Accusé d'évasion fiscale, Macron dénonce les "fake-news" de Le Pen

 |   |  438  mots
Des documents ont accusé Emmanuel Macron de posséder un compte dans un paradis fiscal.
Des documents ont accusé Emmanuel Macron de posséder un compte dans un paradis fiscal. (Crédits : Reuters/Benoit Tessier)
Pendant le débat de l'entre-deux-tours, Marine Le Pen a sous-entendu l'existence d'un compte offshore détenu par son adversaire. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire après qu'Emmanuel Macron a porté plainte. En parallèle, son équipe de campagne a démantelé point par point les accusations.

"Je n'ai pas de compte aux Bahamas", s'est défendu le candidat d'En Marche! sur France Inter, au lendemain du débat. Le parquet de Paris a ouvert une enquête préliminaire pour divulgation de "fausse nouvelle en vue de surprendre ou détourner les suffrages", "faux, usage de faux" et "recel de faux". Une procédure qui intervient à la suite d'une plainte déposée par Emmanuel Macron. L'enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP).

Auparavant, le parquet de Paris avait déjà annoncé qu'Emmanuel Macron avait porté plainte contre X pour "faux, usage de faux" et "diffusion de fausses nouvelles à la suite d'allégations diffusées sur les réseaux sociaux"... Et repris par Marine Le Pen, lors du débat du 3 mai ! La candidate frontiste sous-entendait l'existence d'un compte offshore dans un paradis fiscal appartenant à son adversaire.

L'équipe d'Emmanuel Macron accuse des militants pro-Trump ou liés à la Russie

Tout commence sur le réseau social Twitter. Durant la soirée du débat, des comptes ont partagé des documents accusant le candidat du mouvement En Marche! d'évasion fiscale.

Le premier tweet reprend un document partagé sur le canal politique de 4chan, un grand forum Internet.

 (Document prouvant l'évasion fiscale secrète de Macron)

L'information est ensuite relayée par un internaute décrit, dans un communiqué de presse de l'équipe d'Emmanuel Macron comme étant "supposé américain, militant actif en soutien à Trump et intéressé par la politique française".

Le tweet ne tarde pas à être repartagé notamment par des utilisateurs et des comptes assimilés à des "militants pro-Donald Trump ou liés à la Russie", note l'équipe d'En Marche!

"C'est typique de ce que l'on appelle des fake-news"

Peu après la publication, l'équipe de campagne d'Emmanuel Macron a publié un communiqué de presse afin de démonter scrupuleusement les accusations, qualifiées de "fake news". Les fact-checking commencent également à se multiplier. Comme, le montre l'exercice du blogueur et chroniqueur radio, Nicolas Vanderbiest, publié au lendemain du débat:

Sur France Inter, jeudi matin, Emmanuel Macron s'est défendu:

"C'est typique de ce que l'on appelle les fake news, et donc Mme Le Pen lance cela, elle a derrière des troupes sur Internet qui se mettent en place."

(avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/05/2017 à 11:56 :
Quid de l'oreillette de EM pendant le débat ? Fake news ? Les photos sont quand même troublantes ...
a écrit le 06/05/2017 à 11:54 :
Ce matin wikileaks diffuse le bon de commande du mouve!ment En Marche pour la société qui a organisé le phoning robotisé pour voter pour son candidat, 6 millions d'appels à priori pour cibler des électeurs potentiels de plus de 30 ans et gagnant plus de 2400 euros par mois, ce n'est pas une fake news ce coup-ci, j'ai été appelé. C'est vraiment une campagne "marketing"
Réponse de le 07/05/2017 à 12:21 :
@paul a écrit le 06/05/2017 à 11:54
Encore une fake news....
Essayez de trouver sur les sites "Wikileaks", facebook et twitter de Wikileaks ce que vous affirmez.
Cordialement,
a écrit le 05/05/2017 à 19:12 :
Macron ferait mieux de clarifier cette situation car des doutes subsistent notamment sur la façon dont il a dépensé son argent. Fillon s'est fait lynché pour moins que ça.
a écrit le 05/05/2017 à 17:54 :
Si l'on se rappelle bien, c'est le début de mandat de HollandeVallsCazeneuveLeFoll

Cahuzac avait juré qu'il n'avait pas de compte en Suisse, devant l'Assemblée Nationale, devant la sommité de téléréalité Jean-Jacques Bourdin sur BFM

Cahuzac avait aussi déposé plainte pour les mêmes motifs que Macron

Valls Cazeneuve (finance) et Hollande avaient soutenu très activement Cahuzac

le manège foireux Cahuzac a duré près de 3 mois,

combien de temps l'affaire Macron va durer sans vérification sérieuse ?
a écrit le 05/05/2017 à 16:53 :
Je n'aime pas Macron, mais Marine Le Pen qui prétendait à la plus haute fonction garante de la justice, ne devrait pas accuser sans preuve.
De toutes manières, ces deux là ce sont battus comme des chiffonniers, si c'est cela la future Présidence cela ne présage pas d'une gouvernance d'une grande qualité intellectuelle.
Mais Macron trouvera suffisamment de lèches bottes pour l'encenser. Les électeurs approuveront-ils? Nous le verrons au moment des législatives.
a écrit le 05/05/2017 à 12:59 :
Ou est passé le magot de Macron ? Telle est la question !
a écrit le 05/05/2017 à 12:55 :
La rémunération du gouverneur de la BdF en 2016 a été d'environ 280 000 euros.
Il y a certains commentaires qui frisent la diffamation pure et simple.
Cordialement
a écrit le 05/05/2017 à 11:42 :
Rien ne prouve que Macron ait un compte offshore aux Bahamas.Il a pu choisir un paradis fiscal plus proche.Il n'est pas obligatoire de déclarer une société a l'étranger contrairement a un compte,il suffit de créer une société en parts anonymes
a écrit le 05/05/2017 à 8:38 :
les "fake-news" ... ?!? ù
Il fait un " burn out " , of course !
............. Pedantisme quand tu nous tiens !
a écrit le 05/05/2017 à 8:15 :
il est devenue millionaire en 4ans a la banque
ou est cette somme car elle n'apparais jamais. et en aucun endroit
mais il est vrais que comme le patron de la banque de France
ne communique pas sa remuneration
en opposition a ses confrere des autre banque central en europe
que se cache t'il des virrements entre copins dans les paradis fiscaux
et m macron pour couvrir
a écrit le 04/05/2017 à 23:12 :
Macron, des fake news pour un fake candidat
a écrit le 04/05/2017 à 21:54 :
Je ne suis pas pour les fach.. Mais La Tribune, franchement, vous l'aimez, votre banquier libéral...
a écrit le 04/05/2017 à 21:41 :
Un banquier d'affaires , comme Macron, a gagné beaucoup d'argent. Comme la fiscalité est très lourde en France , en général, la direction propose de rémunérer le futur collaborateur en évitant de lui verser un salaire en France.
Il existe pour ces banques plusieurs options proposer des stocks options , verser l'argent sur des comptes à l'étranger.
Dans le cas Macron, on ne peut pas préjuger de la solution retenue. Ce qui est certain, c'est que ces pratiques sont courantes , sophistiquées et hélas nécessaires, compte tenu de notre fiscalité confiscatoire. Une fiscalité que Macron connaît mieux que personne puisqu'il veut supprimer l'ISF , impôt contre productif pour notre économie.
Réponse de le 04/05/2017 à 22:51 :
Avez vous des preuves, ce ne sont que des supputations de jaloux
Réponse de le 04/05/2017 à 23:43 :
Dans cet affaire quelque soit le jugement que l'on porte sur la fiscalité tout citoyen français doit déclarer ses avoirs partout dans le monde et ne pas le faire est de l’évasion fiscale quelque soit le schéma retenu.
Par contre, la plainte soit témoigne d'une conscience tranquille soit est une prise de risque inconsidérée car si l'affaire finissait par être avérée cela lui reviendrait en pleine figure et alors il serait politiquement mort.
a écrit le 04/05/2017 à 19:57 :
Le FN découvre son vrai visage, il n'a pas changé , il est bien resté un parti d’extrême droite avec des méthodes dignes des heures les plus sombres de notre pays.
Réponse de le 05/05/2017 à 10:34 :
Il faut être bien crédule pour croire le contraire. Pourquoi le FN changerait une méthode qui lui a si bien réussi jusque là?
MLP s'est montrée sous son vrai visage lors du débat télévisé. Et ça laisse imaginer ce qui se passerait si par malheur elle est élue.
On peut aussi regarder du côté de son modèle Poutine ou des "démocraties autoritaires" (Hongrie, Pologne, Turquie) pour voir dans quel pays nous vivrions.
Et il y a encore des électeurs qui se posent des questions pour le 2e tour?
Réveillez-vous!
Réponse de le 05/05/2017 à 13:36 :
@Patriot9: sauf que Pierre Laval était socialiste et que Pétain a obtenu les pleins pouvoirs grâce à une majorité socialiste ! Avant de faire des amalgames douteux, renseigne-toi :-)
a écrit le 04/05/2017 à 19:43 :
Concernant le rachat de SFR par numericable, en fonction du points de vue, les deux candidats avait raison. En effet, la vente de SFR à Numericable a été conclue le 5 avril 2014, quand Emmanuel Macron était secrétaire général adjoint de l'Elysée avec l'appuie de Bernard Mourad, banquier de chez morgan stanley et conseil de Patrick Drahi durant le rachat de SFR. Bernard Mourad a démissionné en octobre 2016 de ses fonctions de directeur général adjoint du pôle médias du groupe SFR pour rejoindre le mouvement En Marche.
Par contre la vente a été finalisée en octobre, après sa prise de fonction à Bercy et le 28 octobre, Emmanuel Macron a dû donner son feu vert suite au décret sur les investissements étrangers qui impose l'approbation de Bercy à tout rachat dans les télécoms.
a écrit le 04/05/2017 à 18:59 :
Et si on parlait des petites affaires fiscales de la famille Le Pen...Franchement elle devrait adopter un profil bien plus bas, à moins que son père l'ai déshérité?
a écrit le 04/05/2017 à 18:53 :
Elle ne l'a pas accusé, elle a émis des doutes. Ce que je fais également, car comment avec de tels salaires (Hollande et d'autres compris) peut-il déclarer qu'il est quasiment sur la paille. J'espère que les Restos du cœur ne vont pas le laisser à la rue :-)
a écrit le 04/05/2017 à 18:47 :
Dans cette affaire qui commence comme celle de Cahuzac,

il y a un document qui mérite attention, signé par Macron :

http://www.dreuz.info/2017/05/04/marine-le-pen-accuse-macron-de-detenir-un-compte-offshore-le-voici/
Réponse de le 04/05/2017 à 21:25 :
J'ai bien vérifié votre lien et je me permet de citer la première ligne de l'article:
"Des documents légaux et bancaires – dont Dreuz n’a pas été en mesure de vérifier l’authenticité –"
Désolé si je n'ai pas lu une ligne de plus.
Réponse de le 04/05/2017 à 22:54 :
Et vous propagez ces calomnies.parlez vous des 5 millions d'Euros du Front National,non c'est une broutille
Réponse de le 05/05/2017 à 6:50 :
@document trouble
Vu votre lien où on voit clairement qu'il s'agit d'une fake news colportée par un partisan anti Macron....d'ailleurs l'auteur avoue en bas de l'article être contre le projet de Macron.
Réponse de le 05/05/2017 à 7:35 :
vous n'avez rien d'un peu plus crédible que dreuz.info... ?
Réponse de le 05/05/2017 à 10:26 :
Une question non moins importante se pose :

Pourquoi Monsieur MACRON fait-il usage de plusieurs signatures, est suspect de méthodes peu recommandables ?

voir lien ci-après :
http://www.numerama.com/politique/254983-compte-offshore-demmanuel-macron-une-intox-venue-de-4chan.html

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :