Espagne  : en 24 heures, 2.000 cas de coronavirus et une centaine de morts

 |  | 207 mots
Lecture 1 min.
Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a annoncé samedi soir la mise à l'isolement quasi total du pays dont les 46 millions d'habitants n'ont le droit de sortir seuls de chez eux que pour des raisons impératives comme aller travailler, à la pharmacie, se faire soigner ou acheter à manger.
Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a annoncé samedi soir la mise à l'isolement quasi total du pays dont les 46 millions d'habitants n'ont le droit de sortir seuls de chez eux que pour des raisons impératives comme aller travailler, à la pharmacie, se faire soigner ou acheter à manger. (Crédits : Nacho Doce)
Quelque 2.000 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en Espagne et une centaine de personnes sont mortes, en 24 heures en Espagne, le pays le plus touché en Europe derrière l'Italie, ont annoncé dimanche les autorités.

Il progresse. Quelque 2.000 nouveaux cas de coronavirus ont été enregistrés en Espagne et une centaine de personnes sont mortes, en 24 heures en Espagne, le pays le plus touché en Europe derrière l'Italie, ont annoncé dimanche les autorités. Selon le dernier bilan, un total de 7.753 cas ont été détectés tandis que 288 personnes sont décédées du Covid-19 dans le pays qui s'est mis à l'isolement quasi total pour tenter de freiner la propagation de la pandémie.

Les précédents chiffres, communiqués par les autorités samedi, faisaient état de plus de 5.700 cas et au moins 183 morts. Le chef du gouvernement espagnol Pedro Sanchez a annoncé samedi soir la mise à l'isolement quasi total du pays dont les 46 millions d'habitants n'ont le droit de sortir seuls de chez eux que pour des raisons impératives comme aller travailler, à la pharmacie, se faire soigner ou acheter à manger.

Tous les commerces non essentiels, les écoles, les musées, les établissements sportifs ont par ailleurs été fermées dans l'ensemble de l'Espagne tandis que les processions religieuses prévues pour la Semaine sainte début avril ont été annulées dans de nombreuses régions ou villes du pays comme Séville, en Andalousie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/03/2020 à 14:33 :
1/merci au gouvernement chinois qui va pouvoir asseoir sa domination sur l' occident
2/merci à nos industriels financiers corrompus qui ont délocalisés dans ce pays pour privilégier leur actions-actionnaires et retraites dorées...complémentaires
3/merci à tous nos politiques européens et français de ces 30 dernieèes années qui n ont fait que suivre le mouvement quand ils ne l' ont pas encouragé..
a écrit le 15/03/2020 à 17:22 :
donc, on peut continuer de travailler et contaminer ses collegues...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :