir payé cher pour sortir au plus vite de la crise. Toutefois, le Premier ministre Benyamin Netanyahou et son gouvernement s'inquiètent face à la montée en puissance du variant britannique.

> VOIR le dossier : « Covid-19 : la course à la vaccination »

C'est en Israël que l'expression « course aux vaccins » prend le plus son sens. En tête de l'accélération de la chaîne logistique pour les livraisons, le pays, aussi grand que deux à trois département français, a administré 2,55 millions de doses, selon les données compilées par le site Covidtracker le 18 janvier, soit près d'un quart de la population. Avant tous les autres, l'État hébreu a obtenu des millions de doses de vaccins contre le Covid-19. Résultat, quelques 3,6% des Israéliens ont déjà reçu les deux doses nécessaires pour une protection optimale. Parmi les 60 pays ou territoires, qui regroupent 61% de la population mondiale, ayant lancé leur campagne de vaccination, Israël tient, à date, la pole position.

Pour parvenir à ce succès, le gouvernement israélien a commandé un total de quatorze millions de doses - pouvant immuniser sept millions de personnes - auprès des laboratoires Pfizer-BioNTech et...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/01/2021 à 20:01 :
En Israël la première dose du vaccin Pfizer se révèle "moins efficace" que prévu.
"De nombreuses personnes ont été infectées entre les première et deuxième injections du vaccin"

La première dose du vaccin Pfizer offrirait moins de protection contre le Covid-19 que le laboratoire pharmaceutique américain ne l'avait promis, a estimé mardi le coordinateur en charge de la gestion de l'épidémie de coronavirus en Israël.
"De nombreuses personnes ont été infectées entre les première et deuxième injections du vaccin", a affirmé Nachman Ash à la radio militaire, et il semble que la protection offerte par la première dose soit "moins efficace que nous ne le pensions".

Les données sur l'effet protecteur contre le virus de la première dose sont "inférieures à celles présentées par Pfizer", a-t-il expliqué.
Plus de 80% des Israéliens de plus de 70 ans ont reçu au moins une dose du vaccin, ainsi que 68% de ceux âgés de 60 à 69 ans et 50% de ceux âgés de 50 à 59 ans.
Au total, 2.185.289 personnes ont reçu la première dose du vaccin à ce jour, et 423.123 ont reçu les deux doses, selon le ministère de la Santé.

Le ministre de la Santé, Yuli Edelstein, a par ailleurs ordonné au personnel soignant de se préparer à administrer jusqu'à 250.000 injections quotidiennes dans les prochains jours, tandis que le taux de contamination dans le pays ne cesse d'augmenter malgré deux semaines de confinement général. I24news.
a écrit le 21/01/2021 à 19:19 :
Un modèle qui pratique en 2014 la guerre préventive responsable de 2000+ morts en Palestine... tout en revendiquant l'annexion des territoires occupés en Jordanie.

Par ailleurs, le laboratoire Teva profite du laxisme judiciaire sur les génériques (cf. brevets) pour s'en mettre plein les poches au détriment de la recherche médicale qui a besoin de financements profitables et non de subventions gouvernementales.
Réponse de le 22/01/2021 à 10:16 :
Territoire occupé en Jordanie ??? Il me semblait que c'était des territoires palestiniens ? Quand aux 2000 morts vous faites allusion a la réponse aux tirs et provocations incessantes du Hamas ?
Réponse de le 22/01/2021 à 18:59 :
@reverjovial

La Cisjordanie est occupée majoritairement par des palestiniens mais Israel en confisque 60 % des terres selon un rapport de l'ONU de 2000 dans le but d'y établir des colonies illégales.

Par ailleurs, vous justifiez un bain de sang pour quelques provocations non létales... c'est pathétique!
a écrit le 21/01/2021 à 16:43 :
Très bonne réaction d'Israël pour la logistique des vaccins. Mais alors pourquoi sont t'il encore autant contaminés ? Et le variant brésilien va mettre un sacré bordel du coup... Beaucoup d'argent pour peu de bénéfice à mon avis
Réponse de le 21/01/2021 à 18:34 :
Ils n'ont pas encore vacciné 100% de la population, même s'ils ne sont pas aussi nombreux que nous.
Payer 41% plus cher (vs le prix de base non négocié) permet d'être servi de façon préférée mais y a la production à réaliser, le vaccin est très demandé, commandé, et payé de partout. Rendre disponible tous les résultats biologiques, médicaux a sans doute aidé aussi, ça donnera des connaissance précieuses car liées à une population (pas que des échantillons, même statistiquement valables).
L'UE a mis quelque temps pour signer/commander parce que (entre autres) certains termes du contrat n'allaient pas, genre en cas d'ennui on n'est pas responsables, etc. :-)
a écrit le 21/01/2021 à 16:02 :
Israel obtient de meilleurs résultats que la France dans sa campagne de vaccination, c'est simplement flagrant. Une affaire de choix politique et de stratégie, à l'évidence...
a écrit le 21/01/2021 à 13:42 :
La Suisse a décidé de durcir les mesures concernant certains touristes français. Elle va imposer à compter de février une quarantaine aux voyageurs arrivant du sud de la France, de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), ainsi que de plusieurs nouveaux pays dont le Portugal et Israël.
a écrit le 21/01/2021 à 12:27 :
Un bon client.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :