Climat et agriculture : le GIEC préconise de donner plus de pouvoir aux femmes

 |   |  1202  mots
Selon l'ONU, le temps passé à chaque jour dans le monde par les femmes et les filles à collecter de l'eau s'élève à 200 millions d'heures.
Selon l'ONU, le temps passé à chaque jour dans le monde par les femmes et les filles à collecter de l'eau s'élève à 200 millions d'heures. (Crédits : Agence Réa)
Réunis à Genève pour étudier les liens entre changement climatique et usage des sols, les membres du Groupement d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) soulignent le rôle des femmes et la nécessité de leur donner plus de pouvoir dans l'agriculture, révèle l'AFP. Outre leur action essentielle dans l'agriculture, leur rôle dans l'éducation en fait des leviers incontournables du changement de pratiques agricoles et d'habitudes alimentaires.

Le changement climatique, et d'une manière plus générale la dégradation de l'environnement, nuisent en particulier aux femmes. Elles en sont en effet triplement victimes, souligne un rapport publié en 2015 en France par la fondation Raja-Danièle Marcovici. Tout d'abord, parce que les effets du réchauffement et des pollutions touchent surtout les populations les plus précaires et que, selon la Banque mondiale, les femmes représentent 70 % des personnes vivant avec moins de 1 dollar par jour. Ensuite, en raison du rôle qu'à travers le monde elles occupent dans la gestion du foyer : la raréfaction de l'eau, du bois et de certains aliments implique souvent pour elles des trajets plus longs et davantage de travail.

Enfin, parce que les discriminations que subissent encore les femmes, limitant leur accès à la connaissance, aux ressources économiques et aux nouvelles technologies, limitent aussi leurs capacités de résilience et d'adaptation. C'est notamment le cas dans les pays qui appliquent encore des droits d'héritage discriminatoires, qui réservent peu de terres aux femmes, souvent les moins productives et accessibles, avec des conséquences aussi sur leur accès au financement....

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/08/2019 à 18:42 :
Et sexistes, en plus !
a écrit le 08/08/2019 à 1:57 :
Si on laisse aller le GIEC à son imagination débridée, il va bientôt nous réinventer la roue !!!
a écrit le 07/08/2019 à 21:15 :
A quand une femme a la direcrion du GIEC
a écrit le 07/08/2019 à 13:51 :
Si le GIEC s'occupe aussi du social en partant d'une hypothèse nous aurons droit, sous peu, a un nouveau dogme et des réformes pour le construire!
a écrit le 07/08/2019 à 9:14 :
OK mais pas à la présidente de la FNSEA svp, merci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :