L'économie américaine a crée moins d'emplois que prévu

L'économie américaine a créé nettement moins d'emplois qu'attendu en décembre sur fond de pénurie de main-d'oeuvre, montre vendredi le rapport mensuel du département du Travail, et le marché du travail pourrait être freiné par les perturbations de l'activité liées à l'épidémie de COVID-19. Le taux de chômage a parallèlement reculé à 3,9% contre 4,2% un mois plus tôt, une baisse qui reflète les tensions persistantes sur le marché de l'emploi. Le consensus le donnait à 4,1%.

3 mn

Beaucoup d'observateurs s'attendent à ce que l'emploi soit freiné par la propagation du variant Omicron du virus sur les Etats-Unis, où le nombre quotidien de nouveaux cas de COVID-19 a atteint près d'un million lundi, un niveau sans précédent à l'échelle mondiale.
Beaucoup d'observateurs s'attendent à ce que l'emploi soit freiné par la propagation du variant Omicron du virus sur les Etats-Unis, où le nombre quotidien de nouveaux cas de COVID-19 a atteint près d'un million lundi, un niveau sans précédent à l'échelle mondiale. (Crédits : Reuters)

C'est un coup dur pour l'administration Biden. L'économie américaine a créé 199.000 emplois en décembre alors que le consensus attendait plus du double (440.000). Signe de la tension qui persiste sur le marché du travail, les salaires ont progressé de 0,6% le mois dernier aux Etats-Unis. Après deux ans de pandémie, le marché du travail outre-Atlantique continue de subir les secousses des flambées de contamination.

Un chômage en baisse

Le taux de chômage a néanmoins continué de baisser et ce, plus que prévu, tombant à 3,9% (-0,3 point de pourcentage), se rapprochant ainsi de son niveau d'avant la pandémie (3,5%). Les créations d'emplois décevantes viennent s'ajouter à celles de novembre qui étaient aussi très inférieures aux attentes des économistes (249.000 révisé en hausse).

Ces chiffres sont d'autant plus décevants que les données ont été collectées avant que le variant Omicron ne se répande dans le pays. En outre, si le taux de chômage continue de baisser pour les personnes blanches, asiatiques et hispaniques, il a augmenté pour les personnes noires à 7,1% (+0,6 point). "La croissance de l'emploi s'est établie en moyenne à 537.000 par mois en 2021", a précisé le département du travail dans un communiqué. Depuis avril 2020, ce sont 18,8 millions d'emplois qui ont été recréés mais il manque toujours 3,6 millions d'emplois par rapport à avant la pandémie de Covid-19.

En décembre, l'emploi a continué de progresser dans le secteur des loisirs et l'hôtellerie là où la pandémie sévit le plus ainsi que dans les services professionnels et commerciaux, dans l'industrie, dans la construction et dans le transport et l'entreposage.

Près de deux ans après la propagation de Covid-19 aux Etats-Unis, les industries ayant des interactions en face à face, notamment les loisirs et l'hôtellerie, restent extrêmement vulnérables aux niveaux de cas d'infection.

Biden salue tout de même "un jour historique"

Le président américain Joe Biden a salué vendredi un "jour historique pour notre reprise économique" malgré la publication de chiffres en demi-teinte sur l'emploi aux Etats-Unis pour le mois de décembre. "Le plan économique Biden fonctionne et remet l'Amérique au travail", a-t-il affirmé lors d'une allocution depuis la Maison Blanche.

Le président américain s'est par ailleurs dit confiant dans les capacités de la Banque centrale américaine à prendre les bonnes décisions pour remplir son double mandat, à savoir le plein emploi et des prix à la consommation stables.

"Je suis convaincu que la Réserve fédérale agira pour atteindre son double objectif de plein emploi et de prix stables et veillera à ce que les augmentations de prix ne s'enracinent pas sur le long terme, avec l'indépendance dont elle a besoin", a-t-il dit.

L'inflation a atteint 6,8% en novembre en glissement annuel. Du jamais vu depuis juin 1982. "Mais la meilleure façon pour moi (de garantir plein emploi et prix stables), en tant que président (...) est de construire une économie plus productive", a souligné Joe Biden, visant "une économie en croissance où les gens ont plus d'opportunités, plus de créations de petites entreprises".

Et d'ajouter qu'il y a eu une augmentation de 30% des demandes de nouvelles petites entreprises sans préciser pour quelle période. De nombreuses entreprises ont reporté les plans de retour au bureau, parfois indéfiniment. Les restaurants et les théâtres sont dans une situation de plus en plus délicate en raison des pénuries chroniques de personnel et des craintes de nouvelles infections par Omicron. Certains districts scolaires sont revenus à l'apprentissage à distance, ou menacent de le faire, compliquant le retour au travail notamment des femmes.

(avec agences)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 08/01/2022 à 18:24
Signaler
"les salaires ont progressé de 0,6%" C'est bien trop peu, voir même ridicule, pour remonter les taux d'intérêts ça va coincer.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.