La Corée du Nord relance le réacteur nucléaire de Yongbyon

 |   |  350  mots
Le réacteur de Yongbyon avait été fermé en 2007, dans le cadre d'un accord échangeant désarmement contre aide. Mais la Corée du Nord a commencé des travaux de rénovation après son dernier essai nucléaire en 2013.
Le réacteur de Yongbyon avait été fermé en 2007, dans le cadre d'un accord échangeant désarmement contre aide. Mais la Corée du Nord a commencé des travaux de rénovation après son dernier essai nucléaire en 2013. (Crédits : reuters.com)
Le complexe nucléaire, principale source de plutonium à usage militaire du régime nord-coréen, reprend du service. Sa réouverture inquiète Séoul et les observateurs.

Pyongyang a confirmé, mardi 15 septembre, la reprise des activités normales du complexe nucléaire de Yongbyon, qui compte notamment un réacteur considéré comme la principale source de plutonium à usage militaire du régime.

Le pays aurait la capacité de produire une bombe nucléaire

Cette annonce intervient au moment où de nombreux observateurs craignent que la Corée du Nord ne lance prochainement une nouvelle fusée, ce qui constituerait une violation des résolutions des Nations unies.

Séoul a, ainsi, mis en garde, mardi 15 septembre, son voisin du nord contre une telle éventualité, qui serait vécue au sud comme "un acte grave de provocation". Le 25 août, les deux pays trouvaient un accord après des tensions à la frontière qui avaient donné lieu à des échanges d'artillerie.

Dans une interview à l'agence officielle KCNA, le directeur de l'Institut de l'énergie atomique de Corée du Nord a indiqué que toutes les installations du complexe nucléaire de Yongbyon avaient "repris des opérations normales".

Figure en particulier parmi ces installations son réacteur de cinq mégawatts qui est, selon des experts, capable de produire environ six kilogrammes de plutonium par an, soit une quantité suffisante pour une bombe nucléaire.

Les travaux de rénovation ont commencé en 2013

Le réacteur de Yongbyon avait été fermé en 2007, dans le cadre d'un accord échangeant désarmement contre aide. Mais la Corée du Nord a commencé des travaux de rénovation après son dernier essai nucléaire en 2013. Des images satellites récentes ont suggéré que ce réacteur avait repris des opérations de faible intensité, ou intermittentes.

Le directeur de l'Institut de l'énergie atomique, dont le nom n'a pas été précisé par KCNA, a indiqué que les scientifiques et techniciens nord-coréens avaient "constamment amélioré" les installations nucléaires du pays.

"Si les États-Unis et les autres forces hostiles continuent à mettre en œuvre leur politique irresponsable, (la Corée du Nord) se tient prête à riposter à n'importe quel moment avec l'arme nucléaire", a-t-il dit.

(Avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/09/2015 à 18:00 :
On publie des IDH en 2013 20ème pour la France, sommes-nous le fameux pays des droits ? Ne fait-on pas de grandes dépenses, de grosses commission pour de petits résultats qu’on appellerait sociaux ? Quand on regarde la croissance aux usa publiée à 26% entre 99 et 07, la France ferait 20, l’Angleterre ferait 27, l’Allemagne 15. On publie qu’ils ont au PIB 15 en administration et 70 en consommation, la France aurait 25 en administration et 55 en consommation. Simple question quand monseigneur de haut comité fait de la croissance c’est quoi, des ronds-points ou la nomenklatura, des politburo, des avec un appareil d’Etat, des mille-feuille, est-ce de la goujaterie ? N’aurait-on pas besoin d’une révision alors qu’on parle d’un système ? L’Etat est-il vampire social ?
L'économie n'Est-ce pas compliqué pour des citoyens assistés?
a écrit le 15/09/2015 à 17:17 :
quelle est la fiabilité des infos en provenance de corée du nord ? vrai ou fuite organisée ?
a écrit le 15/09/2015 à 13:29 :
quel farceur celui la! kim a toujours une bonne blague reenchantee d'extreme gauche a raconter a ses interlocuteurs!!
' hey les gars, je vous ai deja raconte l'histoire de tchernobyl, ou.....'
alors, ils en pensent quoi les ecolos francais de leur cousin? on ne les entend pas trop, a la veille du sommet terre et climat, hein?
a écrit le 15/09/2015 à 13:24 :
"ce qui constituerait une violation des résolutions des Nations unies" Tu parles que vu le nombre de pays qui ont la bombe, la "résolution"... Sinon, vu les dégâts que provoque une centrale CIVILE en pleine zone sismique (houps, pardon : systémike), là, au moins, en Corée du Nord, il y a beaucoup moins de séismes. C'est donc moins dangereux qu'au Japon.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :