François Hollande promet de régler la "dette morale" de la France à Haïti

 |   |  474  mots
François Hollande a promis d'investir 130 millions d'euros sur cinq ans dans des projets éducatifs.
François Hollande a promis d'investir 130 millions d'euros sur cinq ans dans des projets éducatifs. (Crédits : © Stringer . / Reuters)
Au terme de son voyage officiel dans les Caraïbes, le président français a réaffirmé l'engagement de la France pour le développement d'Haïti, pays dévasté par un violent séisme en 2010. Il est revenu sur une dette vieille de près de 200 ans, resté dans les mémoires haïtiennes.

François Hollande a promis que la France s'acquitterait d'une "dette morale" envers Haïti mardi à Port-au-Prince, dernière étape de sa tournée marathon de quatre jours dans les Caraïbes. Cette visite officielle de François Hollande est la première d'un président français dans le pays fondé par d'anciens esclaves français qui proclamèrent l'indépendance en 1804.

La question de l'argent versé par le pays à la France en 1825 en dédommagement des biens perdus pendant la révolte fait toujours débat.

"On ne peut pas changer l'histoire, mais on peut changer l'avenir", a déclaré le chef de l'Etat français lors d'une cérémonie sur la place du Champ de Mars, près du Palais national détruit par le séisme de janvier 2010, en présence de son homologue Michel Martelly.

18 milliards d'euros

Le président haïtien a déclaré que les 150 millions de francs payés sous Charles X, valorisés aujourd'hui à quelque 18 milliards d'euros, constituaient une "grave injustice" qui a empêché Haïti de se développer aussi vite que d'autres pays.

Mais, tout en soulignant que son pays n'avait pas "oublié" cet épisode, Michel Martelly n'a pas poussé plus loin cette question de la dette. "Notre pays a besoin de services plus que de toute somme d'argent", a déclaré le président haïtien. "Le temps du ressentiment est passé depuis longtemps. La France a sa place dans le coeur de tous les Haïtiens", a-t-il dit.

François Hollande a déclaré que la France dépenserait 130 millions d'euros au cours des cinq prochaines années dans des projets de développement en Haïti, dont 50 millions d'euros pour l'éducation.

Symbole "d'amitié et de solidarité"

Il a également exhorté le pays à organiser des élections législatives comme prévu. Le premier tour de scrutin a été fixé au 9 août. "La démocratie est indispensable au développement d'Haïti", a insisté le président français.

François Hollande a déposé une gerbe de fleurs blanches devant la statue de Toussaint Louverture, le héros révolutionnaire haïtien mort en 1803 dans une prison française. Il a vu dans son voyage un symbole d'"amitié et de solidarité".

A l'extérieur du parc barricadé par les forces de l'ordre, des manifestants arboraient des pancartes réclamant le paiement par la France de sa "dette". "Hollande. L'Argent oui, morale non", pouvait-on lire. Une petite dizaine de manifestants se sont heurtés à la police antiémeute en voulant pénétrer dans la zone sécurisée.

Lors de sa tournée qui l'a conduit à Saint-Martin, Saint-Barthélemy, en Martinique et en Gualedoupe, François Hollande s'est rendu à Cuba, devenant le premier chef d'Etat français à fouler le sol de l'île communiste.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/05/2015 à 16:52 :
Promesse de menteur. Elle ne pourra se tenir sur les deux budgets en cours, pas sur 2017 qui ne sera certainement plus sous contrôle socialiste. Les gouvernements suivants ne reprendront pas cette fausse promesse par ailleurs totalement loufoque.
a écrit le 13/05/2015 à 13:58 :
Et toujours pas d'argent pour nos retraités... Lamentable..
a écrit le 13/05/2015 à 10:28 :
Comme avait dit le Président "pas de problème, l'Etat paiera" !! Par contre je ne vois pas en quoi les dédommagements versés a la France au 19ème siècle pour l'appropriation par Haïti de biens appartenant à des Francais devraient être remboursés. Haïti, sauf erreur, est un etat de droit. La France aussi....
Réponse de le 13/05/2015 à 14:42 :
Le socialisme est un affaire de coeur (prétendument en tout cas)...
Toutes les démagogies sont autorisées grâce à cette licence...
Réponse de le 14/05/2015 à 6:52 :
L'argent versé a la France n'a pas été pour l'appropriation par Haïti de biens appartenant à des Français, mais pour la reconnaissance de l'indépendance haïtienne parce-que la France s'était allié avec d'autres puissances pour ne pas traiter avec Haiti comme état indépendant... Cet argent que l'on veuille ou non la France le doit a Haïti!
a écrit le 13/05/2015 à 10:22 :
on peut etre genereux quand on a pas d'argent de belle promesse comme d'habitude et on augmente encore la dette on s'en fou se sont les generations futur qui paieront(a ce propos a combien s'eleve t'elle aujourdhui ) pour quelqu'un de gauche qui n'aime pas la finance il distribue facile
a écrit le 13/05/2015 à 10:05 :
C’est pas ce genre de discours de François Hollande qui est étonnant, il a même pas sa carte du PS', c’est un banquier, un néolibéral, il ne m’étonne pas… Non ce qui m’étonne vraiment c’est tous ces pseudos socialistes qui ont trahi depuis 30 ans, depuis le tournant de ‘la rigueur’… Et qui continuent à le faire, en se croyant toujours’ de gauche’.

Et au final ceux qui m’ étonnent, c’est les gogos, pardon les électeurs, qui continuent de voter pour des traîtres pareils, en pensant qu’ils sont ‘de gauche’.
a écrit le 13/05/2015 à 9:52 :
Le cas d'Haïti est exemplaire: le niveau de développement, très bas comme chacun sait, est exemplaire pour la Martinique et la Guadeloupe, territoires pas plus favorables en ce qui concerne l'agriculture. exemplaire en ce qui concerne le manque de développement: distribuons toutes les terres aux agriculteurs des mornes, et nous constaterons que chaque agriculteur va disposer d'un hectare de terres, la plupart non irriguées, ce qui de facto rend tout simplement impossible une nette amélioration des niveau de vie (nous ne sommes pas dans le cas des grandes propriétés d'Argentine). Et exemplaire d'un point de vue politique, car depuis le duvalièrisme, mal compris (voir les articles du Monde stupides des années 70), et ses milices rurales (les tontons macoutes), ce n'est que chaos. Nous sommes en train de refaire les même erreurs avec les printemps arabes. La France est présente depuis l'après guerre, et qu'a-t-elle accompli? Même les bonnes paroles d'après le séisme se sont envolées, et le pragmatisme n'a pas prévalu (la France aurait pu prendre à sa charge par exemple la remis en état des réseaux d'eau à Port au Prince avec ces majors Véolia ou Suez en lieu et place de baratin..). Le développement des autres îles, Cuba y compris, et donc loin d'être assuré..
Réponse de le 13/05/2015 à 10:42 :
Dans le cadre de l'efficacité de l'aide la France n'a pas souhaité "prendre en charge" la remise en état des réseaux d'eau de Port-au-Prince, car ce financement était déjà assuré par la Banque Interaméricaine de Développement (et dont la France est l'un des contributeurs). Suez intervient d'ailleurs en appui technique sur ces financements.
Vous prenez le cas de l'agriculture, mais sachez que la France finance actuellement la réhabilitation des réseaux d'irrigation dans le Centre et le Sud d'Haïti, le développement de l'agriculture familiale et le soutien aux filières agricoles.
a écrit le 13/05/2015 à 9:15 :
pourquoi le cran association française porte plainte à la place d'haiti et des iles de la caraibe qui ne sont pas ou plus françaises?
pourquoi des descendants d'esclaves des antilles françaises paieraient pour l'esclage des haitiens ? puisque si la france paie les antilles paient en partie non?....
pourquoi un français dont les parents étaient en afrique il y a encore 30 ans paierait via ses impots?
qui a prouvé que mes ancetres étaient en france à l'époque?
qui approuvé que mes ancetres etaient pro esclavagistes? qu'ils ont recu de l'argent d'haiti? et qu'ils n'étaient rien d'autre que des serfs?
pourquoi ne pas attaquer ce qui ont reçu l'argent aka les esclavagistes souvent les nobles et les bourgeois?
a écrit le 13/05/2015 à 8:51 :
C est beau d etre genereux avec l argent des autres....genereux aussi avec eux memes ces politiques..
Réponse de le 13/05/2015 à 9:12 :
J'espère que Hollande durant son voyage à Cuba, aura pu mesurer, de visu, les méfaits du socialisme.
a écrit le 13/05/2015 à 8:41 :
Et il va payer cette "dette morale" avec l'argent de la "dette immorale" qu'il y a avec la Russie ?
a écrit le 13/05/2015 à 8:04 :
Qu'il commence par rembourser ce que nous a coûté VT puis maintenant Julie Gayet avant de disperser l argent des contribuables !😷😡

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :