La Russie "n'a pas encore commencé les choses sérieuses" en Ukraine, prévient Poutine

Le président russe a repris ses menaces aux Occidentaux qui intensifient leurs livraisons de matériel militaire aux forces ukrainiennes, tout en tentant de rester hors du conflit avec la Russie.« Nous ne refusons pas les négociations de paix. Mais ceux qui les refusent doivent savoir que plus longtemps (ils refuseront), plus il leur sera difficile de négocier avec nous », a lancé le chef du Kremlin aux Européens et aux Américains.
Vladimir Poutine.
Vladimir Poutine. (Crédits : Reuters)

Les récentes avancées de l'armée russe dans le Donbass semble avoir redonné à Vladimir Poutine son optimisme. « Chacun doit savoir que nous n'avons pas encore commencé les choses sérieuses », en Ukraine, a lancé le maître du Kremlin dans un discours aux parlementaires russes diffusé à la télévision, avant de défier les pays Occidentaux.

Lire aussi 3 mnPoutine dénonce « l'impérialisme » de l'Otan qui s'étend à la Suède et la Finlande et promet de réagir

« Nous entendons qu'ils veulent nous vaincre sur le champ de bataille. Que dire ? Qu'ils essaient ! », a lancé M. Poutine en forme d'avertissement aux Américains et Européens dont les livraisons d'armes lourdes en Ukraine s'accélèrent pour aider Kiev à répondre à l'invasion russe lancée le 24 février. « En même temps, nous ne refusons pas les négociations de paix. Mais ceux qui les refusent doivent savoir que plus longtemps (ils refuseront), plus il leur sera difficile de négocier avec nous », a-t-il insisté.

Menaces répétées aux Occidentaux

Vladimir Poutine multiplie les invectives à l'adresse des Occidentaux depuis le début du conflit ukrainien. Il leur reproche de fournir du matériel à la défense ukrainienne, de frapper en rétorsion la Russie de sanctions économiques qualifiées « d'illégales » et rétorque à chacun des messages de fermeté des dirigeants Occidentaux par des menaces ouvertes. Ainsi n'avait-il pas hésité à brandir la menace d'une frappe nucléaire, tabou absolu des relations internationales depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, en mettant en alerte la force de dissuasion russe dès les premiers jours de la guerre fin février et début mars.

Lire aussi 7 mnVladimir Poutine : "L'Union européenne a complètement perdu sa souveraineté"

Sur le sol ukrainien, l'armée russe occupe toujours une partie de l'Est et du Sud du pays. Ses troupes concentrent leurs efforts sur le Donbass où elles avancent lentement mais régulièrement depuis plusieurs semaines. Avec pour objectif la conquête de l'ensemble du Donbass. Une poussée que les forces ukrainiennes parviennent à ralentir mais pas à endiguer. L'armée ukrainienne a ainsi du abandonner les villes de Severodonetsk et Lyssytchansk à l'armée russe dans le Donbass. Poursuivant sa stratégie de pilonnage des villes ukrainiennes à l'artillerie, où militaires et civils sont communément visés, Moscou redouble les bombardements et vise ses prochains objectifs militaires, en particulier Kramatorsk.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 24
à écrit le 20/07/2022 à 16:35
Signaler
La faillite des mesures de sanctions car les Etats unis et les europeens se trompent lourdement sur leurs influences dans le monde. Un effet boomerang qui casse l 'Europe mene par des ignorants.

à écrit le 09/07/2022 à 13:46
Signaler
Les récentes avancées de l'armée russe dans le Donbass semble avoir "redonné à Vladimir Poutine son optimisme".Sérieux ? Récentes avancées ! Tu es resté enfermer depuis le 24/02 ?

à écrit le 09/07/2022 à 10:42
Signaler
Menaces guerrières, pseudo-promesses de paix, Vladimir Poutine coche toutes les cases des comportements traditionnels des dictateurs belliqueux (relire par exemple le discours du dénommé AH tenu le 19 juillet 1940 "offrant" la paix à l'Angleterre et...

à écrit le 09/07/2022 à 9:03
Signaler
Que ne ferait on pas pour construire une "UE de Bruxelles" coûte que coûte vue la réticence des ses population?

à écrit le 08/07/2022 à 21:42
Signaler
Les occidentaux, en fait, les USa et les anglais se prennent pour les plus puissants et ignorent ce que pense les autres. Leur attitude guerrière est dangereuse ( biden & johnson ) ne sont pas suffisamment intelligents pour construire la paix; et les...

à écrit le 08/07/2022 à 19:19
Signaler
Le plan se déroule sans accroc. La Russie gagné la guerre. Si Zelensky s'entête, les russes prendront aussi Karkhov et Odessa. Voir le site Stratpol pour s'informer

à écrit le 08/07/2022 à 19:03
Signaler
Bonjour poutine a raison je sais que les Français sont naïf mais a se point la s est vraiment décevant mais c'est normal car vous savez déjà pas votre histoire même les étrangers savent ce qui c est passé en 1937et en 1945 ce que l'on a fait pour que...

à écrit le 08/07/2022 à 12:25
Signaler
L europe doit ce protéger est rester uni et aider l ulkraine à faire reculer la russie millitairement et gagner cette guerre injustifier

le 08/07/2022 à 21:48
Signaler
Je ne le suis pas, mais si j'étais russe, je serai pour cette intervention militaire. Pourquoi? Depuis plus de 8 ans, les Russes ont tiré le signal d'alarme lors de rencontres internationales. Les yankees comme à leur habitude, qui se pensent les plu...

à écrit le 08/07/2022 à 11:57
Signaler
Traduction : il fait le mariole parce que L'Europe est en échec et mat. Le sang du monde moderne c'est le pétrole. Pas de pétrole pas de monde moderne.

à écrit le 08/07/2022 à 11:26
Signaler
Au moins c’est clair du côté russe. Mais ça l’est moins du côté Ouest, où l’Otan parle comme si on était en guerre. Des bureaucrates qui ont besoin d’inventer des menaces pour justifier leur existence, alors que la Russie ne va pas envahir l’Euro...

à écrit le 08/07/2022 à 10:09
Signaler
Ce que dit Poutine est une litote. Si la Russie avait fait comme les USA au Vietnam, la France en Algérie, et l'Arabie Saoudite au Yemen, il y aurait 100 fois plus de morts civils en Ukraine. L'armée russe est restée trop prudente et gentille effec...

le 08/07/2022 à 13:10
Signaler
Ce que vous écrivez est exact , mais il n' est pas bon de le dire. Nous sommes dirigés par des faux-culs à la botte des américains qui gagnent sur tous les tableaux ... pour le moment .

à écrit le 08/07/2022 à 10:06
Signaler
J'ai du mal a m'y faire, mais je n'ai qu'une version de l'information issue des médias dominant et je doute de ce que l'on me raconte!

le 08/07/2022 à 16:59
Signaler
Mais non, mais non, il ne faut pas douter! Il faut rester unis et soudés! Tous en rang derrière le chef! Ah on me dit à l'oreillette qu'il n'est pas en première ligne mais à l'arrière...

à écrit le 08/07/2022 à 10:03
Signaler
Effectivement si la Russie continue comme elle a commencé dans son invasion de l’Ukraine, on risque d’attendre encore très longtemps le passage aux choses sérieuses…….

à écrit le 08/07/2022 à 9:13
Signaler
Comme à chaque fois qu'il est en difficulté, il brandit l'option nucléaire. Sauf que cette option n'en n'est pas une. Poutine est en train d'user son armée et de consommer ses munitions. Les Ukrainiens résistent et l'armée Russe s'affaiblit chaque ...

le 08/07/2022 à 9:30
Signaler
"Sauf que cette option n'en n'est pas une." Et pourquoi donc !? Sachant qu'il est mourant il n'a rien à y perdre. "C'est le piège de long terme des sanctions." Non c'est acculer une bête blessée, alors pour l'instant elle ne l'est pas trop blessée ça...

le 08/07/2022 à 12:15
Signaler
@citoyen blasé. Je ne crois pas qu’un responsable militaire russe appuierait sur le bouton en même temps que Poutine.Il sait très bien que ça serait la fin de la Russie,de sa famille,etc. Après tout,personne n’attaque la Russie et à moins d’être su...

le 08/07/2022 à 13:31
Signaler
Ne pas croire n'est pas suffisant quand le risque est l'exctinction total de la race humaine en quelques minutes, il faut être sûr, or moi je suis sûr que les oligarques russes sont bien plus prêts à vivre enfermer dans leurs bunkers pour le reste de...

le 08/07/2022 à 19:56
Signaler
@reponse de citoyen blasé Si on ne met pas des limites, c'est comme avec les enfants, il n'y a pas de limites. Poutine doit savoir que l'occident ne reculera pas, que l'Ukraine restera un pays souverain. Il peut bien nous faire toutes les menaces n...

le 09/07/2022 à 8:35
Signaler
La terreur de l'arme nucléaire justement est bien qu'elle a désintégré toutes les limites déjà existantes, le monde s'est retrouvé brusquement totalement vulnérable, ne pas voir cette vérité c'est être dans le déni afin de privilégier vos priorités i...

à écrit le 08/07/2022 à 8:44
Signaler
Comme je le dis depuis le début que Poutine se méfie lui aussi car le camp du bien est prêt à tous les sacrifices des citoyens européens afin de battre le camp du mal.

le 08/07/2022 à 9:10
Signaler
obliger l'occident a negocier et surtout obliger m biden au dialogue car si la menace nucleaire c'est sa responsabilite qui sera le sujet majeur et son aveuglement de diriger le monde

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.