La Chine rouvre des mines de charbon pour répondre à la forte demande d'électricité

Pékin a autorisé, pour un an, la reprise d'activité de mines en Mongolie intérieure et dans le Xinjiang pour répondre à la forte demande d'électricité, liée notamment à la reprise économique.

2 mn

Le réseau électrique est mis à rude épreuve par des intempéries dévastatrices, les fortes chaleurs qui entraînent un recours massif à la climatisation -- particulièrement énergivore -- ainsi que la reprise de l'activité de la deuxième économie mondiale.
Le réseau électrique est mis à rude épreuve par des intempéries dévastatrices, les fortes chaleurs qui entraînent un recours massif à la climatisation -- particulièrement énergivore -- ainsi que la reprise de l'activité de la deuxième économie mondiale. (Crédits : Reuters)

La Chine a autorisé la réouverture de 15 mines à charbon pour une durée d'un an, au moment où le pays voit bondir sa demande en électricité.

Le réseau électrique national est mis à rude épreuve par des intempéries dévastatrices, les fortes chaleurs qui entraînent un recours massif à la climatisation - particulièrement énergivore - ainsi que la reprise de l'activité de la deuxième économie mondiale. Déjà, sur les cinq premiers mois de l'année, les besoins d'électricité avaient bondi de 16% par rapport à la même période de 2020, selon les données officielles de la Commission nationale pour le développement et la réforme.

44 millions de tonnes de charbon supplémentaires par an

Situées notamment dans les régions de Mongolie intérieure (nord) et du Xinjiang (nord-ouest), ces mines permettront de fournir environ 44 millions de tonnes de charbon par an, a indiqué l'agence dans un communiqué publié mercredi. La semaine dernière, les autorités avaient déjà autorisé la réouverture de 38 mines de charbon en Mongolie-intérieure.

Fin 2020, la Chine avait dû rationner l'électricité sur fond de pénurie de charbon. Malgré les températures hivernales, des dizaines de millions de Chinois avaient fait face à des coupures de courant décidées par les autorités. Début décembre, le Hunan (centre) avait ainsi décrété l'extinction durant plusieurs heures par jour des éclairages sur les bâtiments et limité le chauffage dans les lieux de divertissement.

Le pays reste très dépendant du charbon pour sa production d'électricité, dont il est le premier consommateur mondial. Selon le BP Statistical Review, en 2020, la Chine représentait une part de 54,3% de la consommation mondiale. Elle est aussi le premier producteur mondial avec 50,4 % de la production mondiale, devançant largement le deuxième producteur, l'Indonésie (8,7%). Elle doit recourir aux importations pour couvrir ses besoins, mais pour des raisons politiques a suspendu ses achats de charbon d'Australie.

Lancement d'un marché du carbone

Pourtant, la Chine, premier émetteur mondial de gaz à effet de serre, est le pays qui investit le plus dans les énergies nouvelles. Pékin a promis de parvenir à la neutralité carbone en 2060. Le pays a lancé en juillet son marché du carbone afin de l'aider à réduire ses émissions polluantes.

Ce mécanisme fixe pour la première fois des plafonds de pollution pour les entreprises. Les observateurs sont toutefois dubitatifs quant à l'impact de ce nouveau système, en raison du faible prix du droit à polluer.

2 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 13
à écrit le 08/08/2021 à 10:06
Signaler
Pas la peine de harceler les français avec des discours catastrophiques des politiques verts qui ne sont jamais que de extrémistes habillés en vert. Le changement climatique aussi n'est pas un phénomène uniquement lié à la mauvaise activité de l'homm...

à écrit le 06/08/2021 à 12:47
Signaler
Je n'ai ai pas entendu un seul écolo-bobo-genré-indigeniste sur le sujet.

le 06/08/2021 à 22:37
Signaler
Les écolabos ne critiqueront jamais leurs camarades rouges...

à écrit le 06/08/2021 à 12:01
Signaler
Conseil de lecture : ne manquez pas de lire "Terres rares" de Jean Tuan chez C.L.C. Editions. Un néo-polar épicurien et érudit qui dévoile certaines menaces que la Chine fait peser sur le monde. Lecture édifiante et jubilatoire ! Disponible en libra...

à écrit le 06/08/2021 à 8:50
Signaler
Faut bien alimenter le minage des cryptomonnaies

à écrit le 06/08/2021 à 8:06
Signaler
@durdelafeuilele Ça ne change rien à ce que j'ai écrit. La Chine est le plus gros pollueur de la planète. La provenance du charbon n'a aucune importance donc à d'autres de faire l'effort,nous,la France,l'Europe...

à écrit le 05/08/2021 à 19:30
Signaler
Rien d'anormal à ce que la plus grosse usine du monde réduise sa dépendance au pétrole étranger pour maintenir ses coûts bas. Jusqu'à preuve du contraire, le charbon ne se mange pas contrairement aux huiles vétégales frelatant les carburants aut...

à écrit le 05/08/2021 à 15:54
Signaler
La Chine a doublé sa consommation de charbon depuis 2008, elle consomme la moitié de la production mondiale et est donc le pays qui a le plus intérêt à ce que cette économie prospère, si on ajoute le fait de leur problème de leur EPR il est bien évid...

le 06/08/2021 à 19:26
Signaler
Merci pour le passage sur le probléme de l'EPR Chinois. Il n'y a pas 36 alternatives, il faudrait relocaliser les industries en Europe & faire une réforme politico/sociétale pour que cela soit possible. Oui les milliards il y a plusieurs dizaines...

à écrit le 05/08/2021 à 15:49
Signaler
Formidable!Pas de Giec apparemment en Chine.Pour compenser le surplus de CO2,mettons les Européens au vélo et à la charrette,n'est-ce pas une bonne idée?

le 05/08/2021 à 17:50
Signaler
Un journaliste à fait l'effort d'écrire cet article, la Tribune vous l'offre gracieusement et vous vous ne lisez pas. Misère ! C'est ecrit: ... 'Selon le BP Statistical Review, en 2020, la Chine représentait une part de 54,3% de la consommation ...

le 05/08/2021 à 23:28
Signaler
C'est pour nos usines Chinoises. Leur pollutions, c'est en fait la notre. Nos entreprises ont massivement investi en Chine au lieu d'investir en France. D’où la crise chez nous et un dynamisme économique en Chine.

le 06/08/2021 à 2:46
Signaler
@ Fg. Les chinois ont longtemps utilise la bicyclette et ca perdure encore. A votre tour. La grande roue des cycles en quelque sorte....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.