Face à la crise, la Chine devient le premier partenaire commercial de l'UE

 |  | 425 mots
Lecture 2 min.
Pour la première fois, la Chine détrône les Etats-Unis vis-à-vis de l'Europe.
Pour la première fois, la Chine détrône les Etats-Unis vis-à-vis de l'Europe. (Crédits : ALY SONG)
Le commerce de l'UE avec la Chine a totalisé 586 milliards de dollars (exportations et importations), soit 31 milliards de plus que le commerce de l'UE avec les Etats-Unis, en 2020.

La Chine est devenue pour la première fois le premier partenaire commercial de l'Union européenne en 2020, doublant les Etats-Unis, grâce au rebond rapide de son économie moins affectée par la pandémie de Covid-19 que celle de ses partenaires occidentaux.

Sur l'ensemble de l'année dernière, le commerce de l'UE avec la Chine a totalisé 586 milliards de dollars (en additionnant exportations et importations), contre 555 milliards pour les Etats-Unis, selon des chiffres publiés lundi par l'institut européen des statistiques.

"Au cours de l'année 2020, la Chine était le principal partenaire de l'UE", a constaté Eurostat, dans un communiqué.

Hausse des importations en provenance de Chine

Si l'UE était déjà le premier partenaire commercial de la Chine depuis 2004 - elle avait alors doublé le Japon - c'est la première fois que l'inverse est aussi vrai, c'est-à-dire que la Chine détrône les Etats-Unis vis-à-vis de l'Europe.

Selon Eurostat, ce résultat est dû à une hausse des importations européennes en provenance de Chine (+5,6% en 2020 rapport à 2019) ainsi que des exportations européennes vers la Chine (+2,2%).

Dans le même temps, le commerce avec les États-Unis a enregistré une baisse significative tant pour les importations (-13,2%) que les exportations (-8,2%).

Après avoir souffert de l'épidémie de Covid-19 durant le premier trimestre, l'économie chinoise est repartie vigoureusement et la consommation a même dépassé en fin d'année son niveau d'il y a un an, tirant les ventes européennes, notamment dans l'automobile et les produits de luxe.

Les exportations de la Chine vers l'Europe ont bénéficié d'une demande forte pour les équipements médicaux et les produits électroniques.

L'UE a vu son déficit commercial s'aggraver avec la Chine. Il est passé de -164,7 milliards d'euros, en 2019, à -181 milliards l'an dernier. Dans le même temps, l'excédent avec les Etats-Unis est resté stable à environ 151 milliards d'euros.

Le Royaume-Uni, qui ne fait plus partie de l'Union européenne, est désormais son troisième partenaire commercial, derrière la Chine et les Etats-Unis. Cependant, les exportations européennes vers ce pays ont chuté de 13,2% l'an dernier, et les importations de 13,9%.

Excédent commercial de l'UE en hausse

Au total, l'Union européenne a enregistré en 2020 un excédent commercial en nette hausse vis à vis du reste du monde, à 217,3 milliards d'euros, contre 191,5 milliards en 2019.

Le chiffre est encore plus élevé pour les 19 pays de la zone euro : excédent de 234,5 milliards d'euros l'an dernier, contre 221 milliards l'année précédente.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/02/2021 à 11:30 :
la ruine assurée sans l’UE ( relation toxique assurée)mais avec aussi !
car les capitaux profitent aux nations extérieures .( us , chine , uk , Allemagne , japon ...) la fuite des capitaux ( investissements , fusion , bourse )a tué la démocratie et la liberté pour 450 000 européens.
Le covid a aidé a mettre leur monopole et leur partenariat avec l’Asie.
Faire du mal aux autres ( pandémie )tôt ou tard ça se retourne vers les émetteurs.
Les vaccins n’effaceront pas cette violence faite aux populations mondiales et européennes.
a écrit le 15/02/2021 à 21:48 :
Quelle nouvelle ! La Chine est devenue le principal partenaire commercial de l'UE à 27. Cette dernière a un déficit commercial vis à vis de la Chine......mais l'Allemagne a un excédent commercial avec la Chine....vous enlevez l'Allemagne à l'UE et le déficit comercial est de 300 milliards d'euros.
1/ Nous avons délocalisé depuis 40 ans là-bas et les USA ont fait pareil et les produits US partent de Chine vers l'Europe (exemple: les Iphones)
2/ Les chinois ne paient ce qu'ils devraient en terme de propriété intellectuelle. Pertes autour de 150 à 200 milliards d'euros annuels pour les US et l'UE à 27.
3/ La seule façon de les battre est d'augmenter notre R&D et de proteger en cybersécurité nos industries et pas de distribuer des subventions ou des prestations sociales,cela ne fonctionne pas.
4/ La Chine nous rattrape, il y a 20 ans,un salaire d'un ouvrier chinois = 4 % d'un salaire d'un ouvrier français, maitenant c'est suivant lesrégions chinoises entre 40 et 60 % d'un salaire d'un ouvrier français.
5/ Le rattrage va continuer car la population active chinoise diminue. Ils seront vieux avant d'être riche et à partir de 2035, la population chinoise va diminuer rapidement.
6 / Les nouveaux concurrents pour l'Europe: Inde, Viet-nam, Indonésie, Philippines...
Il s'agit d'ouvrir les yeux,de pousser nos enfants vers des études d'ingénieurs pour ceux qui ont des capacités et éventuellement de quitter la France si le pays ne se réforme pas (retraite jusqu'à 65 ans, révision de notre fiscalité, simplification de notre droit du travail et responsabilisation de la population et la mère des réformes: Notre Etat trop présent)
a écrit le 15/02/2021 à 18:33 :
Et pour cause, puisque les trois-quarts de nos usines ont foutu le camp chez eux. Une bonne petite guerre bactériologique pour mettre la planète à terre, et donc les concurrents, et le tour est joué. Et en plus, Mr Xi pourra annoncer lors du prochain grand rassemblement du PCC que les objectifs du dernier plan x-ièmenal faisant de la Chine la première puissance mondiale ont été réalisés haut les mains et en avance !
a écrit le 15/02/2021 à 16:17 :
Pourquoi faut toujours que l'on ramasse ce dont les américains ne veulent plus ? -_-

Vite un frexit
a écrit le 15/02/2021 à 15:16 :
Quand on donne des chiffres sur le commerce de l'UE avec la Chine et les E.U, il serait bon de donner aussi les chiffres de l'Allemagne. Que les gens comprennent l’arnaque.
a écrit le 15/02/2021 à 15:04 :
je crois que c'est patrick artus qui disait que trump a pousse dans les bras ue et chine, a leur taper dessus a tous les deux, au lieu d'essayer d'isoler uncle chang
rien de trop etonnant donc
devinez qui va s'en mordre les doigts?
Réponse de le 15/02/2021 à 15:24 :
Trump n'a pas de vision global (c'est prise de tête), pense pays par pays, produit par produit, ne serait-ce que pour diviser, fragmenter. America First devant tout le monde, en imposant ses diktats, ça suffit, non ? :-) Ah si c'était si simpl(ist)e.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :