Le G20 entérine l'isolement des Etats-Unis sur le climat

 |   |  355  mots
Comme souvent, avant les grands rassemblements de chefs d'Etats, des manifestations se déroulent cette semaine à Hambourg.
Comme souvent, avant les grands rassemblements de chefs d'Etats, des manifestations se déroulent cette semaine à Hambourg. (Crédits : REUTERS/Wolfgang Rattay)
"Nous prenons note de la décision des Etats-Unis d'Amérique de se retirer de l'accord de Paris", peut-on lire dans le projet de résolution du G20.

Le futur, rien que le futur. Le projet de résolution du G20 qui se tient vendredi et samedi à Hambourg prend acte de la décision des Etats-Unis de se retirer des accords de Paris sur le climat mais insiste sur la nécessaire collaboration entre les pays membres afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre via l'innovation technique. Daté du 3 juillet, le texte entérine clairement la scission entre d'une part les Etats-Unis et d'autre part les 19 autres pays du groupe sur cette question du climat.

| Lire aussi : Accord de Paris : le retrait des États-Unis est-il si dramatique ?

L'accord de Paris, signé en décembre 2015 et dont la mise en oeuvre prendra plusieurs années, prévoit que pays riches et pauvres s'engagent à limiter leurs émissions d'énergies fossiles. "Nous prenons note de la décision des Etats-Unis d'Amérique de se retirer de l'accord de Paris", peut-on lire dans le projet de communiqué dont Reuters a pris connaissance. Une source au sein du G20 a confirmé la formulation.

Un accord "irréversible"

"Les Etats-Unis affirment leur ferme engagement dans une approche globale qui réduit les émissions tout en soutenant la croissance économique et en améliorant les besoins de sécurité énergétique", poursuit le texte.

Donald Trump, qui a déclaré à plusieurs reprises que le réchauffement climatique était un canular, a indiqué le mois dernier que son administration allait entamer des négociations, soit pour revenir dans l'accord de Paris, soit pour avoir un nouvel accord "dont les termes seront justes pour les Etats-Unis, ses entreprises, ses ouvriers, son peuple et ses contribuables". Les autres dirigeants du G20 considèrent que l'accord de Paris est "irréversible", précisé le projet de communiqué.

| Lire aussi : Sortie de l'Accord de Paris : Trump ou la politique du coup d'éclat

Un diplomate européen a expliqué que l'UE ne souhaitait pas une discussion en parallèle sur le climat et que seul l'accord de Paris pouvait servir de cadre au dialogue. "Si les Américains veulent renégocier, nous nous assoirons certaines à la table", a-t-il dit.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/07/2017 à 23:29 :
"Le G20 entérine l'isolement des États-Unis sur le climat" ! Je pense que les États-Unis au travers de son Président n'en ont rien à faire. Je pense que les américains n'ont pas besoin du G20 pour savoir ce qu'ils ont à faire ce que montre le reportage. Il ne faut pas oublier que seuls, les intérêts des US comptent.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :