La Russie affronte la pire situation depuis 30 ans, estime le Premier ministre russe, plus pessimiste encore que Biden

Alors que Joe Biden estimait jeudi que les sanctions occidentales allaient effacer 15 ans de progrès économique en Russie, le propre Premier ministre de la Russie s'est fait deux fois plus pessimiste que l'Américain en déclarant devant le Parlement russe que son pays se trouvait dans la pire situation depuis 30 ans.

4 mn

Mikhaïl Michoustine, jeudi à la Douma.
Mikhaïl Michoustine, jeudi à la Douma. (Crédits : Reuters)

C'est le Premier ministre russe lui-même qui l'a déclaré : en raison des sanctions infligées par le camp occidental, la situation dans laquelle se trouve aujourd'hui la Russie est la plus difficile qu'ait connu le pays depuis trente ans. Mais aussitôt après ce diagnostic dramatique, il le contrebalance en assurant que, malgré cela, la tentative des Occidentaux d'isoler le pays de l'économie mondiale échouera.

« La situation actuelle pourrait être sans aucun doute qualifiée de la plus difficile depuis trois décennies pour la Russie », a déclaré jeudi Mikhaïl Michoustine à la Douma, la chambre basse de l'Assemblée fédérale de la Fédération de Russie.

Il ajoutait:

« Jamais des telles sanctions n'avaient été utilisées [contre la Russie], même aux heures les plus sombres de la Guerre Froide », a-t-il ajouté.

Coupée du système financier mondial, des cargaisons de pétrole refusées...

Depuis l'invasion de l'Ukraine par les forces russes le 24 février dernier, l'Occident, pour forcer Moscou à mettre fin à son offensive et à retirer ses troupes, a en effet décidé quatre vagues de sanctions économiques et prépare la cinquième.

Les sanctions occidentales ont d'ores et déjà coupé la Russie du système financier international et privé les principales banques russes d'accès au système interbancaire SWIFT. Des courtiers ont également commencé à refuser les cargaisons de pétrole russe, exacerbant les pressions sur Moscou.

Tout l'excédent russe prévu servira à des aides d'État

Et pourtant, avant cette avalanche de sanctions occidentales, la Russie prévoyait de dégager cette année un excédent budgétaire de 1.300 milliards de roubles en 2022, soit l'équivalent de 1% de son PIB.

Mais Mikhaïl Michoustine a prévenu que tout cet excédent servirait cette année aux aides d'État pour soutenir les entreprises et assurer le versement des aides sociales. Le gouvernement russe avait déjà promis de verser plus de 1.000 milliards de roubles.
En représailles aux sanctions occidentales, Moscou a mis en place des contrôles de capitaux pour empêcher autant que possible les entreprises étrangères de vendre leurs actifs en Russie si elles décident de quitter le pays.

Et alors que Moscou a envisagé de nationaliser les actifs détenus par les entreprises occidentales qui ont décidé de quitter la Russie, Mikhaïl Michoustine a lancé à leur adresse:

« Si vous devez partir, la production doit continuer à fonctionner car elle fournit des emplois. Nos concitoyens y travaillent. »

Pour Biden, les Russes vont bientôt se retrouver à la période soviétique

Toujours est-il que ce diagnostic affligeant de la situation en Russie fait par le Premier ministre est encore plus pessimiste que celui de Joe Biden ce matin

Selon Washington, la Russie pourrait en effet voir son économie s'effondrer de quelque 15% cette année. « La réalité est que le pays est en train de sombrer dans un isolement économique et financier et technologique »,déclaré à la presse un haut responsable de l'administration.

« Et, à ce rythme, il va revenir au niveau de vie de la période soviétique des années 1980. »

« Nos sanctions vont certainement effacer 15 ans de progrès économique en Russie" et "nous allons étouffer (sa) capacité à croître pour des années », a déclaré Joe Biden ce jeudi lors d'une conférence syndicale au cours de laquelle le président américain a dénoncé des « crimes de guerre majeurs » et appelé la communauté internationale à « s'unir pour que les responsables rendent des comptes ».

Lire aussi 7 mnAprès quatre salves de sanctions occidentales, l'économie de la Russie commence à se fissurer

(avec Reuters)

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 25/04/2022 à 13:48
Signaler
La Chine (tapie dans l'ombre) attend l'occasion de se saisir d'une partie de la Sibérie en poussant au maximum Putin à guerroyer ici et là

à écrit le 22/04/2022 à 1:21
Signaler
Encore le peuple qui va souffrir, et non les gouverneurs par manque de puissance l'OTAN sanctionne mai n'intervient pas fait payé le peuple qui lui se rangera encore plus du coté de Poutine. C'est l'OTAN que l'on dois sanctionner pour le génocide du...

à écrit le 08/04/2022 à 17:02
Signaler
Poutine avait fait énormément pour le Russie, puis il a changé et maintenant il a mis la Russie au niveau de l'Etat Islamique (tuerie, torture, viol, pillage), le pire de l'homme désormais incarné par ce pays. Quelle tristesse !

à écrit le 08/04/2022 à 8:50
Signaler
c'est pour ca qu'il est urgent pour l'europe de ne pas se mettre la corde au cou, faut juste attendre et proposer des portes de sortie rapide...la guerre s'arrete en general assez vite quand y a plus rien pour financer ( euh si en fait au moyen age, ...

à écrit le 08/04/2022 à 7:41
Signaler
Biden oublie de dire que les bourses occidentales s'effondrent, que nos pays s'endettent, que le chômage va exploser, et que la spéculation va entrainer une inflation sans précédent depuis le début de ce siècle. Du fait de la mondialisation et de l'i...

le 08/04/2022 à 13:06
Signaler
certes nous allons avoir des consequences mais sans commune mesure avec La RUSSIE car les economies occidentales sont plus diversifiées ...et leurs monnaies-dollar et euros-captent 90% des échanges mondiaux... inflation FRANCE en mars 4.5% Russie 9....

le 08/04/2022 à 13:33
Signaler
Comment veux-tu relocaliser sans matières premières ? Pas d'acier pour l'automobile ou le bâtiment, pas de titane pour l'aviation, pas de gaz pour la chimie... On tiens pour l'instant sur les stocks, mais ça ne va pas durer. L'Allemagne se fourni aus...

à écrit le 08/04/2022 à 7:07
Signaler
Je ne comprend pas grand chose aux histoires Russe et Ukraine et OTAN mais je connais différents principes. Si Poutine n'avait pas envahit l'Ukraine, son économie ne serait pas ce qu'il est aujourd'hui. Il semble que Poutine ne connaît pas la discuss...

le 08/04/2022 à 12:20
Signaler
La Russie comme les USA lors de la crise des missiles à Cuba ne veut pas que l'OTAN (qui a déjà des centaines de bases dans le monde) installe des bases militaires avec des missiles près de sa frontière qui mettrait Moscou à deux minutes de tirs de m...

à écrit le 08/04/2022 à 3:23
Signaler
Si la Russie c'était démocratisée au lieu de se refermer et ne pas rassurer, elle serait unie à l'Europe ce qui est naturel et bénéfique pour tous. Pourra-t-on pardonner aux USA d'avoir toujours saboté tout rapprochement? Et nous utiliser comme des p...

le 08/04/2022 à 7:42
Signaler
On ne pactise pas avec le diable Les russes ont toujours cet instinct guerrier ils ont la haine sur eux il n’y a qu’à voir ce qu’ils font aux civils en Ukraine et pourtant ils sont de la même famille je suis prêt à payer la balle qui abattra Pout...

à écrit le 08/04/2022 à 3:23
Signaler
Si la Russie c'était démocratisée au lieu de se refermer et ne pas rassurer, elle serait unie à l'Europe ce qui est naturel et bénéfique pour tous. Pourra-t-on pardonner aux USA d'avoir toujours saboté tout rapprochement? Et nous utiliser comme des p...

à écrit le 08/04/2022 à 1:49
Signaler
Il y a eu un argument persistant avancé par les apologistes de la Russie - involontairement ou non - selon lequel l'invasion de l'Ukraine par Moscou est la faute de l'Occident. Ou l'OTAN. Ou une combinaison, mais avec les États-Unis qui portent en fi...

à écrit le 07/04/2022 à 22:13
Signaler
vous avez bombardé la servie pendant 78 jours sans mandat , idem en lybie idem en syrie , ou ailleurs en irak en afghanistan, ou au vietnam etc,,, sans mandat aucun en toute illégalité vous laissez massacrer ailleurs ...

à écrit le 07/04/2022 à 22:13
Signaler
A mon avis, apres la guerre de l'Ukraine si elle ne degenere pas, il y aura encore une guerre encore plus devastatrice. Poutine a eu le merite de creer cette guerre qui est revelatrice de biens de dissensions, On a l'impression qu'il ya un break.

à écrit le 07/04/2022 à 22:13
Signaler
vous avez bombardé la servie pendant 78 jours sans mandat , idem en lybie idem en syrie , ou ailleurs en irak en afghanistan, ou au vietnam etc,,, sans mandat aucun en toute illégalité vous laissez massacrer ailleurs ...

le 08/04/2022 à 16:50
Signaler
La Russie a envahi toute l'Europe de l'est, l'Afghanistan, les iles Kouriles, la Géorgie, etc. Les Chinois ont fait main basse sur toute la mer de Chine et sur les eaux territoriales du Vietnam, entre autres, sans mandat. C'est Kif Kif.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.