Inflation : les Etats-Unis prêts à mettre fin aux tarifs douaniers sur les importations chinoises (Biden)

Le président américain Joe Biden a déclaré lundi à Tokyo qu'il envisageait de lever des barrières tarifaires pour la Chine, soulignant qu'elles n'avaient pas été imposées par son administration.

3 mn

Joe Biden : Nous n'avons pas imposé ces barrières tarifaires
Joe Biden : "Nous n'avons pas imposé ces barrières tarifaires" (Crédits : POOL)

L'annonce va faire sursauter Donald Trump. Ce lundi, le président américain Joe Biden a déclaré à Tokyo qu'il envisageait de lever des barrières tarifaires pour la Chine, soulignant qu'elles n'avaient pas été imposées par son administration.

"Nous n'avons pas imposé ces barrières tarifaires", a-t-il dit quand il a été interrogé par la presse sur la possibilité de les lever, ajoutant que leur levée était "à l'étude".

Ces propos interviennent alors que la secrétaire d'Etat au Trésor américain, Janet Yellen, a indiqué mercredi dernier que certains tarifs douaniers mis en place sous l'ancien président américain Donald Trump vis-à-vis des importations en provenance de Chine "font du mal aux consommateurs et aux entreprises américaines et ne sont pas très stratégiques".

"Ils ne répondent pas aux véritables problèmes que nous avons avec la Chine, qu'il s'agisse des vulnérabilités de la chaîne d'approvisionnement, des questions de sécurité nationale ou d'autres pratiques commerciales déloyales", avait relevé la secrétaire d'Etat qui s'exprimait devant la presse avant une réunion des ministres des Finances du G7 en Allemagne.

350 milliards de dollars d'importations

Les droits de douane américains sur 350 milliards de dollars d'importations en provenance de Chine expireront automatiquement le 6 juillet, si aucune entreprise ne demande à les maintenir, et l'administration Biden est sous pression pour les supprimer en raison d'une inflation record aux Etats-Unis. La principale fédération patronale (US Chamber), des entreprises ainsi que des experts en commerce international appellent  depuis des mois à alléger, voire à supprimer ces mesures, arguant qu'ils affectent durement les petites entreprises qui n'ont pas de sources d'approvisionnement alternative.

"Nous sommes en train d'avoir ces discussions" sur l'avenir des tarifs douaniers, avait ajouté Janet Yellen.

L'ancien président républicain avait pris ces mesures en représailles aux pratiques commerciales chinoises jugées "déloyales", dénonçant le "vol" de propriété intellectuelle ou le transfert "forcé" de technologie.

A Davos, le FMI défend la mondialisation

Ces propos interviennent alors le FMI va défendre à Davos la mondialisation et exhorter les pays à ne pas céder à la tentation du protectionnisme.

"Alors que les décideurs politiques et les chefs d'entreprise se dirigent vers Davos, l'économie mondiale est peut-être confrontée à son plus grand test depuis la Seconde Guerre mondiale", ont estimé dimanche la directrice générale du Fonds monétaire international, Kristalina Georgieva, et la numéro 2 de l'institution, Gita Gopinath, dans un blog qu'elles cosignent avec la directrice de la stratégie, Ceyla Pazarbasioglu.

La réunion sera largement dominée par la guerre en Ukraine et son lot de conséquences dont la crise alimentaire mondiale.

Il y a un "risque fortement accru de fragmentation géo-économique", soulignent les responsables du FMI, lui opposant les bienfaits de la mondialisation.

"Au cours des trois dernières décennies, les flux de capitaux, de biens, de services et de gens ont transformé notre monde, aidés par la diffusion de nouvelles technologies", écrivent-elles.

"Ces forces d'intégration ont stimulé la productivité et le niveau de vie, triplant la taille de l'économie mondiale et sortant 1,3 milliard de personnes de l'extrême pauvreté", poursuivent-elles.

Abaisser les barrières douanières atténuerait les pénuries

Aujourd'hui, ces progrès sont menacés alors que la guerre en Ukraine s'est accompagnée de sanctions et de restrictions. Le FMI relève que depuis le début de la guerre en Ukraine, le 24 février, quelque 30 pays ont restreint le commerce des denrées alimentaires, l'énergie et d'autres matières premières essentielles. Pourtant, "renforcer le commerce pour accroître la résilience" est essentiel. Abaisser les barrières commerciales permettrait d'atténuer les pénuries et de faire baisser les prix de la nourriture et d'autres produits. Le FMI recommande aussi aux pays et entreprises de diversifier leurs importations pour garantir leur approvisionnement "et préserver les énormes avantages de l'intégration mondiale pour les entreprises".

'(Avec AFP)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 24/05/2022 à 2:41
Signaler
Bizarre comme c'est bizarre .. Besoin de ressources extérieurs ? Négociation anti-Poutine ? La mise à mort de l'économie Européenne ? Cette Europe, qui se sépare du marché chinois comme les USA voulait. Elle qui se reindustrialise et taxe les i...

à écrit le 23/05/2022 à 13:32
Signaler
A Davos les riches defendent leurs interets.. pas la mondialisation ou autte chose pfff

le 24/05/2022 à 1:17
Signaler
100% d'accord avec ce commentaire: mondialisation = +de fortune pour les tres riches. Mais les anglo saxons l'ont voulue; mais toujours a leur profit essentiellement.

le 24/05/2022 à 6:51
Signaler
pour garder le contrôle sur la planète les usa y mette le feu nous avons des pyromanes et des idiots partout surtout en occident voir les derniers surs sot des démocratie gerer par le fric en 1er

à écrit le 23/05/2022 à 11:32
Signaler
Pourquoi utiliser des anglicismes ou mauvaises traductions tels que "tarif douanier", "barrière tarifaire" pour désigner des droits de douane? Sans parler de l'"administration américaine" pour le gouvernement américain?!

le 23/05/2022 à 19:22
Signaler
J'ajouterais même que parler de tarif douanier est un contresens car ce qu'on appelle Le tarif douanier est une énorme liste reprenant tous les objets possibles et imaginables avec un code pour chacun qui permet ensuite de retrouver pour chacun les c...

à écrit le 23/05/2022 à 11:14
Signaler
A condition que la Chine n'achète pas plus de gaz russe qu'à la date du 24/02?

à écrit le 23/05/2022 à 10:59
Signaler
Biden le grand ami du PCC, les ouïghours apprécieront le geste...

à écrit le 23/05/2022 à 10:19
Signaler
Le fmi oubli de dire que la « multiplication par 3 «  s est faite au détriment : 1/ des écosystèmes de la planète ( forêt primaire d Indonésie et du Brésil, chute des mammifères sauvages: rhinocéros éléphant girafe etc… bientôt que dans les livres …...

le 23/05/2022 à 11:35
Signaler
Ah oui le fameux mythe qu'on est trop nombreux sur Terre, alors que c'est un mensonge des capitalistes pour faire oublier le vrai problème. Car le vrai problème c'est la répartition des richesses.

à écrit le 23/05/2022 à 10:16
Signaler
Le fmi oubli de dire que la « multiplication par 3 «  s est faite au détriment : 1/ des écosystèmes de la planète ( forêt primaire d Indonésie et du Brésil, chute des mammifères sauvages: rhinocéros éléphant girafe etc… bientôt que dans les livres …...

à écrit le 23/05/2022 à 9:45
Signaler
... des femmes*** se feraient aussi violer en Ukraine ( comme a Paris , d ' apres vos infos ) ; qu ' elle sera , selon vous , la* $tar qui nous montrera son ( ses ) sein(s) cette annee ... ( par provoc ) ! ? . ... Faites vos jeux !!! ........ Rien ne...

à écrit le 23/05/2022 à 9:44
Signaler
... un me$$age pour Dame* Bettencourt , " la cousine de l ' oncle Picsou " ...! ( ? ) . L ' Oreal parce que ....... . AFF ISS .

à écrit le 23/05/2022 à 9:30
Signaler
Petit monsieur que ce Biden , il sacrifie le long terme à une question de court terme. Cela doit bien faire rire le pouvoir chinois qui situe son action dans le temps long.

à écrit le 23/05/2022 à 9:13
Signaler
Les gouvernements changent, mais les administrations restent. L'idéologie mondialiste des USA leur a fait perdre leur souveraineté économique, comme pour l'Europe. Les pénuries n'ont pas pour origine les taxes douanières, mais le blocage des expéditi...

à écrit le 23/05/2022 à 8:57
Signaler
Ceux qui possèdent et détruisent le monde en ronflant veulent continuer comme cela, vu le covid et la guerre qu'ils nous imposent, on s'en doutait un peu quand même hein... ^^ Les méchants ont gagné.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.