Borloo : "Je demande au président de réfléchir à une dissolution ou à un référendum"

 |   |  267  mots
Jean-Louis Borloo était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce mercredi matin sur RMC/ BFM TV.
Jean-Louis Borloo était l'invité de Jean-Jacques Bourdin ce mercredi matin sur RMC/ BFM TV. (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le président de l'UDI estime que François Hollande devrait songer à dissoudre l'Assemblée nationale ou à organiser un référendum d'ici à la fin de l'année pour aboutir à un politique plus en phase avec les attentes des citoyens.

"Je me demande si au point où nous en sommes, au point où en est le gouvernement, il ne faut pas revenir devant le peuple", a lancé Jean-Louis Borloo ce matin sur RMC et BFM TV.

Interrogé par Jean-Jacques Bourdin sur la légitimité de l'exécutif, le président de l'UDI estime « que la politique qu'il mène ne permet pas de redresser la France » et qu'un « retour au peuple doit se faire sur la politique gouvernementale ».

Autrement dit, il laisse la porte ouverte à une dissolution de l'Assemblée nationale. Pressé de confirmer ses propos il a répondu : «Je demande au président d'y réfléchir. Est-ce qu'il n'y a pas une initiative politique ? (...) Ça peut être une dissolution, ça peut être un référendum sur un sujet particulier, mais je ne pense pas qu'on puisse continuer comme ça ».

«On sait redresser»

L'ancien ministre de l'Écologie sous Nicolas Sarkozy considère qu'une consultation des citoyens majeurs français devrait avoir lieu avant la fin de l'année. Selon plusieurs sondages récents, la cote de popularité du chef de l'État est à son plus faible niveau depuis son élection.

Jean-Louis Borloo a également profité de cette intervention retransmise sur RMC et BFM TV pour préciser sa vision des priorités: «Il faut revenir sur les heures supplémentaires, alléger les charges sur les entreprises, relancer un programme de logement, il faut une réforme de la justice, il faut une institution judiciaire indépendante. On peut relancer notre pays. Je ne suis pas un désespéré, on sait redresser ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/10/2013 à 11:43 :
Borloo était l'avocat de Tapie pour redresser les entreprises: Vendre les actifs, mettre les salariés au chômage, délocaliser... Tapie est en passe de se faire redresser par la France et peut-être par la Belgique (Qui est tout de même un paradis fiscal, c'est dire...). Borloo, aussi bonimenteur et affairiste que $arkozy de Nagy Bocsa, (qui est aussi avocat), ne mérite que le mépris des Français.
a écrit le 21/10/2013 à 19:49 :
Selon plusieurs sondages récents, la cote de popularité du chef de l'État ( hollande) est à son plus faible niveau depuis son élection.
VOUS UMP vous patiniez dérapiez sérieusement les finance de la France en 2010/2011 vous aviez 7, 5 % de déficit budgétaire ans + 175 milliards de dettes ans
RETRO COPIE sondages d'époque
SONDAGE SARKOZY EN 2011
La cote de confiance de Nicolas Sarkozy (24 %) a reculé de 3 points en janvier, retrouvant son plus bas niveau historique atteint en décembre, et celle de son Premier ministre François Fillon a chuté de 4 points (34 %), dans le baromètre mensuel TNS Sofres Logica pour Le Figaro Magazine rendu public jeudi.
24 % des personnes interrogées affirment faire confiance au chef de l'État, contre 27% en janvier. Les personnes ne lui faisant pas confiance sont 72 % (+ 2). 4 % sont sans opinion. "L'écart entre la confiance et la défiance à l'égard du président atteint donc en ce début 2011
a écrit le 17/10/2013 à 22:57 :

L humanisme français laisse-t-il à désirer, c est les grandes vacances alors qu en Allemagne on fait référence ? Si la France a un siège c est grace aux américains aux conseil de sécurité, et pourquoi l Allemagne n aurait pas le sien comme leader européen en particulier dans les difficultés du sud, qu on pourrait éviter !
a écrit le 17/10/2013 à 15:49 :
On a laissé Sarkozy faire ses 5 ans, il a été limogé. Laissons Hollande faire ses 5 ans et si le peuple est mécontent, il sanctionnera. Cela s´appelle "La Démocratie". Mr. Borloo est comme une anguille, il se glisse, avec opportunisme, dans tous les trous. Et beaucoup n´arrivent pas á le saisir, tant il se tortille á droite, á gauche, et dans tous les sens.
a écrit le 17/10/2013 à 14:45 :
Nous on demande à Mr BORLO dans avoir !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 17/10/2013 à 14:44 :
Moi je pense qu'Hollande est assez fin , il a prévu la reprise économique que si il est de nouveau réélu en Mai 2017, donc faut savoir attendre vous le jugerez après.
Réponse de le 22/10/2013 à 11:44 :
Hollande ne se représentera pas en 2017.
a écrit le 17/10/2013 à 13:38 :
à sa place, je me serais demandé d'abord pourquoi il passe son temps à PLAGIER Mittérand dans ses stratégies tant dans ses "visites" , qu'en laissant dangereusement gonfler les troupes du FN ou qu'en voulant virer les écolos .PLAGIAT et/ou coup de POKER. Copier les stratégies d'un autre est TOUJOURS très mauvais car inadapté à notre époque . Puis avancer au petit bonheur la chance sans visibilité fiscale , sans vouloir prendre des décisions de fond et parmi elles LA DIMINUTION DRASTIQUE DES DEPENSES . Il va s'embourber si ce n'est déjà fait. Les municipales arrivent . Le FN va ramasser la mise car le corps électoral va sanctionner . Se posera alors la question soulevée par Borloo. Bonjour l'ambiance en France au mois de Mars !!!!
a écrit le 17/10/2013 à 12:54 :
Ce type, comme certains le rapellent ci-dessous, a participé a des affaires louches et qui coutent au contribuable-esclave. Avec ca, il se permet de donner des leçons sur ce qui serait mieux pour le pays ? je rirais si la situation n'etait pas si mauvaise. Mais bon admettons qu'il ait le droit de s'exprimer, oublions ses escroqueries passées, y compris pendant des années en tant que ministre, chargé de du developpement et de l'environnement (cela se comprend, Môsieur a probablement de hautes compétences dans ces domaines...). Donc on dissout l'assemblée. Fort bien. Et que met-on a la place ? des représentant de la société civile ? des médecins, des ingénieurs, des économistes, des chefs d'entreprises, des chercheurs, toutes personnes capable d'apporter un éclairage sur leur domaine de compétence afin de proposer des pistes raisonnables de progres ? Non, d'autres politicards proffessionnels, enarques, science-po. et autres avocaillon pour qui le premier principe de la thermodynamique est aussi nébuleux (ou valable) que la cartomancie...Nous irons loin avec ca, au mieux, encore des decisions dans l'incompétence totale, au pire, de la démolition de notre économie pour le plus grand bien des comptes en banque de ces oligarches et de leur maitres, banquiers de tout poils. Fait d'abord des études, passe ton diplôme d'ingénieur histoire de comprendre quelque chose d'utile, nous t'écouterons apres.
a écrit le 17/10/2013 à 11:09 :
FH " réfléchit" certainement à la situation ,mais pas dans le sens que vous lui pretez ! De là à faire quoi que ce soit ??et à se tirer lui-même une "balle dans le pied", soit en prescrivant un référendum , soit en dissolvant cette Assemblée qui deviendrait frondeuse si on la laissait faire ?Allons , M. Borloo , soyez raisonnable !

a écrit le 17/10/2013 à 11:07 :
Le beau GG dit des choses parfois très bonnes, mais il a raison , il faut penser au pays et à l'avenir autant arrêter ce qui s'appelle une erreur monumentale . Dans la situation actuelle on ne peut pas se payer 4 ans de plus avec de gens qui se croient encore dans l'opposition et ne cessent sans cesse de se déresponsabiliser
a écrit le 17/10/2013 à 10:46 :
c'est pas le moment de se lancer dans ce genre d'aventures dangereuses , on a vu dans les années 30 des démocraties se lancer aussi dans les référendums et des élections législatives a répétition et avec les effets que cela a eu sur les dites démocraties , la situation n'est pas géniale c'est le moins qu'on puisse voir , mais n'oublions pas que des aventuristes radicaux n'attendent que des élections partielles ou nationales pour mettre un peu plus de désordre qui n'arrangera rien et fera encore pire ( le doute et la colère ) la frustration qui en découlerait mènerait alors sur quelque chose de dangereux , meme la russie n'est plus a l'abri de voir sa frêle démocratie s'effondrer vers un régime ultra nationaliste et totalitaire , ce monsieur a un but et unique depuis 5 ans , devenir premier ministre et sortir lui aussi sa boite a outils , ni plus ni moins en prennent le moins de risques aussi car quand on fuit l'élection présidentielle , cela ressemble quand meme a quelque chose de malsain ..
Réponse de le 17/10/2013 à 11:11 :
il est bien connu que Balzac fuyait ses créditeurs par la porte de derrière de sa propriété ! donc ne pouvait rien changer et avait peur de l'avenir.
Réponse de le 19/10/2013 à 14:27 :
a bubu , le temps est devenu court , 5 ans pour diriger un pays de 60 millions d'habitants c'est pas rien , aucune entreprise au monde n'a 60 millions de salariés meme publique , le maximum c'est entre 5 et 10 millions et en chine -corée du nord ; enfin nous sommes de plus en plus dans une démocratie d'émotion immédiate ce qui nuit a la réflexion et le travail sur le long terme , a quand un mandat présidentiel sur 2 ans ? , on peut changer les choses mais laisser du temps a ceux qui gouvernent , au bout de 3 ans on voit plus clair sur certaines choses et les choix faits plus tôt , enfin je n'ai nul peur de l'avenir mais je constate une chose après chaque voyage , le pessimisme en france est pas nouveau , il est historique aussi , non la seule chose qui me ferait peur c'est que la société des pantoufles suive la société aux bottes assourdissantes .. on a déjà donné et on connait déjà l'addition
Réponse de le 22/10/2013 à 11:51 :
@Bubu
Lorsque les "bottes assourdissantes" sont là, il est trop tard pour regretter les pantoufles. Il faut ressortir les rangers et payer cher pour retrouver ses pantoufles.
a écrit le 17/10/2013 à 7:11 :
Bonne idée : le gouvernement n'arrive pas à redresser la barre. Aucune réforme de structure engagée. Déficits publics, chomage, depots de bilan au plus haut. Ce gouvernement n'arrive meme pas à faire semblant car il n' est ni competent, ni crédible.
Demandons un nouveau parlement aux Francais (plus representatif avec 20% de deputes FN).
Réponse de le 22/10/2013 à 11:58 :
Pure spéculation politicienne, Borloo n'y crois pas une seconde, mais quand on est dans l'opposition tous les coups sont permis, même les plus bas. Les institutions sont ce qu'elles sont et pour l'instant elles sont solides n'en déplaisent aux agitateurs et excités de tous bords.Borloo, Bayrou, Mélenchon , d'autres, faut bien qu'ils tentent d'exister...
a écrit le 17/10/2013 à 6:53 :
Vu le bazar actuel en France et l'incompétence du Prez et de son gouvernement, les Francais devraient être consultes a travers de nouvelles élections présidentielles. Pour changer, avec des decenies d'UMps, il nous faut désormais Marine LePen et remettre toutes les pendules a l'heure; Travail, Famille, Honnêteté, Liberté, Égalité face a la justice. Encore un effort... Vite le FN et Marine Présidente!!!
Réponse de le 17/10/2013 à 9:45 :
Ne précipitez rien sinon le FN ira au fiasco comme l'UMPS. Il faudrait déjà qu'il forme et fasse élire des cadres pour gérer communes et régions. On verrait alors leur compétence et leurs résultats.
Réponse de le 19/10/2013 à 14:33 :
a les pieds sur terre , vous avez raison , nous sommes un état de droit , un simple rappel quand meme , lors des émeutes de banlieues en 2005 , le président chirac voulait installer un couvre feu , hors la france a signé des traités internationaux depuis 45 , le président chirac fut saisit par l'ONU pour demander pourquoi la france devrait installer un tel dispositif , il fit demi-tour sur le sujet , le y'a qu'a faut qu'on en avait pris pour son grade , ce qui valait pour ce président prévaut aussi pour les autres successeurs et aussi bien pour les autres pays européens ou meme américains , la démagogie ne mange pas de pain , tout cela n'est qu'un catalogue digne de la redoute , mais l'addition de ce florilège serait exorbitant .. pour ceux qui sont encore dans la colère , pourquoi ne réclament 'ils pas de compte au gouvernement d'avant qui nous lègue une dette de 400 milliards d'euro en 5 ans , et les dix ans passés ( 2002-2012 = 1000 milliards de dettes ) et en prime ils ont coulé leur parti de dettes .. incroyable de voir encore ces personnes nous faire de la gestion de ce pays .. guignolesque et c'est dramatique car cela radicalise les gens qui revotent pour eux ou des démagogues qui propose encore pire
Réponse de le 22/10/2013 à 12:12 :
@ Foi et liberté
Ca commence mal, Travail, Famille, Patrie? Relents Vichyssois. Relents nauséabonds.
Liberté, Egalité face à la justice...C'est déjà suffisamment dégradé qu'il semble inutile d'en rajouter une couche. Quant à l'honnêteté et la Foi (du pseudo), je ne vois pas. Les valeurs et croyances sont affaires personnelles.
a écrit le 17/10/2013 à 5:56 :
Encore une déclaration d'après boire !
a écrit le 17/10/2013 à 0:11 :
Absurde une dissolution de l'assemblée en ce moment. Cà aboutirait très certainement à une cohabitation ce qui n'a jamais été très efficace. En plus çà pourrait faire rentrer à l'Assemblée des députés FN supplémentaires qui sont anti euro et anti Europe et il suffit de se référer entre autres aux Etats-Unis et au Tea Party pour imaginer les blocages stériles et préjudiciables que cela peut engendrer pour de simples ambitions. Le gouvernement comme tout autre est critiquable mais il n'est là que depuis 16 mois et les mesures prises vu le peu de marge ne sont objectivement pas mauvaises dans l'ensemble et pour le futur malgré des opposants souvent de peu de qualité comme Marine le Pen, Morano, Copé, Dati etc qui râlent à longueur de temps mais ne proposent jamais rien de cohérent ou d'intelligent. Bayrou est plus sérieux.
Réponse de le 22/10/2013 à 12:14 :
Le centre n'est qu'un point (et encore), au milieu... de nulle part.
a écrit le 16/10/2013 à 23:13 :
Si ce n'est pas de la gesticulation politicienne , je ne sais pas ce que c'est ! Mais bon ça occupe les journalistes.
a écrit le 16/10/2013 à 23:03 :
Hollande, il va faire sa tatie Danielle et nous empoisonner la vie jusqu'au bout. Mitteux avait fait 2 septennats, Hollande va nous faire sept quinquennats.
a écrit le 16/10/2013 à 21:34 :
Quelle suggestion stupide. Quelle est la crédibilité de M.Borloo ?
Réponse de le 16/10/2013 à 21:55 :
Monsieur Borloo est un homme politique ...cette SEULE caractéristique suffit à le transformer en Dieu. Il est donc parfaitement crédible. Comme tous les hommes politiques français , bien sûr.
a écrit le 16/10/2013 à 21:20 :
Déjà un mec qui a detriquoté des entreprises avec tapie dans les années 80 achetées 1 Euro
foutu les gens dehors pour revendre la pierre je n'ai pas trop confiance mais si en plus le petit bonhomme qui vient nous donner des lecons d'économie s'allie avec le Béarnais aussi franc qu'un ane qui recule et ayant appelé à voter pour le mou alors là,la messe est dite.


Réponse de le 17/10/2013 à 10:25 :
ALELOUYA???
a écrit le 16/10/2013 à 21:16 :
Ah bon ? , "on sait redresser". Et depuis quand ? Après 40 ans de gouvernance UMPS, on sait ou nous en sommes (chomage de masse, paupérisation de la population, politique d' immigration, corruption). Le plus important en politique, c' est d' être credible et de faire semblant, ce que Hollande n' arrive pas a faire. Pas sur que Borloo soit la solution aux problemes de la France et des Français.
a écrit le 16/10/2013 à 21:08 :
Au vu de la photo, Valls est susceptible de l?expulser ...
Réponse de le 16/10/2013 à 21:50 :
les électeurs veulent du fric des vacances ..le sale boulot c pour les étrangers
Réponse de le 16/10/2013 à 23:01 :
mon pauvre ami ! vous vous relisez au moins pour balancer des inepties pareilles?..
a écrit le 16/10/2013 à 20:38 :
La dissolution me paraitrait une bonne mesure pour apaiser la société qui veut que cela change, il y a rien de bon actuellement et c'est flagrant . C'est la fin d'un système il faut faire appel aux électeurs qui eux savent où il faut aller.
Réponse de le 16/10/2013 à 21:03 :
Pas sur du tout que les électeurs savent, la preuve actuellement; ne pas oublier que FH a été ELU.
Je m'interroge de + en + sur la capacité des politiques à gouverner ce pays, assistés par les grands fonctionnaires qui, eux, ne changent pas. Tout ce joli monde formaté à l'ENA, ou a-t-il travaillé en dehors de la fonction publique?
Réponse de le 16/10/2013 à 21:09 :
Vous voulez mettre qui a la place? Ils font tous la même politique quelque soit le partie!
Réponse de le 16/10/2013 à 23:13 :
SARKO
Réponse de le 17/10/2013 à 6:55 :
C'est ballot, il a été lourdé et ne reviendra jamais (fort occupé avec ses casseroles de petit affairiste...)
a écrit le 16/10/2013 à 20:06 :
Ce "type" pour éviter son nom à réussi son coup. Le seul but de ces propos est qu'on parle de lui et de ce faire voir pour les prochaines élections. En créant cette page la Tribune participe à sa pub et c'est dommage.
a écrit le 16/10/2013 à 19:56 :
@ Jean Louis.....dissoudre pour quoi faire ? Ton programme, c' est quoi ? Ah oui foutre le bazar, je pense que c'est assez comme ça .
a écrit le 16/10/2013 à 19:39 :
Je demande à ce Borloo de se souvenir du temps où il était l'avocat de Tapie. Combien de mensonges et de conneries a-t-il racontés (Dis-moi qui tu fréquentes et je te dirais qui tu es!). Qu'il se fasse oublier. Ce serait mieux pour lui et surtout pour les français!
Quelqu'un qui a vécu à Valenciennes, sans appartenance politique...

Réponse de le 16/10/2013 à 21:14 :
Mais au fait, comment n'est-il pas mis en examen dans ce dossier fumeux de Tapie, Broloo en a été de tous les temps, au bouclage ... au débouclage ...
a écrit le 16/10/2013 à 19:35 :
L'UMP et l'UDI n'ont pas trop de temps maintenant (3 ans c'est court) pour construire une alternative crédible pour 2017 qui soit autre chose qu'un copier-coller de ce qui a été fait depuis 11 ans. Alors qu'ils s'y mettent ; ensuite il sera toujours temps le moment venu de donner dans le commentaire politicien et le défilé de gros bras.
Réponse de le 16/10/2013 à 20:29 :
L'UMP s'y est mise et son contre-projet n'est vraiment pas engageant : augmentation du nombre d'annuités pour la retraite, augmentation du temps de travail, réduction drastique du nombre de fonctionnaires sans diminution du nombre de services publics (=> donc services foireux). Fillon-Copé jouent toujours sur les mêmes leviers. Quel manque d'imagination ! Même Sarkosy s'en moque en privé, paraît-il... L'UDI doit donc relever le défi d'une façon plus moderne et innovatrice et moins gestionnaire.
a écrit le 16/10/2013 à 19:22 :
Vous êtes vilains et méchants de vous moquer ainsi d'un Homme Politique , la crème de la crème , l'Absolu Humain. Vous serez privés de dèssert. Quant à HaHaHa , ce sera le martinet...;-)
a écrit le 16/10/2013 à 19:19 :
borloo est certainement moins dangereux que hollande celui est un chef de guerre combien de morts mali etc...,attendez la bretagne se revolte hollande n'aime pas la revolte du peuple il a le pouvoir absolu ne pas l'oublier
a écrit le 16/10/2013 à 19:13 :
m r borlo prend ses desirs pour la realite ;? cela prouve qu il n est pas fait pour la politique il devrais change de metier ; vendeur de vin lui irais tres bien ,,??? c est le momemt il viennent de vendange ,,???
Réponse de le 16/10/2013 à 19:41 :
le ps est certainement plus dangereux que borloo, le ps entraine le pays vers une catastrophe humaine, on peut le comparer au regime syrien mais camoufle
Réponse de le 16/10/2013 à 20:27 :
Vous au moins, c'est pas le sens de la mesure qui vous étouffe !
a écrit le 16/10/2013 à 18:08 :
Soyons fairplay, laissons le gouvernement actuel terminer son ?uvre dans le mandat qui lui est imparti. Faites moins dans le commentaire (vous personnalités politiques du centre) et construisez une véritable alternative innovante, viable et engageante. Le développement durable (BTP écolo, chimie verte), le télétravail (plus économe), l'enseignement à distance, les services de proximité à la personne, une Europe fédérale, le retour d'une finance spéculative mais mieux réglementée (car elle rapporte et attire la richesse) au service du pays plutôt que des paradis fiscaux.
Évitez les poncifs et les stigmatisations faciles des autres partis. Si vous (Borloo, Bayrou) ne vous sentez pas assez populaire, choisissez donc un polytechnicien visionnaire comme l'était Giscard en son temps (doublé d'un énarque) et contournez les écueils que ce dernier a pu rencontrer.
L'occasion est rêvée et immanquable pour le centre (l'UDI).
Réponse de le 16/10/2013 à 18:30 :
Elle rapporte à qui la "finance spéculative" sinon toujours à la même bande d'oligarques ? Cocu et content ?
Réponse de le 16/10/2013 à 19:50 :
1: rien n'empêche de boursicoter, même avec peu.
2: rien n'empêche de dynamiser les cotisations sociales sur des produits financiers un plus performants.
3: un riche qui consomme en France et paye peu d'impôts sur ses revenus financiers spéculatifs (très court terme et il n'est pas propriétaire-décisionnaire) est mieux qu'un industriel qui joue avec la finance d'entreprise au détriment de ses salariés.
La tête des français n'est farcie que de poncifs...Merci à nos politiques incultes en sciences et en finance.
Réponse de le 17/10/2013 à 6:59 :
Les subprimes, Lehman, les manipulations de cours,Goldman Sachs, les 500.000 milliards de dollars de produits dérivés, les dark pools, le HFT... Le petit employé de banque essaie péniblement de nous démontrer que ses patrons ne sont pas des sociopathes cupides et dangereux...
a écrit le 16/10/2013 à 18:07 :
Quand on dégonfle comme un vieille outre à vin et qu'on ne se présente par à la présidentielle de 2012, on ne peut que la fermer.
a écrit le 16/10/2013 à 17:17 :
Mon cher Jean-Louis Borloo, j'ai beaucoup reflêchi à votre proposition de dissolution ou de référendum et finalement j'ai une solution beaucoup plus intéressante pour nous deux. Que pensez-vous si je vous nommais 1er Ministre ? Assoiffement votre.
Réponse de le 16/10/2013 à 17:42 :
Ben non ! le peuple de gauche préfèrent Cécile Duflot ...qui leurs vendra des joints bio en pharmacie....Pour le remboursement avec la récession faudra attendre...!
Réponse de le 16/10/2013 à 17:50 :
D'accord mon président mais à une condition : vous rachetez les bouteilles que vous avez vendu aux enchères, il y va du prestige de la France !
Réponse de le 16/10/2013 à 17:59 :
Pour le budget de l'Etat je vous précise que pour les bouteilles vendues, elles nous seront retournées lorsqu'elles seront vides pour toucher les consignes auprès des Franprix du coin.
Réponse de le 16/10/2013 à 18:03 :
Mea culpa, j'aurais du nommer Borloo comme 1er ministre au lieu de garder Fillon. Borloo lui au moins aurait relancer la consommation en France, surtout celle des spiritueux et autres jus de raisin.
Réponse de le 16/10/2013 à 18:32 :
Si vous voulez, j'ai un plan pour un cuistot et un sommelier payés par la commune.
Réponse de le 16/10/2013 à 19:30 :
Holla ... préférez le Bordeaux s'il vous plait.
Réponse de le 16/10/2013 à 19:55 :
Cécile Duflot ne vend que du vent, celle de son éolienne, ou moulin à vent , si l'on préfère...elle porte vachement bien son nom....
a écrit le 16/10/2013 à 17:02 :
Mais à quoi servirait une nouvelle majorité puisqu'elle serait également sous la coupe des énarques et du lobby des élus qui se refusent à adopter la seule option pour sortir la France du marasme, c'est à dire de baisser de façon drastique les charges patronales.Certes cela va coûter très cher mais en réduisant le nombre des élus, les interventions militaires hors hexagone et en plafonnant les primes des fonctionnaires de catégorie A et plus ainsi que la formation professionnelle en majorité bidon, on peut y arriver !
Réponse de le 16/10/2013 à 17:46 :
Il fait partie des ministres du 1er gvnt Fillion, donc dehors messieurs qui n'ont pas supprimé une petite partie du mille-feuilles administratif et politique qui rend la France malade. En plus, il soutient Gaudin à la Mairie de Marseille, cette vieille baderne qui va rester Maire jusqu'à quand? On veut du sang neuf, ras le bol des politiciens qui s'arc-boutent à leur fauteuil.
a écrit le 16/10/2013 à 16:57 :
Il cogne ce M.BORLOO.Mais il faut lui rappeler que quand il a été ministre,il est resté combien de jours,avant d'être éjecté????
Alors le blabla,fait le lit du FN
a écrit le 16/10/2013 à 16:49 :
Voilà un politicien très français après avoir été mis sur la touche par M. Sarkozy vexé lui qui comme tout politicien dont l'égo est inversement proportionnel à la compétence il a créé son petit parti avec les remerciés du sarkozisme dont la plus emblématique de ce que la France ne veut plus Mme Ramayade dont les compétences restent au niveau du bistrot de quartier et en prime avec tout aussi nul M. Morin en définitif l'UDI est le parti des remerciés du sarkozysme, ce qui veut dire que ce n'est pas avec ce genre de Pieds Nickelés que la France tournera le dos à 40 ans d'irresponsabilité politique. L'UDI encore un parti profiteur des deniers du contribuable et bien dans l'idée de ne rien changer dans les avantages honteux d'élu INUTILE.
a écrit le 16/10/2013 à 16:11 :
mais pourquoi donner tant d'imporatnce à ce Monsieur BORLOO qui n'apporte rien au débat et ne cherche qu'à faire la politique de son maître Sarko pour aller lui à Matignon. la france est déjà dans un triste état et lui il veut l'achever. Comme aurait dit Chirac : il va encore faire pschitt....
a écrit le 16/10/2013 à 16:00 :
Jean-Louis anticipe ce qui se passera après les municipales, ou au mieux après les européennes. Flanby tentera le vieux coup de mitterand pour le deuxième mandat.
a écrit le 16/10/2013 à 15:56 :
Il est temps de taper sur les socialistes qui conduisent la France au chômage, à la ruine, au tout état, aux nationalisations-subventions en vrac, etc. Cette confrèrerie socialiste ne sait que se repaître de notre pays en voie d'extinction.
Réponse de le 16/10/2013 à 16:25 :
je loue votre objectivité et votre modération et me souviens que vous étiez le premier à taper sur le gouvernement précédent et les résultats que l'on sait. Me permettrais juste de corriger: le chômage n'a pas commencé en 2012, si si je vous assure.
Réponse de le 16/10/2013 à 18:15 :
Je crois qu'il est temps d'abandonner toute objectivité et de mettre le sujet au centre de l'action politique. C'est ce que Hollande a fait à propos de Sarkozy : "Maintenant, on va le taper". Le front national ne fait que reproduire à propos du front républicain.
a écrit le 16/10/2013 à 15:56 :
Avec un extrémiste "tea party" comme Christian Snt Étienne , c'est sur que c'est un centre...un peu décentré ....
Réponse de le 16/10/2013 à 17:00 :
Vous exagérez : C de SE est en train de faire comme François Lenglet, il se réveille petit à petit de son long sommeil...
a écrit le 16/10/2013 à 15:53 :
table rase ,bras cassé, plutôt une incompétence notoire associée d'un diplôme d?état pour couronner , la décadence a laquelle notre pays vas sombrer ,les BRETONS OU gaulois vont vous tomber dessus je te dis pas les MANDALES dans la gueule, moi ce n'est pas un romain mais un bon SOCIALO qui me plaira
a écrit le 16/10/2013 à 15:37 :
Aller réclamer de la légitimité par une éléction au suffrage universel; mais c'est bien ce qu'on a en ce moment.
Les électeurs ont cru en des promesses débiles, impossibles à tenir et ont donc voté contre NS qui avait tenté de redresser le pays.
Mais ce pays est-il prêt à se redresser en faisant un effort? NON, c'est pourquoi ils ont voté FH.
Commençons par empecher les syndicats illégitimes de nuire en interdisant aux gens de travailler et laissons les entreprises fonctionner sans entraves.
N'oublions pas la petitesse de la France dans le monde.
Ne comptons surtout pas sur les politiques dont le seul travail consiste à se faire réélire grace aux promesses...
a écrit le 16/10/2013 à 15:29 :
Normal aimerait un job aux Grandes Gueules, bon le problème c'est que le mec il a été ministre pendant de longues années, on s'attendrait à plus de tenu et à des propositions plus réalistes. Encore un ravage des Estrosi, Morano et consorts
a écrit le 16/10/2013 à 15:09 :
J adore la photo! On dirait qu'il se réveille et qu' on vient de lui annoncer que le fût de bière était terminé et que le bar était à sec:" Nan, tu déconnes? c'est vrai?Comment on va faire? Allez zou dissolution de l'Assemblée Nationale, marre de ces nullards!"
a écrit le 16/10/2013 à 15:00 :
pas possible Mr BORLO vous allez encore faire " ridicule " Mr BORLO depuis votre recul à la derniere prèsidentielle vous n'avez plus de crédibilité et cela vous le savait tous à U D I alors de grace ne dites pas n'importe quoi ...
a écrit le 16/10/2013 à 14:46 :
faire oublier qu'avant d'être centristes ils sont surtout de droite et qu'ils ont été au pouvoir pendant 10 ans, période pendant laquelle le chômage et la dette ont explosé. C'est ça qui est bien en politique, c'est qu'il est facile et rapide de se refaire une virginité.
Réponse de le 16/10/2013 à 15:58 :
Borloo est le ministre du Travail qui a le plus utilisé les DRE (dispenses de recherche d'emploi) afin de faire baisser artificiellement les chiffres du chômage. En 2006, ce sont 410 000 chômeurs qui touchaient leurs droits à allocations chômage sans être comptabilisés dans les statistiques de demandeurs d'emploi.
a écrit le 16/10/2013 à 14:37 :
Ma parole, il a bu ; il ferait mieux de retourner à sa collection de sous-bock.
a écrit le 16/10/2013 à 14:28 :
L'Assemblée Nationale est déjà assez bien dissolue....
Réponse de le 16/10/2013 à 15:41 :
Oui exact, la classe politique est déjà assez bien dissolue....dans les tous les pires travers, le cul, l'acool, la drogue, l'arrogance, la fainéantise, le mensonge au quotidien
a écrit le 16/10/2013 à 14:15 :
Marine répond nous , on angoisse !!!!
Réponse de le 16/10/2013 à 14:45 :
Prout
Réponse de le 16/10/2013 à 15:36 :
arrêtes Christiane on t'a reconnu!
a écrit le 16/10/2013 à 14:14 :
la france a un president normal, donc il ne va pas demissionner, ca serait anormal ( et injuste, comme on dit dans la justice)
a écrit le 16/10/2013 à 14:12 :
Je demande à Jean-Louis d'arrêter le picon-bière et de revenir nous parler quand il aura cuvé.
a écrit le 16/10/2013 à 14:04 :
Borloo, Vall, Sarkozy, Hollande, Fillon, Copé.Le Pen.. Gauche comme droite beaucoup de blabla et de mensonges et peu d'actes et de réalités. La France est toujours à la recherche d'un vrai leader pour sauver le Titanic France en attendant elle poursuit son appauvrissement et son déclin triste constat...
Réponse de le 16/10/2013 à 14:54 :
C'est l'économie qui règne, pas le gouvernement. Les bons leaders on les a déjà, ils sont PDG des grosse boites. N'attendez rien ni des politiques, le salut viendra de l'individu.
Réponse de le 16/10/2013 à 16:26 :
L'économie est contrainte par le politique et le cadre législatif. Donc les politiques ont le pouvoir potentiel, mais se refuse a l'exercer. L'économie c'est l'outil d'une politique.
a écrit le 16/10/2013 à 14:04 :
Ne plus entre le mot socialiste pendant le restant du siècle quel pied !
a écrit le 16/10/2013 à 13:53 :
dommage qu'en 10 ans il n'a jamais su appliquer ces pseudo idées à deux balles..mais c'est borlo celui qui fuit toute élection, pas assez courageux..sa bourde sur la tva sociale est restée célèbre
a écrit le 16/10/2013 à 13:43 :
Cela fait 15 mois que nous attendions anxieusement un politique lucide ! qui fasse cette proposition...car depuis le début de l'année la débâcle socialiste s'accélère ...
Réponse de le 16/10/2013 à 14:07 :
Vraiment, vous trouver ? Quel aveuglement partisan. Et il faut vraiment, l'être, aveugle, pour ne pas voir que certaines choses vont mieux depuis quelques mois.
Et en quel honneur le gouvernement ferait une fleur à l'opposition ?
Réponse de le 16/10/2013 à 15:30 :
@clemher, assez d'accord sur le fait de ne pas faire une fleur à l'opposition...mais laquelle il n'y en a pas. JLB c'est quoi 5/6%...quand a être aveugle pour ne pas voir que certaines choses vont mieux...je veux bien une liste, de mon coté je cherche mais je ne trouve pas...je ne dis pas que c'était mieux avant, mais le ré enchantement on l'attend. Ce pays est malheureusement irréformable, la cour des comptes pointe chaque semaine ce qu'il faudrait faire...que tout le monde sait...et nos gouvernants passés et actuels continuent à tranquillement siffler sous la douche, en se disant que tout va bien...surtout pour eux..
a écrit le 16/10/2013 à 13:41 :
C'est ce que ferait un stratège comme Mitterrand. Dissoudre fin 2014, laisser la droite gagner les élections législatives. Il ne faudrait pas 6 mois au gouvernement UMP pour être totalement impopulaire (comme tout gouvernement en période de crise). 2017 arrive, l'UMP au fond des sondages, le PS se refait une virginité politique et le deuxième tour oppose Hollande à Marine Le Pen. Le tour est joué et Hollande est réélu...
Réponse de le 16/10/2013 à 14:09 :
mais quelle crise?? monsieur Hollande nous dit qu'elle est terminée depuis longtemps, de plus messieurs Moscovoici, Cazeneuve, Ayrault ces "esthètes" de l'économie, de la finance et de la fiscalité nous disent "ça repart fort". On nous aurait menti et vous seul avez compris? diantre encore un expert es'ministre de tout.
Réponse de le 16/10/2013 à 14:10 :
pour conforter mes dires : http://finance.blog.lemonde.fr/2013/06/12/francois-hollande-la-crise-en-zone-euro-est-terminee/
a écrit le 16/10/2013 à 13:31 :
Oui, une petite dissolution en ce moment, c'est pile poil, comme ça on se retrouvera avec quelques dizaines de députés FN, ça aidera la France à s'en sortir... N'importe quoi les centristes, comme toujours.
a écrit le 16/10/2013 à 13:19 :
l'EXCELLENTE SOUPE attire de plus/plus de prétendants!!
Réponse de le 16/10/2013 à 13:48 :
le Depart c'est MAINTENANT ;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;;; au bal des nuls tout le monde est roi on a qu'une bande de guignols qui ne savent meme pas ce qu'est une entreprise .............................ce sont des nuls , des guignols ..........................
a écrit le 16/10/2013 à 13:06 :
N'importe-quoi comme d'habitude avec Borloo...ou comment exister!
a écrit le 16/10/2013 à 13:01 :
"je vous demande de vous arreter!!"
Réponse de le 16/10/2013 à 16:20 :
Excellent !
a écrit le 16/10/2013 à 12:47 :
la vache il attaque tôt le matin le Borloo!
Réponse de le 16/10/2013 à 13:04 :
Les prétendants à la soupe du pouvoir sont nombreux donc on peut le comprendre.
Réponse de le 16/10/2013 à 14:11 :
un peu moins qu'aubry tout de même, elle elle fait fort.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :