Vendredi, grève scolaire mondiale pour le climat

 |   |  286  mots
(Crédits : Reuters)
Des élèves du monde entier sécheront les cours vendredi pour manifester en faveur de la lutte contre le réchauffement climatique, dans le cadre du mouvement lancé par Greta Thunberg.

Depuis août, la jeune Suédoise âgée de 15 ans se tient tous les vendredis devant le Parlement de Stockholm avec son panneau "grève scolaire pour le climat".

Des milliers de collégiens ont suivi son exemple et plusieurs organisations de jeunesse appellent vendredi à une grève sans précédent, qui devrait s'étendre à une quarantaine de pays.

"Je pense que ce mouvement est très important. Non seulement il sensibilise les gens et les fait en parler davantage, mais il montre au pouvoir que c'est la chose la plus importante", dit-elle dans un entretien accordé à Reuters.

Greta Thunberg, qui compte plus de 250.000 abonnés sur Twitter, a participé le 22 février à Paris au deuxième rassemblement français inspiré de son action et a été reçue par le président Emmanuel Macron.

La première édition parisienne s'était déroulée une semaine plus tôt devant le ministère de la Transition écologique et solidaire. La mobilisation a été plus précoce en Belgique, en Australie, au Royaume-Uni et aux Pays-Bas.

"Le plus amusant, c'est de voir ces images montrant des centaines de milliers d'élèves manifestant pour le climat", poursuit la jeune Suédoise.

"J'ai dit que je continuerais à faire grève tous les vendredis jusqu'à ce que la Suède se conforme à l'accord de Paris. Cela prendra peut-être quelques années et je devrai juste être patiente", ajoute-t-elle.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/03/2019 à 10:07 :
La pollution c est planétaire c est une éducation de société c est pas finis vue le manque éducatif et le retard commençons parts les enfants est dans 50 ans La planète vas respiré la pollution c est une arnaque pour leS impots et LeS politique pourrie
a écrit le 14/03/2019 à 15:52 :
Je propose à ces jeunes :
I / de prendre de grands sacs en jute, et de profiter de ce temps libre pour aller nettoyer l'environnement qui les préoccupent tant. collecter tous les emballages en plastique, bouteilles, canettes, etc..
II / Couper leur smartphone pour la journée ! La plus grande partie de l'énergie gaspillée aujourd'hui est celle des data centers par lesquelles passe la masse de connections de cette belle jeunesse sur leurs réseaux sociaux !
a écrit le 14/03/2019 à 13:51 :
Dommage que l'on ai ce terme parasite, parce que c'est la pollution dans son ensemble qu'il faut combattre, on ne peut pas passer à côté des iles plastiques, des zones mortes, des terres irradiées par les engrais et pesticides, de Fukushima, des boues chimiques et-c...

NE trouvez vous pas bizarre cet amalgame, du moins cette imprécision, si ce n'est bien entendu pour dédouaner une nouvelle fois les véritables responsables ?

"Le commerce est l'école de la tromperie" Machiavel
a écrit le 14/03/2019 à 13:31 :
C'est très sympa ces manifestations de jeunes accros au smartphone acheté par papa/maman, rentrer chez papa/maman, diner chez papa/maman, utiliser l'eau et l'électricité payées par papa/maman etc.
Souhaitons qu'ils aient encore la conviction et la force de s'y tenir une fois qu'ils seront lâchés seuls face à la vraie vie (souvenons-nous de ce que sont devenus ceux qui voulaient changer le monde en mai 68).
a écrit le 14/03/2019 à 13:18 :
Est-ce les mêmes jeunes qui avec le statut cadre de papa et un gros CE ,ont déja fait 2 fois le tour du monde à 17 ans au frais de la princesse ?
a écrit le 14/03/2019 à 12:15 :
Quelle spontanéité!!! Heureusement que les médias aux ordres sont a l'œuvre, sinon les enfants ne pourrai pas apprendre a faire grève! Nos futurs gilets jaunes et manifestation de rue ont de l'avenir si... l'on ne met pas le R.I.C. en route! Le R.I.C. ou la rue et ses conséquences!
a écrit le 14/03/2019 à 11:42 :
Séchez les cours en prenant le climat comme prétexte c' est honteux. L école c est le lieu de l' apprentissage et de la connaissance. Combien de jeunes dans le monde rèvent d' aller à l' ecole.
Ils feraient mieux de faire un boycott des mobiles et réseaux sociaux pendant 24 heures.
Ca donnerait a réfléchir a ces jeunes sur leurs dépendances et aux entreprises sur leurs emprises sur ces consommateurs passifs.
a écrit le 14/03/2019 à 11:25 :
ce que je crains davantage c'est le refroidissement climatique comme il s'en est produit régulièrement au cours des âges. (les périodes glaciaires) qui vont détruire toutes les civilisations et tuer les 3/4 des êtres vivants. ça va peut-être arriver avant pas longtemps
Réponse de le 14/03/2019 à 13:24 :
Ce que je crains davantage, c'est un refroidissement extrême des relations sociales suivies d'un embrasement généralisé qui risquent de détruire les civilisations "modernes" plus rapidement encore que le dérèglement climatique !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :