"L'absence d'accès à l'énergie" pousse les migrants africains vers l'Europe, selon Borloo

 |   |  254  mots
L'accès à l'énergie et à la lumière est un préalable à tout : sans énergie, pas d'agriculture (l'Afrique n'est pas auto-suffisante alors que 65% des terres arables du monde s'y trouvent), explique Jean-Louis Borloo.
"L'accès à l'énergie et à la lumière est un préalable à tout : sans énergie, pas d'agriculture (l'Afrique n'est pas auto-suffisante alors que 65% des terres arables du monde s'y trouvent)", explique Jean-Louis Borloo. (Crédits : reuters.com)
L'ancien ministre souhaite que 80% du continent africain soit électrifié en 10 ans. L'absence d"accès à l'énergie et à la lumière freine fortement la croissance de l'Afrique, selon lui.

Jean-Louis Borloo veut un "plan Marshall pour l'Afrique". Le "problème de fond" qui provoque l'arrivée massive de migrants en Méditerranée est l'absence d'"accès à l'énergie et à la lumière" en Afrique, estime dans le Journal du Dimanche (JDD) l'ancien ministre de l'Ecologie. Électrifier le continent africain est devenu le nouveau combat de ce dernier. Il a créé en mars une fondation qui porte ce projet.

Interrogé sur les migrants qui meurent par centaines chaque semaine en Méditerranée en tentant d'atteindre les côtes européennes, Jean-Louis Borloo assure que "la jeunesse africaine est en marche sur les routes et l'ensemble des chemins d'Afrique. En marche vers la lumière et l'énergie".

"En 10 ans, on peut électrifier 80% du continent"

"En 10 ans, on peut électrifier 80% du continent. Techniquement on sait le faire [...] Cela changerait totalement la donne, et permettrait à l'Afrique, je pèse mes mots, de passer de 5% à 12% de croissance par an. Je rappelle juste que l'Europe cherche aujourd'hui un relais de croissance. Or, on a un continent locomotive juste à côté de nous, qui ne demande qu'à être équipé, formé, et on ne s'en occupe pas ? [...] Le plan de relance européen, c'est l'Afrique", ajoute-t-il.

Et de renchérir:

"L'accès à l'énergie et à la lumière est un préalable à tout : sans énergie, pas d'agriculture (l'Afrique n'est pas auto-suffisante alors que 65% des terres arables du monde s'y trouvent). Sans électricité, pas d'accès à l'eau, pas de santé. Pas de lumière : c'est aussi la violence."

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/05/2015 à 16:16 :
Ce n'est pas des centrales électriques qui vont changer la démarches des migrants, la télévision et les divers médiats font la plus grosse partie avec des films à faire rêver toutes ces populations , mais la réalité ne leur est pas expliquée .
a écrit le 29/04/2015 à 8:48 :
qu'il s'y rende en Afrique avec son arrivée les africains auront au moins du vent car il sait en faire.
a écrit le 27/04/2015 à 16:01 :
non ce qu'il manque aux populations c'est un tramway.
a écrit le 27/04/2015 à 12:36 :
Une bonne adresse, un excellent texte pour vous informer mieux sur les vraies causes sur "ce qui pousse les Africains vers l'Europe" : www.voltairenet.org/article187402.html

