Présidentielle américaine : Trump, quasi certain d'être le candidat républicain

 |   |  302  mots
Donalad Trump a remporté sa septième victoire d'affilée en Indiana.
Donalad Trump a remporté sa septième victoire d'affilée en Indiana. (Crédits : © Brendan McDermid / Reuters)
Ted Cruz a mis un terme à sa campagne après sa défaite face à Donald Trump dans la primaire de l'Indiana. Plus rien ne semble pouvoir s'opposer à ce que le milliardaire new-yorkais porte les couleurs du "Grand Old Party" lors de l'élection présidentielle du 8 novembre aux Etats-Unis.

Donald Trump a remporté très largement la primaire de l'Indiana, mardi soir, scellant quasiment sa victoire dans la course à l'investiture républicaine. Ted Cruz espérait rebondir dans l'Indiana après la douche froide de la semaine dernière, quand Trump s'était imposé dans les cinq Etats du Nord-Est qui étaient appelés à désigner leurs délégués en vue de la convention de Cleveland cet été.

Mais les résultats sont sans appel: avec plus de 53% des voix, après dépouillement dans la quasi-totalité des districts électoraux, Trump relègue le sénateur ultraconservateur du Texas à plus de 16 points derrière lui.

Trump, le candidat improbable qui déjoue les pronostics

Suite à cette septième défaite d'affilée, Ted Cruz a déclaré qu'il se retirait de la course à l'investiture ne voyant plus de "voie viable vers la victoire".

Avec cette nouvelle victoire, plus rien ne semble pouvoir s'opposer à ce que le milliardaire new-yorkais qui n'a jamais assumé de fonction élective porte les couleurs du Grand Old Party lors de l'élection présidentielle du 8 novembre aux Etats-Unis. Une perspective à laquelle la classe politique et les commentateurs ne prêtaient aucun crédit lorsqu'il s'est lancé dans la course, en juin dernier.

Face à Clinton, Sanders résiste

Du côté du camp démocrate, Hillary Clinton disposait avant l'Indiana de 2.165 délégués et "super délégués" contre 1.357 pour Bernie Sanders. A la convention démocrate de Philadelphie, il en faudra au moins 2.383 pour être investi.

"C'est le 18e Etat que nous remportons et nous tablons sur davantage de victoires dans les semaines à venir", a réagi Sanders à l'annonce de sa victoire dans l'Indiana.

"L'équipe de Clinton pense que cette campagne est terminée. Ils se trompent", a-t-il ajouté.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/05/2016 à 11:48 :
Ted Cruz étaient le candidat formaté de l'establishment et pour lui donner toute ses chances, ont mis en scènes un Donald Trump caricatural! Malheureusement cela ne c'est pas passé ainsi et un troisième larron "inconnue" devra prendre sa place, ou laissé le partie démocrate prendre le pouvoir! Mais surtout,il ne veulent pas remettre en cause la mondialisation a l'américaine qui est en cours comme le désire le "champion" actuel du partie républicain!
a écrit le 04/05/2016 à 9:56 :
pauvre Amérique, on a les représentants que l'on mérite. C'est à croire que bon nombre de ses habitants ont le front un peu bas, et inquiétude supplémentaire, c'est le pays le plus puissant de la terre.Dommage qu'on n'ait pas la possibilité de s'exiler sur une autre planète.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :