Trump annonce la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi dans un raid en Syrie

Le chef du groupe Etat islamique (EI) a été tué lors d'un raid militaire américain dans le Nord de la Syrie, dans la nuit de samedi à dimanche. Le gouvernement français a félicité les Américains.
Donald Trump lors d'une conférence de presse ce dimanche à la Maison blanche.
Donald Trump lors d'une conférence de presse ce dimanche à la Maison blanche. (Crédits : Maison blanche)

[Article mis à jour à 18h10]

"Capturer ou tuer Baghdadi était la priorité absolue de mon administration" a déclaré Donald Trump en annonçant la mort du chef du groupe Etat islamique (EI) au cours d'un raid militaire américain dans le Nord de la Syrie, dans la nuit de samedi à dimanche. Le président américain, qui a suivi l'assaut en direct, avait entretenu le suspense en tweetant plus tôt samedi que "quelque chose de très grand vient de se passer".

"C'était comme regarder un film", a raconté Donald Trump, lors d'une conférence de presse ce dimanche 27 octobre. "Il a atteint le bout du tunnel, traqué par nos chiens. Il a déclenché son gilet d'explosifs, causant sa mort et celle de ses trois enfants. Son corps a été mutilé par les explosions et le tunnel s'est effondré sur lui", a déclaré le président américain.

La mort d'Al Baghdadi, qui avait proclamé le califat de l'EI le 29 juin 2014, avait déjà été annoncée à de nombreuses reprises. Dans un de ses derniers messages, il avait revendiqué 92 opérations dans huit pays différents, dont les attentats de Pâques au Sri Lanka.

"Le voyou qui s'est donné tant de mal pour intimider les autres a passé ses dernières heures dans la peur, la panique et la terreur" a commenté Donald Trump.

"Qu'une étape" pour Macron

Cette opération constitue un des plus importants succès du président américain en matière de sécurité nationale, qui tombe à point nommé en pleine procédure de destitution lancée par l'opposition démocrate. Elle intervient dans une période d'intense activité militaire dans le nord de la Syrie, où les forces turques ont lancé le 9 octobre une vaste offensive contre les forces kurdes.

La ministre française des Armées Florence Parly a félicité les Etats-Unis pour l'opération sur Twitter.

"Baghdadi : retraite anticipée pour un terroriste, mais pas pour son organisation. Nous poursuivrons le combat sans relâche contre Daech, avec nos partenaires, en nous adaptant aux nouvelles circonstances régionales" a-t-elle déclaré.

Emmanuel Macron a réagi en fin de journée sur Twitter.

"La mort d'al-Baghdadi est un coup dur porté contre Daech, mais ce n'est qu'une étape. Le combat continue avec nos partenaires de la coalition internationale pour que l'organisation terroriste soit définitivement défaite. C'est notre priorité au Levant" a déclaré le président français.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 29/10/2019 à 10:39
Signaler
vous avez vraiment du temps à perdre hein !!!

à écrit le 29/10/2019 à 10:39
Signaler
vous avez vraiment du temps à perdre hein !!!

à écrit le 29/10/2019 à 10:31
Signaler
SI JE NE PEUX PAS FAIRE SUPRIMER LE TROLLAGE D'HERCULE VOUS VIREZ MON COMMENTAIRE VOUS NE L'ISTRUMENTALISEZ PAS

à écrit le 28/10/2019 à 13:23
Signaler
""Le voyou qui s'est donné tant de mal pour intimider les autres a passé ses dernières heures dans la peur, la panique et la terreur"" Phrase incroyablement intelligente. Bon je sais bien que le Trump bashing est le mot d'ordre pour les comme...

à écrit le 28/10/2019 à 10:43
Signaler
A qui est destiné cette information et dans quel but? Cela terrorisera bien plus la population occidentale, craignant les représailles, qu'un satisfecit de façade ne rassure!

à écrit le 28/10/2019 à 10:23
Signaler
Dans les propos de Trump, ce qui extrêmement choquant, c'est que Trump déclare que le terroriste est mort "comme un chien" alors même que l'armée s'est servie d'un chien pour atteindre le terroriste ... les ONG et les Associations de défenses d...

à écrit le 28/10/2019 à 8:07
Signaler
La vraie bonne et grande nouvelle sera quand Trump, Boris l'anglais, Salvini l'italien, Le tsar russe ou le président brésilien seront balayés comme MLpen par les citoyens enfin devenu intelligents....

à écrit le 28/10/2019 à 3:46
Signaler
Qui aujourd'hui ecoute ce que raconte ce barjot ? Un jour c'est blanc, le lendemain noir.....

à écrit le 28/10/2019 à 2:21
Signaler
C'est bon. On les connait les succes de ce cingle. Il ne serait pas surprenant de voir le bedouin reaparaitre dans quelques mois. La parole de trump ne vaut rien.

à écrit le 27/10/2019 à 21:28
Signaler
Il y a des couples maudits : Obama-Ben Laden; Sarkosy-Khadafi et maintenant Trump -Al Baghdadi. L'americain démocrate a été reélu. Le français républicain non. L'avenir reste ouvert.

à écrit le 27/10/2019 à 20:56
Signaler
Macron va réunir les musulmans pour leur expliquer la citoyenneté republicaine . Quel homme !

à écrit le 27/10/2019 à 19:06
Signaler
Le monde libre est tombé bien bas: on se félicite de la mort d’un homme et de ses enfants. On appelle cela la justice. Mais en France, la peine de mort n’existe plus. On ne rend pas la justice en se comportant comme les terroristes que l’on combat. I...

le 27/10/2019 à 22:10
Signaler
Vous voudriez quoi ? Qu'on le décore après tout le mal qu'il a commis? Il y en a qui devraient songer à atterir....

à écrit le 27/10/2019 à 18:43
Signaler
Effectivement c'est comme dans un film ... c'est d'ailleurs toujours comme dans un film mais là, ya plus besoin d'envoyer Sylvester ou Arnold, ya juste à le regarder se faire sauter tout seul. C'est économique.

à écrit le 27/10/2019 à 18:17
Signaler
Trump l'a encore tué?

à écrit le 27/10/2019 à 17:06
Signaler
ca tombe bien, le corps est meconnaissable

à écrit le 27/10/2019 à 16:30
Signaler
On l'a donné tellement de fois mort que je suis comme Saint Thomas...qu'ils nous montrent son cadavre à la télé.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.