Bonne lecture, salutations.
a écrit le 27/04/2015 à 12:24 :
beaucoup on voulue l aide l afrique , mais il l on surtout colonisez et exploite,? MAINTENENT QU ELLE SE REVOLTE ET QU ELLE VIENT CHEZ NOUS ? ON FAIT TOUT POUR LES DECOURAGES. MAIS L IDEE DE M R BORLOO ET BONNE elles a le merite de nous faire reflechir,? ET SI NOUS NE LE FAISONT PAS LES CHINOIS EUX LE FERONT???
a écrit le 27/04/2015 à 11:16 :
Eh bien ,ceux qui se moquaient allègrement de Borloo, devraient s'apercevoir que cette fois ,c'est lui qui donne la solution à la catastrophe migratoire que connait l'Afrique. Maintenant quels élus sauront l'appuyer dans cet immense projet .
a écrit le 26/04/2015 à 21:50 :
"accès à l'énergie et à la lumière" il y a eu des lampadaires autonomes installés par endroits. Un panneau photovoltaïque sur le dessus charge une batterie la journée, et permet d'éclairer la nuit, sans rien, pas de réseau, de fils, de pylônes ou canalisations sous terre.
a écrit le 26/04/2015 à 18:13 :
l' Afrique est un continent perdu et sa démographie l'enfonce . Le torrent déborde et ça ne préjuge rien de bon pour nous si l' on ne monte pas les digues afin de ne pas être engloutis .
a écrit le 26/04/2015 à 18:10 :
Ne vous laissez pas impressionner par ce que l'on entend de l'Afrique dans des moments dramatiques. C'est comme juger la France par les américains au moment des émeutes !
La réalité c'est que l'Afrique évolue à toute vitesse et que Boorlo a totalement raison, notre intérêt majeur et de permettre à l'Afrique d'accélérer son développement et pour cela l'énergie est vitale.
Personne ne quite son pays où sa famille par plaisir, si l'Afrique se développe les Africains resteront chez eux, sinon nous serons submergés comme l'empire romain par nos ancêtres !
a écrit le 26/04/2015 à 18:09 :
Ne vous laissez pas impressionner par ce que l'on entend de l'Afrique dans des moments dramatiques. C'est comme juger la France par les américains au moment des émeutes !
La réalité c'est que l'Afrique évolue à toute vitesse et que Boorlo a totalement raison, notre intérêt majeur et de permettre à l'Afrique d'accélérer son développement et pour cela l'énergie est vitale.
Personne ne quite son pays où sa famille par plaisir, si l'Afrique se développe les Africains resteront chez eux, sinon nous serons submergés comme l'empire romain par nos ancêtres !
a écrit le 26/04/2015 à 18:09 :
Ne vous laissez pas impressionner par ce que l'on entend de l'Afrique dans des moments dramatiques. C'est comme juger la France par les américains au moment des émeutes !
La réalité c'est que l'Afrique évolue à toute vitesse et que Boorlo a totalement raison, notre intérêt majeur et de permettre à l'Afrique d'accélérer son développement et pour cela l'énergie est vitale.
Personne ne quite son pays où sa famille par plaisir, si l'Afrique se développe les Africains resteront chez eux, sinon nous serons submergés comme l'empire romain par nos ancêtres !
a écrit le 26/04/2015 à 16:42 :
Parlons-en de son Grenelle de l'environnement, de ses maisons à 100 000 €, tout est gabegie, gaspillage, enfumage; Il s'est fait rouler dans la farine par un qui a mis la France dans le pétrin!!!
Réponse de le 26/04/2015 à 17:47 :
Pas faux, bien que c'est Sarkozy qui a réduit le grenelle à presque zéro. Mais chacun a le droit à une seconde chance.......
a écrit le 26/04/2015 à 12:01 :
Déclarations ridicules. On devrait électrifier ce continent? Mais qui va payer puis entretenir les infrastructures? L'Afrique aurait du se décoloniser 50 ou 100 ans plus tard mais il ne faut pas le dire.....
a écrit le 26/04/2015 à 11:54 :
A mon avis il n'a pas compris le problème des Africains , l'énergie est un problème secondaire qui a rien à voir avec l'immigration tant décriée . Les Africains réclame la sécurité , la démocratie et l'ouverture à un enseignement pour tous pour se soustraire à une religions moyennes (âgeuse) qui souvent incitent à la violence a cause d'un obscurantisme qui n'est plus à démontrer .
a écrit le 26/04/2015 à 11:02 :
C'est un euphémisme ! Qu'est ce que la croissance sinon de la matière première transformée avec de l'énergie.
a écrit le 26/04/2015 à 11:01 :
Les européens ne se sont plus occupés de l'Afrique parce que les Africains leur ont demandé de partir, cela a commencé en Afrique du Nord...
Utiliser le drame des migrants, résultat du chaos Libyen, Irakien et Syrien pour promouvoir ses projets est peu décent.
Maintenant que les Africains ont les chinois sur le dos, ils regrettent le temps des européens... bref il ne faut pas être naïf, on peut pas faire bondir de 3 siècles un continent entier juste par l'électricité : avec quelle énergie, quel réseau, qui va payer et qui se graisser les pattes au passage... ça sera très très long.
Réponse de le 27/04/2015 à 6:09 :
Vous l'avez dit Qui va se graisser les pattes?
a écrit le 26/04/2015 à 10:48 :
Au delà des accents lyriques, est ce que la mauvaise gouvernance dans chacun des états ou presque n'est pas l'origine principale de cette situation? Inefficacité, corruption etc
Merci de ne pas considérer ce commentaire condescendant car notre pays n'est peut être pas géré efficacement non plus mais (1) on en a les moyens... Et (2) pas aussi dramatiquement qu'en Afrique ( nos administrations et infrastructures fonctionnent)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :