Inde : un nouvel aéroport international pour New Delhi

Le gouvernement indien a annoncé samedi qu'un nouvel aéroport international verrait le jour dès 2022 près de New Delhi, pour un budget s'élevant à plus de 3 milliards de dollars. Ce nouveau projet doit répondre à l'augmentation continue du nombre de passagers dans le secteur aérien en Inde.
L'Inde est sur le point de construire un deuxième aéroport international pour sa capitale New Delhi. Les travaux ont pour ambition de faire sortir de terre des infrastructures accueillant entre 30 et 50 millions de passagers par an.
L'Inde est sur le point de construire un deuxième aéroport international pour sa capitale New Delhi. Les travaux ont pour ambition de faire sortir de terre des infrastructures accueillant entre 30 et 50 millions de passagers par an. (Crédits : Reuters B. Mathur)

Le ministère de l'Aviation civile indien a annoncé qu'il avait donné son feu vert à la construction d'un nouvel aéroport international près de New Delhi, pour un budget s'élevant à plus de 3 milliards de dollars. L'aéroport, dont la mise en service est prévue dans moins de cinq ans, vise à répondre aux nouveaux besoins du marché indien, l'un des plus florissants au monde.

Dans un communiqué publié le 24 juin, le ministère de l'Aviation civile explique ainsi que le choix de l'emplacement du futur aéroport s'est porté sur la ville de Jewar, située à 80 kilomètres de New Delhi et 72 kilomètres de l'aéroport existant. Une zone de 3.000 hectares a été sélectionnée pour ce nouveau projet.

Cet aéroport, qui devrait accueillir entre 30 et 50 millions de passagers par an dans les 10 à 15 prochaines années, a pour ambition de stimuler la croissance dans toute la région de l'Uttar Pradesh, dans le nord du pays.

D'autres projets d'infrastructures dans les transports devraient suivre. Le secrétaire à l'Aviation civile Shri Choubey a, en effet, expliqué que le réseau ferré de la ville ainsi que la route seraient reliés à l'aéroport pour "obtenir une connectivité multi-modale".

Une augmentation continue du trafic passager

Les discussions sur la construction d'un nouvel aéroport international près de New Delhi ont débuté en 2001 mais les querelles politiques sur son emplacement ont plusieurs fois freiné le projet. Néanmoins, la baisse des prix des billets ainsi que l'émergence d'une classe moyenne ont fait exploser le trafic aérien du pays et forcé les autorités à se décider rapidement.

Comme le souligne le même communiqué publié par les autorités indiennes, l'aéroport international Indira Gandhi accueille en moyenne 60 millions de passagers chaque année. Selon plusieurs estimations du ministère de l'Aviation civile, ce nombre grimpera à 90 millions en 2020 et à plus de 109 millions d'ici 2024.

L'agence CAPA, qui effectue des études dans le secteur de l'aviation, a estimé que la majorité des 40 aéroports les plus importants du pays ne sera plus en mesure de répondre à la demande du trafic d'ici 2027. Le gouvernement indien prévoit ainsi de réhabiliter une cinquantaine d'aéroports qui sont aujourd'hui désaffectés et a d'ores et déjà donné son accord à la construction de 18 nouveaux aéroports.

Sous l'impulsion des gouvernements successifs, les autorités ont développé de nombreux projets aéroportuaires dans tout le pays. Depuis 2009, 50 millions de dollars ont été dépensés dans la construction de huit aéroports, qui ont encore du mal à trouver leur public, la faute à un manque d'investissements dans les connectivités avec les villes et infrastructures qui les entourent.

 (Avec Reuters)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.