La course à la vaccination dans les régions françaises, en deux graphiques

 |  | 906 mots
Lecture 6 min.
(Crédits : DR)
Après les masques et les tests, le gouvernement va-t-il proposer une campagne vaccinale adaptée pour les régions ? Au vue des taux de vaccination en régions, plusieurs élus questionnent la stratégie actuelle. Aucune région française ne dépasse, à ce jour, 1% de vaccinés parmi ses habitants, selon les données publiques. Le détail par régions.

Démarrage trop lent, désorganisation logistique, manque d'anticipation... Depuis la mise en scène, à Sevran, en Seine-Saint-Denis, devant les caméras le 27 décembre, de la première injection de vaccin anti-Covid, le gouvernement est sous le feu des critiques pour sa gestion de la campagne de vaccination. Qu'en est-il réellement à date (au 14 janvier) de la part des personnes vaccinées dans les régions françaises qui a démarré officiellement en région, à Dijon ? Premier constat, les taux de vaccinations dans les treize régions françaises sont quasi tous inférieurs à 0,5%, selon les chiffres du Ministère de la Santé, mise en perspective par Covidtracker.fr

Un ratio faible, y compris au niveau national avec un taux de vaccination qui plafonne à 0,45% (pour rappel, l'immunité sera atteinte à 60% de la population, selon Santé Public France). A titre de comparaison, le Danemark, champion européen actuel a, lui, atteint les 2% de vaccinés sur sa population totale.

Seule la Normandie, rapportée à son nombre d'habitants, dépasse laborieusement les 0,5% (à 0,57%), au...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/01/2021 à 20:16 :
Il faut protéger la France de la désertion des énarques : être énarque est un résultat scolairement remarquable et coûteux pour la Nation, qui doit être consacré par une inéligibilité de principe et une incapacité à occuper des postes de ministres et de secrétaires d'Etat. On a trop besoin des énarques dans l'administratiuon pour qu'ils en sortent. Servir ou commander, il faut choisir.
Réponse de le 18/01/2021 à 10:56 :
exact y compris les magistrats
et qui eux doivent simplement appliquer les lois et ne pas les interpréter
a leur convenance
et meme a la retraite
a écrit le 17/01/2021 à 9:14 :
Il aura fallu plus de quinze jours pour que l'électricité revienne dans l'Ehpad Les Chanterelles de Marolles-les-Braults dans la Sarthe. Comme évoqué par nos confrères de France Bleu, une panne privait les 130 résidents de téléphone depuis le 20 décembre dernier. Les lignes ont finalement été rétablies ce vendredi 15 janvier, pour le plus grand bonheur des personnes âgées et du personnel (plus de 80 membres), pour qui il était compliqué de tout gérer.La situation était d'autant plus dramatique qu'en cette période de Covid-19, les interactions avec les résidents sont limitées et la plupart d'entre eux ont besoin de soutien moral. La direction souligne aussi qu'il était impossible de "faire passer un téléphone de main en main" étant donné les risques. Chacun devait donc récupérer et transmettre les messages comme il le pouvait.
Réponse de le 17/01/2021 à 12:13 :
Vu ce qu'on paye a un EPHAD, l'EHPAD avait qu'à acheter un groupe électrogène...
a écrit le 16/01/2021 à 10:10 :
Chaque pays a ses intérêts, il s'agit surtout de rendre la France docile dans le club de Bruxelles et de préparer les prochaines élections!
a écrit le 16/01/2021 à 8:35 :
C’est une drôle de journée qu’a vécu une jeune fille de Saint-Martin d’Auxigny, près de Bouges dans le Cher. Comme le raconte France Bleu, après une erreur de mise à jour, le site sante.fr pour joindre le centre de vaccination anti-Covid de La Mure, situé dans le département de l’Isère indiquait en réalité le numéro d’une particulière de ce département. Une erreur qui a été rectifiée dès midi mais qui a passablement animé la journée de cette habitante du Cher.
"Les premiers appels ont eu lieu vers 7h et après ça n’a pas arrêté. Là (à 15h) il y a encore 300 messages vocaux en attente et je dois avoir un millier d’appels en absence", raconte la mère de la jeune fille victime de l’erreur. Malgré la rectification de l’erreur, le téléphone n’arrête toujours pas de sonner. "Quand les appels émanent d’un portable j’essaye de renvoyer un SMS et quand c’est un fixe j’essaie de répondre parce que bon, ce sont des personnes âgées", détaille-t-elle préférant "en rire".
a écrit le 16/01/2021 à 8:01 :
les parlementaires doivent ouvrir une enquête
pour determiné une éventuelle responsabilité
de sanofi sur l'absence de vaccin covid
alors que la france est a la pointe de la recherche et qui a decide de ne pas
se servir des nouvelles technologie
Réponse de le 17/01/2021 à 12:18 :
Tous utiliser les même technologies n'est pas forcement un bien fait. Personnellement je préfère attendre la fin d'année prochaine pour avoir droit au vaccin conventionnel de Sanofi plutôt qu'un ARN maintenant dont je ne sais et il est impossible de savoir si il aura pas d'effet secondaire dans 20 ou 30 ans... Et puis attendre la fin d'année prochaine sera en plus moins long que d'attendre mon tour vu la vitesse où le pays va...
a écrit le 16/01/2021 à 1:29 :
Vous parlez des 23 morts pour 35000 vaccins en Norvège ! Super vite vite continuons ça donne 46000 pour 70 millions ! Le plus génial, en bonne santé, tout ça pour strictement rien. Il faut vraiment se dépêcher de vacciner, magnifique geste citoyen, j'adore... ça va résoudre les retraites.
Réponse de le 16/01/2021 à 8:30 :
D'autant qu'ils commencent à évoquer la vaccination des enfants ,un secteur trop juteux financièrement pour l'ignorer.
Réponse de le 17/01/2021 à 12:21 :
Mais ,non pas 46000 mais beaucoup plus, ils commencent à nous dirent que le vaccin sera utile que 8 mois... Donc on aura pas vaccinée les 40% qui voulait le faire il y a 2 semaines qu'il faudra recommencer... Et on s'inquiéte de ceux qui veulent pas être vacciné alors qu'on pourra pas faire ce vacin a ceux qui le souhaite? Avouez que notre pays est super bien dirigé et que l'incompétence semble être la principale qualité demandé à un politicien d'état...
a écrit le 16/01/2021 à 1:25 :
Viys
a écrit le 15/01/2021 à 18:01 :
Homogénéité au niveau européen se fait attendre dans la distribution aux dires des journalistes. ,?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :