Israël-Hamas : Blinken arrive en Egypte après une réunion « très productive » à Riyad avec MBS

Alors que le royaume saoudien avait annoncé, hier, suspendre ses discussions sur une éventuelle normalisation avec Israël, le prince héritier Mohammed ben Salmane appelle à « une paix juste et durable ». Le chef de la diplomatie américaine Anthony Blinken vient d'arriver en Egypte, qui propose d'organiser un sommet régional et international sur l'avenir de la cause palestinienne.
Après une visite de solidarité le 13 en Israël, le chef de la diplomatie étasunienne (photo) a entamé une tournée dans les pays arabes, qui l'a également menée en Jordanie, à Bahreïn et aux Emirats arabes unis.
Après une visite de solidarité le 13 en Israël, le chef de la diplomatie étasunienne (photo) a entamé une tournée dans les pays arabes, qui l'a également menée en Jordanie, à Bahreïn et aux Emirats arabes unis. (Crédits : Reuters)

Article publié le 15/10/2023 à 8h29, mis à jour le 15/10/2023 à 15h55

Depuis l'attaque sanglante lancée par le Hamas depuis Gaza, ayant ensuite entraîné une riposte de l'armée israélienne, l'Arabie saoudite s'est fendue de plusieurs communiqués en soutien aux Palestiniens. Pas plus tard que dans la soirée du 14 octobre, le royaume a annoncé avoir décidé « de suspendre les discussions sur une éventuelle normalisation avec Israël ».

Lire aussiL'Arabie saoudite suspend ses discussions avec Israël, craintes d'une généralisation du conflit

Et ce alors que le secrétaire d'Etat américain, Antony Blinken, se trouvait à Ryad dans le cadre d'une tournée régionale. Après une visite de solidarité le 13 en Israël, le chef de la diplomatie étasunienne a entamé une tournée dans les pays arabes, qui l'a également menée en Jordanie, à Bahreïn et aux Emirats arabes unis.

Une réunion entre Blinken et MBS à Riyad

Blinken a finalement rencontré ce 15 octobre à Riyad le prince héritier saoudien  Mohammed ben Salmane. Le secrétaire d'Etat américain a entamé une réunion avec MBS peu après 07h30 (04h30 GMT), a indiqué à l'AFP un responsable américain.

La rencontre a été qualifiée de « très productive » par le chef de la diplomatie américaine à son retour à l'hôtel. Lors de sa rencontre avec le dirigeant saoudien, Antony Blinken « a souligné l'importance que les Etats-Unis accordent à l'arrêt des attaques terroristes du Hamas, à la libération de tous les otages et à la prévention d'une extension du conflit »", a déclaré le porte-parole du département d'Etat, Matthew Miller.

« Les deux hommes ont affirmé leur engagement commun à protéger les civils et à faire progresser la stabilité au Moyen-Orient et au-delà », a-t-il ajouté.

MBS appelle à « une paix juste et durable »

Pour sa part, le prince héritier saoudien a souligné les efforts diplomatiques menés par Riyad pour « apaiser la situation », a indiqué l'agence de presse saoudienne, SPA.

MBS a dénoncé une nouvelle fois les attaques contre les civils et les « intérêts vitaux qui affectent leur quotidien », en soulignant la nécessité « de parvenir à une paix juste et durable », selon l'agence.

Le royaume du Golfe, gardien des premiers lieux saints de l'islam, n'a jamais reconnu Israël et n'a pas adhéré aux accords d'Abraham de 2020, négociés par les Etats-Unis, qui ont permis à ses voisins, Bahreïn et les Emirats arabes unis, ainsi qu'au Maroc, d'établir des liens officiels avec Israël.

L'Arabie Saoudite était pressée ces derniers mois par l'administration américaine de faire de même, Riyad exigeant en échange des garanties de sécurité de Washington et une aide au développement d'un programme nucléaire civil.

Le mois dernier, le dirigeant saoudien avait fait état de progrès dans les discussions sur une possible normalisation avec Israël, parrainées par les Etats-Unis. Les discussions ont toutefois été suspendues après l'escalade de la violence entre Israël et le Hamas qui a fait des milliers de morts.

Blinken est arrivé en Egypte

Outre le conflit entre Israël et le Hamas, Antony Blinken et Mohammed ben Salmane ont discuté dimanche du Yémen, où prévaut une trêve fragile entre les forces gouvernementales soutenues par Ryad et les rebelles Houthis, proches de l'Iran. Ils ont également évoqué la situation au Soudan où les deux pays ont tenté une médiation, sans succès, entre les généraux en guerre.

Après la Jordanie, le Qatar, Bahreïn, les Emirats arabes unis et l'Arabie saoudite, le cher de la diplomatie américaine est arrivé en Egypte, médiateur clé entre Israël et le mouvement islamiste palestinien. Il retournera en Israël le 16 pour sa deuxième visite dans le pays en moins d'une semaine après avoir visité six pays arabes, a indiqué dimanche Matthew Miller, le porte-parole du département d'Etat.

Le secrétaire d'Etat étasunien a lancé cette tournée régionale pour tenter une médiation sur le conflit entre Israël et le Hamas palestinien qui a déjà fait des milliers de morts israéliens, palestiniens et étrangers et déjà un million de déplacés dans la bande de Gaza, frontalière de l'Egypte.

(avec AFP)

L'Egypte propose un sommet sur l'avenir de la cause palestinienne

Les autorités égyptiennes ont dit ce 15 octobre « lancer l'invitation à un sommet régional et international sur l'avenir de la cause palestinienne », peu avant l'arrivée au Caire du secrétaire d'Etat américain en tournée régionale.

L'Egypte, médiateur historique entre Palestiniens et Israéliens, est le premier pays arabe à avoir reconnu Israël. Il partage notamment sa frontière nord-est avec la bande de Gaza et l'Etat israélien.

Mais après trois bombardements israéliens en moins de 24 heures lundi et mardi, le poste-frontière de Rafah, le seul de Gaza qui n'est pas contrôlé par Israël, est fermé. Le Caire redoute que sa frontière ne soit forcée par les Gazaouis comme cela avait été le cas en 2008 au début du blocus israélien.

Pour le moment, Rafah est toujours fermé car l'Egypte conditionne la sortie des Américains négociée par Washington à l'entrée de l'aide humanitaire à Gaza.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 15/10/2023 à 16:17
Signaler
Allez, va tenter de rattraper les dernières "boulettes"!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.