Omicron : quand la Poste chinoise désinfecte tout le courrier provenant de l'étranger

A moins de trois semaines de l'ouverture des Jeux Olympiques d'hiver de Pékin, La Poste chinoise a ordonné à ses employés de désinfecter systématiquement les envois en provenance de l'étranger, les autorités évoquant l'hypothèse de l'arrivée dans le pays de la souche Omicron sur du courrier envoyé du Canada.

4 mn

(Crédits : CHINA DAILY)

La mesure est radicale. Elle traduit la crainte de la Chine d'une envolée d'Omicron à moins de trois semaines des Jeux olympiques d'hiver de Pékin (4-20 février). Alors que le week-end dernier, la ville de Pékin a signalé un premier cas du très contagieux variant Omicron chez une personne qui avait reçu une lettre du Canada (sur laquelle des traces du virus ont été découvertes), la Poste chinoise a en effet ordonné à ses employés de désinfecter systématiquement les lettes et les colis en provenance de l'étranger. Les employés en contact avec ces objets sont par ailleurs invités à recevoir une dose de rappel de vaccin anti-Covid, tandis les habitants sont appelés à réduire leurs commandes dans les " pays et régions comportant un risque élevé de Covid", a annoncé la Poste dans un avis. Le courrier intérieur sera dorénavant trié à part, afin d'éviter tout risque de contamination provenant des envois internationaux.

Lire aussi 8 mnPfizer, Moderna... : comment la machine à cash du Covid bouleverse la hiérarchie de l'industrie pharmaceutique

Zéro Covid

Ces mesures mettent une nouvelle fois en lumière la politique du Zéro Covid du pays, alors que depuis quelles semaines des hausses sporadiques des contaminations ont vu le jour dans des proportions qui seraient jugées insignifiantes en Europe puisqu'officiellement le nombre de nouveaux cas journaliers en Chine dépasse toutefois rarement la barre des 200. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a dit douter d'une telle éventualité, faisant remarquer que le risque de transmission du virus via des surfaces inanimées était faible et diminuait avec le temps.

L'annonce de la Poste chinoise intervient après que Zhuhai, ville côtière de 2,4 millions d'habitants du sud-est du pays, près de Macao, a imposé des restrictions de déplacements, suite à la découverte de sept cas de contamination par le variant Omicron.

Des millions de Chinois ont reçu l'ordre de rester chez eux ces dernières semaines, des dizaines de vols intérieurs ont été annulés et des usines entières fermées, les autorités cherchant à juguler l'épidémie à l'approche des JO.

Un cas de transmission locale d'Omicron a été découvert dans le quartier Haidian de la capitale chinoise, où se trouvent de nombreux sièges d'entreprises technologiques, a déclaré un responsable de la ville, Pang Xinghuo, lors d'une conférence de presse, ce qui constitue une rare brèche dans les défenses très strictes de Pékin contre le Covid-19. Les autorités testent les autres occupants du complexe résidentiel et de l'immeuble de bureaux, et ont restreint l'accès à 17 lieux liés à la personne infectée, a précisé M. Pang.

Peur sur les JO

Pékin est fermée depuis longtemps aux personnes originaires des régions du pays où des cas ont été signalés et demande à tous les arrivants de fournir des tests de Covid-19 récents.

Ces dernières semaines, ses habitants ont également été invités à ne pas quitter la ville pour les prochaines vacances de la Fête du printemps.

A Zhuhai, où sept cas d'Omicron ont été détectés, les autorités ont demandé aux habitants d'éviter de quitter la ville "sauf en cas de nécessité", les personnes concernées devant présenter un test négatif de moins de 24 heures.

Les salons de coiffure, salles de jeu, salles de sport et autres cinémas ont dû fermer depuis jeudi et des lignes de bus ont été suspendues dans certaines parties de la ville.

Des mesures de confinement très strictes ont été imposées dans les petites villes, où des millions de personnes doivent rester chez elles et se soumettre à des tests, tandis que les centres économiques comme Shanghai et Pékin testent des quartiers précis, dans le cadre d'efforts plus ciblés.

Mais l'apparition du très contagieux Omicron met cette politique à mal. Il a d'abord été détecté au port de Tianjin, relativement proche de Pékin, avant de toucher Anyang, ville du centre du pays. Les autorités ont appelé les régions non encore touchées à "ne pas relâcher" leur vigilance et à "renforcer les contrôles".

Selon les chiffres officiels, le pays a enregistré 104 nouveaux cas de Covid samedi.

(avec AFP)

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 19/01/2022 à 10:43
Signaler
Effet boomerang totale sur l'empire du milieu. La chine ne peut pas tout contrôler partout et mettre sous dictatorial sanitaire la chine. La logique du chateau de carte communiste ne sera pas eternel. Cherche a développer l'IA militaire, course à l'a...

à écrit le 18/01/2022 à 20:00
Signaler
quand la Poste chinoise désinfecte tout le courrier provenant de l'étranger *** Et nous les macronistes les importateurs massifs d'Omicron's, quand allons désinfecter les containers qui arrivent chine et les enormes produits stockés dans LES GIGANTES...

à écrit le 18/01/2022 à 15:19
Signaler
les chinois sont responsables pour la deuxième fois de la pandémie surtout le covid qui a fait de nombreux morts et plonger des millions de personnes dans la pauvreté... Il serait temps que la communauté internationale demande des comptes au gouverne...

à écrit le 18/01/2022 à 14:26
Signaler
Le cinéma chinois ça change de Hollywood !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.