La Chine baisse ses taux directeurs face aux effets néfastes de sa politique "zéro covid"

L'économie chinoise continue de subir des à-coups liés à sa politique "zéro covid", synonyme de confinements stricts. Pour relancer la machine, la Banque centrale chinoise a décidé ce lundi de baisser ses taux directeurs, dans l'objectif que les banques injectent des liquidités dans l'économie.
(Crédits : THOMAS WHITE)

Ce n'était pas attendu. Ce lundi 15 août, la Banque centrale chinoise a abaissé plusieurs de ses taux directeurs, c'est-à-dire les taux auxquels elle prête de l'argent aux banques. L'objectif : accroître les liquidités de ces dernières afin de les pousser à accorder davantage de prêts, et ainsi soutenir l'activité économique du pays.

Dans le détail, la Banque centrale a fixé son taux de refinancement des banques à sept jours à 2% (contre 2,10%), et son taux de refinancement à un an à 2,75% (contre 2,85%). Mais ces mesures pourraient ne pas suffire, face à la menace constante du covid.

Lire aussiChine: la levée des restrictions sanitaires stimule le commerce extérieur, pas les importations

Le spectre du covid plane sur l'économie chinoise

La deuxième économie mondiale avait connu en juin un rebond de l'activité après la levée de nombreuses restrictions sanitaires en particulier à Shanghai, la capitale économique, confinée durant deux mois au printemps.

Mais cette reprise reste fragile et tributaire de la politique sanitaire dite "zéro covid". La Chine continue d'appliquer des confinements particulièrement stricts, qui pèsent sur l'économie avec des mises à l'arrêt inopinées d'entreprises et une baisse des ventes dans les commerces.

Conséquence de cette politique, en juillet, les ventes de détail et la production industrielle en Chine ont connu un ralentissement inattendu sous l'effet d'un rebond du covid. Et ce, alors que les analystes attendaient une accélération. La situation sanitaire ne semble pas s'arranger : le pays est confronté ces dernières semaines à un rebond épidémique, limité en termes de cas mais qui touche de nombreuses provinces.

Perspectives moroses

Principal indicateur des dépenses des ménages, les ventes de détail ont enregistré une hausse de 2,7% sur un an, contre 3,1% en juin, a annoncé le Bureau national des statistiques (BNS). De son côté, la production industrielle s'est affichée en hausse de 3,8% sur un an, mais ce rythme est inférieur à celui de juin (+3,9%) et aux prévisions des analystes (+4,6%). Ces indicateurs "décevants" sont le reflet d'une "perte de vitesse" de la reprise post-pandémie, souligne à l'AFP Ken Cheung, analyste pour la banque japonaise Mizuho.

Ces rebonds épidémiques viennent s'ajouter aux difficultés qui pesaient déjà sur l'économie chinoise: consommation atone, tour de vis de Pékin contre plusieurs secteurs dynamiques dont celui de la tech, incertitudes liées à l'Ukraine mais aussi à une forte crise de l'immobilier.

De son côté, l'investissement en capital fixe a encore ralenti en juillet (à 5,7%). Il s'agit du cinquième mois consécutif de baisse et un autre signe que les perspectives économiques restent moroses.

(avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 16/08/2022 à 14:56
Signaler
Ne manquez pas de lire "Terres rares" de Jean Tuan chez C.L.C. Éditions. Un récit épicurien et érudit qui dévoile les menaces que la Chine fait peser sur le monde. Écrit par un observateur attentif et sans parti-pris de la Chine. Lecture édifiante ...

à écrit le 16/08/2022 à 10:24
Signaler
"Mais cette reprise reste fragile et tributaire de la politique sanitaire dite "zéro covid". La Chine continue d'appliquer des confinements particulièrement stricts" Les images des scènes de panique ont fait le tour du monde. Samedi à Shanghai, de...

à écrit le 15/08/2022 à 17:30
Signaler
"face à la menace constante du covid" : Mais qu'est-ce que vous racontez ? Le covid n'est une menace que pour les personnes à risque, âgées, ou obèses, de la même manière que la grippe. Du temps de la grippe, personne ne parlait de "menace constante"...

le 15/08/2022 à 22:04
Signaler
L'article ne vous contredit pas. L'auteur dit que c'est la politique zéro-covid de la Chine qui est une menace constante pour l'économie chinoise. Que c'est la politique de fermeture de villes entières lorsque 3 cas sont détectés qui est nefaste à l'...

à écrit le 15/08/2022 à 16:38
Signaler
Cette politique zéro-covid (comme le serait une politique similaire contre n'importe quelle maladie infectieuse pour laquelle on a des vaccins et quelques médicaments) est inefficace et source de graves déséquilibres, mais le Président chinois s'entê...

le 15/08/2022 à 23:42
Signaler
Vaccin covid ????? Plus sérieusement le président chinois n'est pas le président français. Macron décide, exige et emmerde, le président chinois non car il représente une assemblée qui l'a élu. Cette assemblée représentative décide, exige et n'emme...

à écrit le 15/08/2022 à 16:11
Signaler
Bonjour, La Chine a de nombreuses entreprises fortement endettée, et le ralentissement de la demande mondiale ne favorise en rien sont économie... Celle guerre économique vas faire de nombreuses victimes.... D'ailleurs l'économie chinoise devrait...

le 15/08/2022 à 23:11
Signaler
Yo ! Ta.oubliais faute pas l'dire. Hic !

à écrit le 15/08/2022 à 12:42
Signaler
La Chine communiste est l'avenir du monde sauf pour LCI et les médias de la CIA-MOSSAD//UE/DOLLAR/EURO/OTAN quimentent sur la guerre en Ukraine en ne dénonçant pas les nazis ukrainiens qui bombardent la centrale nucléaire de Zaporidja.

à écrit le 15/08/2022 à 12:15
Signaler
La dictature stalino communiste Chinoise fait tout à l'envers pour garder le pouvoir. La Chine veut récupérer Taïwan, mais elle gagnerait à s'occuper de sa situation continentale et d'une population au bord de l'explosion. Il est vrai aussi que la ...

le 15/08/2022 à 23:07
Signaler
Vous avez l'air d'en savoir des chose dites donc. Vous avez géré, dirigé, conduit quel pays ? Ou une multinationale gigantesque ( j'ai cru lire que vous donniez entre autre des conseils à Warren Buffet, Elon Musk, Xavier Niel etc.. ) ? Votre boulot ...

le 15/08/2022 à 23:07
Signaler
Vous avez l'air d'en savoir des chose dites donc. Vous avez géré, dirigé, conduit quel pays ? Ou une multinationale gigantesque ( j'ai cru lire que vous donniez entre autre des conseils à Warren Buffet, Elon Musk, Xavier Niel etc.. ) ? Votre boulot ...

à écrit le 15/08/2022 à 11:26
Signaler
La Chine qui nous fait la méchante avec Taïwan en ce moment mais qui respecte bien scrupuleusement l'hystérie sanitaire mondiale qui va même beaucoup plus loin alors qu'elle est ultra dépendante à la production de masse. Ça commence à être compliqué ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.