La Chine impose des sanctions commerciales contre la Corée du Nord

 |  | 267 mots
Kim Jong-un ne s'est pas rendu à Pékin depuis que son père l'a fait en avril 2012.
Kim Jong-un ne s'est pas rendu à Pékin depuis que son père l'a fait en avril 2012. (Crédits : © KCNA KCNA / Reuters)
Pékin a annoncé mardi des restrictions commerciales à l'encontre de Pyongyang concernant des matières premières. La Chine met en œuvre les sanctions décidées par le Conseil de sécurité de l'ONU après un essai nucléaire et un tir de fusée menés par Pyongyang.

La Chine, seule allié de la Corée du Nord, va-t-elle le rester longtemps ? Pékin a annoncé mardi 5 avril qu'elle interdira désormais les importations de charbon, de terres rares et de plusieurs autres matières premières en provenance de Corée du Nord a annoncé le ministère chinois du Commerce.

La Corée du Nord est très dépendante de son voisin économique. Elle a exporté environ 20 millions de tonnes de charbon., soit une hausse de 27% sur un an vers la Chine en 2015. La Corée du Nord est le troisième plus gros fournisseur derrière l'Australie et l'Indonésie, rappelle Reuters. En outre, Pékin bloquera les ventes à Pyongyang de kérosène et dérivés d'hydrocarbures.

Entente avec les États-Unis

La Chine et les Etats-Unis s'étaient entendus fin février pour donner une réponse "ferme et unie" à la Corée du Nord, suite à l'essai nucléaire de la Corée du Nord en janvier et ses tirs de fusée et de missiles. Le 21 mars, la Chine se disait "très préoccupée par la situation de la Péninsule coréenne. Nous espérons que la RPDC s'abstiendra d'entreprendre des actions qui violent les résolutions de l'ONU", comme le rapporte l'Agence Chine nouvelle.

Mais, comme l'expliquait le New York Times, la politique de la Chine par rapport à la Corée du Nord est en train de changer. Le journal rappelle que Kim Jong-un ne s'est pas rendu à Pékin depuis que son père l'a fait en avril 2012, pour demander une assistance économique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :